The sound of silence – Simon and Garfunkel

Image de prévisualisation YouTube

Bonjour à tous,

C’est très curieux depuis plusieurs jours j’ai envie d’écouter cette chanson, qu’une institutrice m’avait fait découvrir lors de ma dernière année d’école primaire.

Elle voulait qu’on apprenne à la chanter. Si l’air est beau, de telles paroles ne sont pas à la portée d’enfants si jeunes lol. Cette femme était enceinte quand l’année scolaire a débuté. Sa grossesse était difficile et il a fallu qu’elle parte en congé bien plus tôt que prévu.

Nous avons eu une remplaçante bien plus sévère, stricte que nous avons dû apprendre à apprécier. Quand elle a entendu parler de la chanson, elle nous a demandé de la chanter une fois avant de décider que nous allions finalement passer à autre chose.

Si je vous raconte tout ça c’est parce que malgré moi cette chanson, aux paroles pourtant profondes, me rappelle cette lointaine époque lol.

Cette année-là j’avais hâte de grandir d’ailleurs, c’était le dernière année de primaire, je me voyais déjà au collège… Du haut de mes dix ans !

Bref, voici The sound of silence, j’espère qu’elle vous plaira si vous ne la connaissez pas. Et tout comme mon institutrice en son temps, je vous propose également la traduction des paroles en français.

Bonne journée à tous ;)

Paroles et traduction de « The Sound Of Silence » The Sound Of Silence (Le Son Du Silence)

Hello darkness, my old friend,
Bonsoir ténèbres, mon vieil ami,
I’ve come to talk with you again
Je suis venu discuter encore une fois avec toi
Because a vision softly creeping,
Car une vision s’insinuant doucement en moi,
Left its seeds while I was sleeping
A semé ses graines durant mon sommeil
And the vision that was planted in my brain, still remains
Et la vision qui fut plantée dans mon cerveau, demeure encore
Within the sound of silence
A l’intérieur, le son du silence

In restless dreams I walked alone,
Dans mes rêves agités j’arpentais seul,
Narrow streets of cobblestone
Des rues étroites et pavées
‘Neath the halo of a street lamp,
Sous le halo d’un réverbère,
I turned my collar to the cold and damp
Je tournais mon col à cause du froid et de l’humidité
When my eyes were stabbed by the flash of a neon light,
Lorsque mes yeux furent éblouis par l’éclat de la lumière d’un néon,
That split the night and touched the sound of silence
Qui déchira la nuit et atteignit le son du silence

And in the naked light I saw,
Et dans cette lumière pure je vis,
Ten thousand people, maybe more
Dix mille personnes, peut être plus
People talking without speaking,
Des personnes qui discutaient sans parler,
People hearing without listening
Des personnes qui entendaient sans écouter
People writing songs that voices never share,
Des personnes qui écrivaient des chansons qu’aucune voix n’a jamais emprunté,
And no one dared disturb the sound of silence
Et personne n’osa déranger le son du silence

Fools, said I, you do not know,
Idiots, dis-je, vous ignorez,
Silence, like a cancer, grows
Que le silence, tel un cancer, évolue
Hear my words that I might teach you,
Entendez mes paroles que je puisse vous apprendre,
Take my arms that I might reach you
Prenez mes bras que je puisse vous atteindre
But my words, like silent raindrops fell,
Mais mes paroles tombèrent telles des gouttes de pluie silencieuses,
And echoed in the wells of silence
Et résonnèrent dans les puits du silence

And the people bowed and prayed
Et ces personnes s’inclinaient et priaient
To the neon god they made
Autour du dieu de néon qu’ils avaient créé
And the sign flashed out its warning
Et le panneau étincela ses avertissements
In the words that it was forming
A travers les mots qu’il avait formés
And the sign said : the words of the prophets
Et le signe dit : les mots des prophètes
Are written on the subway walls
Sont écrits sur les murs des souterrains
And tenement halls,
Et des halls d’immeubles,
And whispered in the sounds of silence
Et murmurés à travers les sons du silence 

http://www.lacoccinelle.net/243411.html

 


5 commentaires

  1. crystallia dit :

    Coucou !

    Ravie qu’elle t’ait rappelé de bons souvenirs.

    Bise ;)

  2. isabelle dit :

    coucou Sylvie

    Moi aussi j’adore cette chanson. Je l’ai écoutée très souvent, elle est effectivement très profonde, merci pour la traduction.
    Moi aussi je te suggère l’aquarelle, la lumière de l’eau, ça fait de très belles couleurs ;)

    bises

  3. crystallia dit :

    Coucou !

    Anne, effectivement c’est drôle !

    Nicolas, ravie que cette chanson te plaise aussi.

    Bise ;)

  4. Le Pèlerin dit :

    Bonjour : )
    Merci : ) bien sympa, je ne m’en rappelai plus ^^

  5. AnneS dit :

    Bon jour chère Sylvie, deux choses à te dire:
    tout d’abord, ai rêvé d’un couple d’inséparables dans une volière ouverte (alors que je n’affectionne plutôt pas ni cage ni ces oiseaux collés serrés ni leurs commerces-animaleries etc), donc fortement interpellée dans mon rêve. Après avoir vu ces 2 oiseaux couple donc, mon rêve s’est conclu comme souvent ces derniers mois par la visite de dame chouette effraie..
    Ensuite, il y a 4 jours je me réécoute The sound of Silence avec un tremblement de tout l’être (je me refais même le concert entier à central park 1981) que j’écoutais en boucle en 87-j’avais 17 ans) et puis ce matin, je lis tes derniers articles!!! OOOh Joie, je m’amuse bien. Je crois que nous sommes reliées…. Merci à toi, Sammaël et Lauviah.. Puis-je me permettre de te suggérer l’aquarelle…Je t’embrasse et te souris. Et bonne journée à tous
    AnneS

Répondre

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| Le Blog de la Médit'