Accueil Spiritualité Insanity, version paresseuses ou l’appel de la corde à sauter

Insanity, version paresseuses ou l’appel de la corde à sauter

7

Insanity, version paresseuses ou l'appel de la corde à sauter 1303031257318035710924097

Bonjour à tous,

J’ai décidé de me mettre au sport. Oui encore. J’ai envie d’avoir un corps ferme et (un peu) musclé.

On m’a parlé d’un programme qui s’appelle Insanity, le programme ultime, celui qui vous fait regretter la moindre part de pizza avalée dans votre vie.

Il parait que c’est efficace cela dit, les kilos et la graisse s’envolent en quelques semaines d’intense labeur. Non parce que parlons sérieusement, ce programme ne s’appelle pas Insanity pour rien. Ce n’est pas pour les feignasses, il faut être motivé. Or, je suis une femme réaliste. Je n’aime pas le sport, il est bien évident que ce programme n’est pas pour moi.

Il me faut quelque chose de plus abordable tout en étant aussi efficace. Ce qui m’oblige à  réaliser que je ne parviendrai pas à échapper à l’étape « efforts personnels ». Le souci c’est que ces deux simples mots font fondre ma motivation plus vite que je n’avale un paquet de chips. Dur.

« Et renoncer aux chips ? », me demande Sammael.

Autant tenter Insanity !

« Qu’est-ce qui te motiverait ? »

Un superbe maillot brésilien dans lequel il faudra que je sois éblouissante.

« Tu n’aimes pas les maillots qui dévoilent trop de chair. Tu n’aimes pas les maillots qui dévoilent une partie des fesses. Tu ne porteras pas de maillot brésilien, tu as donné ceux que tu avais acheté. Et tu as fait l’acquisition d’un autre à la place.

Qu’est-ce qui ne va pas ? »

Rien. Tout va bien.

« C’est ta réponse ? »

Oui.

« Je te laisse avec Lauviah si tu ne veux pas me parler. A tout à l’heure. »

Je ne te chasse pas !

« Alors tu me dis ce qu’il y a ? »

Mais je ne sais pas…

« Si tu sais. Bon, tu gagnerais à faire un peu de sport. Cela te ferait physiquement du bien. Tu avais acheté ce petit guide, la gym pour paresseuses, avec une corde à sauter. Tu devrais l’essayer. Les exercices sont simples et tu verras vite des résultats si tu es régulière. C’est cela le secret d’un corps ferme comme tu dis, la régularité et non pas l’intensité. 

Ce programme, Insanity, est un leurre. Tôt ou tard votre corps vous dira stop alors qu’avec des exercices abordables et réguliers, il sera possible de travailler longtemps. »

Oui je crois que tu as raison…

« Tu veux un corps plus ferme ? Fais un peu de sport tous les jours, ne mange plus de sucre et oublie les chips. Tu obtiendras ce que tu veux. »

Je crois que je vais y réfléchir. Lol !!!!

« Parfois il faut vous donner les moyens de vos ambitions Sylvie, ce que je te dis là est à ta portée. En outre, plus de sucre ou de chips ne signifie pas plus de plaisir. Tu peux cuisiner. Faire de bons plats ou manger ceux de ta mère. Tout le monde aime la cuisine de ta mère autour de vous. Elle ne récolte que des éloges. »

C’est clair !

« Dis-moi ce qui ne va pas. »

J’ai du mal à m’affirmer.

« D’accord, le sport peut-être une voie d’affirmation. Il est temps d’essayer. »

Tu crois ?

« Il te fera prendre conscience de ton corps d’une nouvelle manière pour toi. Ce ne pourra être que bénéfique. Mais oublie Insanity, c’est la régularité qui t’apportera de vrais bénéfices. »

Sammael, je suis absolument dégoûtée de voir mon frère partir, avant moi. Vraiment.

« Nous le savons. »

Je l’adore pourtant, mais je suis déçue pour et par moi. Et maman va lui donner sa voiture. Tu as vu les galères que j’ai eu moi-même avec papa ? Et qui m’ont conduites à acheter la mienne ?

A la fin je ne désirais avoir mon permis que pour une seule raison. Une seule.

« Laquelle ? »

Je ne pouvais plus supporter l’attitude de mon père. A un point extrême.

« Nous le savons. »

Je ne veux pas rester ici.

« Nous le savons. Pourquoi tu ne le disais pas ? Ça fait des mois que tu gardes cela en toi. »

Que voulais-tu que je dise ? Ça ne change rien ! Et quand je me dis avec le plus grand sérieux, qu’il faut vraiment que je trouve un autre travail, ce qui me vient et qui ne me quitte pas en plus, c’est que je devrais reprendre des études et en long, en large et en travers, je vois ce qui se passera si je m’obstine à rester dans le droit.

Ce n’est pas ce dont j’ai besoin !!! Si je trouve un emploi mieux rémunéré je pourrais enfin déménager, c’est cela que je vois. Papa m’a dit franchement quelle estime il avait pour moi et je ne supporte pas de voir maman malade.  

C’est juste un cauchemar, tu vois ce que je veux dire ?

« Les cauchemars prennent fin lorsque vous vous réveillez. Dans la vraie vie, ton frère et ta sœur ont rencontré des problèmes similaires, de différentes manières. Tout le monde en rencontre. Ta sœur continue de voir ta mère lui faire des reproches quant à son permis de conduire, son manque de combativité pour trouver un nouvel emploi, et elle ne vit plus avec vous.

Ton père ne comprend pas que ton frère soit resté si longtemps célibataire, il se laisse beaucoup vivre, il faut parfois l’aider à prendre des décisions. Tes parents ne voient pas forcément cela d’un bon œil. C’est ta mère qui l’a poussé à acheter un appartement et ensuite à acheter des meubles puis à songer à une date d’emménagement. 

Et vous n’êtes pas les seuls dans ce type de relations. Regarde mieux autour de toi. La gérante de ta boîte est retournée vivre chez sa mère, même si elle dit vouloir s’offrir une maison. Mais elle ne l’a pas encore.

Une de tes tantes voudrait accroître les revenus de sa retraite notamment en créant une entreprise, mais elle ne semble pas pressée de faire les efforts matériels, de travailler pour tout mettre sur pieds. Elle préfèrerait coordonner semble-t-il.

Une autre de tes tantes a passé des années à fuir les huissiers alors que son mari et elle ont toujours gagné correctement leur vie. Elle a également passé des années à crier qu’elle le quitterait. Mais ne l’a jamais fait.

Une de tes cousines suis actuellement de nouvelles études, dans un autre pays, dont elle ne parlait pas la langue au départ et ce alors que c’était déjà une scientifique diplômée.

Mais plus simplement, ta meilleure amie est enceinte d’un homme avec lequel elle vit une relation difficile t’a-t-elle dit.

Personne ne vit de situation idéale. Malgré certaines apparences.

Pourquoi veux-tu vraiment t’en aller ? »

Je veux juste être chez moi.

« Et pourquoi veux-tu changer de travail ? »

Je n’aime pas ce que je fais.

« Pourquoi ? »

Je ne m’y retrouve pas, je trouve cette activité vide de sens.

« Bon, je n’entends pas j’en ai assez, je ne supporte plus, je déteste…

Nous n’entendons pas de cri, pour la première fois depuis longtemps. Tu es devenue adulte ma belle Sylvie. »

Tu es dur quand même lol…

« Nous sommes réalistes. Seuls les adultes sont capables de construire. Les enfants ne bâtissent que des châteaux de sable. Je vais faire quelque chose que nous ne faisons que rarement car c’est à vous de réaliser ce qu’il vous faut dans la vie. Je vais te donner un conseil clair et direct. Trouve quelqu’un de gentil et fonde une famille le plus rapidement possible. »

Pourquoi est-ce que tu me dis ça ?

« Parce que tu es devenue adulte. »

Je ne me sens pas plus avancée pour autant.

« Heureusement, seuls les Insensés savent précisément ce qu’ils ont à faire. Les Sages tiennent compte de leur environnement autant que de leur cœur. »

J’ai envie de reprendre des études.

« Nous le savons. »

Je ne sais pas par quoi commencer. 

« Pourquoi pas par en parler à des proches ? »

Lol, pourquoi pas oui.

Merci à toi Sammael.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    4 mars, 2013 à 2:27

    Lol !!!!

  2. shaka

    4 mars, 2013 à 2:05

    lol! rigole mais j’en ai bien l’intention, insanityx100 même. Comme ça je porterai des marcels jaunes même en plein hiver XD

  3. crystallia

    4 mars, 2013 à 1:27

    Il y a une solution Chouchou, Insanity ! Tu prendras plein de muscles lol !

    Bise ;)

  4. shaka

    3 mars, 2013 à 23:39

    LoL ! C’est une véritable malédiction pourtant, sisi j’te jure !

  5. crystallia

    3 mars, 2013 à 21:53

    Bonjour,

    Shaka, merci de ne pas encombrer mon blog avec des commentaires inutiles. Par ailleurs, je te déteste.

    Nicolas, merci à toi.

    Bise ;)

  6. shaka

    3 mars, 2013 à 20:51

    salut,
    Le monde est mal fait quoi. J’essaye sans relâche de grossir depuis des années mais rien à faire T-T

  7. Nicolas

    3 mars, 2013 à 18:29

    Salut : )

    Une discutions que j’ai déjà eu avec mes parents. On a l’impression que le sol se fissure sous sois même, mais rien du tout, c’est en fait pour nous faire avancer. C’est la vie qui nous met devant nos propres expériences. Des fois on se retrouve devant un mur que l’on s’est construit sois même sans s’en apercevoir. Faut faire avec, vivre son effondrement et continuer à vivre pour fonder ça propre vie comme on l’entend. Je sais par vécu que souvent les remarques des proches sont dures à entendre, à accepter. Les réflexions sont cru, violentes, sévères mais bon, faut les prendre pour toujours plus avancer vers ça propre vie. Je suis sûr qu’a un moment ou à un autre, tu trouveras ce qu’il te faut pour vivre : un métier sûr et que tu aimes, un compagnon etc… tout ça pour fonder ta vie. : )
    Allez, droit devant : )

Consulter aussi

Trop de logique ?

Bonjour à tous, « Tu as aimé le film mais tu n’as pas été bluffé par les …