Accueil Spiritualité Une drôle d’impression

Une drôle d’impression

10

Une drôle d'impression 1212021259138035710618548

Bonjour à tous,

Si je m’étais écoutée ce matin j’aurais supprimé le blog. Et le forum. Le site je ne peux pas. Matériellement j’entends.  Mais je me serais arrangée.

J’ai fait un drôle de rêve. Qui m’a laissé une drôle d’impression.

En fait ce sont mes guides qui m’ont retenu de tout supprimer. Et qui m’ont proposé d’écrire alors que je n’en avais aucune envie. J’ai faim, il faut que j’aille prendre mon petit déjeuner mais je n’ai pas envie de sortir de ma chambre pour l’instant.

Je ne comprends pas pourquoi le weekend je tombe littéralement de mon lit alors qu’en semaine j’ai tant de mal à lever. Bref.

« Tu vas créer une petite boutique en ligne alors ? », me demande soudain Thor.

Je ne crois pas.

« Pourquoi ? »

Je n’en ai pas besoin moi, pourquoi le ferais-je ?

« De cette façon tu pourras proposer des textes plus ciblés à tes lecteurs. »

Je n’en ai pas envie. Pourquoi le ferais-je finalement ? Je n’ai plus envie d’écrire. Je n’en ai plus besoin, vous pouvez parler avec moi, je vous entends. Je n’ai plus envie d’écrire.

¨Pourquoi je partage finalement, c’est la question que je me pose tout à coup. Je n’en ai plus envie, j’ai l’impression d’aider tout le monde sauf moi dans l’histoire. J’en ai marre.

C’est vrai, je ne suis pas obligée d’écrire sur un blog, ou même d’écrire tout court pour recevoir votre enseignement. Ce matin, tu m’as expliqué des choses qu’on n’a pas partagé, je les ai comprises quand même.

Et puis j’en ai marre de raconter ma vie aussi. Je crois qu’il vaut mieux que je commence à me concentrer sur autre chose et qui ne regarde que moi.

« Et ce livre que tu lis actuellement ? »

Il est sympa, marrant mais pas seulement. Je l’ai acheté parce que je me disais que ce serait léger, c’était pour lire entre midi et deux mais voilà que je le lis aussi chez moi finalement. Au début pourtant l’histoire de cette fille plaquée le jour de son mariage me paraissait peu prenante.

Je trouvais que l’histoire mettait du temps à décoller. Finalement j’ai réalisé qu’il est en fait très réaliste qu’elle mette du temps à émerger et à se relever, elle a du mal à imposer ses propres envies. Contrairement à tous ses proches qui savent comment tirer partie d’une si bonne pâte. Et puis elle joue un peu de malchance aussi, au boulot notamment.

J’aime bien, j’ai hâte de lire la suite. Je suis à la moitié à peu près.

« Tu connaissais déjà cette auteure. »

Oui, elle fait des romans de fille comme on dit. Mais moi ça ne me gêne pas.

« Rien à voir avec le livre précédent, un policier. »

Je n’ai pas de genre de prédilection. Du moment qu’un livre est mieux écrit que le Da vinci code, une affligeante nullité bourrée d’incohérences narratives…

« Beaucoup d’autres ont aimé, tu le sais. »

Chacun ses goûts. En tout cas je ne me laisserai plus avoir par un parfum de scandale. Le livre que je lis en ce moment n’a rien d’un chef d’œuvre littéraire par exemple c’est bien certain. Mais l’histoire se tient.  

« Ce qui touche à la religion ou au sexe ne te choque pas souvent, n’est-ce pas ? »

En effet. Pour le sexe tant que tout le monde est consentant je ne suis pas choquée. Mais si le livre traite de viol ou d’inceste en général je ne le lis pas, je n’aime pas ce genre d’histoire par contre.

« Et que penses-tu des films pornographiques mettant en scène des viols ou des femmes qui disent non au départ et qui finissent par être satisfaites à la fin ? »

Que crois-tu que je pense ? Je ne comprends pas, je ne comprends pas du tout. Le viol selon moi n’a rien d’érotique, alors je ne comprends pas.

En outre quand je dis non pour ma part je pense non. Fin de l’histoire.

« Certaines disent qu’elles pensaient non au départ mais que sans qu’il y ait eu viol, la situation a finalement fait que… »

C’est à elles alors qu’il faut parler de ce genre de choses. Moi je ne me retrouve pas dans de telles situations.

« Parce que nous veillons sur toi. C’est pour cette raison que tu ne te retrouves pas dans ce genre de situation comme tu dis. C’est parce que nous veillons sur toi que tu n’as jamais pensé, mince qu’est-ce j’ai encore fait ou que tu n’as jamais éprouvé de dégoût pour toi-même. »

De quoi est-ce que tu me parles ?

« Des avertissements que tu reçois par moments. Par exemple. »

Oui ?

« D’autres fois nous t’encourageons. Quand nous savons ce que quelque chose peut t’apporter. Nous t’avons encouragé à créer ce blog, le forum et le site également.

Aujourd’hui tu t’es réveillée découragée et démoralisée, alors nous allons intervenir, encore.  Nous pourrions parler de la symbolique des éléments présents dans ton rêve, nous n’allons pas le faire.

Nous allons simplement te dire ceci, ne te fie pas aux apparences. »

…….

J’ai cassé mon collier orange.

« Tu le referas. Il est très joli et il te va bien, refais-le. »

D’accord. Merci à toi Thor.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. Isabelle

    3 décembre, 2012 à 6:59

    Coucou Sylvie
    Juste un bisou en passant :)

  2. crystallia

    3 décembre, 2012 à 2:10

    Bise Amour ;)

  3. Amour

    2 décembre, 2012 à 21:37

    Bisous tout doux, ma belle Sylvie :)

  4. crystallia

    2 décembre, 2012 à 19:22

    Salut,

    Merci à vous tous.

    Bise ;)

  5. Camille

    2 décembre, 2012 à 19:14

    Sniiiffff tu es encore là !! Youpi !!

    Gros bisous !

  6. Lula

    2 décembre, 2012 à 18:19

    Pas mal ^^

  7. shaka

    2 décembre, 2012 à 17:20

    salut,
    en fin de compte tu es toujours là ;)

  8. Yahadefendirive

    2 décembre, 2012 à 16:02

    Tu partages, en fait tu diffuses, mais … quid de discuter, de recevoir ?

    Le recul peut etre salvateur aussi. Regarde toi comme tu regarde autrui. Traite toi comme tel aussi, disons pendant un court temps.

    Scanne toi comme tu scannerais un inconnu susoect qui te laisse une mauvaise impression et que tu aurais sur le dos trop souvent, et traite toi de la meme facon ;)

  9. Yahadefendirive

    2 décembre, 2012 à 15:56

    :)

  10. Manue

    2 décembre, 2012 à 13:32

    Tu te crois seule mais tu ne l’es pas.
    Pourquoi partager tes écris, parce que peu en ont le courage, parce que peu ont passé le barrage.
    Si au moins l’un d’entre nous le faisait alors tout pourrait commencer.
    Tu éveilles et donnes courage, tu n’es pas seule contrairement à ce que tu crois, et ne pas se sentir seul est parfois un magnifique cadeau.
    Connaitre la solitude, la différence, se sentir mieux ailleurs qu’ici nous ne sommes pas seules.
    Beaucoup, oui beaucoup le ressente, laisse la bougie allumer, si tu ne veux plus écrire, ne plus partager cela peut se comprendre, mais pourquoi tout supprimer?

    Tendresse à toi.

Consulter aussi

Touchés par la Grâce

Bonjour à tous, Ainsi que vous le savez tous, nous allons partir de cette idée, nous avons…