Accueil Petites histoires Un petit chameau gris

Un petit chameau gris

10

Un petit chameau gris dans Petites histoires 120504042700803579804167

Bonjour à tous,

Je vais vous raconter une petite histoire. Un petit chameau gris avançait doucement dans le désert sous le ciel étoilé. La lune ronde et brillante se reflétait quelque part au loin, dans ses eaux qu’il ne voyait pas mais qu’il espérait ardemment. Il avait soif mon petit chameau gris, très soif.

Ses réserves étaient presque épuisées et il ne savait plus trop comment il parvenait à avancer. En outre il était seul, pourtant si joyeux, si confiant.

Le matin le surprit tandis qu’il flottait littéralement sur le sable, il était parvenu à un point d’eau, finalement, il ne sut jamais trop comment. Peu importe, il se sustenta puis s’assit et se reposa, simplement. 

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les gâteaux moelleux des jours pluvieux

    Bonjour à tous, « Tu as fini de manger des M et Ms ? », me demande S…
  • Une simple histoire

    Bonjour à tous, « Puis-je te raconter une histoire ? », me propose S…
  • Calme et équilibre

    Bonjour à tous, « Je te raconte une petite histoire ? », me propose …
Charger d'autres écrits dans Petites histoires

10 Commentaires

  1. lapriereducompositeur

    6 mai, 2012 à 13:19

    Merci.

    Ben j’y travaille.
    Je demande tous les soirs à mes guides de m’envoyer un miracle

    Bisous bisous.

  2. lapriereducompositeur

    6 mai, 2012 à 2:06

    J’essaie de continuer à croire aux miracles.
    Je fais ce que je peux.

    Mais je dois continuer d’y croire parce que là, j’ai justement besoin d’un miracle.

    • crystallia

      6 mai, 2012 à 11:28

      Je te souhaite de trouver la solution Chouchou.

      Bise ;)

  3. crystallia

    5 mai, 2012 à 12:23

    Salut,

    Merci à tous pour vos commentraires.

    Je pense que des oasis il y en a pour tous les petits chameaux, il suffit d’y croire quelque part.

    Bise ;)

  4. isabelle

    5 mai, 2012 à 10:57

    coucou Sylvie
    Et toi camille..moi je crois en une bonne étoile(…) la notre, pleine d’amour
    J’appellerai ça la providence aussi…

    merci pour ce rappel

    bises

  5. lapriereducompositeur

    5 mai, 2012 à 8:20

    Dis… Est-ce que parfois il y a des petits chameaux gris qui meurent de soif sans avoir pu trouver d’oasis?

    :’(

  6. Atellys

    5 mai, 2012 à 5:50

    Rester positif et confiant…c’est bien un message pour moi en ce moment ça..
    Jolie histoire ;-)

  7. Rémy

    4 mai, 2012 à 12:21

    J’aime bien ce petit chameau sur la photo :)

    Rémy

  8. Maraya

    4 mai, 2012 à 8:19

    C’est chou! Les miracles ne s’explique pas, si on reste positif, cela fini un jour par nous être rendu et il faut pas se poser de questions ;-)

  9. Amour

    4 mai, 2012 à 4:33

    Bonjour, bonsoir Sylvie,

    Je ne sais pas pour toi et/ou les autres, mais je trouve que ton message me fais penser au livre « Le petit prince » d’Antoine de Saint-Exupéry.

    M’enfin, c’est mon humble avis.

    D’ailleurs, c’est une très belle histoire.

    Bisous !
    Amour ;)

Consulter aussi

Comment tirer profit du choix spirituel pour améliorer ses relations ?

Bonjour à tous, Cet article fait suite à celui d’hier et une nouvelle fois, nous all…