Accueil Spiritualité Changer de trottoir en me voyant

Changer de trottoir en me voyant

5

Changer de trottoir en me voyant 1211120308528035710542262

 

Bonjour à tous,

Hier j’ai eu des nouvelles du jeune Haïtien qui vivait autrefois chez mes oncle et tante. En fait les services sociaux apprécient que les enfants placés puissent continuer d’avoir des nouvelles de leurs anciennes familles d’accueil.

Mon oncle a accepté de le revoir dans un contexte bien précis (il y avait eu dépôt de plainte et donc les choses suivent leur cours). Le jeune Haïtien lui a confié m’avoir croisé dans la rue, seulement en m’apercevant il aurait eu honte et aurait préféré changer de trottoir et se cacher.

C’est lâche de sa part, j’aurais préféré qu’il ose venir vers moi afin que je puisse lui dire ce que je pense bien en face avant de lui mettre une bonne paire de claques. 

En même temps que lui aurais-je dit ? Je ne sais pas, peut-être que j’aurais tourné la tête devant lui, lui faisant comprendre qu’il était redevenu un étranger pour moi.

Et puis ensuite je lui aurais mis les deux claques que j’estime qu’il mérite. Ou pas non plus. J’ai été tellement déçue avec cette histoire que quelque chose s’est brisé en moi. Je n’ai pas de haine envers lui, mais je ne pourrais jamais plus lui faire confiance. Et je ne lui ai pas pardonné. Je n’admets pas ce qu’il a fait et je ne sais pas encore si un jour je saurais pardonner sans pouvoir accepter. 

Finalement, c’est peut-être mieux qu’il ait changé de trottoir. Et qu’il ait changé de famille aussi.

Puisse-t-il toujours éviter ma route à l’avenir, moi en tous cas, je ne souhaite plus croiser la sienne. Ni celle d’aucun autre pédophile.

Le père de la petite s’est fâché avec mon oncle, le rendant responsable de ce qui était arrivé à l’enfant…

Il paraît que le jeune Haïtien est mal tombé dans sa nouvelle famille d’accueil. Il parait qu’il aurait eu des problèmes avec une jeune fille également placée dans la même famille.

Eh bien, je le plaindrai une autre fois, dans une autre vie. Si je trouve le temps. 

Pour l’heure, je lui souhaite surtout de ne jamais recommencer. Et c’est dingue, je sens soudain monter en moi ma propre compassion, comme s’il n’était pas normal d’en vouloir à un pédophile.

En même temps, je vois que c’est sur moi qu’elle agit et cela me fait du bien. Merci à mes guides qui l’ont débloquée.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. isabelle

    14 novembre, 2012 à 14:47

    bonjour Sylvie
    Merci de me rappeler que c’est d’abord à la compassion pour soi qu’on se connecte avant de l’utiliser pour l’autre.
    je t’embrasse

  2. crystallia

    14 novembre, 2012 à 2:34

    Coucou !

    Merci à vous tous.

    C’est un sujet délicat pour moi et pourtant c’est la vie aussi.

    Enfin…

    Bise ;)

  3. Camille

    13 novembre, 2012 à 12:56

    Il existe des trottoirs où l’on peut marcher ensemble, et il y en a pour qui, croiser notre retour n’est plus prévu.
    Sauf un jour peut être, plus tard, bien plus tard.

    En attendant, cela n’empêche qu’on peut continuer de marcher la tête haute en regardant devant, car même si la marche du trottoir est haute, la route quant à elle, est droite devant soi.

    Bises

  4. François-xavier

    12 novembre, 2012 à 20:37

    Bonjour Sylvie,

    Ton texte me touche particulièrement!!! J’ai écris un texte sur mon blog la semaine dernière sur ce que m’a fait un pédophile quand j’avais 7 ans!
    Et je suis hyper heureux de voir que tu as pu pardonné car ce qu’il faut se dire c’est que c’est lui qui en souffre le plus!!!!!!!! C’est le combat d’une vie!!!

    Bisous très chaleureux, tu es vraiment super et touchante!!!!!!

  5. Nicolas

    12 novembre, 2012 à 13:31

    Salut : )

    Laisses le vivre ses expériences, ne restes pas sur une douleur, une déception et avances dans l’apprentissage de ta vie. Transformes, brules ou fais autre choses de ses énergies douloureuses et ténébreuses. Tu as bien assez à vivre avec ton boulot, ne regardes pas ailleurs qu’en toi…

Consulter aussi

Super soluce

Bonjour à tous, C’est absolument terrible, je suis sur le point de perdre toutes mes…