Accueil Anges Dans un champ de fleurs

Dans un champ de fleurs

13

Dans un champ de fleurs dans Anges 120221082459803579469372

 

Bonjour à tous,

Finalement mon père ne va pas partir. Cela devrait me réjouir, les relations entre mes parents s’arrangent. Mais au lieu de ça je suis furieuse. Furieuse, furieuse, furieuse. J’ai envie d’aller voir mon père et de lui dire alors finalement tu restes ?

Je n’ai qu’à le coincer dans la voiture, à un moment où il ne s’y attendra pas et où il ne pourra pas fuir. Un moment où il aura trois secondes pour accuser le coup, comme il a fait avec moi. Ce serait une bonne idée, il est aussi sensible que moi, je suis sure qu’il apprécierait, comme j’ai apprécié.

Par respect pour les personnes qui me liront je vais m’abstenir de m’exprimer dans les termes qui me viennent réellement et donc m’efforcer de rester polie. Toutefois voilà le fond de de ma pensée, c’est se moquer du monde que de se décharger sur les autres, de créer de la détresse pour ensuite revenir mielleusement et agir comme si de rien n’était.

Je l’ai vu quitter la maison pour aller rejoindre je ne sais qui, laissant ma mère dans le désarroi et aujourd’hui, tout va bien ? Eh bien non tout ne va pas bien. Je ne suis pas contente parce que moi j’ai reçu les confidences des uns et des autres et j’ai accepté de gérer toute cette souffrance en plus de la mienne avec un frère qui faisait semblant de ne rien voir et une soeur trop inquiète pour que je puisse me tourner vers elle et aujourd’hui tout le monde est bien ? Eh bien non, moi je ne suis pas bien, je ne suis pas bien du tout même et je suis très en colère.

Bonjour Eledahiel.

« Viens avec moi, je t’emmène dand un grand champ de fleurs. Ouvre ton coeur et viens avec moi. »

Je ne peux pas, j’ai besoin de continuer à m’exprimer même si je sens bien que ça ne me calme pas.

« Viens avec moi. », ajoute-t-elle en déployant ses belles énergies lol.

D’accord.

« Parle-moi. Adresse-toi juste à moi Sylvie. »

D’accord, je me sens mal parce que je ne sais plus quoi penser, moi j’ai été blessée dans cette histoire et on dirait que ça ne compte pas. Mais pour moi ça compte. 

En plus il se trouve que d’un côté je suis aussi contente que les choses aillent mieux. Je n’imaginais pas que tout puisse vraiment s’arranger entre eux. Mais comme ça ?

J’ai l’impression que mon père n’a à aucun moment tenu compte de mes propres sentiments et qu’il s’est moqué de moi alors je lui en veux. Ma mère et mon frère, à qui j’ai parlé de ma colère, disent qu’ils comprennent et maman dit que tout n’est pas encore réglé en fait.

Seulement elle me dit aussi que d’aller le voir avec ma colère serait négatif pour nous deux. Je peux le comprendre mais alors que faire de toute ma souffrance ? Je la garde pour moi ? Tu vois mon problème ?

Quand il a dit qu’il partait, les problèmes de santé de maman se sont amplifiés, elle a voulu qu’on déménage avant de se laisser convaincre par mon frère et moi que ce n’était pas nécessaire. J’ai énormément pris sur moi, certes c’était une erreur mais moi je ne savais pas comment gérer cette crise et la souffrance des autres en plus de la mienne. D’ailleurs d’où est née la mienne, je ne suis pas encore parvenue à le voir. Mes parents se sont séparés plus d’une fois par le passé, je ne vais pas dire que j’ai l’habitude mais bon, je n’ai pas dix ans, je veux dire, je ne comprends pas…

Mais tout a été fait de manière si moche cette fois. Ca non plus ce n’était pas la première fois cela dit. En fait j’en ai marre de voir mon père se poser en victime alors que finalement il agit en tyran. Il ne sait agir qu’en tyran. Il ne sait pas proposer, accepter, discuter.

Ca y est je sais ce qui me gêne, cette situation ne me parait pas claire. Comme si en fait on avait juste posé un sparadrap sur un bras cassé. Moi je sens que ce n’est pas fini. Que la souffrance est toujours là et pas seulement la mienne alors ça ne me plait pas de voir tout le monde agir comme si de rien n’était. Tu comprends ?

« Oui. »

Je n’aime pas quand tout n’est pas clair. C’est pour ça que j’ai du mal à pardonner d’une manière générale.

« Oui. »

Je n’aime pas quand les gens ne savent pas dire j’ai eu tort de faire telle ou telle chose. Cependant si j’ai agi ainsi c’était parce que…

Je n’aime pas les excuses, mais je peux comprendre beaucoup de choses du moment que je sens de la sincérité. En revanche je n’apprécie pas la méchanceté. Je ne suis pas contente.

« Tu es sure que tu ne mélanges rien ? »

Pas vraiment. 

« Certaines roses sont d’un beau blanc éclatant. Elles ressemblent à ton regard quand tu es pleine de joie, de légèreté.

D’autres fleurs sont d’un superbe jaune vif, on les croirait gaies, mais qui sait ? Il est possible de leur affecter ce que vous souhaitez peut-être ?

Il existe également de belles fleurs roses, pour beaucoup ce sont les plus belles car elles représentent une certaine forme de douceur. Quelle est ta fleur préférée ma belle enfant ? »

J’aime les fleurs blanches, comme les lys. De là à dire que ce sont mes préférées, je n’ai pas de préférée.

« Il est extrêmement difficile pour certains de dire j’avais tort. Mais tu le sais déjà. Par contre tu ignores qu’il est plus difficile encore de demander pardon car cela implique de reconnaître que vous avez pu faire souffrir.

Personne ne va te demander pardon et ce n’est pas ce que tu veux. Par contre tu as le sentiment que l’on t’a manqué de respect et cela est grave. Parce que tu as aussi le sentiment qu’il s’agit d’un état de fait, que l’on te manque continuellement de respect.

Je te le dis car tu n’en avais pas conscience. C’est de là que viennent ta souffrance et donc ta colère qui d’ailleurs vient de s’évanouir. »

Oui c’est vrai !

« C’est la compréhension qui apporte la paix. D’où le fait que le seul fait de parler ne t’aidait pas. Alors, ce sentiment est-il juste ou erroné, d’après toi ? »

Juste ?

« Erroné. »

Ah bon ?

« C’est la maladresse de tes proches que tu prends pour des manques de respect. Certes, c’est ta sensibilité qui est en cause ici. Toutefois, personne ne te voulait le moindre mal et surtout, tu n’étais pas la seule à souffrir, d’où les maladresses. »

Je vois.

« Ton seul tort ici serait d’avoir accepté de recevoir tant de confidences, d’avoir été et d’être si souvent disponible. Mais est-ce réellement un tort en soi, pas forcément.

Après, le fait est qu’il n’est pas possible qu’une grosse crise se résolve en cinq minutes mais cela non seulement tes parents en sont parfaitement conscients, mais en outre ma belle enfant, ce n’est pas ton souci.  Personne n’a voulu te quitter, toi. »

Je sais ça.

« Tu sais ça ? »

Oui, lol !

Souviens-toi néanmoins d’une chose, certaines choses trouvent des échos douloureux en toi pour des raisons très objectives. Nous en reparlerons, pas forcément sur ton blog.

Tu es douée pour sentir les énergies. C’est pour cette raison que nous avions mis tes capacités en sommeil durant ton enfance. Mais aujourd’hui tu es adulte, il faut apprendre à gérer.

Nous ne te disons pas d’un coup, mais en douceur c’est possible. »

Comment ?

  »En te rappelant qu’un chat est un chat. N’attends rien des autres, vis pour toi et souviens-toi que chacun fait comme il peut dans la vie. »

Oui, merci Eledahiel.

Bise ;)     

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Fichues, fichues visions…

    Bonjour à tous, Sammael, je dors moins bien… « Tu te réveilles moins bien…
  • Les boutiques de Séoul

    Bonjour à tous, « Tu me racontes une histoire ? », me demande Ammiri…
  • Et le travail lui-même ?

    Bonjour à tous, « Alors et le travail, ça va ? », me demande Elémiah…
Charger d'autres articles liés
  • Fichues, fichues visions…

    Bonjour à tous, Sammael, je dors moins bien… « Tu te réveilles moins bien…
  • Les boutiques de Séoul

    Bonjour à tous, « Tu me racontes une histoire ? », me demande Ammiri…
  • Et le travail lui-même ?

    Bonjour à tous, « Alors et le travail, ça va ? », me demande Elémiah…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Raconter la vie

    Bonjour à tous, « Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiria…
  • La grâce

    Bonjour à tous,  « Le sourire du matin, le rayon de soleil de la journée, Le ba…
  • Chaque étoile

    Bonjour à tous, « Chaque étoile a son étoile.  Chaque jour a sa nuit. Chaque ci…
Charger d'autres écrits dans Anges

13 Commentaires

  1. crystallia

    11 août, 2018 à 2:08

    Bonjour,

    Il faut savoir pour se préserver maintenir à l’écart les personnes toxiques.

    Inutile de discuter avec qui ne cherche qu’à nous enfoncer.

    Ce qui est possible, c’est de faire le choix, sans haine ni douleur, de passer à autre chose.

    Pardonner nous libère. On le fait d’abord pour soi.

    Bise ;)

  2. alexandre

    10 août, 2018 à 23:48

    Eledahiel désolé pour l erreur

  3. alexandre

    10 août, 2018 à 21:31

    Bonjour Sylvie,je viens de tomber sur cet article et il correspond en fin de compte a ce que je vis en ce moment. Un père qui ,, après m avoir pourri une partie de mon existence est revenu vers moi en me disant ironiquement: »comment se sent on après avoir gâché sa vie? » j avais choisi le parti de mon amie Frédérique contre son avis. Je crois qu’il peut y avoir pire qu qu’un père tyran . c est un père bourreau et fier de l être. Celui ci m a dit récemment en souriant « te souviens tu quand je te mettais des claques pour apprendre a lire? T as appris super vite .C était le bon temps » Je n ai pas eu de ses nouvelles depuis un mois . J ai ressenti une attaque occulte de sa part ; heureusement, j ai pu me protéger. Je pense qu’ elediah a raison, il ne faut rien attente des autres et vivre pour soi.ce qui me désolé le plus, c est que ma soeur a également souffert a cause de lui et qu’il a cherche a la revoir après 20 ans d absence.je pense qu’il s est mis en colère contre moi quand je lui ai dit que celle ci ne voudrait jamais le revoir. D ou l attaque occulte. Enfin, bref,j ai vu en méditation l archange Michel au centre d un sceau de Salomon .il m a demande de travailler avec lui et cette figure. Peut être est ce du au fait que je suis fatigue de ces luttes de pouvoir. Est il possible de passer de l ombre a la lumière définitivement? Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Vivre

  Bonjour à tous, La matinée a été éprouvante, j’en ai subi chaque minute il me semb…