Accueil Spiritualité L’expérience

L’expérience

Commentaires fermés

L'expérience 120218082150803579456254

 

Bonjour à tous,

Lauviah me dit que l’expérience est un bien précieux. Un bien qui s’acquiert mais que nous ne savons pas forcément apprécier à sa juste valeur. Ce qui est dommage. Combien de fois a-t-on pensé, c’est la dernière fois que…

Pourtant parfois, sitôt vécu sitôt oublié et qui replonge dans le même piège ? C’est nous ! Je suis sure que dans votre propre vie vous pouvez trouver des exemples, dans la mienne je sais qu’il y en a lol. Pourtant, on y croit souvent quand on se dite, c’est la dernière fois ! Allez savoir, pourquoi certaines choses ne s’apprennent-elles que dans la douleur ? Pourquoi certaines leçons passent-elles si difficilement ?

Oh il y en a, on les retient tout de suite. Etant enfant j’étais fascinée par le fer à repasser. Ma mère me disait c’est chaud fais bien attention, ne t’approche pas. Mais moi je me demandais ce qu’elle entendait par chaud. C’est vrai chaud, c’est vague. Chaud comment ?

Eh bien, j’ai obtenu la réponse à cette question en posant la main dessus tandis qu’il était branché et comme vous pouvez le constater, je m’en souviens jusqu’à aujourd’hui. Si bien que je n’ai jamais eu à réitérer cette, douloureuse, expérience. La leçon est bien passée !  

Alors, pourquoi dans certains cas se souvient-on de la douleur tandis qu’on l’oublie dans tant d’autres ? Certaines douleurs seraient-elles moins marquantes ?

Je ne crois pas en fait, je crois plutôt que d’autres éléments entrent en compte. J’avais un ami au lycée par exemple qui m’expliquait que TOUS les samedis soirs, il se saoulait à se rendre malade en soirée. Il rendait ses tripes lorsqu’il rentrait à la maison et le lendemain il passait la journée avec une gueule de bois monstrueuse. Ce qui ne l’empêchait jamais de remettre ça.

Mais pourquoi je vous parle d’un tiers, je peux rester sur moi et mes écarts au régime sans gluten qui me rendent malade trois jours durant. Imaginez, un malheureux biscuit et vous êtes malades trois jours. Si bien que cette leçon a fini par passer en fin de compte, ça ne valait pas le coup, c’est ce que je pense aujourd’hui.

Toutefois elle a eu du mal à passer. Je suis longtemps restée sur une colère puérile teintée d’un fort sentiment d’injustice quant à ma maladie. D’ailleurs je n’étais pas malade, j’avais juste un souci avec certains aliments c’est tout.

C’est ce même sentiment d’injustice qui me poussait de temps à autre à braver l’intrerdit pour finalement très peu de plaisir.  C’est cette réalité-là qui m’a ramenée sur Terre. Pourquoi vivre avec la douleur quand on peut vivre, bien mieux , sans ?

J’ai tendance à penser qu’il vaut mieux se séparer de ce qui ne convient plus. Je peux mettre du temps à réaliser néanmoins une fois que c’est fait, c’est terminé.

Ce raisonnement-là, je le sais, est plus difficile à appliquer dans nos relations humaines. On a souvent envie de tendre l’autre joue, de laisser uen chance. Enfin je dis on, je dois vous avouer que c’est surtout autour de moi que je constate cela.

Pour ma part je suis sans pitié, la personne qui m’a déçue une fois change totalement à mes yeux, c’est terminé. Je supporte encore moins la douleur d’une déception, d’une trahison, d’une humiliation que la douleur du fer à repasser.

C’est parce qu’en réalité je n’accorde pas facilement ma confiance alors si jamais j’ai le sentiment que je l’avais fait à tort, je m’en veux autant que j’en veux à l’autre.

Toutefois je dois le reconnaître, je peux compter sur une main le nombre de désillusions que j’ai pu avoir. Ca sert de scanner les gens. Et de toujours savoir dans quoi on va s’embarquer avant même d’avoir rencontrer un homme. C’est marrant d’ailleurs…

Mais pour en renvenir au propos, toutes les douleurs ne se valent pas, c’est ce que je constate.  On peut tous supporter certaines choses plus ou moins longtemps.

« Quand vous ne devriez pas. Pour le corps, la douleur est un avertissement, le signal que quelque chose ne va pas. Tu n’aimes pas avoir mal quelque part n’est-ce pas ? », me demande Eledahiel.

Effectivement.

« Pourtant vous tolérez tous la douleur lancinante. Pourquoi ? »

Parce qu’on a l’impression de trouver des compensations à côté. C’est tout.

« Qu’est-ce que vivre, se contenter de compensations ? »

J’ose espérer que non, ce n’est pas ainsi que je vois les choses, au contraire. Mais justement parfois pour vivre de satisfactions on est amené à passer par des phases douloureuses. Elles peuvent être longues alors pendant ces phases on recherche toute compensation possible, l’objectif chevillé au coeur. Est-ce la meilleure méthode, je ne sais pas. Mais je sais que la douleur du renoncement peut être pire que celle engendrée par les batailles successives.

C’est paradoxal, on cherche à aller vers ce qui pour nous est bien et non pas forcément mieux. Chercher le mieux c’est courir après d’éternelles compensations. Néanmoins…

« Ma jeune Sylvie, c’est une très bonne chose d’être parvenue à comprendre que le mieux est une illusion. Arrête ton article ici. Tu sais parfois, il faut savoir apprécier pleinement ce que vous a apporté l’expérience justement. »

Lol. Merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)   

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Tel le papillon

Tel le papillon je m’envole, Vers la beauté, vers le soleil, Vers la lune, vers tout…