Accueil Petites histoires Des larmes et des mots

Des larmes et des mots

18

Des larmes et des mots dans Petites histoires 120520094311803579879107

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vais vous raconter une petite histoire. Une femme absolument superbe, dont la beauté n’avait d’égal que la gentillesse, avait trouvé le moyen de tomber amoureuse du pire coureur de jupons possible.

Ses parents se désolaient chaque jour de la bêtise de leur fille qui avait fait d’elle et de leur famille la risée de la ville en épousant un homme qui se cachait à peine de ses nombreuses maîtresses. On disait même qu’il avait déjà deux enfants illégitimes qui habitaient non loin…

Qu’attendait-elle pour demander le divorce ? Elle dont le ventre restait définitivement plat par contre ! Sa mère n’en pouvait plus d’entendre chuchoter dans son dos, de « bonnes amies » lui avaient rapporté que sa magnifique fille, dont la beauté avait longtemps fait sa fierté, était frigide, d’où le fait que son cher mari aille voir ailleurs.

Frigide ! Bientôt on la dirait stérile, cette bonne à rien qui avait abandonné ses études en première année pour épouser ce cavaleur ! 

Mais comment les choses avaient-elles pu dégénérer à ce point ? Sa pauvre fille n’était pourtant pas si stupide, elle le savait bien. Pourquoi restait-elle avec un homme qui ouvertement se moquait d’elle.

Elle lui avait naturellement posé la question, mais la jeune femme lui avait simplement répondu qu’elle était amoureuse.

A ce point-là, s’était écrié la mère qui en vérité souffrait de savoir sa princesse adorée prise dans une union qui objectivement ne pouvait pas la rendre heureuse. Plus personne ou presque ne la respectait voyant qu’elle tolérait le comportement de son époux.

Pourquoi ? Elle pourrait aisément trouver quelqu’un d’autre pensait la mère qui eut un jour une idée. Pourquoi attendre que le hasard se charge de mettre sur sa route quelqu’un de bien ? Elle allait trouver elle-même l’homme qu’il faudrait à sa fille. Après tout son gendre ne se gênait pas lui.

Elle entreprit donc de sélectionner plusieurs jeunes gens, qu’elle-même trouvait tout à fait convenable, et de les présenter à sa fille un à un, sous quelques prétextes fallacieux.

Elle faisait leur apologie ensuite, vantant leurs qualités, minorant leurs défauts. La jeune femme ne fut pas dupe longtemps, toutefois elle décida de faire semblant de rien.

Jusqu’au jour où elle tomba enceinte. Sa mère crut mourir en apprenant la nouvelle, elle versa toutes les larmes de son corps, comprenant que sa fille chérie resterait encore longtemps avec ce mauvais mari.

Elle alla lui parler franchement, lui dit tout ce qu’elle avait sur le coeur, lui expliqua combien elle souffrait de voir son enfant si belle, si intelligente mariée à un homme si odieux qui découchait, faisait des enfants à droite à gauche et ne s’en occupait même pas !

Ce fut la dernière fois qu’elle fut reçue chez son enfant, celle-ci lui ferma définitivement sa porte, se contentant désormais de la saluer poliment quand par hasard elle la croisait dans la rue.

La malheureuse mère eut le coeur brisé et elle reporta sa colère et son amertume sur ce gendre qui lui avait pris ce qu’elle aimait le plus au monde. Elle ne comprenait pas que sa fille, son bébé, ait préféré lui tourner le dos à elle, qui ne désirait que son bien. Elle ne le comprit jamais. Car parfois la meilleure manière d’aider une personne, c’est simplement de rester là. Encore faut-il en avoir la force.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres articles liés
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Calme et équilibre

    Bonjour à tous, « Je te raconte une petite histoire ? », me propose …
  • Maturité et pardon

    Bonjour à tous, « Je te raconte une dernière histoire ? », me propos…
  • La malle aux cadeaux

    Bonjour à tous, Je vais vous raconter une petite histoire aujourd’hui. Une légende d…
Charger d'autres écrits dans Petites histoires

18 Commentaires

  1. Miss X

    6 juillet, 2012 à 11:23

    Coucou ,

    Elle n’aurait pas pu comprendre (la mère n’aurait pu comprendre) ;)
    D’accord…
    Parfois ils ne peuvent comprendre
    et on ne peut donc que dire « au revoir » , d’une manière.

    Répondre

    • crystallia

      6 juillet, 2012 à 11:30

      Salut,

      Au revoir pour un temps, d’une certaine manière oui.

      Mais garder sa porte ouverte, qui sait…

      Bise ;)

  2. Catrene

    23 mai, 2012 à 18:48

    Coucou Sylvie

    Ton dernier commentaire m’a fait cogiter. Je me suis demandé pourquoi j’avais doté la fille de connaissances en CNV plutôt que la mère… Et je me suis dit que si j’avais opté pour la mère, il n’y aurait pas eu d’histoire du tout! :)

    Perso, je voudrais juste un monde de paix dans lequel les gens prendraient le temps de s’écouter, de s’écouter vraiment (plutôt que d’attendre leur tour de parler – clin d’oeil au fan de fight club).

    Catrene

    Répondre

  3. shaka

    23 mai, 2012 à 13:26

    oups dsl j’en oublie mes manière, salut tout le monde :)

    Répondre

  4. shaka

    23 mai, 2012 à 13:25

    je sais que je n’ai rien compris de l’ombre et de la lumière mais cette fille m’a bien l’air de venir du fin fond de l’ombre (sans péjoration), lol.

    Répondre

  5. isabelle

    23 mai, 2012 à 13:19

    Coucou

    Moi je sais qui résonne en moi…je me dis que j’ai la chance d’être très aimée, au delà du jugement. merci maman ;)

    Laisser grandir les gens qu’on aime, les laisser libres de leurs choix est une grande preuve d’amour. Puissions nous tous trouver en nous cette force un jour.

    bises

    Répondre

    • crystallia

      24 mai, 2012 à 3:44

      Coucou !

      J’aime bien vous lire lol.

      Bise ;)

  6. crystallia

    23 mai, 2012 à 11:26

    Salut,

    Dans un tel cas de figure on éprouve toujours plus d’empathie pour l’un ou l’autre des personnages.

    Ce qui est intéressant c’est de se demander pourquoi.

    Bise ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Jeune demoiselle recherche… (air connu)

Bonjour à tous, J’adore le site de rencontres, on m’a déjà laissé plein de mes…