Accueil Spiritualité Cette sensation de gâchis

Cette sensation de gâchis

15

Cette sensation de gâchis 120505122532803579808207

Bonjour à tous,

Je vais dire une chose qui va sans doute paraître très prétentieuse mais j’ai carrément l’impression de gâcher toutes mes capacités intellectuelles dans mon travail actuel. C’est terrible de dire ça mais j’ai réellement une énorme sensation de gâchis quand je suis là devant mon poste.

Les enjeux qui me sont présentés me semblent dérisoires et inintéressants, ils ne me stimulent pas. Je ne sens pas que ce travail m’apporte et j’ai davantage l’impression de m’user encore et encore.

Je ne trouve pas de sens à ce que je fais c’est tout le problème, ce travail ne trouve pas d’écho en moi et me frustre intellectuellement, spirituellement, émotionnellement, vraiment à tous les niveaux.

J’ai l’impression de me ruiner là-dedans. Et cette frustration ne me quitte pas, elle génère même une certaine honte maintenant et cela m’énerve encore plus.

Mes guides tenaient absolument à ce que je parle de ça. Il parait que d’autres connaissent aussi ce genre de phase. Mais du coup ça m’oblige à exposer ma honte et je n’aime pas ça lol. Ce devait être le but de l’exercice. Pourquoi avoir honte ?

A cause de cette sensation de gâchis sans doute, ce sentiment de ne pas être capable de faire ce qu’il faut et de se voir chaque jour reproduire les mêmes gestes dénués de sesn à nos yeux.

Ma recherche d’un autre emploi a révéillé quelque chose dont je me serais passée en l’occurrence, je reçois des flashs m’obligeant à considérer le fait que changer de travail, de boîte, n’est pas une fin en soi, je devrais plutôt chercher ce qui pour moi a du sens.

Le problème c’est que je sais ce qui a du sens. Par contre dans un avenir immédiat je ne vois pas encore comment transformer ce qui a du sens en un travail concret et rémunéré. Or je voudrais changer très rapidement. Trop rapidement ?

Je me pose la question. J’ai toujours envie de reprendre mes études mais ça risque de ne pas être simple, voilà pourquoi je me disais trouve d’abord un autre boulot et tu verras ensuite. Pourtant ça, ça aurait du sens à mes yeux.

En même temps, souvent c’est quand j’ai cessé de chercher que la solution m’est apparue. Cessons de chercher.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

15 Commentaires

  1. Josie

    5 mai, 2012 à 19:28

    Bonjour,

    Je vis actuellement les mêmes difficultés au travail. Je ne me sens pas du tout dans un environnement sain pour moi, ça ne fait pas de sens pour moi et ça ne me nourrit pas et le bon côté dans tout ça c’est que j’apprends sur moi, sur ce que sont mes besoins, mes valeurs, ce que je veux pour me sentir en phase avec moi-même au niveau du travail et aussi ce que je ne veux plus car je ne voudrais pas me retrouver dans la même situation après avoir fait des efforts pour faire un changement. J’ai l’impression que la loi du gros bon sens est en voie d’extinction aussi..et je vis de la frustration, de la colère et de la tristesse par rapport à tout ça.

    Je me reconnais dans ce que tu dis et ressens alors je me pose les mêmes questions et parfois ça prends toute la place, je me sens souvent seule avec tout ce questionnement car les gens avec qui je travaille n’y voient pas tellement de problèmes, à la limite ça fait leurs affaires tandis que moi ça me déséquilibre complètement, je n’ai pas encore de solutions, sauf en attendant; laĉher prise et rester ouverte aux possibilités autour de moi, de me protéger dans tout celà, de me poser des limites..mais c’est difficile de voir la lumière au bout du tunnel car je ne vois pas comment je vais m’en sortir et ni quel chemin prendre?!.. Courage et persévérance:)

    • crystallia

      6 mai, 2012 à 11:35

      Sébastien, Josie,

      Merci à vous deux.

      Sébastien, tu m’as fait sourire mais tu as raison, à moi d’être optimiste.

      Josie, ton message m’a fait réfléchir. Le chemin à prendre, peut-être peut-on le créer aussi…

      « Non mais vous pouvez le révéler. », me répond Roéchel.

      Bise ;)

  2. sébastien

    5 mai, 2012 à 18:52

    Coucou sylvie,

    Oui, cesse de chercher, peut être que des réponses ou des situations changeront soudainement, et la tu pourras pensé dans ta tête que c’est arrivé comme ca, et tu pourras nous sortir ton ‘pouf’ qui me fais sourire. ;-)
    Pourquoi de la honte? Et pourquoi du gachis même? Quand toi tu essaies avec ton coeur et envisage les meilleures solutions alors que ton rêve professionnelle te parait un peu loin.
    tu essaies de te debrouiller avec les moyens du bord dont tu disposes deja. Et la, tu veu quand même de l’argent pour t’aider à te fair plaisir dans ta vie! Ce n’est pas un gachis ni une honte! Tinquiete, jai compris l’article, mais je le transforme un peu dans ce que je vois moi!
    Je ne pense pas que cette situation restera sans issue! Attend la porte, le pouf! Tu verras! Notre but est d’être heureux. Et tes guides t’aide et tu t’aide! Et eux même et lunivers t’aideront dans des choses qui te plairont! Mais crois y ‘madmoiselle pouf’

  3. Légèreté

    5 mai, 2012 à 17:54

    Bonjour, j’ai réfléchi à ton message, je me suis dis, « une sensation de gachis », pourquoi de gachis alors que l’on vit pour apprendre et comprendre. Bien sûr c’est pas facile tout les jours, bien sûr des fois faut savoir avaler ça fierté et se dire, j’ai quand même un point de départ même s’il est douloureux. C’est là le truc, c’est que dans les moments difficiles, dans les moments de peine, dans les moments où tout n’est que ténèbres des fois il y a une éclairci là où on ne s’y attends pas. C’est là le truc, c’est que je comprend ce que tu vies Sylvie, je vais te le redire, je l’ai vécu, mais surtout, toi qui est intelligente, prend du recul, regarde où tu en ai. Ces bases que tu as acquises, là où elles peuvent t’amener, je me doute que dans ca fierté intérieure, ça fait mal. Mais réfléchi analyse, regarde et surtout fis toi à l’intuition de ton cœur, qu’es qu’il te dit, qu’es qu’il te fait voir au delà de cette sensation pas agréable. Quels sont les signes qui se sont présenté à toi pour t’aider, quels sont les phrases ou les mots qui t’ont amené vers, quels sont dans ta vie privé les petits « hasards » qui t’ont fais dire « tiens on veut me guider vers quelque chose ».

    J’espere que ça pourra t’aider, désolé si je répond tardivement, mais quelque chose en moi me disait d’attendre, pas un de mes guides mais quelque chose en moi, voila.

    @ , bon courage et avant : )
    Je te souhaite plein de belles et bonnes choses.

    Nico : )

  4. Yuca965

    5 mai, 2012 à 15:11

    Perso c’est à l’école que j’ai l’impression de perdre mon temps, essentiellement de la théorie et on nous prépare qu’à nous faire exploiter. On pourrait faire un zone d’agriculture (bio,permaculture,etc) publique pour nourrir la ville et être indépendant. On pourrait travailler à transformer tout ces champs d’agricultures chimique (ce qu’on appelle « campagne » de façon générale) en parc et potager…
    Ensuite il faudrait faire des maisons plus naturelle, en bois,pierre,ou terre.
    Mettre plus de plante en ville, développez une cantine locale de qualité.

  5. crystallia

    5 mai, 2012 à 12:34

    Bonjour à tous,

    Merci beaucoup pour vos mots, à chacun.

    Camille, Roéchel a raison je pense, il faut savoir abandonner parfois puis ensuite, il faut être prêt à lutter lol.

    Bise ;)

  6. isabelle

    5 mai, 2012 à 11:02

    Coucou Sylvie
    Cette sensation de gachis, on peut la vivre dans d’autres dimensions de notre vie hélas, et elle va aussi avec cette sensation de honte, qui en rajoute une couche, comme si on ne se sentait pas capable d’étendre nos ailes pour enfin nous épanouir.
    Mais ..je crois en la providence, vraiment, je me dis que derrière chaque épreuve il y a une leçon .
    Tu n’es pas seule à vivre cela, merci pour nous tous qui avons éprouvé ce sentiment à un moment ou à un autre, finalement, partager la douleur l’allège et partager le bonheur..le multiplie ;)
    Je t’embrasse très fort

    L’amour n’est jamais perdu Camille, il enrichit, toujours :)

    bises

  7. lapriereducompositeur

    5 mai, 2012 à 8:31

    Moi aussi j’ai cette sensation de gâchis.

    Je tiens un trésors dans mes mains mais le monde refuse que je lui offre.
    Le monde m’enterre vivante avec mon trésor.

    Le monde est prétentieux et ingrat.
    « Je n’ai pas besoin de ta lumière!  » me répète t’il avec obstination et condescendance.

    Alors comme le monde à décidé que ma lumière ne lui plaisait pas, il a décidé d’enterrer l’étoile pour qu’elle cesse de briller.

    C’est un horrible gâchis.

    L’amour qu’il y a dans mon cœur est si grand… Mais il est comme une rose.
    La rose ne vient pas tout de suite dans tes mains, c’est à toi d’aller la cueillir.
    Mais je n’ai que de très mauvais jardiniers autour de moi, et surtout, des gens qui n’aiment pas les fleurs car ils ne sont pas capable de sentir leur parfum.

    Là aussi le monde de fâche en me disant de ravaler mon amour stupide.

    Vraiment… C’est un trésor que j’ai dans les mains, un gigantesque trésor.
    Mais le monde n’a pas compris.

    Peut être me tuera t’il avant que je puisse l’offrir.

    :’(

  8. Atellys

    5 mai, 2012 à 5:47

    Coucou

    Il n’y a pas de honte à avoir ça me rappelle moi dans mon travail actuel.
    Sauf que ça fait 5 ans que j’y suis et plus le temps passe, pire c’est. Impression de devenir complètement abrutie et quoique je m’aperçois que ce n’est pas qu’une impression.. Quand on a l’impression de stagner sur le plan intellectuel au travail , ce qui finit d’ailleurs par nous frustrer sur les autres plans aussi y’a un problème.
    On a beau essayer de se dire y’a  » la sécurité de l’emploi » et se dire  » j’ai de la chance moi j’ai du travail certains n’en ont pas » ça ne suffit pas. C’est clair que t’es loin d’être la seule dans ce cas. Sauf que la majorité d’entre nous se réfugie dans le confort au lieu de prendre le taureau par les cornes quitte à se planter. On aime rarement tout plaquer pour lancer dans l’inconnu: y’a toujours une excuse: crédit, voiture, maison, les enfants, pas le moment etc. l’inconnu ça fait peur, parce que c’est l’incertitude et on ne se fait pas suffisamment confiance alors on tente pas, on reste sur les acquis en attendant que ça se passe. Sauf que bon parfois si on a vraiment de l’estime pour soi-même, on doit se donner les moyens d’arriver à faire ce qu’on veut. Tiens ça ma rappelle un message d’un tes guides qui disait que parfois il faut se battre pour soi.
    C’est quand même dommage quand on y repense de se contenter du minimum par peur et cela touche bon nombre d’entre nous.. Bon c’est plus facile à dire qu’à faire mais je pense qu’on ça vaut le coup, c’est du moins ce que je me dis pour me motiver lol . Si au final on est plus épanouis ? c’est que ça vaut ptet le coup;-))
    Après les moyens ça viendra au fur et mesure que tu te plongeras dedans

  9. Rolles

    5 mai, 2012 à 1:07

    Bonsoir à toi.

    J’ai vécu la même histoire que toi. Depuis la semaine dernière tu m’intrigue et je lis tes post chaque jour par curiosité, pour connaitre la suite de l’histoire.
    Enfin, tu arrives à dire ce que je pensais.
    J’espère que tu prendras la bonne solution comme je l’ai fait. On se servait de moi, de mes compétences. Ce fut très dure, mais j’ai finalement donné ma démission. C’était eux ou moi. La vie ou ma mort. Le stress, je ne pouvais plus le supporter. J’ai même été hospitalisé. les medecins m’ont conseillé de changé de boulot. Je suis diabétique et je suis conducteur de travaux solariste. On voulait que j’assume plus de 20 chantiers toute seule, et mes soi-disant supérieurs ne connaissaient rien aux rôle du conducteur de travaux et je devais assumer le travail des autres en plus du mien.
    Bref je suis partit, j’ai créer mon entreprise et je n’ai pas à me pleindre. Mes amis les anges sont là, pour mes crises d’angoise, pour la volonté, et me pousser à réussir. J’aime discuter avec IAH-HEL avec qui j’ai souvent eu des disputes,je la repoussais assez souvent, ne sachant pas qui elle était, et pourquoi elle me harcellait tout les jours avec son éternelle je t’aime ou comment vas tu?. Ils sont venu à moi par l’intermédière d’un ami. je discute tous les jours avec eux, ils sont mes guides et je suis heureuse de les connaitre.
    Tu sais mieux que toi meme ce dont tu as besoin. Ta destiné est entre tes mains. Ne laisses pas les autres décider pour toi, souvent on reste dans une entreprise comme une boué de sauvetage, on s’y accroche comme si on allait mourrir. Bien souvent c’est le cas. c’est elle qui nous tue. Donne toi les moyens de sortir de la. Tu le peux par les lois de l’attraction.
    Bon courage.

  10. Rolles

    5 mai, 2012 à 1:05

    Bonsoir à toi.

    J’ai vécu la même histoire que toi. Depuis la semaine dernière tu m’intrigue et je lis tes post chaque jour par curiosité, pour connaitre la suite de l’histoire.
    Enfin, tu arrives à dire ce que je pensais.
    J’espère que tu prendras la bonne solution comme je l’ai fait. On se servait de moi, de mes compétences. Ce fut très dure, mais j’ai finalement donné ma démission. C’était eux ou moi. La vie ou ma mort. Le stress, je ne pouvais plus le supporter. J’ai même été hospitalisé. les medecins m’ont conseillé de changé de boulot. Je suis diabétique et je suis conducteur de travaux solariste. On voulait que j’assume plus de 20 chantiers toute seule, et mes soi-disant supérieurs ne connaissaient aux rôle du conducteur de travaux et je devais assumer le travail des autres en plus du mien.
    Bref je suis partit, j’ai créer mon entreprise et je n’ai pas à me pleindre. Mes amis les anges sont là, pour mes crises d’angoise, pour la volonté, et me pousser à réussir. J’aime discuter avec IAH-HEL avec qui j’ai souvent eu des disputes,je la repoussais assez souvent, ne sachant pas qui elle était, et pourquoi elle me harcellait tout les jours avec son éternelle je t’aime ou comment vas tu?. Ils sont venu à moi par l’intermédière d’un ami. je discute tous les jours avec eux, ils sont mes guides et je suis heureuse de les connaitre.
    Tu sais mieux que toi meme ce dont tu as besoin. Ta destiné est entre tes mains. Ne laisses pas les autres décider pour toi, souvent on reste dans une entreprise comme une boué de sauvetage, on s’y accroche comme si on allait mourrir. Bien souvent c’est le cas. c’est elle qui nous tue. Donne toi les moyens de sortir de la. Tu le peux par les lois de l’attraction.
    Bon courage.

Consulter aussi

Le fond du problème

Bonjour à tous, « Alors ma douce Sylvie, tu mènes une vie de princesse ? &…