Accueil Amour physique Un ciel où le bleu domine

Un ciel où le bleu domine

10

Un ciel où le bleu domine dans Amour physique 120320121725803579605074

Bonjour à tous,

Gabriel me demande d’imaginer ce que je pourrais ressentir si j’avais un enfant maintenant. Eh bien je ne sais pas, en vérité j’espère bien que j’aurais des enfants, mais « un jour ».

Gabriel me répond, responsablilité, plaisir, tendresse, maturité. Tout cela va automatiquement de pair avec un enfant ? Je ne suis pas convaincue pour le plaisir et la maturité.

Je ne vois que des contraintes, des contraintes et encore des contraintes. Quand je m’imagine avec un enfant maintenant, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’un bébé ne peut RIEN faire seul. Il faut TOUT LE TEMPS s’en occuper. Je vois le petit garçon de ma cousine, je l’adore mais, on le laisse seul deux minutes et il part en exploration en ravageant la maison. 

On dirait qu’il n’entend pas les mots tels que arrête, ne vas pas par-là c’est dangereux, ne touche pas à ça…

Tout l’intéresse, il veut tout voir, tout tester et c’est bien normal à son jeune âge. Mais du coup qui passe son temps à lui courir après ? Ses parents et surtout ma cousine. Son mari se planque dès qu’il en a assez, non je n’exagère pas.

Gabriel me dit que je n’ai que des exemples tristes ou désabusés sous les yeux. Je ne suis pas d’accord. Ce sont des exemples vivants que j’ai. Ils ne sont pas tristes ils sont réels.

Un enfant se fait à deux me rappelle-t-il. Je sais ça. Toutefois il insiste en me disant que ce qui m’effraie réellement dans le couple et la famille c’est le sentiment bien ancré qu’il faudra que je m’occupe de tout essentiellement seule.

Pourquoi ai-je ce sentiment-là me demande-t-il ? Tout simplement parce que ce que je désire vraiment je l’obtiens toujours seule.

« Si tu veux vraiment avoir des enfants un jour, tu n’y arriveras pas seule, ma belle Sylvie. » 

Lol !

« Parfois une seule et unique porte s’avère bien plus vaste que vous ne l’imaginez. Ne regarde pas derrière ou sur le côté. Le couple de ta cousine est un couple triste. Tu le sais déjà.

Nous ne te disons pas d’imaginer un ciel sans nuage, mais bien un ciel où le bleu domine malgré les nuages.

Tu serais surprise de découvrir combien sont nombreux les couples qui survivent sous des cieux gris. Ceux et celles qui se retrouvent à tout assumer l’ont voulu, d’une manière ou d’une autre ma jeune enfant. »

Lol.

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

10 Commentaires

  1. crystallia

    22 mars, 2012 à 1:53

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos mots et autre perles de sagesse. Au fond la vraie question au travers ces réflexions est toute autre je crois. Quel sens je souhaite donner à ma vie…

    Bise ;)

  2. isabelle

    21 mars, 2012 à 20:31

    Bonjour Sylvie

    J’aime beaucoup ce que dit Pascale, c’est très joliment dit..Moi aussi 4 enfants et..beaucoup d’amour à partager…

    « les enfants sont le sel de la vie » moralité, ça rehausse tout mais si t’en mets trop…c’est pas bon
    et pour ceux qui adorent le sucré lol les gouts changent ;)

    bises douces

  3. celine

    20 mars, 2012 à 21:44

    Loooooool tu m’as bien fait rire Sylvie :)

    Ah ça c’est clair qu’une fois l’enfant né, tu seras contrainte de mettre une partie de tes activités de côtés…
    Quand je vais chez une de mes copines qui a une petite fille de 3 ans, et bien autant je suis contente de venir, que de repartir looool
    Ou alors il y a une autre option : tu demande juste un bébé quelques jours et après tu le rapportes en maternité « c’était chouette mais je vous le rends ^^ » lol

    Tu as raison d’avoir cet état d’esprit…profite ! :)

  4. Légèreté

    20 mars, 2012 à 17:59

    Si la vie venait à m’offrir la possibilité d’avoir une compagne que j’aime et qui m’aime et que nous fassions des enfants, peu importe leur personnalité, je serai le plus heureux du monde ! Tout simplement, peu importe ce que je doive leur donner comme énergies. :D

  5. shaka

    20 mars, 2012 à 13:01

    Survivre sous un ciel gris c’est pas très amusant ça. je préfère vivre sous un ciel bleu même nuageux.

    Je te comprends Sylvie, un enfant il n’y a presque rien de plus brimant en jeune âge. Mais ça apporte tellement de choses aussi surtout quand ça grandit. Une fois que tu l’as tu te demandes ce que serait ta vie sans. Au jour d’aujourd’hui, je vois ça comme la plus belle chose qui soit sur terre. Une consécration :)
    et puis 1 c’est bien, mais pourquoi pas 3 tient :D (masoooo power)

  6. Pascale

    20 mars, 2012 à 10:32

    Comme déjà mentionné…
    J’ai 4 enfants…11 9 6 3 …
    C’est difficile
    C’est exigeant
    Comme montée une montagne…
    Le chemin est ardu mais tellement beau
    Il y a des fois, où il faut redescendre pour continuer…
    Mais il y a toujours un sommet plus élevé où la vue est imprenable, magnifique, inexplicable
    Et qui justifie toutes les ampoules aux pieds, toute la fatigue mentale et physique.
    Il y a aussi la notion de notre propre évolution pas juste celle des enfants….
    Cela nous permet de franchir une autre étape…de prendre un chemin différent.
    ..c’est comme choisir une piste plus difficile mais au combien plus jolie…
    Ce n’est pas une obligation pour évoluer … Mais c’est un cours intensif sur la vie
    Le chemin le plus ardu…est toujours celui qui nous fera grandir et où finalement il y avait sur le parcours des multitudes de cadeaux…
    La découverte du monde à travers les yeux d’un enfant …le premier sourire, les premiers pas, le premier bobo, la première danse, la première bouchée de sable au parc ..avalée avec appétit….cela nous permet de renaître à chaque fois

    Bonne rėflexion…tout arrive en son temps…jamais quand nous l’avons prévu….mais toujours au moment idéal….

  7. lapriereducompositeur

    20 mars, 2012 à 2:57

    Quand j’étais petite, j’étais un bébé très sage que ma mère emmenait partout.

    Et puis j’avais un parc, une petite grille avec des barreaux, mais pour autant qu’on se mette debout, ce n’est pas une prison, juste un terrain de jeu.

    Je ne criais jamais sans que ma mère comprenne immédiatement pourquoi, et si je criais, j’avais une raison.
    Et puis même si mon papa était très absent (excepté pour s’occuper de moi, me faire des câlins quand j’étais bébé, et changer mes couches), maman a eu la chance de me trouver une merveilleuse maman de jour à l’énergie incroyablement lumineuse et spirituelle (voui voui!), dont la fille unique est la seule personne au monde que je considère comme ma grande soeur.

    Mes petites soeurs, elles, sont pourries gâtées.
    Si elles font des caprices, c’est surtout à cause de leur parents et de leur laxisme.

    Tu ne seras pas laxiste ma belle Sylvie.

    Et puis tu as la spiritualité, tu as la lumière, l’intuition!
    Tu as toutes les raisons pour que ta relation avec tes enfants se passe au minimum aussi bien que la relation de ma maman avec moi.

    Et puis, si tu étais plus proche de moi, (genre dans mon futur château, etc) ne t’inquiètes pas, je ne te laisserais jamais galérer toute seule avec tes enfants! Nan nan nan!
    De toutes manières, les couples qui s’aiment, ça existe. Et même si les parents ne restent pas toujours ensemble, moi je crois qu’il est possible de ne pas être une famille monoparentale, et d’avoir du soutient.
    Le soutient, quand il y a des brisures, vient souvent d’une manière à laquelle on ne s’attendait pas.

    Tu as tant d’anges autour de toi… comment peux-tu avoir peur?! :)
    Tu auras forcément des enfants merveilleux, et tu seras forcément en mesure de leur transmettre les choses les plus importantes de ce monde. :)
    Moi j’ai confiance en cela pour toi.

    Bisous bisous.

  8. camille

    20 mars, 2012 à 2:01

    Un ciel bleu, bon… des nuages si tu veux mais surtout… des dauphins ! raaaaa il me poursuivent sur le forum, dans ma serie tv et maintenant le blog !
    Avoues tu l’fais expres ^_^ XD

    Je trouve cette vague dauphinoise rigolote et porteuse de biens des messages surtout lorsque l’on te parle d’enfant. Enfin.

    Allez, je t’envoie des choux ! (bah oui, l’essentiel de la chouquette, c’est les choux ^^ bon ca vole trop haut la ? z’avez pas compris le subniminal ? rooooo bon je sors -> )

  9. Fleur

    20 mars, 2012 à 1:14

    bonjour crystallia,

    je suis tombée par hasard sur ton blog en faisant mes recherches sur les rêves; je viens de te lire et rassures toi tu n’es pas la seule à avoir cet état d’esprit;je trouve que ce que tu dis a du bon sens,un enfant ne se fait pas seul et malheureusement la plupart du temps la mère se retrouve seule à s’en occuper; et comme tu le dis si bien cela prend tout ton temps, ce n’est pas parce que l’on voit les choses de cette façon que l’on aime pas les enfants et que l’on a pas envie d’en avoir,je pense que le moment n’est pas encore arrivée c’est tout;

  10. Atellys

    20 mars, 2012 à 0:22

    Moi foi a priori je pense un peu pareil que toi lol pour l’instant quand je vois les couples autour de moi j’y vois bcp de contraintes : ils courrent partout la nounou, la crèche, l’école , on a l’impression que tout tourne autour de leur enfant mais dans le fond la raison principale c’est que j’ai bien conscience que c’est une énorme responsabilité que d’accueillir une âme dans son foyer, peut-être plus que les gens se l’imaginent alors pour l’instant ça m’effraie un peu avouons-le, je me sens pas assez mature pour ça ( mais ptet que je me raconte des histoires aussi, allez savoir). Paradoxalement je me surprends parfois on me demander quelles valeurs j’inculquerai à mes enfants dans mon foyer, qu’est ce que je leur inculquerai sur le plan spirituel…
    Enfin bref c’est vrai qu’il y’a des familles épanouies et heureuses ensemble et quand on voit ça c’est vraiment beau à voir -)). Je crois qu’au fond les enfants certes c’est une responsabilité mais on grandit également avec eux. Parfois ils nous enseignent et d’autres eh bien c’est l’inverse. Ceci dit toujours pas envie de changer les couches pour le moment lol.

Consulter aussi

Les âmes fortes

  Bonjour à tous, Les âmes fortes sont des âmes qui ont fait le choix d’endosser des…