Accueil la Nature Colchiques dans les prés

Colchiques dans les prés

Commentaires fermés

Colchiques dans les prés dans la Nature 1302280119278035710912187

Bonjour à tous,

Comme le titre ne l’indique pas, aujourd’hui nous allons parler du pouvoir de la pensée créatrice. Non attendez, je vais reformuler, je n’aime pas le terme pouvoir.

« Aimes-tu les colchiques ? », me demande Jophiel.

Je ne sais même pas à quoi ils ressemblent !

« Tu te souviens que tu voulais un lit, un nouveau lit ? »

Oui.

« Tu as eu un nouveau lit. Alors que par hasard tu te promenais dans un magasin de meubles que tu avais soudain eu envie de visiter. »

Oui. Je me souviens.

« C’est la fin de l’été dit- la chanson, la feuille d’automne emportée par le vent, en ronde monotone tombe en tourbillonnant. »

Oui lol !

« Sais-tu à quoi correspond un automne spirituel ? »

Je sens que je n’ai pas envie de savoir.

« Pourquoi ? »

Parce que je connais déjà l’hiver.

« L’hiver la nature dort, se repose, reprend des forces pour rejaillir sous les rayons du soleil à venir. L’hiver la nourriture se fait plus rare, l’ego souffre, mais l’âme s’épanouit en silence et en secret. 

L’hiver aussi est une belle saison. Une saison qui vous rappelle qu’il y a un temps pour tout. Tu voudrais pouvoir planter à n’importe quel moment de l’année alors que, humainement, tu n’arrives pas non plus à rester éveillée 24/24h.

Pourquoi est-ce si difficile d’admettre que les choses vont au rythme qui vous convient ?

Dans certains pays, l’hiver dure près de six mois. L’été n’étant qu’un feu de paille en comparaison. Chez toi, la saison des pluies semble s’éterniser quand la saison sèche se fait de plus en plus courte, trouvez-vous.

Pour autant, combien de jours pleut-il sans discontinuer sur une année entière ? »

Heureusement pas beaucoup.

« Combien de jours l’hiver est-il si rude qu’il ne t’est pas possible de mettre le nez dehors ? »

Pas si souvent.

« Pas si souvent nous sommes d’accord. L’hiver est pareille à la terre en jachère, tout est là mais se repose, jusqu’au moment ou la nature pourra reprendre ses droits.

Au fond, si vraiment dehors il fait trop froid, tu peux toujours rester à l’intérieur. Il y a toujours des coins emplis de chaleur, non ? »

Si.

« Et tu peux toujours porter des vêtements chauds. Car tu vois, pour que la pensée devienne créatrice, il faut avoir compris ce qu’est le respect de soi dans son entièreté. »

Merci à toi Jophiel.

Bonne journée à tous ;)    

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Et toujours voir la mer

    Bonjour à tous, « Il fait beau en ce moment. », me dit Ariel. Oui, j…
  • Le manguier

      Bonjour à tous, J’ai rencontré des Gardiens des arbres dernièrement. Mais ils ne m…
  • La puissance des arbres

        Bonjour à tous, Ce matin je vous propose un bel exercice de relaxation. Que ceux qui p…
Charger d'autres écrits dans la Nature
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Talent et ambition

  Bonjour à tous, « Tu vois ma belle Sylvie, tu es une très belle personne. Tu …