Accueil Spiritualité Les couleurs des gens

Les couleurs des gens

7

Les couleurs des gens 1206230934548035710019731

 

 

Bonjour à tous,

« Alors il y a des gens verts et des gens transparents ? », me demande Sammael.

Oui.

« Et c’est une vérité ou c’est subjectif ? »

Drôle de question, c’est ma réalité cela dit donc elle est subjective. C’est comme pour l’empreinte des pays ou des villes.

« C’est comme Marseille qui est bleue ? »

Oui voilà, encore de la synesthésie lol.

« Donc personne ne peut voir les mêmes couleurs que toi de cette manière-là ? »

Ca m’étonnerait, c’est un peu comme ceux qui voient les lettres en couleurs, d’une personne à l’autre les couleurs correspondants à chaque lettre sont différentes.

« Et quelle couleur tu préfères sur les gens ? »

Le bleu.

« Quelle nuance de bleu ? »

L’indigo je crois. Et j’aime le violet aussi. Ou le blanc. Je n’aime pas l’argenté ou le gris brillant. Surtout s’il pâlit.

« Pourquoi ? »

Parce que ce ne sont pas les vrais couleurs des gens ça, ce sont les teintes de la fin paisible.

« Et ce n’est pas bien une fin paisible ? »

Ce sont les couleurs de la fin ! C’est cela qui me gêne.

« Et les autres couleurs ? Tu les aimes ? »

Je n’aime pas le jaune sale, le vert sale, le rouge trop vif.

« Sale ? »

Il n’y a pas que les couleurs, il y a des énergies aussi. Ca je crois que ce n’est plus de la synesthésie lol. Avant je n’aimais pas les gens verts, jaunes ou rouges. J’aimais bien les orange, j’aime toujours d’ailleurs. Mais maintenant je saisis les nuances liées aux énergies. On peut être jaune et être vrai. Le jaune sale ce n’est pas un jaune moche, c’est un jaune dont je n’aime pas les énergies.

« Tu ne vois pas les auras des gens ? »

Non.  

« Juste ces couleurs qui ressortent et les énergies qui passent au travers elles ? »

Oui c’est bien dit, c’est exactement ça !

« Et il y a beaucoup de violet ? »

Non.

« Et les bleus ? »

Moi j’aime souvent les personnes bleues. C’est comme s’il n’y avait jamais de bleu sale. Tous les bleus sont jolis.

« Les roses ? »

Il y en a peu autour de moi je dirais, mais j’ai toujours aimé cette couleur et les énergies qui passent dedans aussi.

« Noir ? »

Je n’ai jamais vu noir.

« Transparent ? »

Insignifiant, des gens creux, faux, avec lesquels il est impossible de construire d’une quelconque manière.

« C’est une drôle de teinte, transparent ? »

Je sais.

« Il y a beaucoup de personnes transparentes ? »

Quelques unes. Oui quelques unes. En fait, ce n’est pas une vraie couleur. Mais c’est comme si certains avaient des couleurs « différentes », avec mes yeux je ne peux pas les voir. Puisque je ne peux pas les voir, je ne peux pas me les figurer non plus. C’est comme ma limite. Je sais qu’ils sont d’une couleur précise, mais je ne la retrouve pas dans mon spectre. Pourtant je suis trichromate lol !(ça veut dire que je vois les couleurs normalement)   

« Oui tu es censée pouvoir voir toutes les couleurs de votre spectre. »

Voilà.

« Ces gens transparents, ils sont réellement insignifiants ? »

Sur le plan énergétique non en fait, ils sont comme tout le monde. Mais, je ne sais pas, le fait que je n’arrive pas à identifier leur vraie couleur fait que je me base sur ceux que j’ai pu côtoyer et les énergies de ces mêmes personnes. Qui se sont avérées peu dignes de confiance. Je parle de faits.

« Toutes les personnes transparentes ? »

En fait non, il y en a aussi que j’assimile à des couleurs proches. Celles-là je les aime bien.

« Doré  ? »

Pas très courant à mes yeux, mais j’aime bien, pour les énergies qui passent surtout. Seulement, ce n’est vraiment pas courant car ce n’est pas une couleur normale ça non plus. C’est la couleur d’un moment de paix intérieure. On peut voir la vraie couleur dessous d’ailleurs.

« De quelle couleur es-tu ? »

Je ne sais pas, je ne me vois pas.

« D’accord. Comment as-tu su qu’il y avait des couleurs que tu ne peux tout simplement pas voir car ton oeil humain ne les connait pas ? »

J’ai lu qu’elles existaient.

« Et ? »

Et c’est comme la fois où j’ai découvert que je n’étais pas la seule à pouvoir converser avec des Anges. Elles existent, je l’ai toujours su, ça m’a fait plaisir de voir que d’autres le savent aussi. Mais je serais bien incapable de les représenter.

« Pour toi il manque des couleurs dans les nuanciers. C’est bien ce que tu penses ? »

Oui.

« Mais, comment est-ce que tu vois ces couleurs, toutes les couleurs ? »

Je les perçois. Je ne vois pas les gens avec une peau bleue par exemple. Je vois autour et ça permet de voir en dedans.    

« Autour et en dedans ? »

Oui, mais quand je dis autour, pas comme un halo. Autour en grand, comme s’ils évoluaient dans du bleu.

« Tu confonds plusieures choses mais tu t’en rendras compte avec le temps. Ce n’est pas grave. Passe un beau weekend. »

Merci Sammael.

« Quand même, dis-moi Sylvie ? Combien y a-t’il de couleurs différentes selon toi ? », me demande Gabriel.

Je ne sais pas, pas mal mais le chiffre précis, je ne l’ai pas.

« Elles sont belles ? »

Elles sont particulières, trop pour moi. Je ne m’attarde pas dessus. Je n’arrive pas à mes les figurer, je sais que certaines sont proches de teintes connues mais il me manque quelque chose pour les voir. Il faudrait peut-être que je sois quadrichromate lol !

« Les hommes sont trichromates, c’est ce qui correspond à votre vision normale. Certains ne distinguent pourtant pas toutes vos couleurs primaires, cela est un autre sujet. Toutefois c’est un bon exemple. Si tu étais daltonienne et que ton spectre ne comptait pas le vert mais que tu étais capable de sentir qu’il existe, penses-tu que tu resterais dans le cadre de la vision ? »

Peut-être pas…

« Peut-être que certains ont raison de soupçonner que le fait de voir des couleurs attachées à des lettres ou des chiffres indique qu’il y a des personnes qui sollicitent davantage que d’autres certaines parties de leur cerveau. »

Peut-être.

« Il ne s’agit alors plus de vision si on reste dans l’exemple choisi. Celui qui est dichromate ne verra jamais vos trois couleurs primaires. »

C’est sûr. Il ne peut pas.

« Pourtant, d’une personne à l’autre, les manifestations de la synesthésie ou d’autres choses, peuvent être très différentes. Faisons un parallèle pour que tu comprennes. Vois l’imagination. Certains disent en être dénués et ils se contentent de copier autour d’eux. D’autres au contraire, sont de véritables visionnaires.

De telles différences sont surprenantes n’est-ce pas ? Pourquoi certains semblent-ils plus doués que d’autres pour imaginer ?

Pourquoi vois-tu des couleurs que tu ne saurais jamais représenter ?

Tout simplement parce que tu ne les vois pas. Tu te sers d’un autre sens pour les capter. Et il ne s’agit pas de la capacité à sentir des énergies. Il s’agit bien d’un autre sens. Le même qui permet à certains d’avoir une vision du monde qui peut les amener à créer des choses qui n’existent pas encore. C’est ce sens-là que tu appelles synesthésie. A tort ou à raison peu importe.

Seulement cet autre sens, n’est pas le troisième oeil non plus. Il est bien humain et comme les autres que tu connais bien, il est fait pour vivre sur la Terre, ne peut être déployé que sur Terre.

Il n’est pas la médiumnité. Il s’agit d’une extension de la curiosité.

Quel rapport penses-tu ? C’est simple. Tu as remarqué qu’il y a des personnes qui parviennent sans difficulté à se contenter de vivre avec ce qui se trouve à leur portée. Elles ne cherchent pas ou peu, ne semblent pas penser qu’il peut être possible de voir les choses autrement que comme elles leur ont été enseigné, de vivre en se disant que vous pouvez être des artisans.

Reprenons l’image de ceux qui n’ont pas d’imagination. Ce n’est pas un souci pour beaucoup, d’autres en ont à revendre. Fin de l’histoire.

Ce sens qui est une extension de la curiosité, nous allons lui donner un nom simple. Il s’agit d’un sens qui permet de manifester ce que vous percevez. Il s’agit tout simplement de la projection consciente.

La projection consciente ?

« Oui, quelque chose attire votre attention, vous vous focalisez dessus et comme par enchantement peu après, vous êtes capables d’en tirer une application nouvelle ou d’en détourner une connue pour en faire quelque chose de nouveau.

Je vais te donner un exemple simple, tu ne savais pas ce qu’était le scrapbooking quand tu as décidé de décorer des albums photos. Tu n’avais même jamais vu d’album décoré. Tu ne te pensais pas douée non plus en travaux manuel. Tu as pourtant réussi à faire dun premier album qui ne ressemble effectivement qu’à toi. Tu as fait des recherches par la suite pourtant, mais tu ne sais pas reproduire fidèlement, tu n’aimes pas ça. Comme avec les recettes de cuisine, alors tu inventes. Tu inventes en fonction de ce que toi tu désires obtenir. C’est ça la projection consciente.

La curiosité t’amène à vouloir plus que ce qui se trouve devant toi alors tu cherches et quand tu ne trouves pas ou alors quand ce que tu trouves ne te convient pas, tu inventes.

Ce qu’il y a c’est que tu n’inventes pas à partir du néant. Tu te sers de ce que tu as vu, vécu, entendu et senti pour créer des projections que tu vas t’appliquer à retranscrire dans ta réalité matérielle. »

J’ai compris. Tout le monde ne sait pas faire ça, tu es sûr ?

« Qu’est-ce qui te fait croire que c’est le cas ? Combien de personnes as-tu entendu dire que depuis qu’elles ont appris qu’elles ont la maladie coeliaque elles ne mangent plus rien de ce qu’elles aimaient le plus ? »

Je ne comprends pas cette façon de voir les choses. Lors de la conférence à laquelle j’avais assisté j’avais été choquée d’entendre ce n’est pas bon au goût mais c’est bon pour la santé alors on mange quand même (à propos des pâtes sans gluten). On c’est qui au juste ? Moi je ne mange pas ce que je n’aime pas. Moi je mange ce que j’aime manger ou alors ce qui va devenir ce que j’aime manger parce que j’aurais trouvé la bonne recette. Une autre déplorait le fait qu’elle ne pouvait plus manger de pâtisserie. D’une part si elle avait fait des recherches, elle aurait su qu’il existe bien des pâtisseries sans gluten, je sais où on en vend. D’autre part, elle peut cuisiner. En faisant une recherche sur le net elle aurait trouvé des recettes.

Ce n’est pas bon au goût mais c’est bon pour la santé alors on mange quand même, n’est-ce pas proprement scandaleux ? Je ne mange pas pour manger moi. J’aime savourer. Et tu me dis que certains ne sont pas si curieux, ne veulent pas tenter. Moi non plus je ne réussis pas absolument tout ce que je tente du premier coup. Ce serait bien lol.

Toutefois, si j’ai une idée en tête, une idée bien ancrée, je vais au bout. Même si je dois mettre dix ans, je vais arriver à réaliser ma projection comme tu dis lol.

« Sans ce sens-là tu ne créais pas ce blog. Peu importe tes facultés spirituelles, sans cette envie d’aller au-delà ce qu’il y avait devant toi, ce désir de faire quelque chose qui corresponde à cette projection que tu avais dans la tête, tu ne créais pas ce blog. Tu as créé ce que toi tu aurais voulu trouver quand tu t’es éveillée. Tu comprends ? »

Je comprends.

« Ce sens-là stimule souvent certaines de vos capacités spirituelles. Quand c’est le cas vous projetez à partir de ce que vous sentez. C’est ce que tu fais le mieux. Toutefois il peut aussi stimuler le goût, l’odorat, la faculté de retranscrire les émotions humaines et bien d’autres choses. Il stimule ce qui représente un de vos plus grands potentiels. Et la porte ne se referme jamais, au contraire, toute votre vie ce sens vous permet de développer ce pour quoi vous êtes le plus doué. C’est ainsi que certains ont été capables de faire preuve de ce que vous appelez génie dans certains domaines. Parce qu’ils ont su exploité ce sens.

Pourquoi ce sens n’est-il pas accessible à tout le monde ? Peut-être y a-t’il une raison, que tu découvriras seule. »

Merci Gabriel.  

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. Amour

    24 juin, 2012 à 15:32

     » Pourquoi ce sens n’est-il pas accessible à tout le monde ? Peut-être y a-t’il une raison, que tu découvriras seule.  »

    Parce qu’ils n’ont pas conscience de qui ils sont réellement et qu’ils sont fermés face au monde qui les entoure ?

    Et puis, si l’on remarque bien, c’est en regardant par des yeux d’enfant qu’une personne sera portée à se laisser aller, à être curieux voire même à être émerveillé face à ce qui l’entoure.

    Bref, c’est à se demander ce que l’on peut réellement faire sans émerveillement. Comment créer sans l’émerveillement dans nos yeux ?

    Bisous !

    P.S. : C’est une très bonne question que tu as posé, Gabriel :)

  2. Camille

    24 juin, 2012 à 15:16

    Ton image me parle beaucoup.
    Elle regorge d’amour, d’attention et de douceur.
    Vraiment, c’est une belle image.

    Bise

  3. crystallia

    24 juin, 2012 à 2:51

    Merci Shaka.

    Bise ;)

  4. shaka

    24 juin, 2012 à 2:13

    Ah et bravo pour ton blog, c’est de loin le seul coin « eso » du net que je n’ai pas abandonné au bout de quelques mois. ses « vibrations » surclassent de loin ce que j’ai pu cotoyer. Surtout continue de faire comme toi tu le sens.
    bon allez mode lèche off :p

  5. crystallia

    24 juin, 2012 à 2:10

    Coucou,

    Isabelle, ça devait être bien bon, malgré les légumes lol. La cuisine, j’aime de plus en plus.

    Shaka, je suis d’accord avec ton point de vue.

    Bise ;)

  6. shaka

    24 juin, 2012 à 1:54

    Coucou,
    donner ou créer ce que l’on aurait voulu recevoir ou trouver est l’une des plus belles choses que la vie sur terre nous permet de réaliser je trouve.
    merci à toi sylvie et à tes anges pour ce texte qui me touche très particulièrement à tel point que je me dis que je n’aurais pas du le lire parce que mon égo commence à faire des siennes lol.

  7. isabelle

    23 juin, 2012 à 21:52

    Bonjour Sylvie
    Quel dialogue intéressant! moi j’appelais la capacité de créer avec ce qu’on a , en combinant d’une autre manière, la créativité…ce terme de projection consciente , je ne le connaissais pas , j’ai appris un nouveau mot lol

    Humm, ce soir par exemple, j’ai recyclé mon poulet rôti d’à midi avec des petits légumes (oui lol je sais berk)et des épices et j’en ai fait un magnifique couscous ..c’était délicieux, comme quoi , des fois il en faut peu pour se sentir heureux..ça m’a mis le sourire aux lèvres.

    je t’embrasse

Consulter aussi

Pas de problème, pas de solution

Bonjour à vous, « Que voulais-tu savoir, enfant de Lumière ? », me d…