Accueil Spiritualité La beauté du désert

La beauté du désert

9

La beauté du désert 1301080957148035710742914

Bonjour à tous,

Eledahiel me dit que la beauté du désert en rêve à toujours une signification.

« C’est la première chose qui t’a frappé dans ton dernier songe, le premier élément marquant. Un désert d’un calme et d’une beauté époustouflante, le genre d’endroit que vous seriez nombreux à apprécier arpenter lors d’un trek. »

Certes, je me suis fait la remarque en effet.

« Maintenant tu veux écouter ? »

D’accord.

« Il y a trois rêves de désert marquants. Le rêve d’entrée, le rêve de mi-parcours et le rêve de sortie.

Il est extrêmement rare que vous réalisiez sur le moment l’importance du rêve d’entrée. Vois-tu quel était le tien ? »

C’était celui qui démarrait par un voyage en train ?

« Oui. Celui qui s’achevait tandis que tu trouvais une nouvelle maison, dans un parc. Avant cela, tu avais achevé ton voyage en train par une arrivée dans un désert brun-rouge, dans lequel tu croisais des personnes avec lesquels tu ne pouvais pas vraiment lier de relations. Il ne faisait ni chaud ni froid, tu n’avais ni faim ni soif. Ce genre de détails compte aussi.

Mais ce désert était nu, ni beau ni laid, nu.

Te souviens-tu de la fin de ce rêve, avant le parc ? Tu as traversé ce pont, gardé par un vautour menaçant pour arriver dans cette ville à l’aspect peu accueillant, il y faisait sombre. Tu as trouvé un appartement charmant en haut d’un arbre, avant de trouver ce qu’il te fallait vraiment, dans ce parc ensoleillé, la grille s’est refermée derrière toi mais ce n’était pas grave, tu étais arrivée.

Te souviens-tu du rêve de mi-parcours ? Vous le remarquez en général, mais ne comprenez pas forcément. Il n’intervient d’ailleurs pas forcément à mi-parcours. »

C’était celui avec les enfants qui me persécutaient tandis que je m’efforçais d’avancer ?

« Non, c’était celui avec le désert de glace et le bouddha dans un paysage printanier. Celui-ci te proposait un désert de froid et de glace dans lequel se trouvait une banque en piteux état. Tu connais le symbolisme de la banque et surtout des coffres-fort ? Ils étaient inutilisables. »

J’en connais le symbolisme en effet. Il m’a fallu des années pour vraiment comprendre ce rêve.

« Et si tu devais dater, à quand remonte le premier ? »

Je n’ose pas compter lol, attends, je viens de le retrouver il remonte à 2007, février 2007. C’est loin 2007 Eledahiel. Tu vois, c’est loin.

Et puis je me souviens du rêve, je l’ai fait quand j’étais déjà dans le désert parce que je sais quand ça a commencé et tu vois, je pense que lors de ma prochaine incarnation, je m’y prendrai autrement. Lol.

« Et si c’était la dernière ? »

Non, ce ne serait pas juste.

« C’est ce que tu penses ? »

Oui.

« D’autres voudraient être dans leur dernière incarnation. »

C’est eux. Moi j’en veux une de plus.

« Bon, c’est donc la première fois que tu vois la beauté du désert. Nettement contrebalancée par les problèmes dans la maison. C’était le matin, tu étais pressée car tu devais ensuite aller travailler, cette indication est essentielle également.

Tu as compris pourquoi il s’agit d’un rêve évacuateur et non pas du rêve de sortie ? »

Je t’ai dit que je te détestais ?

« Donc tu as compris. Néanmoins, un rêve de désert est souvent un rêve spirituel. En l’occurrence, ce rêve se voulait une aide pour toi. La beauté du désert symbolise l’accomplissement d’un certain travail. »

Je n’aime pas la couleur du sol de ce désert Eledahiel.

« Nous comprenons cela. Mieux que tu penses. Tu devrais manger quelques chips. »

Je vois. Je te déteste !

« Tu sais, tu comprendras qu’il est bien plus important d’être que de paraître. »

Je le sais.

« Tu le sais dans ta tête, un jour tu sauras avec ton cœur. »

J’en ai assez qu’on me pose toujours les mêmes éternelles questions, si encore j’avais des réponses lol…

Je veux une autre vie après celle-ci, je te le dis franchement.

« Celle-ci n’est pas finie. »

Certes.

« Et tu n’as pas hâte qu’elle s’achève semble-t-il ? »

Ce serait dommage.

« Alors pourquoi ne pas garder foi en cette existence présente, qui est loin d’être finie ? C’est le plus intéressant pour l’heure. « 

En vérité je n’ai pas perdu toute foi non plus.

« Néanmoins tu connais la signification de la couleur du désert et de la présence des enfants handicapés. »

Comme tu dis…

Et puis il y a des choses qui ne sont pas faciles à expliquer. Je me heurte souvent à cela.

« L’être et le paraître. »

Lol…

« Mais ce n’est pas simplement superficiel. Tu ne te soucie pas de l’image que d’autres peuvent avoir de toi mais plutôt de celle qui correspond à ce qui te fait peur.

Il n’y a pas de raison d’avoir peur, c’est aussi pour cela que tu as fait ce rêve. »

J’ai bien envie de chips finalement.

« Tu n’en as plus besoin. »

Si ! Pour me consoler de n’avoir pu acheter la soupe que je voulais tout à l’heure à cause de cette femme qui passait commande et qui m’a fait perdre mon temps dans une queue vaine. J’ai dû aller secourir maman qui était en panne de chaussures et donc je n’ai pas pu rester.

« Tu as bien ri quand les chaussures de ta mère l’ont subitement lâchée. »

Mais c’était tellement drôle !!! Comme quoi c’est mieux d’avoir toujours une paire dans la voiture. Moi-même j’en ai une.

Merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. crystallia

    10 janvier, 2013 à 11:28

    Coucou !

    Tout s’apprend ne désespérez pas lol !

    Shaka, ça vaut pour certains rêves.

    Merci Nico.

    Bise ;)

  2. shaka

    9 janvier, 2013 à 17:32

    :)

  3. Camille

    9 janvier, 2013 à 15:42

    ahahahahahah Shaka j’a-do-re ta vision simpliste !

    pssttttt t’sais quoi… je fais pa-reil !!! siii j’te jure !

  4. shaka

    9 janvier, 2013 à 15:21

    lol ! le parallèle avec le français est ingénieux.
    Moi aussi j’aime pas trop les bonbons hors de portée.
    Mais en même temps le but de l’interprétation d’un rêve c’est de comprendre le message derrière et je crois que si tu fais pas trop de cauchemars c’est que d’une manière ou d’une autre le message est plus ou moins passé avec ou sans interprétation. Ou alors les rêves n’ont aucun intérêt puisqu’une partie non négligeable de la population mondiale se retrouve dans nos deux cas :) , sans compter ceux qui ne savent même pas que le rêve spirituel existe.
    Moi de toute façon je me casse plus la tête : je fais un rêve-j’ai vu un hibou- je vais sur symbolique des animaux-j’y vois que ça veut dire que je suis un génie en latence- youpii !- ( laissez moi rêver :p )

  5. Camille

    9 janvier, 2013 à 14:00

    snif Shaka… tu m’donnes du courage….

    J’ai l’impression que la tâche est trop ardue pour moi ! lol

    Tu sais, c’est comme la langue française…. elle est bourrée de règles, et surtout d’exceptions.

    Et le résultat… la langue française se perd.

    Pourtant j’aime les rêves, mais le langage onirique est pour moi un brouhaha… alors je boude souvent mon âme et mes guides pour arriver à trouver une autre méthode, sinon ca me rend folle de rien comprendre.

    C’est comme si on me mettait un bonbon sous le nez.
    Il arrive à un moment, où moi, il me faut une autre méthode pour l’attraper sinon je ne veux plus le voir.

    LOL

    Bises

  6. shaka

    9 janvier, 2013 à 11:28

    @ camille
    l’interprétation des rêves à mon sens c’est juste l’application des connaissances dont tu dispose en la matière, d’ou qu’elles te viennent (inspiration, recherches…). Donc si tu n’as pas Ces connaissances rien ne t’empêche de les chercher mais je crois qu’il n’y a pas de raison que tu sois fondamentalement incapable d’interpréter tes rêves. je dis ça mais moi j’en suis resté aux archétypes lol :)

  7. Nicolas

    9 janvier, 2013 à 11:27

    Salut : )

    N’as tu jamais pensé à te détendre complétement, à te laissé allé en toi, à laissé parler ton corps et ton cœur pour avoir tes réponses. Dire à ta personnalité de se calmer pour vraiment être bien. On se créé ce que l’on vit, donc ce que tu vies en ce moment, c’est toi qui te l’ai créé. Tu peux donc changé ce que tu vies.
    Du bonheur et de la paix.

    A bientot : )

  8. shaka

    9 janvier, 2013 à 11:21

    salut sylvie,
    je me demandais, cette histoire de rêve entrant, rêve de mi-parcours et rêve sortant, ça vaut pour tous les rêves ou c’est juste les rêves de désert ?

  9. Camille

    9 janvier, 2013 à 3:04

    Coucou Sylvie.

    Définitivement, je crois que l’interprétation des rêves… ce n’est pas mon domaine… j’y comprends rien…

    Je reste sur les rêves lucides et la vision ! c’est toujours plus clair à mes pauvres petits nieux-nieux….et surtout ma petite tête.

    Je comprends enfin ton envie de chips soudaine !

    Bises !

Consulter aussi

La portée du Choix

Bonjour à tous, Elédahiel, il y a encore le petit garçon du camp de concentration… &…