Accueil Réponses Anhédonie ?

Anhédonie ?

11

Anhédonie ? dans Réponses 1206200337358035710005090

Bonjour à tous,

J’ai appris un mot nouveau aujourd’hui, anhédonie. Si bien qu’au lieu de regarder le film que j’avais prévu de voir (revoir), je me suis lancée dans l’écriture de cet article.

En fait j’hésitais entre deux films, un qu’il faut que je revois absolument et un que je désire découvrir. Le premier je l’adore, je l’avais vu une première fois à la télé et je l’ai trouvé plutôt intelligent. Le second eh bien, je l’ai acheté parce que j’ai sympathisé avec le gérant du magasin. Arrêtez de rire, c’est un homme charmant, on a bien discuté la dernière fois avec lui et le petit stagiaire. Il est marrant le petit stagiaire, il est intolérant au lait et au gluten comme moi ! Mais lui, il préfère les symptômes au régime. Ce n’est pas très sérieux, n’est-ce pas ?

Enfin, je peux comprendre dans un sens, il ne parvient pas à renoncer à ce plaisir qu’il éprouve en mangeant certains plats. Moi-même j’ai préparé le dîner ce soir et ça m’a vraiment fait plaisir de le faire. Autant que de le manger.

C’est bien quand même de pouvoir éprouver du plaisir, des émotions positives qui nous permettent de savourer la vie. Au quotidien, ce sont les petits plaisirs qui rendent les journées plaisantes, pas les évènements qui se produisent tous les 36 du mois. C’est agréable de pouvoir trouver chaque jour l’occasion de se dire, quel bon moment.

Maintenant, vous allez me dire que c’est à chacun évidemment de créer ces occasions ou de saisir celles qui se présentent. C’est sûr, il faut un certain état d’esprit aussi. Néanmoins il arrive qu’on ait la sensation que le soleil ne se lève plus jamais et alors cet état d’esprit là, nous quitte définitivement.

Vous vous voyez vivre, vous êtes dans le monde comme tout un chacun mais rien ne semble passer, aucune émotion positive, il n’y a plus de bon moment. Du moins c’est ce que décrivent les définitions que j’ai pu trouver sur l’anhédonie. Mais moi je n’aime pas les définitions froides, je suis plus douée pour ressentir et pour une fois, je vais employer mon empathie à dessein.

Quelqu’un m’a demandé d’écrire cet article. Je ne donnerai pas son identité et cette personne n’est évidemment pas tenue de se dévoiler. Je respecte la pudeur de chacun. Toutefois pour écrire sur ce que je ne vis pas, il me faut aller chercher des informations alors je vais aller les chercher chez elle. Je sais qu’elle me fait suffisamment confiance pour ne pas craindre que je la regarde.

Scanner ou canaliser de la détresse pourtant ce n’est pas ce que je préfère, je suis une vraie éponge lol. Mais Sammael me protège, il filtrera les énergies à ma place me dit-il. J’avoue que ça m’arrange.

Bon, c’est drôle mais alors que je regardais ses énergies, il m’est venu une chose curieuse. Je sens ces voix qu’elle dit entendre. Et je vois aussi qu’elle s’affaiblit physiquement à force de se débattre tous les jours…

Je sens qu’elle tourne en rond dans sa vie et ne trouve aucune issue. Je sens qu’elle s’ennuie et qu’elle est profondément en colère quelque part parce qu’elle lutte tellement qu’elle ne parvient pas à dégager suffisamment d’énergies pour ouvrir un passage devant elle.

En fait, elle est seule, triste, se sent abandonnée et délaissée. Du coup, plus aucune émotion positive ne passe. Je comprends mieux pourquoi elle me parlait d’anhédonie.

Alors ce passage à vide est-il lié à l’éveil, dans son cas oui mais pourquoi si dur… C’est la question,  mais n’y-a-t’il que l’éveil ?

Non, elle restera ainsi tant qu’elle ne tombera pas sincèrement amoureuse. D’une manière si profonde qu’elle oublira son Je et alors les voix se tairont, elle verra certaines portes se fermer définitivement. Voilà ce qui m’est venu. Je ferais peut-être mieux d’aller lui répondre en privé…

Sammael me rappelle que pour beaucoup d’entre nous, le Ciel se trouve là où d’autres ne voient que l’ordinaire.

« Cette personne a déjà eu de jolies histoires mais un jour un homme la fera littéralement ramper à ses pieds et elle en sera ravie. Elle sera heureuse de voir son coeur s’ouvrir.  

Elle fait face à un problème de taille, dont vous parlez très peu généralement. Elle a eu le courage de t’en parler pourtant. Elle a été diagnostiquée schizophrène. Et a eu la désagréable surprise de découvrir que tout ce qu’elle vivait n’était pas lié qu’à elle. Elle a vécu l’éveil de la kundalini qui vous précipite du haut d’une falaise. Son éveil est intervenu tôt, silencieusement mais en ouvrant tous les verrous d’un coup. »

Tous les verrous, aujourd’hui je sais ce que ça veut dire…

« Dis-le franchement. »

Ca veut dire que les barrières protectrices sautent, l’astral devient accessible alors que nous n’y connaissons encore rien et toutes les énergies peuvent passer. Toutes les entités de bas astral aussi mais ce n’est pas le plus gros problème paradoxalement.

Le vrai souci c’est qu’il n’y a plus de distinction claire entre notre imaginaire et les dimensions proches de nous. Comprenez, l’imagination n’existe pas vraiment, nous faisons des projections quand nous imaginons, nous créons dans des dimensions astrales proches de nous ou alors, nous sommes inspirés par ce que nous percevons de ces mêmes dimensions, sans le savoir.

S’il n’y a plus de barrière, dans notre cerveau tout ce que nous captons devient réel. Pire, ce que nous captons nous le modelons en fonction de nos peurs, de nos appréhensions, de tout ce que nous avons enfouis toute notre vie durant. Cela parce que justement, il ne nous est pas possible de « jeter » quoi que ce soit.

Tout ce que nous vivons, ressentons de dur est évacué, vers ces dimensions proches de nous. Par la suite, lorsque nous y sommes prêts, nous pouvons « recycler » les énergies issues de nos expériences difficiles.

Mais si ces mêmes énergies nous reviennent en pleine face tel un boomerang lorsque les verrous sautent, nous ne sommes pas prêts à les gérer. Alors elles prennent la pire forme possible, comme celles de voix qui vous insultent toute la journée. Elles alimentent également des larves et des entités.

En clair un tel éveil peut vous faire perdre la tête au sens propre du terme. Et c’est un homme qui va arranger ça chez mon amie ?

« Un tel Amour lui permettra de transformer les énergies présentes autour d’elle et de recréer les barrières. »

Et en attendant ?

« Ma chère petite Sylvie, l’espoir se cultive. Aussi dur que cela soit, elle doit continuer à se battre. En se rappelant chaque jour que si elle est encore en vie, c’est parce qu’elle le mérite. Le soleil se lève pour tout le monde, peu importe le temps. Elle doit garder espoir et foi en elle. »

Et pour d’autres ?

« Il faut regarder le point de départ. La phase de solitude est courante après un éveil. Mais c’est à vous de comprendre la tonalité de cette solitude, ce que concrètement votre coeur attend vraiment. Pour cette personne c’est l’Histoire sentimentale qui lui rappellera combien il peut être doux et agréable de se battre pour faire évoluer un couple, et non plus seulement soi,  au quotidien.

Pour d’autres, ce sera la découverte et l’exploration de leur propre foi. Ca dépend. Vous vous dîtes souvent perdus mais, vous pouvez regarder d’où vous êtes partis, vous comprendrez où vous désirez aller. Cela fait du bien aussi. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Un beau weekend…

    Bonjour à tous, Bon, j’ai su pour quelle raison on s’en était pris à moi. L&rs…
  • L’enjeu des liens d’âmes multiples

    Bonjour à tous, « Comment te sens-tu ma douce enfant ? », me demande…
  • Au revoir, Lauviah

    Bonjour à tous, « Tu en as assez de tes ennuis de santé mineurs, ma chère enfan…
Charger d'autres écrits dans Réponses

11 Commentaires

  1. esperanza

    22 juin, 2012 à 8:31

    Bonjour,

    Cet article me touche pas mal. Je suis également dans une phase d’extrème solitude et désespoir…suite à l’éveil de kundalini. Il faut dire qu’il a provoqué chez moi une maladie extrèmement pénible et invalidante, alors ça n’aide pas à avoir une vie sociale quelconque !

    Si je comprends bien l’article, on se tape des « problèmes » que l’on aurait balancé dans l’astral à un moment où on ne pouvait les gérer ? En ce moment, je suis extrèmement sollicitée par mon entourage « manipulateur » (que j’avais finit par réussir à mettre à distance et qui revient par d’autres biais !)et je lutte même pour ne pas tomber dans la paranoia, tellement c’est incessant ! Je me sens littéralement parasitée, avec des personnes qui tentent de violer mon intimité en permanence (ma boite mail a même été piratée). Enfin, ça n’arrête pas ! Un effet boomerang de mon enfance sans doute…
    Donc, quand tu parles de cette personnes qui s’épuise à lutter… je compatie !

    « Si elle est encore en vie, c’est qu’elle le mérite ». Je ne comprends pas ceci. On doit mériter d’être en vie ? Pardon, pour ce qui va suivre, je sais que ça ne se dit pas. Mais je ne pense pas qu’il y est quelque part quoi que ce soit de pire que la vie sur terre ! C’est quelque chose d’épouvantable…Comment « mériter » une épreuve pareille ?

    « regarder d’où vous êtes partis, vous comprendrez où vous désirez aller » ? D’où on est parti avant l’éveil ?

    Bon, je ne connaissais pas ce terme d’anhédonie, mais j’ai bien peur qu’il ne corresponde à ma situation actuelle… Le tout est de trouver le moyen d’en sortir.. à suivre

    Merci et bonne journée

  2. Miss X

    21 juin, 2012 à 10:29

    Salut ,

    Apparamment , oui lol , et pour le plus personnel , il a aussi fait découvrir une artiste (pour moi) par la même occasion ;) comme quoi lol , deux coups!

    Bises

  3. crystallia

    21 juin, 2012 à 1:59

    Bonjour,

    Cette amie me disait q’un tel article toucherait du monde, je vois qu’elle avait raison.

    Merci pour vos témoignages, qui m’ont touchée.

    Bise ;)

  4. Miss X

    21 juin, 2012 à 0:43

    Salut !

    J’adore l’image ,

    Bises ;)

  5. Camille

    20 juin, 2012 à 20:41

    Coucou Sylvie,

    Cet article me parle beaucoup beaucoup beaucoup et de bien des manières, oui, de bien des manières.

    Merci pour vos partages :)

  6. Yahadefendrive

    20 juin, 2012 à 16:41

    Bonjour et merci pour cet article très intéressant.

    Il est toutefois des questions a se poser concernant ces éveils difficiles, comme par exemple comment les soulager, les assister et faire respecter la vie de ceux qui sont victimes des pires aspects de ce que nous ne voyons pas.

    Et que faire face a ce genre de demande. En psychologie, psychiatrie, contemporaine, vous êtes parfois mêlé a d’autres personnes encore plus mal en point que vous, d’un point de vue spirituel. Ce qui n’arrange pas souvent le cas.

    « Amour », même si tu ne me l’a pas demandé je vais appeler un peu plus de justice impartiale autour de toi, pour un meilleur respect de ta vie, a ma façon personnelle.

    A force d’expérimenter les hauts et les bas, tu retrouves parfois des problématiques communes a certains cas. Ce que tu nommes insultes, je l’appelle juste dissonances.

    Puisses tu trouver ce qu’il te faut pour rétablir un peu ton équilibre de vie, dans un monde qui semble parfois bien difficile.

    Yahadefendrive

  7. Amour

    20 juin, 2012 à 14:55

    « Il faut regarder le point de départ. La phase de solitude est courante après un éveil. Mais c’est à vous de comprendre la tonalité de cette solitude, ce que concrètement votre coeur attend vraiment. Pour cette personne c’est l’Histoire sentimentale qui lui rappellera combien il peut être doux et agréable de se battre pour faire évoluer un couple, et non plus seulement soi, au quotidien.

    Pour d’autres, ce sera la découverte et l’exploration de leur propre foi. Ca dépend. Vous vous dîtes souvent perdus mais, vous pouvez regarder d’où vous êtes partis, vous comprendrez où vous désirez aller. Cela fait du bien aussi. »

    … Je me sens déjà moins seule, maintenant XD

    Sans déconner. Je crois avoir compris le pourquoi que je vis tant dans la solitude… ma propre solitude en ce moment.

    Croire en soi, se découvrir et déployer ses ailes, que de mots faciles à prononcer me direz-vous. Et vous allez avoir raison.

    En fait, ce n’est pas l’éveil en temps que tel qui m’a le plus marqué (j’en ai même eu du plaisir), c’est plutôt l’après-éveil. Disont que je me suis mise à douter et à avoir peur de plus en plus. Même que j’ai essayé tant bien que mal de remettre tous les verrous tellement que j’en avais et ai peur.

    Ma peur s’est même répercuter au niveau physique.

    Imaginez-vous ressentir un gardien et que vous le voyez en énergie.

    Et bien, moi,quand je vois qu’il est trop proche de mon visage, il y a comme un brouillard qui se forme devant mes yeux. Et puis, ça c’est sans oublier que je claque des dents inconsciemment.

    Tout ça pour vous dire que présentement, je me sens bien seule, et surtout, agressée de partout. Bon ok, cela a juste rempiré… lol. En prendre conscience, c’est déjà bon, tant qu’à moi.

    Bisou !
    Amour

  8. François-Xavier

    20 juin, 2012 à 11:29

    Bonjour à tous et bonjour à toi Sylvie!

    Il est vrai que c’est un passage difficile, personnellement dans c’est moment là je dit: « JE T’AIME » à tout et l’espoir, le goût, l’envie de vivre reviens! Ma p’tite histoire est que j’ai subis un harcélement à mon ancien travail pendant un an avec rumeur à la clés! Mon état physique ce dégradais! Du coup j’ai perdu tout repère et j’ai foncé tout droit dans une route qui n’étais pas la mienne! Du coup ma femme et moi ne sommes plus ensemble! Je l’aime du plus profond de mon coeur, j’ai foi, mais elle a tellement souffer que je ne suis pas sur que ça décision soit de revenir vers moi!
    J’ai fait un gros travail sur moi pour ne plus avoir mal physiquement et spirituellement! J’ai découvers les erreurs de mes parents (jalousie de mon père en vers moi et une mère qui me confiait dés mon plus jeune âge ses moindres secrets), et aussi que j’ai peut être été touché gamin!!! Bref,pas facile tout ça! Et depuis trois semaines je n’ai pas assez d’argent pour manger, je ne vois presque personnes, et je suis dans un appart affreux, au millieu du bruit alors qu’avant j’avais une grande maison en campagne, un terrain, un chat, une poule, des amis et une femme! J’ai perdu tout cela pour l’instant! Mais ça va car la colère, le sentiment d’injustice je réussi à les accepter! Ma seule interrogation à se jours c’est est que ma femme reviendra? Huilité, patience et lâcher prise m’aident! Mais je vous l’accorde c’est moment ne sont pas facile, il faut avoir foi en vous et en l’amour, il est en nous c’est juste qu’on ne le vois pas!!!
    PS: Sylvie dans ton texte de hier tu disais que tu voulais partir de ton job! Deviens médium a pleins temps, c’est ce que j’ai fait sans rien forcer les gens sont venu à moi sans pub, juste par bouches à oreilles!
    Bon courage à tous paix en vous!

  9. Isabelle

    20 juin, 2012 à 8:53

    Bah moi aussi j’ai goût à rien aujpurd’hui particulièrement , mais pas de voix ici, juste une sensation d’être sans cesse dans le noir et que rien ne me fait plaisir.
    C’est toujours en trame de fond même si des fois ça s’atténue .

    Moi aussi je veux tomber amoureuse!!!je trouve ce remède très agréable miam ;)

    Je sais, c’est à moi de puiser dans mes forces et de passer l’épreuve… Mais des fois j’aimerais que ce soit juste… Facile, plus facile ;)

    Bises

  10. Le Pèlerin

    20 juin, 2012 à 5:12

    « Le vrai souci c’est qu’il n’y a plus de distinction claire entre notre imaginaire et les dimensions proches de nous. Comprenez, l’imagination n’existe pas vraiment, nous faisons des projections quand nous imaginons, nous créons dans des dimensions astrales proches de nous ou alors, nous sommes inspirés par ce que nous percevons de ces mêmes dimensions, sans le savoir.  »
    Bonjour sylvie : )
    J’aime cette phrase, elle m’explique certaines choses à mon niveau. Merci : )

Consulter aussi

Accompagner les changements

Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me sens rattrapée par le besoin de vivre…