Accueil Alimentation Qu’est-ce que l’intolérance au gluten, comment vivre avec ?

Qu’est-ce que l’intolérance au gluten, comment vivre avec ?

13

Qu'est-ce que l'intolérance au gluten, comment vivre avec ? dans Alimentation 1212090107268035710644005

Bonjour à tous,

Non je n’ai pas choisi de transformer ce blog-ci en blog de cuisine. Mais en fait il y a plusieurs personnes qui m’ont dit avoir observé qu’elles avaient des problèmes de digestion, semble-t-il liés aux aliments contenant du gluten.

Alors vu que le sujet me touche, je me dis pourquoi ne pas en parler ? Je veux dire sans me plaindre cette fois, juste à titre informatif.

Le gluten est une protéine contenue dans le blé ainsi que beaucoup le savent mais pas seulement. On en trouve également dans l’orge, l’avoine, l’épeautre, le petit épeautre, le kamut, le seigle.

Plus subtilement, vous en trouverez également dans TOUTES les boîtes de conserve sur lesquels figurera la jolie mention « arôme alimentaire », dans le sirop de glucose (de blé !) des bonbons industriels mais également des sodas ou autres jus de fruits ne présentant pas la mention « sans sucre ajouté ».

Méfiez-vous également de la simple mention « amidon ». Ce peut être de l’amidon de blé, de maïs ou de pomme de terre mais lorsque ce n’est pas précisé, il est plus sage de passer son chemin.

Il faut savoir qu’à la base le blé tel que nous le consommons aujourd’hui n’existait pas. Il s’agit d’une céréale cultivée par l’homme et qui au fil du temps a subi des transformations visant à accroître certaines de ses propriétés dont celle du gluten, un formidable liant. C’est cette protéine qui confère son élasticité à la farine de blé.

Chez certaines personnes toutefois, l’absorption de cette protéine est problématique car elle détruit les parois de l’intestin, petit à petit, entraînant l’incapacité pour celui-ci d’absorber les vitamines et nutriments nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

C’est ce qu’on appelle le syndrome de malabsorption des nutriments.

A côté de cela, les bactéries intestinales prolifèrent, favorisant davantage les problèmes de digestion.

Soulignons à présent le fait qu’une fois les parois intestinales détruites, d’autres intolérances peuvent apparaître tels que l’intolérance au lactose. Il arrive que celle-ci disparaisse après quelques mois d’un régime sans gluten. Car il faut le dire, l’accepter, l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque est une grave maladie.

Elle est difficile à diagnostiquer souvent car les symptômes évoqués par les patients peuvent être très disparates, il faut parvenir à faire le lien entre des douleurs osseuses par exemple et un mal de gorge qui n’en finit jamais.

Le fait est que lorsque vous n’êtes plus en mesure d’absorber les nutriments dont votre corps a besoin, vous manquez de calcium, de fer, de magnésium etc et tout ce la se répercute de manière si diverses que vous ne réalisez pas tout de suite, le médecin non plus disons-le franchement, que c’est votre alimentation qui est en cause.

Un spécialiste de la médecine moderne, je cite, m’avait dit par exemple que mon anémie faisait partie de moi et qu’en fin de compte je pouvais vivre avec. Et ce après deux prises de sang. Non je n’exagère pas, après deux prises de sang espacées de deux mois, voilà ce qu’il m’a dit.

Heureusement un jour, j’ai consulté une spécialiste de la nutrition, par hasard en plus, et c’est elle qui a finalement établi le bon diagnostic. Certains sautent de joie parait-il, en découvrant que leur arthrose, anémie, maux de tête, de ventre, étaient dus au gluten. Je reconnais que ce ne fut pas mon cas.

Il n’existe aucun traitement et l’unique solution pour recouvrer la santé est de faire en sorte que la paroi intestinale puisse se reconstruire. Ensuite, il faut éviter qu’elle s’altère à nouveau. Cela implique de suivre à vie un régime excluant le gluten mais également parfois, les autres aliments auxquels nous sommes devenus intolérants du fait de l’intolérance au gluten.

Je ne pourrai plus manger de lactose par exemple et le soja ne me va pas non plus. Néanmoins, chez certains il semble qu’après plusieurs mois ou années, l’ingestion de ces autres aliments soit redevenue inoffensive.

Je sais que certains se demandent s’ils ne souffriraient pas de cette intolérance. Je pense que le plus sage est de vérifier, en allant voir un médecin et ne perdez pas de temps inutile, allez directement voir un spécialiste de la nutrition.

Par ailleurs, sans être alarmiste, il faut bien noté que le fait d’adopter un régime sans gluten ne peut faire disparaître la totalité des maladies liées à l’intolérance. S’il est effectivement possible de suivre des cures de fer, de calcium ou de magnésium, d’autres dégâts ne sont pas forcément réversibles.

Une fois que l’arthrose est apparue c’est fini. Idem pour la fibromyalgie. J’ai rencontré une femme néanmoins chez qui l’arrêt du gluten avait  contribué à la guérison de son cancer mais je ne me permettrais pas de vous dire que c’est directement ce qui l’a sauvé. Même si à l’inverse, c’était bien cette intolérance qui l’avait causé.

Maintenant terminons sur une note un peu moins grave, s’il est évident que le mieux à faire lorsque l’on souffre d’une intolérance alimentaire est de se mettre aux fourneaux, il est tout à fait possible de continuer à se faire plaisir même en suivant un régime si strict.

Tout d’abord, les légumes ne contiennent pas de gluten. Les fruits non plus. le poisson est préférable à la viande mais aucun des deux ne contient de gluten non plus.

Il existe également un grand nombre de farines sans gluten, certaines vous plairont, d’autres moins mais la meilleure manière d’éduquer son palais et de découvrir ce qui vous plaira est encore de tester.

Si vous avez eu des problèmes avec certaines bactéries intestinales, on vous aura certainement demandé d’éviter le sucre. Oubliez définitivement le sucre blanc et mettez-vous sérieusement aux fruits. Si vous ne parvenez pas à vous en contenter, apprenez à cuisiner autrement.

Utiliser du chocolat à 70% ou bien du cacao pur dans vos préparations et sucrez à la cuillère, ne voyez plus en termes de grammes. Faites-en sorte que toutes vos pâtisseries contiennent un aliment que vous pourrez mettre en avant et dont vous pourrez faire ressortir le goût. Ainsi cela ne vous gênera pas de mettre moins de sucre et cela ne choquera pas votre entourage ou vos invités.

Préférez les produits frais, ne négligez pas de regarder chaque liste d’ingrédients de chaque nouveau produit industriel que vous achèterez et au restaurant, n’ayez pas peur ou honte de dire au serveur que vous souffrez d’une intolérance alimentaire et donc de demander ce que contient tel ou tel plat.

Tous vos amis, votre famille doivent savoir. Pas de timidité ou de pudeur, si vous ne voulez pas vous retrouvez devant un très inopportun plat de pâtes, il faut dire aux autres ce que vous pouvez ou non manger. Ils seront certainement pris de court avec vous, n’hésitez pas à proposer d’apporter le dessert par exemple ou encore les petits fours, bref, tout ce qui peut vous poser problème.

Si vous vous sentez démunis, isolés, sachez que les livres de cuisine ou encore les sites consacrés à la cuisine sans gluten sont de plus en plus nombreux. N’hésitez pas à faire des recherches et à tester ce qui vous attirera.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres articles liés
  • La cime des arbres

    Bonjour à tous, Alors, « l’amour et le travail sont liés » sig…
  • Toujours du temps

    Bonjour à tous, « Eh bien, belle enfant, tu cours après le temps ? »…
  • Une journée dans ma vie ?

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par le fameux article, une jo…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Alimentation

13 Commentaires

  1. crystallia

    24 septembre, 2014 à 10:53

    Bonjour Fleur,

    Merci à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  2. fleur

    24 septembre, 2014 à 10:21

    Bonjour Sylvie !

    C’est un article ancien, donc je comprendrais que tu ne publies pas mon intervention.
    Ce site est extraordinaire, vraiment ! Merci !
    Je lis tes articles sur la spiritualité !
    Mais Le fait de trouver cet article sur ton Blog, c’est génial pour moi, une agréable surprise (une de plus !)!
    Ma fille commence à enlever le gluten de son alimentation depuis 2 semaines (pas facile à 15 ans !) et la fibroimyalgie gâche ma vie depuis quelques années !
    Donc ton article ! Super bien tombé pour moi !

    Il confirme des « intuitions » ! donc génial !

    Encore merci pour ton Blog, Il est incroyable !

    Répondre

  3. crystallia

    13 décembre, 2012 à 2:44

    Salut,

    Alors oui j’ai fait un test mais pas la biopsie.

    Il aurait fallu.

    Tu sais, un jour peut-être que tu réaliseras que tu en as besoin pour toi. Tu verras.

    Bise ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La nuit où le jour s’est levé

  Bonjour à tous, Cette nuit j’ai rêvé que je devais combattre une espèce de malade …