Accueil Spiritualité Faire d’un projet une réalité

Faire d’un projet une réalité

9

Faire d'un projet une réalité 120223020615803579475994

 

Bonjour à tous,

« Lorsqu’une personne semble bénéficier de talent et d’ambition à un degré élevé, il n’est pas rare qu’elle se prenne des murs en plein figure à chacun de ses pas. », me dit Lauviah.

Pourquoi ? Ca semble la combinaison parfaite.

« Non, il manque l’élément qui permettra à l’ambition d’élever le talent à son plus haut niveau, la sagesse de l’humilité. Trop de personnes apprennent cette leçon à leurs dépens. »

J’imagine lol ! Ca me fait rire !

« Il est important lorsque l’ambition se réveille et vous pousse de savoir garder la tête connectée au coeur. Il est important d’être capable de voir autour de soi et de discerner les éléments réellement positifs. Je vois bien que pour l’heure ce que je te dis te semble flou. Pour toi qui préfère la crainte du risque au frisson de l’aventure et au désir de conquête, il n’est pas difficile de prendre le temps d’observer avant de se lancer.

Pourtant parfois, il faut oser sans pouvoir être sûr. »

Je suis bien consciente de ça. Mais je préfère quand j’ai quand même quelques certitudes ou que je ne saute pas de trop haut…

Je suis une poule mouillée ! Bouh !

« Non, tu ne vois pas la nécessité de te mettre en danger ce qui est très différent. Pourtant, tu as eu un certain parcours de vie. Tu te rends compte que parfois il est possible qu’un risque s’avère moins dangereux qu’il ne paraissait au départ ? »

Oui c’est vrai.

« L’inverse aussi est vrai, nous ne te disons pas qu’il fait toujours être prêt à se lancer. Néanmoins, pour pouvoir faire d’un projet une réalité, il faut commencer par croire en soi.

Ensuite, il convient d’analyser la situation avec objectivité, à froid. Sans crainte ni trop plein d’ambition. La première inhibe et la seconde pousse à la témérité.

Arrive un moment où il faut croire en son talent, sans autre considération. »

Je sais, je m’en suis rendue compte aussi. C’est le plus difficile je trouve, c’est une question de foi, en soi. Ce ne devrait pas être si dur mais il arrive que l’on soit seul à voir ce que l’on voit justement.

« C’est la raison pour laquelle il faut croire en soi avant toute chose. Ensuite, crois en ce que tu es capable de réaliser et à partir de là, visualise ton projet. Ceci fait, et seulement à cette étape-là, cherche un moyen de le réaliser de manière concrète, en prenant ton temps et en laissant de côté tes émotions.

Comprends, nous allons te le répéter mais l’inspiration quelle que soit sa forme d’expression est d’origine divine. Il vous faut apprendre à vous faire confiance, vous devez croire en votre talent.

Certains y croient davantage qu’en eux-mêmes, il leur monte alors à la tête. Il s’agit d’un écueil courant, qui démontre un manque de sagesse et d’ouverture spirituelle bien plus grand que vous ne l’imaginez souvent. Si un jour tu es susceptible de t’attacher à un homme qui présente ce type de particularité, nous te dirons franchement qu’il te rendra très malheureuse. Il ne saurait en être autrement, les personnes qui croient davantage en leur talent qu’en eux-mêmes, qui s’y identifient donc, sont tout simplement incapables de concevoir qu’autrui puisse être leur égal. Il te le fera sentir tout au long de votre relation. »

Charmant ! 

« L’humilité est une qualité très importante pour quiconque espère réussir sa vie. Elle permet notamment de rester debout même au coeur des pires tempêtes. »

L’humilité ?

« Oui, qui sait rester humble est capable de voir apparaître mille opportunités. Tu t’en rendras compte ma jeune Sylvie. »

Certes…

« A l’inverse, les très nombreuses personnes pour qui l’ambition compte davantage que le talent lui-même sont souvent des personens qui à un moment ou un autre cherchent à combler un inexplicable vide dans leur vie. »

Pourquoi ?

« Elles ont la sensation qu’il leur manque quelque chose ou qu’elles sont passées à côté de quelque chose. »

Parce qu’elles ne se sont pas réalisées vraiment.

« Tout à fait. Ce que nous souhaitons que tu réalises c’est qu’il n’y a pas de combinaison parfaite. Nul n’est mieux loti qu’un autre pour pouvoir se réaliser, vous avez tous des efforts à faire et selon la conscience-connaissance que vous aurez de vous-mêmes, ces efforts devront être plus ou moins importants.

Talent et ambition ne peuvent suffire, ni à toi ni à personne. C’est un ensemble de qualités, de points forts, qui peuvent vous permettre de faire de vos projets de belles réalités.    

C’est la raison pour laquelle il importe aussi d’être conscient de ses points faibles et non pas de les combattre mais de les comprendre. On ne se combat pas soi-même, par contre, vous pouvez essayer de transformer ce qui peut au départ s’apparenter à des inconvénients, en avantages.

Toi tu crains la prise de risque. Soit. La prudence n’est pas forcément un défaut, elle te permet de trouver la patience d’observer, de mesurer, de baliser le terrain, avant de tenter. Prendre conscience que plutôt que de renoncer directement, il est possible d’évaluer est transformer un point faible en point fort. »

Je comprends !

« Si tu comprends c’est parfait. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. Miss X

    21 septembre, 2016 à 22:47

    Hey bah je l’ai, ma réponse!

    Bon, j’ai hâte de retrouver la joie de vivre, et tu avais répondu à Pascale, en 2012. Est-ce que tout peut continuer à être aussi facile, s’il te plaît, Ô grand clément Dieu (de l’univers..), bon je sors. ;) Amen!

  2. crystallia

    26 février, 2012 à 10:55

    Bonjour Pascale,

    L’humilité d’une manière générale c’est la juste conscience de ce qui nous pousse à agir. Elle suppose un regard objectif sur soi, un regard qui n’est pas celui de l’ego ce qui permet la compréhension de ce qui nous pousse à agir.

    En clair agir dans l’humilité c’est agir pour soi et seulement pour soi sans avoir à l’esprit l’idée de plaire, d’impressionner mais sans également chercher à heurter ou ennuyer les autres.
    Pour autant, elle se distingue de l’intégrité en ceci qu’elle nous permet tout de même de voir ce que nos actes sont susceptibles d’apporter à autrui.

    Bise ;)

  3. Pascale

    25 février, 2012 à 11:54

    Petite question…
    Qu’est-ce que l’humilité?
    Comment combiner humilité et confiance en ses capacités?
    Il me semble que dès que j’ai confiance que je peux aider une personne…cela entre nécessairement en conflit avec l’humilité dont je dois faire preuve…afin de pouvoir l’aider…
    Et si je ne m’attends à rien dans ma capacité de l’aider cela fonctionne souvent…
    C’est embêtant…je ne réussis pas à trouver une solution!

  4. crystallia

    23 février, 2012 à 11:31

    Salut,

    Vous savez, moi aussi je suis en train de prendre un tournant lol. Je suis en train de voir de quelle façon je pourrais monter ma propre entreprise alors je réfléchis.

    C’est pour ça que mes guides abordent ce sujet, c’est parce qu’il est d’actualité !

    Je suis d’accord sur le fait que nous sommes susceptibles de déceler les indices qui nous indiquent si c’est le bon moment ou pas.
    Et effectivement il faut savoir retirer le meilleur de nos expériences passées. Après, confiance et humilité !

    Bise ;)

  5. Caedric

    23 février, 2012 à 10:26

    Bonjour Sylvie …

    Parfois, la meilleure façon de comprendre pourquoi on se prend un mur, c’est de se mettre à la place du mur pour comprendre pourquoi il nous a rencontré.

    Certes, le mur t’a fait souffrir. Mais en prenant un peu de recul, on voit que la souffrance est un signal fort qui nous invite à réagir.

    Bien entendu, certaines personnes ont envie de détruire le mur de colère, d’autres restent sur place dans leur souffrance, certains vont essayer de l’escalader par défi, de le contourner par ruse, de creuser un passage ou de s’envoler … ailleurs.

    Tout le monde a ses méthodes. La mienne, c’est d’aimer le mur qui m’a fait comprendre que je n’étais pas transparent, et de chercher quelle leçon tirer de notre opposition dans l’humilité.

    Parfois, cela me permet de comprendre quelque chose sur moi, et par travail je sais que ce mur la me laissera désormais en paix tout comme je le laisserai en paix.

    D’autre fois, je pourrais par le dialogue montrer au mur qu’il est plus transparent qu’il ne le pense …

    Souvent, on s’aide mutuellement de cette façon, moi et ce mur.

    Et quand on a pas peur des murs, même s’ils se rapprochent à grande vitesse, on peut trouver la force d’en sourire et de les aimer en paix pour ce qu’ils sont … même s’ils sont libre de ne pas changer, et d’essayer de nous arrêter, nous sommes transparent et passons au travers.

    A bientôt,
    Caedric

  6. Légèreté

    23 février, 2012 à 6:13

    Bonjour, j’aime beaucoup ces écris, ca me parle beaucoup et je revois mon vécu, et celui de mes proches. Merci beaucoup Sylvie, je vous adore.
    Un sujet plein de sagesse qui me plait énormément.

  7. Bella

    23 février, 2012 à 4:53

    Je t’adore bel/belle Lauviah :)

    Merci !

    Aoummmm ! « HUMLITÉ » Aoummm !

    P.S. : Quand le tout est mélangé, cela donne mal à la tête XD…

  8. lapriereducompositeur

    23 février, 2012 à 4:29

    Mouaif enfin… moi personnellement parfois je manque de motivation (si si).

    Depuis quelques années… je me suis mise à aimer être tranquille dans ma petite vie… pourtant il y manque bien quelque chose mais finalement, les choses qui me manquent sont secondaires.

    Et je n’avais effectivement pas confiance en moi-même (mais en mon talent si), ceci dit maintenant ça va mieux. Parce que j’ai eu l’occasion d’être profondément aimée pour moi-même, sans mon talent. :)
    Et ça c’est précieux.

    Je sais que je pourrais rester là, dans mon souvenir, à vivre ma vie à moitié parcequ’au fond je suis déjà si fatiguée…

    Des fois je me dis que je pourrais arrêter de me mettre la pression aussi hein…

    bisous bisous

  9. camille

    23 février, 2012 à 3:07

    pfff tu parles de projets, d’ambition a un moment ou je suis entrain de prendre un sacre tournant.
    la conjoncture avec tes messages est particulierement drole je trouve.
    Je suis en pleine prise de risque, mais au final, quand on y reflechit, c’est quoi exactement le risque quand on tente pour vivre ? N’empeches que tes derniers postent ont fait naitre en moi un certain gout pour l’ambition et la reussite.

    Humilite…humilite, humilite…ooooommmmmmmm confiance confiance confiance oooommmmmmm lol

    Apres les projets, souvent, on ressent un creneau et parfois, on ressent que ce n’est pas encore tout a fait le moment… chaque projet son timing.

    merci en tout cas.

Consulter aussi

Lointain pays de Candy

  Bonjour à tous, Je n’ai aucune envie d’écrire cet article alors pourquoi sui…