Accueil Spiritualité La fatigue spirituelle

La fatigue spirituelle

14

La fatigue spirituelle 1301140140528035710759171

Bonjour à tous,

Ma mère a été agressée il y a quelques semaines. Elle a ou du moins avait l’habitude de rouler avec les vitres ouvertes. Un jour, elle se trouvait dans une rue très passante, dans un quartier qu’elle connait parfaitement et qui n’est pas spécialement reconnu pour des problèmes de délinquance, quand elle a remarqué le bruit du moteur d’une mobylette non loin. Elle a jeté un œil dans son rétroviseur, ne l’a pas vu. Elle ne s’en est pas inquiété plus que ça. Elle s’est garée tranquillement, a fait ce qu’elle avait à faire puis s’est installée pour redémarrer.

Elle entendait toujours la mobylette, ne la voyait toujours pas mais s’apprêtait pourtant à redémarrer lorsque la mobylette l’a frôlée, la stoppant dans sa manœuvre et soudain un jeune homme s’est penché sur elle et lui a arraché le collier qu’elle portait.

Il s’agissait d’un collier en or, assez épais, qu’elle avait depuis des années. Aujourd’hui elle ne porte plus que des bijoux très discrets quand elle sort de la maison, ou des bijoux sans valeur. La policière qui l’a reçu lui a expliqué que désormais, on vole même les colliers en argent. 

Ce matin je suis sortie, ma mère m’a dit, fais attention sur le parking, les voleurs sont partout aujourd’hui. Le genre de choses qu’elle ne m’aurait jamais dite il y a quelques semaines. Ne baisse pas ta vitre complètement, mets ton sac par terre, ne le garde pas à côté de toi, fais attention quand tu t’arrêtes, verrouille les portes quand tu rentres dans la voiture …

Les mises en garde, c’était le domaine de mon père avant, elle s’y est mise aussi.  Du coup aujourd’hui, j’ai roulé avec la clim. Simplement parce que je n’ai pas su gérer son inquiétude de maman vu que je ne gère toujours pas mon empathie. Mais c’est un autre sujet (que je ne souhaite pas aborder aujourd’hui).   

Ce matin à mon réveil, Lauviah m’a dit que désormais le chiffre 7 serait mon chiffre de chance. Je n’ai pas compris le message je dois dire, on a vraiment un chiffre de chance ? Jusqu’à là j’avais juste un chiffre préféré. Mais peut-être devrais-je me précipiter dans un kiosque de la Française des Jeux lol.

Le chiffre 7, pourquoi pas. Il a même dit que ce serait mon chiffre porte-bonheur.

Ma sœur et son fiancé n’ont toujours pas fixé de date pour le mariage. Je leur ai demandé s’il préférait mettre de l’argent de côté avant, ma sœur m’a répondu qu’il mettait plutôt de l’argent de côté pour une croisière en amoureux. Pourquoi pas…

Ils se sont peut-être fiancés à la Marseillaise lol, à Marseille se fiancer signifie annoncer que l’on est dans une relation sérieuse. C’est tout lol. Et les gens fêtent leurs fiançailles pour cela.

Pourtant au départ ils disaient vouloir se marier en décembre prochain. On verra.

Je n’ai pas eu mes règles ce mois-ci. Mes guides m’ont demandé pourquoi. Je ne prendrai pas la peine d’écarter publiquement la probabilité la plus évidente, j’ai déjà dit que j’étais célibataire.

Mais mes guides se sont montrés insistants. Elles étaient régulières, je n’avais pas de souci. Et je ne ressens pas une fatigue physique telle que je puisse penser immédiatement à mon anémie. Le stress ? Le problème serait survenu plus tôt lol. 

Je ne sais pas où est le problème.  Je sais par contre qu’elles devraient arriver prochainement et me mettre dedans. Une fois de temps en temps, depuis mon adolescence, j’ai un cycle plus difficile que les autres. Le problème c’est que cette fois là je suis incapable de tenir debout.

Les médecins n’aiment pas quand on leur dit que nos règles ont quelques jours de retard. Ils rigolent et nous disent d’attendre si l’on est sure de ne pas être enceinte, un peu de retard ce n’est pas grave.

C’est sûr ce n’est pas grave. Sauf si je n’arrive pas à me lever demain ou que  je dois passer trois jours à me tordre de douleur, maudissant ces fichues pilules bleues pas suffisamment puissantes. Voire les deux, j’ai connu aussi.

Mais mes guides restent sur le fait que ce qui importe c’est de savoir pourquoi j’ai eu ce problème ce mois-ci. Je ne sais pas. L’anémie peut faire disparaître les règles. Mais elles vont finalement arriver.

Ils me parlent du fait qu’une âme sœur pour moi pourrait être un ou une formidable ami(e). Ils me disent que des âmes sœurs peuvent constituer des liens d’amitié très forts. Ils me disent que l’amitié est une aventure aussi belle que l’Amour.

Ils me demandent en parallèle pourquoi j’ai fait tant de malaises (sans gravité) ces dernières semaines. Et ils concluent en me disant que la fatigue physique peut n’apparaître qu’en dernier lieu.

Ils me rappellent que je ne fais jamais de malaise sur la plage, dans l’eau, quand je fais du shopping, quand j’écris, au cinéma, quand je marche au soleil, quand je cuisine ou que je suis contente de pouvoir me détendre.

Ils me rappellent qu’il n’est pas nécessaire d’attendre la fatigue physique pour tenir compte d’une réalité fut-elle déplaisante. La fatigue peut être morale également. Ou encore spirituelle. 

Ils me disent que nul ne peut supporter la fatigue spirituelle. Qu’elle doit être entendue quitte à se manifester sur le plan matériel. Ils me disent que ma sœur et son fiancé fixeront une date quand ils seront prêts à le faire, quand ils sauront pourquoi le faire.

Ils me disent que nous devrions toujours prendre le temps de vivre à deux avant de vouloir nous marier. Sauf si pour une raison ou une autre, nous estimons qu’il y a une urgence. Ils me disent que le mariage ne devrait pas intervenir au début, mais plutôt à un stade avancé de la relation. Entre deux individus matures et conscients de ce que leur relation peut encore leur apporter mutuellement.

Ils me rappellent que j’ai toujours roulé avec les vitres suffisamment hautes pour dissuader les voleurs à  la tire. Ils me rappellent que je verrouille ma voiture de l’intérieur depuis le départ, j’ai appris à conduire ainsi.

Ils me disent de rêver mais pas d’espérer. Ils me disent que ce que le cœur voit est toujours juste  car ces yeux-là discernent tout. Ils me disent que l’amitié est un cadeau du ciel et qu’il est important de savoir l’apprécier à sa juste valeur.

Ils me disent d’avoir plus d’assurance, que ce n’est jamais pour rien que l’on choisit de vivre dans l’obscurité. Ils me disent qu’ils comprennent et acceptent la peur, la tristesse, le découragement, le désespoir, la colère mais refusent le déni.

C’est le déni qui conduit à la fatigue spirituelle. Le déni de quoi ? Ils me demandent de me souvenir que mes règles ne sont pas encore arrivées ce mois-ci.

Ils me demandent de ne pas sauter sur des explications trop évidentes et de voir plutôt le fait que la non-ovulation entraîne la stérilité. Ils me demandent de croire à mes propres rêves, et ainsi je pourrais leur donner vie.

Ils me disent d’accepter de prendre mon temps dans la vie et que ce que nous voyons comme des bonnes choses arrivent toujours au bon moment pour nous.

Ils me disent que j’ai bien fait de suivre le conseil de ma mère de changer de dentifrice, ainsi je ne souffre plus des gencives. Ils me disent dans la foulée que c’est parfois en parlant de ses problèmes que l’on peut trouver des solutions.

Ils me rappellent donc que c’est notamment pour cela qu’une belle amitié peut être très profitable. Ils ajoutent qu’il est important de savoir à qui l’on se confie. 

Ils me disent que les amis sont des personnes avec lesquels les affinités sont souvent évidentes sur certains points. Pas forcément sur tous.

Ils me disent qu’il est important de ne jamais renoncer à ce en quoi l’on croit tant que l’on estime avoir des raisons d’y croire. Ils me rappellent que l’obscurité n’est qu’une déformation de la réalité extérieure à nous et que par conséquent nous n’avons jamais de raison d’y accorder plus d’intérêt que nécessaire.

Ils me disent que les amis peuvent nous voir et nous aimer tels que nous sommes, nous accepter comme nous sommes surtout parce que nous leur ressemblons sur certains points.

Ils me disent que l’Amour ne s’achète pas, ne se loue pas, ne se prête pas et exige tout. Aucune amitié ne peut tout exiger. Ils me rappellent qu’exiger c’est accepter la réalité au-delà de toute déformation.

Ils me disent que c’est un don du ciel que de pouvoir en être conscient même en étant pas amoureux et que par conséquent, il n’y a pas de raison de rester dans le déni.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. Aline

    16 janvier, 2013 à 21:29

    Erf, dans le passé, j’ai aussi eu des règles super douloureuses, clouée au lit pendant les 3 premiers jours, j’en pleurais, c’était tellement douloureux que j’me disais « purée, je veux me suicider! »
    Maintenant, ça va, ça passe tranquille.
    Me suis rendue compte que les règles douloureuses sont là pour nous signifier qu’il y a des problèmes dans notre vie auquelles on doit trouver des solutions, aussi cela peut être une manière d’agir de penser différemment.
    En tout cas, mes règles douloureuses étaient là lorsque j’avais des problèmes financiers.

    Et du ocup, pourquoi c’était le chiffre 7 , ton numéro porte-chance? x)

  2. crystallia

    15 janvier, 2013 à 20:39

    Salut Xavier,

    Je crois bien oui.

    Bise ;)

  3. Xavier

    15 janvier, 2013 à 20:34

    Salut Sylvie,

    Merci à tes guides et cette voix du cœur c’est l’âme ?

    Bise

  4. crystallia

    15 janvier, 2013 à 2:52

    Salut,

    Vivre ma vie, c’est bien ce qui importe oui. Mais en essayant de tenir compte de cette voix plus forte encore que celle de mes guides…

    Bise ;)

Consulter aussi

Guide de voyage : le nécessaire

Bonjour à tous, Vous aurez sûrement compris qu’avec moi, on ne part pas sac au dos e…