Accueil Spiritualité Comme sur les parkings

Comme sur les parkings

10

Comme sur les parkings 120424011713803579760591

Bonjour à tous,

Parfois j’ai toutes les peines du monde à me garer sur des parkings. Alors dans ces cas-là par contre, je suis toujours contente quand quelqu’un m’aide. Une fois, il y a même une gentille dame qui a fait un créneau à ma place, parce que moi, je n’arrivais pas du tout à redresser la voiture. Ah les parkings, il devrait y avoir des places bien plus larges, non ?

C’est drôle parce qu’on m’a appris à me garer. Mais manoeuvrer en marche arrière me fait perdre mes repères, je ne sais pas trop pourquoi… 

Bref, hier matin j’étais là à me demander à quel moment je pourrais trouver le moyen d’appeler la médecine du travail afin de prendre rendez-vous car malheureusement ils ont eux aussi des horaires de bureau, quand ma patronne m’a convoquée pour me dire qu’elle n’était pas d’accord avec l’une de mes décisions. Elle parle doucement, me disant qu’elle ne veut pas que les associés entendent car apparemment ils se plaignent de moi de plus en plus souvent, cela la rend confuse. Je lui ai répondu franchement que moi aussi j’étais confuse et on a commencé à parler.

Dans le feu de l’action je lui ai expliqué que je me levais le matin en ayant mal au ventre parce que je me demande à quelle sauce je vais encore être mangée, je lui ai dit que j’étais allée voir mon médecin traitant et que celle-ci me conseillait de contacter la médecine du travail.

Normalement dans ma boîte les congés de l’année en cours commencent le premier juin et je n’en ai plus de l’an dernier. Elle m’a quand même dit qu’on pouvait s’arranger si j’avais besoin de prendre quelques jours pour me reposer. Elle m’a écoutée et m’a dit qu’elle aussi était malheureuse depuis un moment, elle sent elle aussi que quelque chose ne va pas mais surtout elle a été choquée de voir que j’allais si mal et que je n’étais jamais venue lui parler.

Je reconnais que je ne songeais pas à aller la voir parce que c’est avec sa fille que j’ai des problèmes justement. Elle a organisé une réunion à trois dans l’après-midi où sa fille,la gérante, est arrivée énervée. Selon elle de toutes façons je manque de maturité car c’est ça le monde du travail, tout n’est pas tout rose. C’est à moi de transformer le négatif que je perçois en positif et de me mettre enfin au travail afin de prouver que je mérite bien ma place. Il n’y a aucune pression négative et personne n’est méchant dans l’entreprise. Par contre chacun a son caractère c’est sûr mais c’est à moi de m’y faire.

Et si je ne suis pas capable d’assumer le stress tout à fait normal inhérent à ce travail c’est que je me suis trompée de voie. Par ailleurs, de quoi est-ce que je me plains, moi je suis chouchoutée à côté de la manière dont sa précédente patronne la traitait elle-même. Mais loin de se laisser abattre, elle en voulait et c’est à moi d’en vouloir aussi. Non, rien de ce que j’ai pu avancer comme argument ne l’a convaincue, c’est  à moi de m’endurcir et d’accepter la réalité pour ne pas faire dépression sur dépression. On a tous des coups de stress, mais la pression est une chose positive dont nous avons besoin aussi !

Elle a été en mode défensif tout au long de la réunion. Soit. Mais je ne suis pas démontée non plus. En outre, à force de se justifier elle a fini par me donner de quoi illustrer mes propos notamment concernant la pression. Qu’il faille rappeler les objectifs je comprends très bien. Mais je maintiens que je sens bien deux sortes de pression différentes et je sais pour l’avoir distinctement entendu à plusieurs reprises que certains ont des choses à me reprocher seulement, ils claquent des portes et crient ensuite, ils ne viennent pas me parler. Alors hier j’en ai profité pour poser des questions justement, mais c’est moi qui invente des choses semble-t-il, personne ne veut que je parte.

Admettons, mais la directrice était d’accord avec moi, pas avec sa fille. Je ne suis donc pas la seule à inventer des choses ou à tout prendre mal. Enfin, ça m’a fait du bien finalement.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres articles liés
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    28 avril, 2012 à 16:38

    Salut,

    Des moments difficiles oui, ce que je ne voulais pas admettre. Il y a un temps pour se poser des questions et puis un temps pour admettre qu’il n’existe aucune réponse satisfaisante. Un temps pour comprendre que l’apaisement ne peut pas venir de ce qui fâche justement. Un temps pour apprendre.

    Bise à tous ;)

  2. Yuca965

    26 avril, 2012 à 22:04

    Inspire-toi du Feu, extensif, il prend et brûle tout ce qui ne sait lui résister !

  3. Amour

    25 avril, 2012 à 20:08

    Bonjour, bonsoir Sylvie,

    Je tiens à ce que tu saches que je ne suis pas ici pour te tordre le bras ni même pour te prendre la main de force, mais tout simplement pour te tendre la main. Le reste m’importe peu.

    Il est vrai que je pourrais continuer sur cette lancer et te faire la morale ainsi que de heurter ton égo et ce, au grand public, mais je me dis, l’humilité et le respect sont où dans tout ça ?

    Alors, si tel est ton désir et que souhaites poursuivre cette discussion avec moi, ma porte est ouverte pour toi.

    Bises
    Amour

  4. fabienne

    24 avril, 2012 à 19:35

    Oulala que les entreprises familiales sont compliquées….Les relations mère-fille souvent aussi. Courage et ne te laisse pas faire, sois forte :)

  5. camille

    24 avril, 2012 à 18:30

    Ton image me fait penser a cette abeille a qui on voulait voler son miel.
    Pendant qu’un frolon sauvage l’attaqua elle y perdit son aile.
    Toute affaiblie, cette pauvre abeille fut totalement desorientee, et ce fut la reine qui alla l’aider.
    Elle lui proposa de changer de poste, et plutot que de mourir en vain au front, elle lui permit de couver les nouveaux enfants.
    Ce nouvel emplacement lui rendit pas son aile, mais lui permit de rester bien a l’abris tout en continuant de preserver la vie.
    Une abeille qui n’a plus qu’une aile, ne peut certes plus aller butiner, mais peut continuer boire son nectar tout en vivant une vie de jeune parent.
    ;)

  6. Légèreté

    24 avril, 2012 à 17:38

    Bonjour : ) ,dernière ligne droite, j’ai connu ce que tu vies, encore quelques petites choses à vivre et tout va s’aplanir et repartir sur de nouvelles bases plus seines. Après c’est à toi de voir, souris : ). Bise à toi Sylvie : )

  7. sébastien

    24 avril, 2012 à 17:36

    Et si tu veu moi je te fais ton creneau, mais que sur lecoté droit. Coté gauche jarrive pas mdr. mais aujourdhui jai presque reussie seul et un homme m’a fait des signes. ouf! Fait comme moi evite les creneau mdrr! Ou atend, la prochaine fois que tu doit en fair 1 jveu etr assis à coté pour rire mdr!
    Bref, jespere que tu va vite quitté ce boulot!

  8. sébastien

    24 avril, 2012 à 17:31

    Et verdict? tu va faire quoi? Puneze vivement que tu partes

  9. Miss X

    24 avril, 2012 à 13:37

    Sylvie ;) ,

    une crevarde de plus…
    j’avais l’irrépressible envie de l’écrire , toute ma « navrée » Sylvie
    mais une crevarde de plus voulait irrépressiblement sortir , après je l’ai laissé sortir
    verra ce qui adviendra ;) bises :)

  10. Maraya

    24 avril, 2012 à 12:42

    Ma belle,
    Je sais que c’est super difficile ce que tu vis et je vois bien ton jolie petit visage tout triste caché derrière ton armure ;-) laisse là tomber et tout ira mieux ;-) Reconnaitre qu’on est plus assez fort est plus fort que de continuer à se battre ;-)
    Bisous Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Dimanche : Le soleil brille pour tout le monde

Bonjour à tous, Comme il ne se passe pas une semaine sans que quelqu’un me demande d…