Accueil Féérie Et les vacances…

Et les vacances…

3

Et les vacances... dans Féérie 1208140127098035710209257

Bonjour à tous,

J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière, qui m’a rappelé celui d’hier.

« Alors ma belle enfant, tes projets de vacances tombent à l’eau. », me fait remarquer Amyris.

Lol, je suis simplement contente de ne pas avoir choisi le début du mois d’aout, comme on me l’avait initialement proposé.

« Impossible de réserver quoi que ce soit sans argent. C’est dommage cet incident sur ton compte. Toi qui faisais attention chaque mois à finir positivement avant l’arrivée de ton salaire. Quel manque de chance, et ta conseillère qui est inaccessible depuis vendredi dernier. Heureusement qu’elle a reçu ton mail de réclamation. Dommage aussi que tu ne puisses pas passer par quelqu’un d’autre.

Et comment changer d’agence alors qu’il y a un incident sur ton compte, c’est difficile, au moins ta conseillère te connait. Vraiment, quelle drôle de situation. Qui aurait pu prévoir, certainement pas toi.

Toi tu avais le sentiment de faire ce qu’il fallait. »

Amyris, j’ai manqué quelque chose ?

« Nous ne te reprochons rien. Heureusement que tes parents sont là cela dit. Tu n’aurais pas eu grand-chose à manger ces derniers jours autrement. Cette farine épouvantable que tu achètes coûte si chère et tu n’avais plus rien pour le petit déjeuner. Ou pour le dîner. »

Pourquoi épouvantable ?

« Tous ces produits chimiques ne te vont pas, tu t’en rendras compte. »

C’est la seule qui permette d’obtenir certains résultats.

« Grâce aux produits chimiques. Peut-être faudrait-il renoncer à certains résultats. Et en viser d’autres.

Mais pour revenir à tes vacances, quel manque de chance. Te voilà coincée là. Le temps que la banque prenne en charge ta réclamation, il va se passer quelques jours avant que tu puisses réserver quoi que ce soit.

Ce n’est pas de chance, tu ne pourras peut-être pas bénéficier des aubaines dont certains de tes proches ont bénéficier eux. Tes cousines partent en vacances avec leur ami. Cette croisière que tu aurais voulu faire aussi, un problème de date, encore une fois ce n’est pas de chance. Un tarif si avantageux, en même temps, vu cet incident sur ton compte, tu n’aurais pas pu payer.

Ah parfois une tuile vous tombe inopinément sur la tête et vous ramène à une réalité bien dure. Enfin, tu pourras toujours aller te promener. »

Quel était le but de ce message ?

« Il y aura d’autres croisières. Peut-être que tu pourras en profiter aussi. Il suffit que tu aies l’argent et que tu sois disponible à la bonne date. C’est tout. Ce n’est pas grand-chose au fond.

Et puis ta cousine te racontera la sienne. Une autre est actuellement en Floride avec son mari. Elle aussi pourra te raconter son voyage.

Toi aussi tu voulais profiter de quelques jours de congés pour aller t’amuser quelque part. Mais c’est drôle, plus les vacances approchaient et moins tu avais d’argent. Jusqu’à cet incident regrettable. 

Que de mauvais concours de circonstances quand même, des primes jamais arrivées, une augmentation décalée à une date inconnue, des remboursements plus élevés que prévus pour l’assurance et le prêt de la voiture…

Dans le même temps une invitation pour Puerto Rico qui te passe sous le nez. Le temple du shopping, tu aurais apprécié c’est sûr. Ta tante y a déjà été avec son mari.

Tu aurais voulu honorer l’invitation de ta meilleure amie également. Dommage, vraiment dommage, ces tarifs qui augmentent juste en même temps que tes remboursements. Au fait la mutuelle aussi a augmenté. Vu que tu ne rajeunis pas les tarifs ne diminuent pas et comme tu surveilles ta santé,tu ne peux pas t’en passer.

Enfin, peut-être que d’ici quelques temps la situation s’éclaircira et tu pourras commencer à te priver pour mettre un peu d’argent de côté chaque mois. De cette façon peu amusante tu devrais pouvoir partir l’année prochaine sans de nouveaux mauvais concours de circonstances.

Peut-être. Tu rêves de parcourir l’Amérique du Nord au Sud non ? Eh bien, en mettant un peu de côté chaque mois, et en étant exagérément optimiste, d’ici plusieurs années tu seras sûrement parvenue à visiter une partie de la Caraïbe et à faire un peu de shopping. Peut-être.

Parce qu’il ne faut pas oublier que les mauvais concours de circonstances semblent tout simplement faire partie de la vie. Que faire, prévoir quand même ?

C’est une option, ça ne te coûte rien de rester là à espérer après tout. Mais tu te souviens, qui t’apportait des cadeaux à noël quand tu étais enfant ? Le père noël ou tes parents ? »

Mes parents.

Tu as de bons souvenirs je vois. C’est bien. Heureusement qu’ils sont là encore aujourd’hui. Même si tu n’as jamais cru au père noël, ils ne le souhaitaient pas, ils vous ont toujours dit la vérité. Aujourd’hui entends la vérité aussi.

Passe une belle journée. »

Lol, merci Amyris.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Féérie

3 Commentaires

  1. Amour

    16 août, 2012 à 21:38

    Quand tu auras assez d’argent, vient me rendre visite ;)

    J’mords pas lol !

    Bises !

  2. crystallia

    15 août, 2012 à 3:08

    Salut,

    Eh oui des tas…

    Bise ;)

  3. Yahadefendirive

    14 août, 2012 à 22:43

    Bonjour Sylvie …

    Que de rêves a raconter.

    Bisous,

Consulter aussi

A véli, véli, véli, vélo… (air connu de ceux qui jouaient dans la cour de récré)

Bonjour à tous, Déjà lundi, c’est fou, certaines choses arrivent plus vite que d&rsq…