Archive pour janvier, 2013

Le pire endroit de la maison

Le pire endroit de la maison dans Méditation 1301310228288035710816947

Bonjour à tous,

Mes guides m’ont proposé de d’achever le jeu de la maison en tentant un exercice que je n’étais pas spécialement pressée de tenter, à savoir, le pire endroit de la maison.

C’est à dire que si on doit encore parler de salle de bain…

Mais je sais pourquoi cette proposition. Le jeu de la plus belle pièce de la maison permet de savoir quel type d’énergies nous sont favorables pour avancer, celui-ci le complète en nous montrant ce qui nous entrave.

Et surprise, c’est la grisaille et l’aspect dur et froid de la rue qui me saute au visage. Mai maison à l’heure actuelle n’a pas de placard aux balais douteux.

Le jardin est une splendeur, je l’ai déjà dit, mais le quartier est une catastrophe, si je m’attendais. On ne pense pas au quartier dans ce type de jeu.

Mais il n’y a pas que le quartier qui est repoussant, les habitants aussi. C’est spécial quand même…

Je rentre dans mon beau salon confortable et regarde par la fenêtre, rien ne va, je me sens menacée par tout et tout le monde. Je n’ai pas d’ami dans cet environnement. Je commence à comprendre pourquoi la porte d’entrée donne sur le jardin.

« Dans plus de 95 % des cas, lorsque vous êtes mal quelque part, le problème vient au moins en parti de vous.

Comment va la jeune stagiaire à ton travail ? », me demande Lauviah.

La pauvre, elle déchante.  Sa tutrice est la femme la plus perverse que je connaisse et je ne suis pas surprise qu’elle vienne de passer presque trois semaines à faire du classement.  Elle en est à se demander ce qu’elle va mettre dans son rapport de stage.

« Cette femme est plus forte que toi, a de meilleures cartes en main et a l’habitude de s’adapter à n’importe quel type de situation pour la retourner en sa faveur.

Ne tente jamais de l’affronter. Note qu’elle arrive toujours mielleusement vers toi, même pour finalement cracher ce que tu appelles son fiel.

Elle est plus forte que toi. Elle est intelligente, a une maîtrise totale de ses émotions, sait manipuler autrui. Ne tente jamais rien contre elle. »

C’est une fainéante, hypocrite, méchante et qui pourrait passer ses journées à discuter en buvant du café. C’est facile de faire semblant de rester tard le soir quand c’est la stagiaire qui range tout ce qu’il y a à ranger tandis qu’elle discute tranquillement avec la gérante. Elle commence à travailler à 16h30, forcément elle peut rester une demi-heure de plus !

« Et comment ça se passe avec ton collègue le plus proche ? »

Bien, on ne s’adresse pas la parole, il a renoncer à me dire merci, il m’aboie dessus à l’occasion et aujourd’hui on vient de m’obliger à faire son travail. Par la ruse en plus. C’est super.

En plus on dirait qu’il m’en veut.

« Il t’en veut. »

Pourquoi ?

« Parce que tu ne t’investis pas plus dans l’entreprise. »

Prends-moi pour une imbécile en plus, m’investir ? Dans cette boîte-là ? Je fais mon travail. On ne peut pas me virer pour ça. Il va falloir qu’il s’y fasse, mais m’investir plus, c’est au-dessus de mes forces. 

Qu’il prouve que je glande.

« Ce n’est pas le cas. »

Eh bien voilà. Après, je ne vais pas me tuer à la tâche pour quelque chose qui n’en vaut pas la peine.

« Donc tu comprends la grisaille de la rue ? »

Sans problème.

« Donc, tu comprends que tu ne rêves pas ou n’imagines pas tout ce que tu ressens vis-à-vis de ton travail ? »

Parfaitement.

« Pourquoi es-tu encore là ? »

Je ne ferai pas deux fois la même erreur.

« A savoir ? Décevoir tes parents ? »

Non, me décevoir moi. C’est trop dur après de remonter la pente de l’estime de soi. Je vais partir mais j’avais besoin d’une chose.

« Tu la vois ? »

Cette fois je pense oui.

« D’accord. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

Ce que l’on sème

Ce que l'on sème dans Méditation 1301300159328035710813528

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai découvert qu’il y avait également une cave dans ma maison. Elle est pleine de jouets et de couleurs enfantines. Mes guides me disent que la cave renvoie au passé.

La mienne rappelle mon enfance heureuse. Toutefois, si c’est ce qui ressort, c’est qu’il y a une raison dans ma vie actuelle qui fait que j’ai besoin de me rappeler de cette enfance heureuse.

Je vous l’ai déjà dit, j’étais une enfant joyeuse, insouciante et gâtée pourrie. Or je vois sans détour la raison qui fait que ce passé se rappelle subitement à moi.

En même temps c’est moi qui ai voulu faire cet exercice lol. Bon, il est temps que je me préoccupe de la chambre et de la salle de bain. Elles ne devraient pas se  trouver dans un bungalow extérieur.

Le pire étant que dans ce jardin-oasis, elles sont dans un espace protégé. Or les oasis se trouvent dans le désert. Mais je ne le vois même plus le désert, on ne peut accéder qu’au jardin et au chemin protégé depuis ma maison. Je sais juste qu’il est là, on voyait la grisaille de la rue depuis les fenêtres du salon confortable.

Et ma maison est en chantier, cuisine, premier étage à refaire entièrement alors que la toiture est neuve…

J’aurais tiré les cartes que je n’aurais jamais reçu une telle prédiction. En même temps c’est l’idée. Chercher à connaître la pièce la plus belle de la maison revient à demander quelles opportunités sont à notre portée et pourquoi.

J’ai eu ma réponse. Le salon renvoie effectivement à la vie sociale, c’est le lieu où la famille se retrouve certes mais également celui où l’on reçoit.

Le mien ouvre sur le jardin, le jardin renvoie à la vie matérielle et aux possibilités qui s’offrent à nous. Le chemin protégé est un encouragement certain car il indique qu’une porte est prête à s’ouvrir. Malgré la grisaille de la rue qui renvoie au désert.

Ce n’est pas ma maison actuelle que j’ai vu, cette vision est une proposition. Ma maison actuelle se résume au bungalow. Dur. Et en même temps, ça reste encourageant, toutes les fenêtres du bungalow donnaient sur le jardin.

La proposition me plait bien. Reste à voir comment l’accepter. Comment emprunter le chemin, mais peut-être suffit-il de vouloir ?

La réponse me vient sans mal lol, il faut nettoyer la salle de bain. Car certes il n’y a plus de crasse, mais elle semble figée, quelque part dans le temps.

Bon, je regarde à présent la chambre, elle est claire mais le lit est devenu trop petit. Il m’en faut un plus grand. Il faut que je rénove le premier étage et que je m’installe dans la maison.

La bonne nouvelle étant que le chemin qui contourne la maison sert à y venir, pas à en partir. Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ? Parce que l’on récolte ce que l’on sème.

Bonne journée à tous ;)

 

La plus belle pièce de la maison

La plus belle pièce de la maison dans Méditation 1301290319448035710810191

Bonjour à tous,

Visualiser sa maison intérieure est un exercice riche d’enseignement. Toutefois, il n’est pas forcément agréable à réaliser.

Je ne compte plus le nombre de chambres austères, moches, tristes que j’ai pu découvrir dans mes rêves par exemple. Quant à la salle de bain, je ne vais même pas m’étendre.

Ce soir néanmoins, je décide de faire l’exercice d’une manière différente. Je cherche certaines réponses en moi alors, pour changer je fais appel à la sorcière en moi lol.

Je ne me suis pas jetée de sort cela dit, je me pose simplement et je demande à mes guides (vous pouvez demander à votre âme directement) de me montrer la plus belle pièce de la maison. Celle qui aujourd’hui est la plus agréable et la plus accueillante.

Il se trouve que c’est le salon. Et il ouvre sur le jardin. Mais c’est drôle, c’est la porte d’entrée qui ouvre sur le jardin. Et cette porte est toujours ouverte.

Dans mon salon il y a de grands meubles confortables couverts de velours rouge, des canapés et des fauteuils. Les fenêtres donnent toutes sur la grisaille de la rue mais elles restent fermées. Seule la porte qui mène au jardin est ouverte.

Le jardin est immense, ensoleillé et magnifique. La cuisine est en travaux pour l’heure lol. Une cuisine en travaux indique des transformations intérieures.

Et le premier étage est ravagé. Voilà une vilaine surprise, toute est à refaire sauf le toit, neuf et solide. A l’étage il n’y a plus que la charpente et cela demeurera ainsi jusqu’à ce que la cuisine soit terminée. Je comprends mieux tout à coup…

Où-est-ce que je dors alors ?

Eh bien, il y a un bungalow dans le jardin. Il est tout joli, tout accueillant et il y a des fenêtres à chaque mur. C’est dans ce bungalow que se trouve ma chambre et la salle de bain. En fait il n’y a même que ça lol.

La maison n’est pas finie en fait, elle est en pleine rénovation, la plus belle pièce de la maison ne se révélera que lorsque je serais en mesure de la meubler me disent mes guides.

J’observe ma chambre dans ce bungalow. Elle est froide. Propre, comme la salle de bain, mais il manque de la chaleur dans ces deux pièces. Elles offrent une vue superbe sur le jardin vert et luxuriant.

Qui l’eut crû, si je me fie à ce que je vois et qui m’attire le plus depuis le départ dans cette maison, la plus belle pièce de la maison à l’heure actuelle est en fait le jardin.

Que représente le jardin, sachant que le mien semble coupé de la grisaille de la rue, c’est une sorte d’oasis.

Si je lie tous les éléments ensemble, zut, juste quand je veux tirer la conclusion j’aperçois un chemin qui par du jardin et contourne la maison, il conduit à la rue via un chemin bordé de fleurs et particulièrement ensoleillé. Ce chemin longe la rue et je peux marcher dessus indéfiniment.

Une oasis, ma maison est une oasis, je ne m’attendais pas à un tel message. En même temps, je me souviens qu’elle n’est pas finie et que je suis en train de refaire la cuisine.

Laissons venir. Peut-être qu’enfin j’aurais de  belles chambres et salles de bain !

Bonne journée à tous ;)  

Ce matin devant le miroir

Ce matin devant le miroir 1301281130508035710807159

Bonjour à tous,

Je suis là à trainer sur mon ordi alors que le lit n’est pas fait, mon pyjama traîne sur le canapé et les rideaux sont toujours tirés.

Non pas que je sois une souillon mais ce matin, je sens que certaines choses vont être laborieuses. Même mes cheveux ne voulaient pas se laisser gentiment coiffer aujourd’hui.

Et je ne sais pas où est mon pantalon gris. En plus j’ai mal au ventre. Bon d’accord, c’est le mal de ventre du lundi matin qui étrangement n’apparait jamais le samedi ou le dimanche.

La semaine va être laborieuse. Mais je vais gérer. Je gère toujours. Attendez, est-ce envie de passer ma vie à gérer ? Je suis en train de me dire que non.

Plaquer mes cheveux en queue de cheval c’est une chose, laisser ma chambre dans un état pitoyable en est une autre mais je commence à en avoir assez d’attendre 17h toute la longue journée.

Ça y est je me sens mieux. C’est bien quand on dit les choses.  D’autant que j’ai décidé que février sera le dernier mois que je passerai dans cette boîte. Je l’ai décidé au début du mois.

Ma vigueur et ma joie reviennent ! Finalement les bonnes résolutions de janvier, ça a du bon !

N’allez pas croire pour autant que j’attends gentiment l’opportunité installée sur mon canapé. Je la cherche plutôt lol.

Bon, finalement ce sera une belle journée. Il faut croire en soi dans la vie. Par contre je reçois ces drôles de message particulièrement réalistes sur le fait que l’option la plus évidente n’est pas toujours la meilleure.

Ben j’ai déjà compris au cours du mois que je ne pouvais définitivement pas devenir clerc d’huissier ou que ce ne serait pas une mauvaise chose d’envisager une reconversion totale.

Mais je combats le message qui me dit, peut-être que mars ou avril serait alors plus réaliste que février. Celui-là, je n’en ai pas besoin.

On peut nier un message qui vient de l’âme elle-même ? Inutile de me répondre rassurez-vous. Bon, quels bijoux je vais porter aujourd’hui…

Avril parait loin et proche en même temps. Restons optimiste. Février c’est aussi le mois de la fête et du carnaval ici.

Pourquoi ce message de reconversion revient si fortement quand je veux juste changer de boîte et de fonction ?

Peut-être que je vais mettre des perles tiens… 

Et ranger un peu la chambre !

Bonne journée à tous ;)

Pour Shaka

Pour Shaka dans Réponses 1301281206178035710806639

Salut,

Avoue que tu pensais que je t’avais oublié ou que devant la longueur de tes écrits, j’avais renoncé à te lire.

Deux choses, j’ai préféré le second texte au premier et se torcher le cul dans de la soie est une expression dont je me souviendrai.

Merci à toi Papis.

Pourquoi une réponse aussi peu discrète ? Eh bien, parce que j’en avais envie. A quoi ça tient, n’est-ce pas ?

Maintenant, la raison pour laquelle je préfère le second texte au premier est simple.

J’ai trouvé quelqu’un qui cogite au moins autant que moi. Et j’aime bien les gens qui osent se poser des questions. Après, on voit ce que cela nous apporte.

Les réflexions vaines ne profitent à personne et nous font nous perdre nous-mêmes.

Par contre, lorsque l’on comprend qu’elles ne servent qu’à se torcher le cul dans la soie, on a de leçon à recevoir de personne !

Bise Shaka ;)

 

Le coeur christique

Le coeur christique dans Energies 1301270200258035710803780

Bonjour à tous,

Ça y est je sais pourquoi j’ai cette impression de fatigue…

« Gérer l’empathie, le scan et la compassion, depuis des années nous t’en parlons, tu viens de comprendre seulement.

Tu portes combien de personnes actuellement ? », me demande Sammael.

Beaucoup, et en fait trop pour moi seule.

« En créant un blog consacré à la spiritualité, tu t’es inconsciemment posée en Maître. Tu avais beau être très loin d’imaginer la portée que ce site pourrait avoir, c’est ce qui s’est passé. Nous avons essayé de te le dire. Nous t’avons plusieurs fois expliqué que tes partages constituaient aussi un enseignement. Il a fallu que tu te donnes le temps de l’accepter tant vous êtes persuadés que le Maître est celui qui sait tout.

Mais chaque parent est un Maître et aucun parent ne sait tout. Tu ne seras jamais capable de te tenir devant des gens et d’affirmer que tu détiens la seule et unique Vérité.  Heureusement d’ailleurs. Et si jamais un jour tu rencontres une telle personne, prends bien vite tes jambes à ton coup ma belle enfant.

Bon, alors tu as enfin compris que tu as la mauvaise habitude de confondre empathie et compassion. Beaucoup sont venus te lire et t’ont laissé des énergies, bénéfiques ou non pour toi, que tu as gardé. Tout cela s’étant considérablement accumulé, il y aura bientôt eu 850 000 visites sur ton blog, tu commences sérieusement à saturer.

Trouve la solution. »

J’espérais plutôt que tu me la donnerais.

« C’est ton blog, nul ne t’avait rien demandé à la base et surtout pas tes lecteurs, gère ce problème toi-même. »

Mais je ne vois qu’une solution là maintenant et elle ne me plait pas, je n’ai pas la force de transmuter autant d’énergies.

« Je n’ai rien pour toi. Débrouille-toi. »

Mais ça va m’obliger à faire appel à mon cœur christique ! Tu me dis que je confonds empathie et compassion, je vois surtout que pour faire appel au cœur christique il faut renoncer à ses masques.

« Accepte, ma douce enfant, d’accord ? », me demande Lauviah.

Laisse-moi faire, je vais créer un sceau.

« Non, le cœur christique est la Source universelle, il peut tout purifier. Et remet tout dans l’ordre. Il fait disparaître les masques inutiles et vous permet d’être dans votre authenticité.

Alors sois Christine quand tu écris, ma belle Sylvie, tu te sentiras mieux. »

Alors parlons de ce qui me gêne. Mon stade d’évolution personnelle, je sais que j’ai atteint celui de la Mère. Mais je n’arrive pas à l’assumer.

« Une chose à la fois. », me répondent-ils en chœur, « Fais appel au cœur christique, tu verras comment tu te sentiras ensuite. ».

Ok je vais essayer.

Bonne journée à tous ;)

 

La morsure du vent

La morsure du vent dans Mes poèmes 1301270101058035710802643

Je pose la plante de mes pieds nus sur le sol humide et ose relever la tête,

Plonger mes yeux dans l’espace, dans le vide.

Le ciel cotonneux devient plus doux, plus gai, à mesure que j’avance,

Cri, dans mon cœur qui se serre, mes peurs se déchaînent un instant,

Ma faim est grande et les domine, toutes.

Je souris, ôte mon manteau, je suis nue, marchant sur une terre inconnue,

Elles le sont toutes,

Mes ailes me portent, le ciel est vert,

Je vois, me vois, je ne crains plus le froid,

Juste la morsure du vent.

Jusqu’à quand ?

A tantôt

A tantôt dans Annonces 1301231121448035710790414

Bonjour à tous,

Je vais m’absenter quelques jours. Je dois me reposer. Je vous dis à bientôt.

PS: Qu’est-ce qui m’a pris de choisir une telle image, elle est affreuse !

« Elle est parfaite, et puis, c’est celle qui t’a attirée aujourd’hui. Ce n’est pas grave », me dit Lauviah.

Bise à tous ;)

Ecrire d’une autre manière

Ecrire d'une autre manière 1301220126148035710786679

Bonjour à tous,

Mes guides me suggèrent d’essayer d’écrire autrement qu’avec des mots. Mais avec quoi d’autres alors, sur ce plan matériel, je ne connais rien d’autre d’aussi éloquent, si ce n’est l’image. Sauf que le Picasso de la famille ce n’est pas moi.

« Les dessins de ton frère sont absolument remarquables et il le sait. Une telle capacité à reproduire tout type de traits sans avoir jamais appris à dessiner, il possède un réel talent.

Il prend plaisir en outre à passer du temps d’une part à choisir les œuvres qu’il souhaite reproduire puis ensuite à se les approprier.

Un coup de crayon sûr, passionné, il  lui manque l’inspiration qui pousse à la création pour devenir un véritable artiste. La vérité c’est qu’il l’a, la maturité viendra en son temps, quand poussé par l’exemple d’un tiers, il se décidera à créer aussi. »

Elenahiel, si je dessinais comme lui, moi je referais le monde entièrement et à ma manière.

« Tu ne dessineras jamais comme lui. Il aurait pu être architecte, il voit dans l’espace au travers la matière. Ce n’est pas ton cas. La perspective est une chose qu’il trouve naturellement, il a le sens des proportions, c’est un esthète. Cela ressort dans bien d’autres domaines car vous avez un sérieux point commun, vous avez le sens du beau tous les deux.

Toi ma douce enfant, tu n’arrives même pas à reproduire quelque chose qui te plait, tu n’aimes pas cela, tu n’en vois pas l’intérêt. Contrairement à ton frère ce qui te plait c’est la création pure.

Tu aimes mettre en forme ce qui nait dans ton imagination. Tu te souviens de ces cahiers de coloriage que ta mère vous achetait enfants ? Seule ta sœur les appréciait vraiment. C’est dommage que davantage de parents ne s’intéressent pas à la manière dont leurs enfants approchent les univers artistiques.

Ta sœur prenait plaisir à colorier ses cahiers, tu dédaignais les tiens, trouvant le coloriage tout juste amusant et ton frère préférait dessiner.

Par la suite tes frère et sœur ont tous deux obtenus des résultats bien supérieurs aux tiens en dessin ou musique par exemple. Dès lors que le thème était imposé, tu t’ennuyais. Ils essayaient.

Tu apprécies aujourd’hui le scrapbooking, forcément, tu peux faire tout ce que tu veux et ne t’en prive pas. Ta soeur a tenté, avec beaucoup moins de succès. Ton frère pour sa part, reste dans le confort de ce qu’il connait et sait faire.

Ta sœur a un esprit vif et c’est une personne qui peut agir comme le soleil sur son entourage, quand elle se sent bien. A l’inverse si elle est mal, elle agit en vampire énergétique. C’est une personne affirmée mais ce n’est pas une artiste, elle ne l’a jamais été. Elle a pourtant un don bien particulier elle aussi, elle le découvrira toute seule.

Ton frère a du talent c’est certain, mais surtout dans son domaine qui est l’enseignement. Il a choisi la bonne voie, il le comprendra pleinement et tout seul avec le temps. Ce n’est pas un artiste lui non plus.

Toi a priori,  tu n’es pas douée du tout pour dessiner, pour peindre, pour jouer d’un instrument… »

Peut-être dans une autre vie !

« Tu aimes écrire. »

Oui.

« Écrire c’est facile. Ton imagination peut se déployer à volonté. Tes mains t’obéissent sans difficulté, pas comme quand tu tiens un crayon. »

Exactement !

« Pourtant tu avais voulu t’inscrire à des cours de peinture ? »

Oui, j’étais vraiment intéressée. Je me suis dit que si j’apprenais, j’arriverai moi aussi à me servir d’un pinceau. Mais devant cette queue immense qui n’avançait pas je me suis découragée. C’est malheureux toutes ces personnes qui comme moi préféraient s’inscrire à des cours en partie financés par la mairie plutôt qu’à des cours privés…

Même à l’atelier vannerie il y avait du monde !

« Tu t’y intéressais aussi. »

Je le reconnais. Mais moi j’aime créer des choses. Les autres, que vont-ils faire avec des paniers ? Franchement…

« Et pourquoi pas des cours de photographie ? »

Là aussi il y avait foule. Je me serais inscrite, mais la queue était telle que j’ai vite compris que les cours seraient rapidement pleins. Comme chaque année. Et puis les horaires…

« Et sérieusement, pourquoi ne pas chercher un cours privé ? »

De quoi ?

« Ce que tu veux. »

Là comme ça je n’ai pas trop d’idée…

J’envisageais plutôt de me motiver sérieusement pour la salle de gym en fait.

« Oublie la gym, essaye peinture, dessin, vannerie ou autre. »

J’aime les couleurs, de tout et surtout de la nature. Je choisis la peinture.

« Oui tu aimes les couleurs, les jeux de lumière et d’ombre aux lever et coucher du soleil. Tu aimes la magie de la nature. Et les choses qui paraissent banales au premier regard mais qui deviennent incoutournables une fois mises en lumière.

Tu aimes aussi ce qu’il y a dans le cœur des gens et ne comprends pas qu’on ne s’extasie pas devant un coucher de soleil ou un arc en ciel.

Tu pourrais oublier les cours. Et acheter de quoi peindre ou dessiner. Juste pour voir si tu arrives à écrire d’une autre manière. »

Je n’arriverai pas. C’est mon frère qui sait reproduire tu l’as dit toi-même.

« Ton frère à un œil affuté, il a su entraîner ses doigts à façonner. Mais toi tu t’ennuies quand tu ne fais pas ce qu’il y a dans ton coeur et dans ta tête. Partant de ce constat, essaye d’abord et tu prendras des cours ensuite. Car sois honnête avec toi-même, tu as envie de prendre des cours ou juste de faire pour le plaisir de faire ? »

Lol, tu sais déjà !

« Sois toi-même Sylvie. Et passe une belle semaine. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Par résonance

Par résonance 1301211204508035710784164

Bonjour à tous,

Une de mes âmes miroirs a réveillé ma conscience christique, la pas gentille. Lauviah me dit que je devrais la remercier. Alors que je m’évertuais à lui trouver un petit coin tranquille au fin fond de moi lol.

Sans doute devrais-je la remercier. J’ai bousculé la sienne également, eh oui les âmes miroirs se renvoient ce qu’elles sont en pleine figure, ce sont des partenaires formidables si on veut avancer.

Mais lorsque l’on se ment à soi-même, elles peuvent nous faire très mal, par résonance.

Bon, là je dois aller travailler, alors que je suis très fatiguée et que je voudrais pouvoir rester me reposer à la maison. Je dois également répondre à mon âme miroir tant parce que j’en ai envie que parce que j’aime discuter avec elle.

Toutefois, ce que je voudrais c’est pouvoir chasser les doutes de mon cœur, de mon esprit et assumer ma propre conscience christique.

Bonne journée à tous ;)  

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause