Accueil Spiritualité Révélation

Révélation

8

Révélation 1212251012278035710696970

Bonjour à tous,

Il s’est passé une chose terrible chez moi hier soir tandis que nous réveillonnions. De la vaisselle a disparu.

Ma maman s’est sentie obligée de nous préparer ces épouvantables pois d’angole qui sont une tradition à noël dans la région (et pas seulement en Martinique) en tenant heureusement compte du fait que certains parmi nous n’apprécient pas forcément toutes les traditions.

Elle avait donc également préparé des gratins. Sans aucune surprise, ils ont eu nettement plus de succès que les pois d’angole. Maman a beau dire que c’est plein de vitamines et de fer, leur goût est juste impossible à supporter. Et oui j’ai goûté, il y a deux ou trois ans.

Bref, tout le monde s’arrachait les gratins donc. Moi je n’aime pas la patate douce, je suis restée sur le gratin de christophine. Je sais que la majorité d’entre vous ignorent ce que sont les christophines. C’est dommage, c’est bien bon, surtout en gratin. Il s’agit d’une variété de légumes qui poussent comme les pommes de terre. On en mange beaucoup ici.

« Et c’est un des rares légumes que tu apprécies, il y a d’autres légumes en Martinique. » me dit soudain j’ignore qui…

Comment tu t’appelles ? Et c’est bizarre, je n’arrive pas à déterminer quelle entité tu es.

« Il y a des personnes qui attendent noël pour les pois d’angole. »

Je ne sais pas si je comprendrais cela un jour. Tu as vu, ce midi maman nous a ressorti un faitout quasiment plein. Même mes cousins n’aiment pas cela.

« Il y avait du poisson aussi. »

Je n’aime pas le poisson. Et pourquoi est-ce que tu as l’air de rire de moi ?

« Je ne ris pas de toi petite Sylvie. Et le poulet était bon ? »

Délicieux.

« C’est le porc qui est une tradition à noël en Martinique. Tu n’aimes pas le porc ? Tu préfères le chevreuil ? »

Lol, j’aime bien le chevreuil oui mais la viande de ma tante ne me tentait pas hier, c’est pourquoi j’ai été contente que maman fasse aussi du poulet.

« Et combien de verres de jus trop sucré as-tu bu, ma belle enfant ? »

A noël on ne compte pas ces choses-là.

« On compte les cadeaux et les paires de boucles d’oreille ? »

Lol, je n’en avais jamais reçu autant d’un coup. C’est marrant parce que justement je voulais en acheter, je n’aurais pas à le faire.

« Et que penses-tu de ta nouvelle tirelire ? »

J’avais dit à mes cousins, cotisons-nous pour offrir à Tatie Radine un cadeau acheter à l’arrache au tout à 2€, vu que c’est ce qu’elle-même fait chaque année avec nous autres. Je veux dire, qu’elle achète quelque chose de bon marché n’est pas le problème, voilà plutôt le problème :

- J’ai eu une tirelire.

- Ma sœur a eu un plateau.

- Mon frère a eu un réveil.

- Ma cousine et ma mère ont reçu des boîtes de trois mini cocottes.

- Ma cousine a également eu un set de salle de bain en plastique blanc. (le verre à brosse à dent et le récipient pour le savon liquide)

Ma tante a précisé que cet effort avait pour but de l’aider à s’installer puisqu’elle doit déménager.

Et je ne sais pas ce qu’ont eu les autres mais j’ai entendu des ricanements, je devine que ce n’est pas tellement mieux. Comme chaque année. L’an dernier ma sœur avait eu un plat à escargots.  Et l’année d’avant j’avais reçu une planche à découper mini format, sans doute pour découper les tomates. J’avoue que je ne m’en suis jamais servie.

Comme je l’ai déjà dit, ce n’est pas le montant évident de ces présents qui nous choque. Seulement, a-t-elle jamais vu ma sœur manger des escargots ?

Vu que c’est l’intention qui compte et que les siennes sont absolument claires, nous sommes plusieurs à penser qu’elle ferait bien mieux de ne rien offrir du tout. Chaque année plusieurs semaines avant noël on se demande ce qu’elle va encore nous trouver…

Mais le mieux, c’était à la fête des mères de cette année, quand elle a trouvé le moyen d’offrir à maman un cadeau qui lui avait été offert deux ans plus tôt par une autre de leurs sœurs. Celle-ci n’a pas apprécié je peux vous dire.

Bref, pour te répondre, je trouve la tirelire moche et j’ai bien envie de la ranger avec la planche à découper. Et le poivrier. Et le sac de plage avec le poisson dessus. Par contre j’aime bien la boîte en fer décoré, j’ai rangé des pierres dedans.

« Ton frère t’a offert un jeu vidéo. »

Mon frère s’intéresse à la personne que je suis, il sait que j’aime les jeux vidéos, il en a tenu compte. C’est cette intention-là qu’il doit y avoir derrière un présent, sinon où est l’intérêt tant pour celui donne que pour celui qui reçoit ?

Je sais bien pourquoi tant de personnes m’ont offert des bijoux. Pourquoi ma mère m’a également acheté des vêtements.

Une tirelire ! Elle n’a même pas fait semblant de chercher. Ah non mais cette fois c’est décidé, l’an prochain, je remballe la planche à découper et je la lui offre avec un large sourire.

« Ou alors tu la déballes enfin et tu t’en sers. »

Pardon ? Pour découper quoi, une carotte ? Ça ne prendra pas beaucoup plus de choses.

« Peu importe. Tatie Radine comme tu l’appelles est également la personne qui t’avait proposé de monter une affaire avec elle. Tu n’as pas donné suite. »

J’ai réfléchi à ce qu’elle m’a proposé, entends bien ce que je vais te dire, je ne veux pas travailler pour elle ou avec elle. Je ne veux pas.

En ce moment j’ai des réflexes d’enfant capricieuse sur beaucoup de point, je le reconnais. Je me bloque avec certaines personnes, je ne veux rien leur devoir ni leur donner.

« Ce qui ne nous surprend pas, c’est ton moyen de défense naturel. Tu agis en cancer, tu ne trouves pas que cela ressemble aux descriptions que tu as pu lire sur ton signe astrologique ? »

Lol !

« Tu te réfugies dans ta carapace inaccessible et ne supportes plus alors que l’on tente de t’en faire sortir. Mais cela indique une grande souffrance, tu le savais aussi ? Tu n’en veux pas à ta tante pour ses cadeaux minables, tu lui en veux de te dire chaque année qu’elle ne sait pas qui tu es et que ça ne l’intéresse pas de le découvrir.

Alors comment travailler avec ou pour quelqu’un qui semble à peine se souvenir de ton prénom et du fait que tu es l’enfant de sa sœur ? Si tu regardes bien, l’une de ses filles ne semblent pas t’accorder plus de considération.

Tu ressembles à une enfant en apparence, tu sembles oublier vite certaines choses. Mais toi tu es hypersensible, tu te souviens de ce qui t’a blessée, tu t’en souviens longtemps. Tu es rancunière et tu retires ta confiance très vite quand tu as été déçue. Elle t’a déçue. Fin de l’histoire pour l’enfant capricieuses en toi qui ne connait que deux couleurs, blanc et noir.

La femme adulte que tu es pourtant, voit parfaitement les nuances de gris. Mais tu n’en tiens pas compte sur le plan affectif. Tu ne peux pas. C’est la première chose à accepter avec toi. Tu ne fais pas exprès d’être aussi  tranchée, tu es comme ça.

Quand tout ne va pas à droite c’est que tout va à gauche. C’est une logique imparable. Comment franchir une telle carapace, c’est impossible. Si la sincérité n’est pas devant toi, c’est que devant toi, il n’y a rien d’intéressant. Tes équations sont simples, parfaites, impossibles à contrer.

Ce client qui te fait des avances au travail, il n’est pas très sérieux de ton point de vue n’est-ce pas ? »

C’est un escroc, je sais ce que je dis, c’est un escroc manipulateur qui n’a pas hésité à risquer de me mettre en porte à faux vis-à-vis de la directrice tout ça parce que Monsieur cherchait un moyen d’esquiver les contraintes financières liées à la liquidation judiciaire de sa précédente société. C’est un escroc. Tu as vu de quelle façon il s’y prend finalement ?

En plus il est évident qu’il aime trop le gris pour moi. Sur son statut facebook (il m’a envoyé une invitation, que je n’ai pas accepté), sur son statut sentimental il a écrit c’est compliqué.

Pour moi les choses ne sont pas compliquées à ce niveau. Elles sont simples. Je ne compte plus le nombre d’amies que j’ai vu s’enliser dans des relations avec des hommes qui étaient « presque » célibataires.

Je n’aime pas les presque. Je ne considère que deux possibilités.

« C’est pour cette raison que tu n’as pas donné suite à la proposition du cousin de ton beau-frère ? »

Je ne comprends pas que ce soit des tiers qui m’aient parlé de sa femme et de son enfant. Je ne comprends pas qu’il n’aborde jamais le sujet. Je comprends encore moins comment il est possible d’être séparé tout en vivant toujours avec quelqu’un. Voilà le genre d’équations qui ne me plait pas. Je ne vois qu’une seule logique ici et elle ne me convient pas.

« Et cet artiste rencontré en aout dernier et recroisé deux fois depuis ? »

Il traîne trop de casseroles.

« Qu’en sais-tu ? »

C’est Thor qui me l’a dit. Comme elle m’a dit de faire appel à mon empathie pour le regarder et j’ai vu plus de désillusion et de dureté que je ne peux le supporter. C’est pour cette raison qu’il sort et qu’il boit d’ailleurs.

Elle m’a dit aussi de me méfier de l’autre escroc, mais ce n’était pas utile. Je vois le type faire en sorte de contourner la loi tous les mois. Vous pensez que je peux avoir confiance ?

« Elle t’a dit aussi bien sèchement que ce jeune homme aux marcels colorés n’est pas pour toi. »

Tout le monde me dit que c’est un coureur.

« Peut-être y a-t-il une raison. »

Je ne te dis pas non. Et puis j’ai eu un tel mal de ventre la dernière fois que j’ai mangé chez lui, deux fois ce n’est pas une coïncidence. Je n’y retournerai pas.

« A croire que tu n’as pas de chance avec les hommes. »

Tu as vu ça ? C’est malheureux quand même.

« N’est-ce pas ? Tout a l’air si facile pour d’autres. Mais comment font-elles ? »

Tu vois que tu te moques de moi !

« Mais non, bien moins que tu ne le penses. Je suis là pour toi. Nous pouvons parler de toutes ces déceptions qui t’ont laissé le cœur en miettes. Tu veux ? »

Le cœur en miettes ?

« Oui, comme quand une relation qui s’annonçait belle a mal tourné et que vous en ressortez triste et affaiblie. Et en colère contre l’autre autant que vous-mêmes. »

Être médium présente quand même un bel avantage, je n’ai pas vécu ce genre de relation. Je les vois toutes venir lol. Même malgré des marcels jaunes. J’ai su à l’instant où je l’ai vu que ça n’irait pas. Ça ne m’a pas empêché de trouver qu’il avait un corps magnifique, c’est tout.

« Bon, alors nous pouvons parler de tes déceptions à toi. »

Pas ici.

« Allons, qui a pris le plus de coups, ton cœur ou ton amour-propre ? »

Le second peut s’avérer bien gênant quand on y pense.

« Trop de planches à découper ? »

Vilain, méchant, affreux, moche et pas beau.

« Tu préfères les tirelires ? »

Je préfère les jeux vidéos.

« Mais voyons, ton joli sourire n’a jamais fait fuir aucun homme. »

Je ne suis pas si narcissique, ce n’est pas un non qui va blesser la capricieuse que je suis. Et puis ça n’est jamais arrivé. Je te déteste. Je veux dire je m’en ficherais si ça devait arriver. Non ?

« Tu aimes bien séduire, ce qui te gênerait c’est de ne plus y parvenir du tout. Même si tu restes une gentille séductrice. »

Lol !

« Ton frère va s’en aller. »

Oui.

« Il semble qu’il ait rencontré une charmante personne également. »

Oui, je souhaite que ça marche pour lui. Elle a l’air sympa, elle est jolie, j’espère qu’ils vont s’entendre.

« Par hasard, une rencontre fortuite lors d’une soirée en semaine, une soirée à laquelle chacun participait sans arrière-pensée. Comme quoi, c’est vrai que certains ont de la chance. Toi aussi tu étais là, et tu as contribué à leur rapprochement quand tu as compris qu’il s’intéressait à elle. »

Ils restaient là, s’observant de loin, j’ai juste fait remarquer à voix bien haute qu’ils pourraient faire un peu connaissance. Ça les a fait rire et ils se sont rapprochés. Tandis que moi je me suis écartée.

Mon frère cherche quelqu’un, elle lui plait et elle s’est montrée honnête d’entrée. Peut-être qu’ils vont s’entendre. Je croise les doigts pour lui.

C’est un grand sentimental tu sais.

« Un trait de famille ? »

Lol, demande à ma sœur ! Je n’ai rien à dire.

« Justement, ta petite Pouet a l’air de tenir à son fiancé. Ils ont l’air bien ensemble non ? Pourtant, en voici une qui estime manger son pain blanc aujourd’hui.

Ton frère non plus n’a pas eu un parcours sans heurts à ce niveau. »

Oui effectivement, c’est pourquoi je souhaite qu’ils soient heureux maintenant.

« Les choses sont-elles toujours si faciles pour les autres ? »

Lol, bon, peut-être que chacun rencontre ses propres difficultés. Peut-être.

« Ou peut-être que tout le monde en rencontre surtout une. »

Pas tout le monde.

« Oui, n’oublions pas les chanceux. »

Sérieusement, il y en a quand même. Au moins quelques uns.

« Est-ce de la chance ? »

C’est quoi alors ?

« Le destin, la providence, le hasard ? »

Méchant.

« La foi, l’Amour, la Volonté ? »

Je ne sais pas.

« Le bon moment pour l’un comme pour l’autre ? »

Ce n’est pas ça la chance ? C’est comme de gagner au loto, non ?

« Il faut acheter un ticket pour gagner au loto, même si cela ne s’avère pas suffisant. »

Je vois ce que tu veux dire et je partage ce point de vue, justement…

« Tu entends surtout ce que tu veux. Tu as fait une tombola ce weekend et tu as perdu, ta sœur a gagné, avec ton argent. »

Je te jure ! Pourquoi moi je n’ai pas eu de paréo ?

« Quand on compte sur le loto pour améliorer sa vie… »

Lol !

« Va acheter un paréo. Mais aurais-tu acheter ceux qu’il y avait ? Pas forcément, ils ne te plaisaient pas. Alors pourquoi avoir voulu en gagner un ?

En Amour comme ailleurs il faut savoir ce que vous voulez, d’une part. Ensuite, il faut savoir ce que vous valez, et donc vous aimez vous-mêmes d’autre part. Tu vois, la chance n’a aucun rôle à jouer ici.

C’est le loto qui brise les espoirs et les cœurs.

Vas-y pose ta question. De toute manière nous ne pourrons poser de conclusion à cet article que lorsque tu m’auras dit ce que tu as sur le cœur. Nous avons donc tout notre temps. Tu n’as pas l’air pressée. Quelque chose te gêne ? Ce blog est bien ton espace pourtant non ? »

Ma question…

Je n’ai pas de question.

« D’accord. Comment ta sœur avait-elle rencontré son fiancé ? »

C’était lors d’une journée catamaran. Il était l’un des organisateurs.

« Toi aussi tu as déjà participé à des plans comme tu dis. »

Oui.

« Tu aimes ? »

Souvent oui. Souvent c’est bien.

« Tu aimes quand tout se passe bien. »

Oui, mais quand il y a des personnes qui ne viennent que pour boire il arrive que ça dégénère.

« Il y en a qui viennent pour rencontrer. Pourquoi y vas-tu ? »

Plutôt pour sortir. Écoute, ça ne sert à rien, on pourrait écrire encore des pages et des pages alors que je ne souhaite pas aller plus loin.

« Inutile de s’énerver. »

Je ne m’énerve pas.

« Pose simplement ta question. »

Franchement, je ne sais même pas laquelle poser.

« Alors pose-les toutes. »

C’est stupide d’avoir l’impression de ne pas avoir de chance n’est-ce pas ?

« Personne ne dit cela. Pourquoi as-tu cette impression ? »

Disons parce que je cherche quelqu’un aussi mais que les choses n’ont pas l’air de se passer comme je voudrais.

« C’est mieux. »

Parce que tu crois que je vais publier ce texte à rallonge ?

« Et comment voudrais-tu que les choses se passent ? »

Simplement, très simplement. Vraiment.

« Tu peux oublier ce client insistant dans ce cas. Ou le cousin de ton beau-frère. Et puis tu ne devrais pas t’attarder sur des marcels colorés non plus. Pendant longtemps tu n’as cherché personne. »

C’est vrai.

« Pourquoi ? »

Je ne saurais même pas te dire, ce n’était pas une urgence…

« Qu’est-ce qui a changé ? »

Le vide dans le paysage. Je n’arrive plus à l’esquiver, il se rappelle à moi constamment. Il me rappelle que la vie sentimentale compte aussi.

« Tu t’es réveillée un matin avec cette réalité devant les yeux ? »

Non, je me suis réveillée un matin et j’ai vu que j’étais seule. Alors j’ai eu peur, je me suis dit que je ne voulais pas le rester et c’est là que le vide a commencé à se dévoiler complètement.

Il s’est posé sur chaque élément de ma vie, de telle sorte que j’ai été obligée de voir que je ne peux pas évoluer dans la bonne direction pour moi si je reste célibataire. C’est tordu non ?

« Non. Cela n’a rien de tordu, c’est ce qu’il est possible d’appeler une révélation. C’est bien, tu as fait du bon travail. »

Oui mais qu’est-ce que j’en fais finalement ? C’est ça, tu vois, je ne suis pas contente.   Tout ce que je constate c’est que cette révélation stupide arrive bien trop tard.

« Vraiment ? Pourquoi, d’après ce que je comprends au contraire, elle t’indique une jolie porte. Tu sais, ce qui importe c’est de se retrouver, c’est tout. »

Je viens juste de l’apprendre mais la vérité c’est que généralement quand on appelle les Serviteurs, ils nous mettent un coup de pied au derrière.

« Oui. »

Vous ne l’avez pas fait avec moi.

« Ce n’était pas nécessaire, tu avais plutôt besoin de dépasser cette peur infondée que tu vas rester seule encore des siècles durant. »

Lol !

« Ce qui expliquait le déni face à une telle révélation. »

Le déni, je ne vois pas de quoi tu parles…

« Tu as eu ton permis de conduire avant ta sœur. »

Oui.

« Elle s’est inscrite avant toi pourtant. »

Franchement, ce sont mes efforts pour avoir confiance en moi qui ont payé. Si j’avais dû écouter papa ou encore le moniteur qui m’accompagnait lors de l’examen, je n’oserais jamais prendre le volant encore aujourd’hui.  

« Tu vois, ce n’est pas la chance qui apporte quoi que ce soit. Il faut juste vous faire confiance parfois. »

Lol, merci à toi, comment tu t’appelles ?

« Quelle entité suis-je ? »

Un Serviteur de la Lumière.

« Je suis Esaeiah. »

Merci Esaeiah !

Bonne journée à tous et joyeux noël ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. Amour

    30 décembre, 2012 à 5:26

    C’est un très beau message, quoiqu’un peu long … XD

    Bisous ! ;)

  2. Camille

    26 décembre, 2012 à 22:30

    Arghhhhhhh !! Maintenant que tu le dis !! Rahhhh !! Dingue !! snif !!

    Aux grands mots, les grands remèdes …. je vais devoir m’acheter une paire de jolis talons pour m’aider alors ! LOL

    Bises

    • crystallia

      27 décembre, 2012 à 0:27

      Oui des talons, voilà la solution !

      Bise ;)

  3. crystallia

    26 décembre, 2012 à 21:43

    Coucou !

    Camille, et tu as vu la longueur de ses jambes ? Il y a vraiment trop d’injustices sur cette Terre, on est bien d’accord.

    Julie Tiana, merci à toi.

    Bise ;)

  4. Camille

    26 décembre, 2012 à 19:04

    Sniiiif J’ai des tout petits seins à côté d’elle ! MDR

    Je sors !

    Bises

  5. Julie Tiana

    26 décembre, 2012 à 15:25

    Merci pour ce partage.
    Dans mon cas il a fallu attendre que mon compagnon soit prêt et que je sois prête pour que nous nous rencontrions. Ensuite tout s’est fait naturellement…
    Je te souhaite le meilleur pour toi.

  6. crystallia

    26 décembre, 2012 à 11:29

    Salut,

    Merci Isabelle.

    Bise ;)

  7. Isabelle

    26 décembre, 2012 à 9:04

    Merci de ce dévoilement , sylvie. Je sais que ça va être bien pour toi car tu as su attendre. Ton cœur est pur et intact , c’est une grande chance:)
    Bisous

Consulter aussi

Notre Capricieux

Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…