Accueil Féérie Des pâtisseries

Des pâtisseries

2

Des pâtisseries dans Féérie 1303100103498035710951816

Bonjour à tous,

J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière, j’ai rêvé d’un concours de pâtisseries, d’un bébé que je devais allonger dans son couffin et d’une amie qui m’avait demandé de lui garder une quantité importante de vêtements pour une durée indéterminée, me plombant au passage. Je ne pouvais même pas les porter, on ne fait pas la même taille. La vilaine.

Bref, ses vêtements occupaient mes propres étagères, alors que bon, je n’avais pas tant de rangement mais alors que je me demandais comment les lui renvoyer, ce que cela me coûterait, il a fallu que je m’occupe de ce bébé, une petite fille adorable.

Je l’ai allongée dans son couffin, dans un sens différent de ce que les gens font habituellement, pour l’avoir face à moi…

Ensuite il y a eu le concours de pâtisseries, toutes meilleures les unes que les autres d’après les réactions des juges. Je n’étais que spectatrice. Elles contenaient du gluten lol, pourtant, au moment de mon réveil et alors que je n’en avais pas mangé, je me souvenais du goût de la meilleure d’entre elles.

On fait des rêves bizarres parfois non ? Celui-ci a éveillé le souvenir d’un autre, de juillet 2006, tandis que je passais sans doute les pires vacances de ma vie. Un rêve où les couleurs dominantes étaient le noir et blanc et à la fin duquel je remarquais un calendrier.

Le noir et blanc associé à une date ou à la notion de temps, annoncent un cycle peu productif sur le plan matériel. Pourtant ce n’était pas un rêve triste et j’étais loin d’avoir compris à ce moment-là. Je ne comprenais rien de ce que je vivais à ce moment-là, je croyais encore que les Anges étaient ces petites créatures ailées toujours compatissantes et aux boucles blondes que l’on voyait sur certaines images.

Pourquoi des pâtisseries ? Le sucre est souvent un leurre dans les rêves. Quand on rêve que l’on se gave de gâteaux délicieux, il faut regarder en face ce qui ne va pas dans sa vie. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est nettement plus bénéfique de rêver de se gaver de délicieuses (oui c’est bien moi qui écris) carottes.

Néanmoins, on ne peut pas interpréter un rêve sans tenir compte de ce qu’il nous a laissé au réveil. Et moi j’ai été renvoyé sur un autre rêve…

Un vieux rêve, de 2006. Je vais vous faire grâce de détails inutiles, disons simplement que ce n’est pas une année que j’aurais envie de revivre.

« Un rêve d’entrée et un rêve de sortie, nous te l’avions dit. », me rappellent soudain les Fées.

Le sucre a un aspect compensateur dans les rêves.

« C’est exact, mais tu sais, il faut tenir compte aussi des symboles qui vous sont propres, tu n’as pas rêvé de chocolat, ce n’était pas un rêve consolateur.

Et sache encore qu’il est rare que le rêve de sortie vous annonce un triomphe. Il faut être réaliste avec vous-mêmes, le bébé annonce un gain qui effectivement n’est pas matériel. Mais tu la tournais vers toi. Mieux que le rêve dans lequel tu abandonnais ton enfant et qui remonte aussi aux premières années de ton éveil.

C’est un joli rêve tu le comprendras un jour. Par ailleurs, les juges du concours de pâtisserie étaient deux comédiens que tu apprécies dans ton rêve, ils étaient eux-mêmes dans le songe. Ce qui importe, c’est le fait que tous ces gâteaux que tu ne pouvais pas manger étaient délicieux.  

Tu ne te gavais donc pas de ces pâtisseries. D’ailleurs, où était la compensation pour toi dans ce rêve, il n’y en avait pas. Tu devais t’occuper des vêtements de ton amie, du bébé et tu n’avais rien en échange, tu pouvais juste assister au concours.

Sous cet angle-là, c’est une dure réalité qui apparait n’est-ce pas ? »

Effectivement lol.

« Et à la fin du rêve en fait, tu t’en allais. Le goût de la pâtisserie, le jugement des juges te rattrapaient. »

Et ça c’est un rêve de sortie ?

« Oui. Pas de chocolat, pas de rêve consolateur. Mais tu partais avec le bébé, de ton plein gré. C’est le rêve de sortie. »

Merci à vous.

Bise à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Féérie

2 Commentaires

  1. Laurence

    11 mars, 2013 à 23:22

    Cette image est superbe !
    Elle me ressemble. Enfin dans ce qu’elle représente hein, dans sa symbolique et pas dans l’absolu…

    A moins que je me remette au sport moi aussi lol

  2. Witchlight Dreams

    11 mars, 2013 à 18:48

    Bonjour

    « Quand on rêve que l’on se gave de gâteaux délicieux, il faut regarder en face ce qui ne va pas dans sa vie. »
    J’ai été sacrément surprise en lisant ça… mais c’est vrai qu’en y réfléchissant c’est logique.
    Pour moi aussi, ce serait le chocolat comme consolateur…

    Et d’après toi, si rêver qu’on mange beaucoup de sucre veut dire qu’on doit ouvrir les yeux sur certaines choses, que veut dire le rêve où un médecin te dit qu’il ne faut plus manger de sucre (à moins qu’il soit bio et non raffiné, lol) ?

    Bise

    Cel

Consulter aussi

Nuit blanche

    Je me tourne et me retourne, je ne trouve pas le sommeil. Je me lève, il fait chaud, m…