Accueil Réponses Le fil doré

Le fil doré

22

Le fil doré dans Réponses 1208120622488035710201353

Bonjour à tous,

Alors que représentait le fil doré, notre foi tout simplement. Les flammes étaient censées représenter les aléas de la vie et la traversée elle-même symbolisait la manière dont nous réagissons face à ces mêmes aléas.

Beaucoup d’entre vous ont vu bien plus que ces seuls éléments. Ceux qui souhaitent des informations sur leur propre expérience peuvent se manifester mais je vais vous le dire franchement, le bilan n’est pas forcément enchanteur pour tout le monde.

« Chacun a réagi comme il le devait. », me dit Roéchel.

Je sais bien.

« Certains manquent encore d’assurance en raison d’un manque de re-connaissance d’eux-mêmes mais rien de dramatique. Nul n’est tombé et n’a rouvert les yeux effrayés. Nul n’a démontré son incapacité à se faire confiance quand une crise se profile.

Seules deux personnes ont reconnu avoir renoncé et elles ont dit pourquoi. Il n’y a pas de constat négatif à faire. Mais en réalité il n’y a qu’une seule façon de réussir cet exercice. »

Oui, il faut être capable de traverser en sachant sur quel fil nous marchons mais sans avoir besoin de le voir ou de le regarder. Cette traversée-là est révélatrice d’un accomplissement à la fois matériel et spirituel.

« Est-ce ce que tu as fait ? »

Non j’ai suivi Lauviah sur un pont doré qui m’empêchait de voir les flammes.

« Toi et d’autres aviez compris que vous étiez protégés, toi et d’autres avez vu ou remarqué. Lauviah t’a considérablement facilité la tâche en créant un pont en lieu et place du fil qui était pourtant là.

Nous intervenons souvent pour te faciliter la tâche. »

Je sais.

« Donc tu sais que tu es aimée. »

Je le sais oui.

« Les autres savent-ils aussi qu’ils sont accompagnés ? En ont-ils pris conscience ? Ont-ils tous su capter l’élément qui indique que de toute manière il n’est pas possible d’échouer à cet exercice ? »

J’en doute pour certains.

« Qu’ils réessayent alors, en visualisant cette fois un fil d’argent au dessus d’une verte prairie. Ils verront bien ce qui se passent. »

Lol, une seule façon de réussir et pourtant impossible d’échouer, je crains que beaucoup ne se posent des questions.

« Et pourtant ma belle enfant, toutes les réponses sont là, dans ce même texte. »

Merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Visualisation et voyage astral

    Bonjour à vous,  Hier c’était mon anniversaire et j’ai passé une merveilleuse …
  • Reve d’agression…

    Bonjour à vous, J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière. Une femme profitait d’une sou…
  • Ce que sont les travaux

    Bonjour à tous, Alors Fleur, tu voulais savoir ce que sont les travaux. Il s’agit pr…
Charger d'autres écrits dans Réponses

22 Commentaires

  1. Josée

    23 août, 2014 à 13:50

    Bonjour Crystallia,

    Parfait pour moi aussi. Hé! Je n’aurais pas besoin de coloration! C’est qu’à chaque fois que l’on me «vouvoie» …j’ai l’impression qu’un nouveau cheveu blanc apparaît. lol! C’est pas trop bon ça!
    En réalité je ne suis pas veille du tout…j’ai à peine 40 ans ..et dans mon cœur mon enfant intérieur n’a que 8 ou 10 ans. Je faisais d’ailleurs des bulles sur mon terrain encore la semaine passé juste pour lui faire plaisir….lol!

    Josée :)

  2. Josée

    21 août, 2014 à 18:57

    Bonjour Crystallia,

    En me vouvoiement,…une porte sur ma propre culture c’est ouverte spontanément. Nos cultures sont très différentes. J’espère n’avoir heurté personne par mon «tutoiement» qui j’avoue prend place assez naturellement chez moi. …et ne croyez pas que c’est par manque de respect, loin de là …c’est tout le contraire par cette façon de faire.

    Amicalement
    Josée

    • crystallia

      23 août, 2014 à 12:24

      Bonjour Josée,

      J’ai eu l’impression sur une autre commentaire que c’était toi qui me vouvoyais.

      Au temps pour moi, je préfère le tutoiement aussi ici.

      Bise ;)

  3. crystallia

    21 août, 2014 à 1:43

    Bonjour Josée,

    Je suis heureuse que toutes ces méditations vous plaisent.

    Bise ;)

  4. Josée

    21 août, 2014 à 1:27

    Bonjour à tous,

    J’ai vraiment aimé cette exercice de visualisation. J’ai d’ailleurs bien fais de la reprendre une deuxième fois…pour en connaître un peu plus long sur mon ressenti. Ça aide à nous situer. Tous ce qui permet d’apprendre…J’adore!

    J’ai compris de quelle teneur étais ma propre foi (le fil étincelant) et que j’avais la foi en ma propre foi. C’est bien, …parce que parfois je doute, comme tout le monde! Voir en soi,…cette capacité de pouvoir mettre le pied dans le vide et d’y voir apparaître se fil au fur et à mesure, me donne beaucoup plus d’assurance.

    J’ai également compris ce qu’était ce bâton d’équilibriste,…cette fameuse béquille était basé sur d’ancienne conception reçue par des vies antérieures…dont je n’ai plus besoin et je suis en train de me défaire, justement!

    Pour l’hologramme,… je vois l’irréelle dans le réelle et vice versa. Ici, pour moi, il n’y a pas de surprise.
    Mais oui, j’aime touché et ressentir pour mieux comprendre. J’ai besoin de cette lucidité.

    Par contre ce que je préfère par dessus tout, c’est cette «transformation» de l’hologramme.
    Comme dit l’adage : Donnez-moi des citrons et j’en ferai de la limonade!
    J’aime bien! …ça ouvre vers l’extérieur plutôt que de se refermer sur soi-même!

    Josée :)

  5. crystallia

    15 août, 2012 à 11:48

    Salut,

    Je n’ai pas oublié non, je n’ai pas pu par contre, j’avais d’autres choses en tête.

    Je vais le faire aujourd’hui.

    Bise ;)

  6. Cel

    15 août, 2012 à 10:08

    Rebonjour,

    Je reviens après avoir testé la méditation de la prairie et du fil doré.

    Je vois une immense prairie d’un beau vert à perte de vue. Le soleil se lève à peine, et on voit une aura rose poindre au bout de l’horizon. Mon fil argenté ressemble plutôt à un ruban, il est large (de la largeur de mes pieds) et stable, ce qui me permet d’avancer avec aisance.
    Après avoir marché un peu (car mon fil semble s’étendre à l’infini) je vois un bel escalier argenté qui va de mon fil à en bas dans la prairie (pas très haut. Je le descends facilement. J’arrive dans la prairie qui est douce, soyeuse, fraîche et agréable. L’herbe y est moelleuse et super. Je me roule dedans avec joie. Puis je m’allonge sur le dos et je regarde le ciel. Je vois des étoiles, il n’y en a pas beaucoup, moins d’une dizaine, mais elles brillent fort dans le ciel encore légèrement sombre.
    Et ma méditation s’arrête là.

    J’imagine que les étoiles sont les présences qui veillent sur moi. Mais je suis étonnée de descendre du fil… je me demande bien ce que ça veut dire.

    Crystallia, tu ne souhaitais peut être pas répondre à ma question sur la signification du lieu d’arrivée après le fil doré ? (ou peut être est ce un oubli ?)

    Amicalement,

    Cel

  7. lapriereducompositeur

    13 août, 2012 à 13:50

    Ah ben c’est marrant, mais effectivement le fil je ne le regardais pas.
    Ni les flammes d’ailleurs.
    J’en voyais les jolis reflets par contre et ça ça m’amusait plutôt.

    En cirque on dit que pour réussir sa traversée en fil, il fait regarder devant soi, le point d’arrivée ou plus loin.
    Et jamais ses pieds!

    Moi je ne regardais pas trop trop loin, je ne voulais pas appréhender la suite trop tôt et puis je me sentais bien, là, avec mes grandes ailes.
    Mais en tous cas je me tenais très droite, et tous mes mouvements étaient souples et gracieux.
    Aucune espèce de peur ne me saisissait, au contraire, je me disais que je me trouvais belle avec ces ailes, les pieds nus expérimentés. :)

  8. Catrene

    13 août, 2012 à 8:08

    Bonjour,

    Je n’ai pas eu une conscience aiguë de ma foi. Elle était là vu que j’ai traversé, mais je n’y ai guère prêté attention (même pas un merci, rien – quelle ingrate je fais…).

    A la lecture des commentaires des uns et des autres, je me suis rendue compte que j’avais aussi eu de l’aide. Comme les funambules, j’étais équipée d’un long bâton pour traverser. ça aussi, c’est chouette. Mais là encore, je n’en avais pas perçu l’importance, pas seule du moins.

    Donc je traverse tranquille. Pour moi, le feu est purificateur. Je n’en ai pas eu peur. Et là, arrivé(e) au bout des « ennuis », je laisse tomber mon bâton, je me retourne et « même pas peur », je plonge dans le feu!!!

    J’ai plusieurs explications en tête, en excluant tout de même la bêtise pure et simple (mon orgueil en a besoin :) ). Il me reste donc ‘inconscience, le masochisme (mais moi douillette, alors…), le fait que je me complaise dans les « ennuis » ou encore (merci l’orgueil) le fait que je n’ai pas encore retiré de l’expérience tout ce que j’avais à en apprendre…

    Comme je suis incapable de m’y retrouver dans ces différentes options, que j’omets peut-être aussi la « bonne », je ne serais pas contre un éclairage extérieur (si ta proposition tient toujours Sylvie). J’aime bien les flammes, mais, intellectuellement au moins, je me dis que ce serait bien d’en sortir!

    Petite précision, j’ai traversé sous la forme d’un homme, ce qu’en pratique je ne suis pas. Le côte yang pour les flammes était au moins approprié (pas folle la guêpe :) – on oublie l’inconscience!)

    Sylvie, aurais-tu à tout hasard une petite méditation à proposer pour mesurer notre aptitude au bonheur et à la tranquillité? A mon niveau, ce domaine semble « merdouiller » sérieusement!

    Merci à tous pour vos partages. Ils m’ont éclairée, simplement.
    Je vous en suis reconnaissante.

    En vous souhaitant une belle et lumineuse journée (en métropole du moins)

    Catrene

  9. Amour

    13 août, 2012 à 3:50

    Assurance, ma belle Sylvie ;)

  10. crystallia

    13 août, 2012 à 2:42

    Salut,

    Je n’ai jamais voulu te pointer du doigt. Ni toi ni personne d’autre.

    Et je comprends bien que tu n’aies rien à te reprocher. Je ne te reproche rien non plus lol.

    Peut-être y a-t-il eu malentendu…

    Bise ;)

Consulter aussi

Amour-partage

Bonjour à tous, « Qu’est-ce que le don ? Si ce n’est la vérité. Qu&…