Accueil Spiritualité Mon grand-père

Mon grand-père

5

Mon grand-père 1303240106018035711005965

Bonjour à tous,

Hier nous avons croisé un jeune homme qui s’est arrêté pour venir nous saluer ma famille et moi. Nous l’avions rencontré une semaine auparavant, tandis qu’il venait rendre visite à son propre père.

Il avait été placé dans la même chambre que mon grand-père en soins intensifs de neurologie. Mon grand-père a fait un AVC. Le père de ce jeune homme aussi donc. Néanmoins lui avait le sourire hier, son père se remet doucement mais sûrement.

C’est heureux pour eux bien entendu. Mon grand-père, lui, a quitté les soins intensifs. Néanmoins il ne peut plus bouger son bras droit, ne peut plus parler et ne se nourrit toujours pas seul. Il a 91 ans et une de mes tantes nous a dit qu’il pensait qu’il allait mourir. Je me demande de quelle manière il a pu lui confier cela vu qu’il ne parle pas.

Mais tout ceci n’est pas le plus grave à mes yeux. Ce qui me touche, c’est qu’il semble si évident qu’il n’aime pas mon père. Des histoires de famille, nous en avons tous. Je ne vais pas entrer dans le détail des miennes pour le coup.

Néanmoins, je vois que mon grand-père sourit à mes tantes, lève la tête quand elles veulent l’embrasser sur le front mais ne réagit pas quand c’est mon père qui s’approche.

Je sais qu’ils ont un contentieux depuis des années et que mon père en est tenu pour responsable. Ça me fait drôle quand même. Il a plus d’une fois fait mine de vouloir me parler, à d’autres également. L’infirmière essaye tous les jours de voir s’il récupère la parole mais rien pour l’heure.

Pourtant, il est absolument évident qu’il souffre de ne pouvoir s’exprimer librement, comme si soudain il avait tant de choses à nous dire. Alors que mon grand-père n’a jamais été très loquace. 

Tous mes oncles et tantes m’ont dit la même chose, il a surtout joué le rôle du parent sévère et punitif tandis que ma grand-mère avait le beau rôle, celui de la mère compréhensive.

Avec moi, c’était un grand-père qui souriait dès qu’il voyait ses petits-enfants et qui échangeait trois phrases avec nous avant de s’en retourner à ses histoires d’adulte. N’ayant pas de relation avec lui aujourd’hui, je peux juste vous dire que les choses n’ont pas tellement évolué à ce niveau-là.

La dernière fois que je l’ai vu, nous venions lui présenter une de mes autres sœurs. Je vous ai souvent parlé de Pouet, jamais des autres. J’ai un frère, une sœur et quatre demi-sœurs. 

La plus âgée d’entre elles a plus de vingt ans aujourd’hui, les plus jeunes pourraient être mes propres filles. Deux d’entre elles sont d’ailleurs jumelles.

Pour faire court, mes parents se connaissent depuis à peu près 34 ans (j’en ai 32) et ont été marié deux fois ensemble. Ils se sont séparés un certain nombre de fois et c’est à ces occasions que mon père a eu d’autres enfants. Aujourd’hui ils vivent de nouveau ensemble, devaient se remarier, encore, mais ça ne s’est pas fait.

Je me souviens quand ma mère nous a annoncé la nouvelle de leur troisième mariage à venir, nous avons tous ri, mon frère, ma sœur et moi. Elle n’avait pas apprécié. Mais comment aurions-nous dû réagir ? En les félicitant ?

Avait-elle oublié toutes ces années que nous avions passé à les voir se séparer puis se remettre ensemble ? Je l’ai dit plus d’une fois, je suis sincèrement persuadée qu’il vaut mieux des parents séparés qui s’entendent que des parents qui vivent ensemble mais qui se battent.

Vous croyez qu’elle, elle n’en a pas conscience ? Bref. Aujourd’hui ils semblent avoir trouvé un équilibre. Tant mieux. Et puis ils se voient vieillir et apparemment ça joue.

Mes quatre grands-parents ont connu des difficultés diverses dans leur couple. Celles dont j’ai entendu parler auraient pu justifier que les couples se séparent. Ils ont tous choisis de tenir. Pas de la même  manière cela dit. Dans la seconde partie de leur mariage ma grand-mère maternelle a décidé un jour qu’ils n’avaient plus de raison d’avoir de rapports sexuels. Contre l’avis de mon grand-père qui n’a eu d’autres choix que d’accepter.

Mais j’ai fini par savoir pourquoi elle avait pris cette décision radicale. On supporte certaines choses un temps et puis un jour, on passe à autre chose.

Mon grand-père paternel a voulu quitter ma grand-mère il y a quelques années. Ils étaient déjà âgés tous les deux. Ils ont trouvé un compromis, il est allé s’installer dans une autre partie de la maison, grâce à l’intervention de leurs enfants.

Ma grand-mère paternelle a du mal à supporter les mariages heureux des autres. Vous croyez que c’est un hasard ? Hier nous avons croisé la demi-sœur de mon père à l’hôpital. Le seul membre de la famille que nul n’invitera jamais à noël. C’est une enfant adultérine. De là est parti un très long contentieux qui dure jusqu’à aujourd’hui.

Mais ce contentieux en a nourri d’autre et il y a toujours quelqu’un pour entretenir les mauvaises braises. Et puis on ne réagit pas toujours avec sagesse, ce qui n’aide pas forcément… 

En outre tout le monde le sait, ce sont toujours les autres qui créent les problèmes, nous on est parfait.

Tout ça pour dire que finalement, même dans un tel moment, ce sont surtout les problèmes et les dissensions qui ressortent. Comme quand ma tante avait fait un AVC. Ses sœurs étaient allées la voir mais mes cousines étaient restées sur le contentieux qui les opposaient.

Mon grand-père a l’air d’en vouloir à mon père qui se sent une innocente victime…

D’ailleurs il n’y a que des innocentes victimes qui ne savent plus qui est à l’origine du problème de fond. Quel était-il déjà ?

J’aime bien observer les gens. Je devrais peut-être arrêter. Mais c’est plus fort que moi, les autres restent dans leur silence et leur fierté alors que moi je vois que la maison de mes grands-parents maternels a été pillée par mes cousins, que  j’ai quatre demi-sœurs, que j’ai une tante dont il ne faut pas parler devant ma grand-mère paternelle et que cette dernière a une épouvantable réputation de briseuse de ménage (de par sa méchanceté), je vois que les gens prennent des tas de gants les uns envers les autres et qu’ils n’oublient jamais leurs masques dans les réunions de famille alors que tout le monde en a gros sur le cœur.

Mais surtout je vois l’attitude de mon père envers mon grand-père et je constate qu’il n’agit pas de même avec les autres.

Je vois que je n’aime pas les cœurs qui saignent et les cris silencieux. Je n’aime pas les contentieux qui s’éternisent et durent toute la vie.

Je ne me sens pas le courage si mon grand-père meurt effectivement demain, de retourner voir ma grand-mère comme si de rien n’était ou d’écouter mon père me dire combien il est désolé de n’avoir pu se réconcilier avec son père.

De même si je croise un de mes cousins, je leur rappellerai que ce qu’ils sont fait là est misérable et totalement indigne. Il n’y a rien qui puisse justifier qu’ils aient fait sauter un verrou et qu’ils aient saccagé ce qu’ils ont saccagé. Ils n’ont aucun respect, ni pour mes grands-parents ni pour leur propre mère ou encore pour eux-mêmes. Il y a des manières d’exprimer son point de vue ou son désaccord. Rien ne justifie le vandalisme.

Enfin, je suis de celles qui pensent qu’il vaut mieux que les émotions coulent alors je parle, je parle, et finalement je réalise que ce qui me chagrine le plus dans la maladie de mon grand-père, c’est toute la peine qui ressort de tous ces contentieux encore trop vivaces.

Néanmoins le fait d’avoir mis tout cela par écrit me permet de voir également que je vois aussi qui m’aime sincèrement et cela par contre me plait. Restons imparfaits. De toute façon les autres ne sont pas parfaits non plus.On essaye tous de vivre c’est tout. Cela ne devrait pas empêcher le respect. Néanmoins, je crois qu’il faut commencer par se respecter soi-même et cela passe par l’honnêteté envers soi-même.

Et en l’occurrence être honnête envers moi-même c’est accepter l’idée que l’on ne peut pas être bien avec tout le monde, ni même fréquenter tout le monde. Quand bien même il s’agit de la famille. Pour que je sois bien, il vaut mieux que je fréquente ceux que j’apprécie et que les autres vivent leur vie. Surtout ma vilaine cachotière de grand-mère paternelle. Elle a beau jouer les ferventes Chrétiennes pratiquantes, elle est aussi sorcière que moi j’en mettrai ma main à couper, seulement je pense que l’on a pas le même cœur. 

Quand j’étais enfant elle m’a offert une paire de boucles d’oreille en or, je n’ai jamais pu les porter, elles me font saigner. Ma mère n’a pas insisté longtemps je peux vous dire. Et avec le recul je comprends moi-même certaines choses.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Respire et sois jolie

    Bonjour à tous, « Sous le soleil, le ciel demeure clément. », me dit…
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
  • Souplesse d’esprit

    Bonjour à tous, « Les priorités évoluent au cours de la vie, tu le comprends ?&…
Charger d'autres articles liés
  • Respire et sois jolie

    Bonjour à tous, « Sous le soleil, le ciel demeure clément. », me dit…
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
  • Souplesse d’esprit

    Bonjour à tous, « Les priorités évoluent au cours de la vie, tu le comprends ?&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
  • Souplesse d’esprit

    Bonjour à tous, « Les priorités évoluent au cours de la vie, tu le comprends ?&…
  • Pas de fatalité

    Bonjour à tous, « Un peu d’angoisse aujourd’hui ? », me …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. serge

    25 mars, 2013 à 4:56

    que l’amour triomphe,et que les silences soient brisés pour pouvoir déceler l’harmonie des sentiments

  2. shaka

    24 mars, 2013 à 22:58

    Salut :) ,

    C’est bizarre comme les schémas se ressemblent ou se répètent sur terre. C’en est presque passionnant …

  3. Miss X

    24 mars, 2013 à 17:53

    Haa..la famille , tu as beaucoup de monde je vois

    bises ;) (aussi lol , désolée du double post). Tu t’aperçois peut-être pas à quel point c’est particulier.Je crois, et puis vous voyez beaucoup..ou plutôt c’est ce que je crois lire lol , tu parles beaucoup de cousines ,de tantes tout ça.. sa prouve tout de même que tu sais qu’ils existent! et puis de ta soeur , de ce frère geek..lol! Sans parler de tes demi-soeurs ,wow quoi..t’a du monde au coin.
    Tu sais..t’a beaucoup de gens lol! C’est propre à votre famille ou c’est du coin de votre culture? Je veux savoir à quoi sa ressemble chez toi lol! maintenant je me demande ce que c’est là-bas ;) j’ai vu des clichés sur google et youtube mas c’est tout , j’imagine trop le carnaval :p je kiffe ce genre de trucs^^ et puis la musique avec le dancehall( sa après je sais pas ce que vous écoutez aussi là-bas ;) mais j’adore , sa dot être plutôt cool , et puis , now à chaque fois que je fais lien « martinique » j’me dis haa , sylvie lol ;) je pense à toi avec
    Tu nous manques!! lol (vive le soleil..nan sérieux , ici y fait pas très beau tu sais..et plutôt froid) chez nous côté région parisienne , attend , on doit avoir..chais pas max 14°degrès là. Lol j’ai pas rouvert mes volets du coup , je me fie pas au thermomètre qu’il y a dehors ;) , sa doit être cool de profite d’un bel été. Et tu as dis que tu étais pas métisse , effectivement sa fait bizarre , j’me rend compte now , j’ai revu une photo de toi lol! tu avais mis un article avec , j’arrive pas a y croire , effectivement , sa fait bizarre ;) bises , tu peux effacer la dernière partie surtout n’hésite pas , moi aussi après je trouve sa un peu gênant de savoir que je dis que y’a une article avec une photo de toi..peut-être que tu devrais pas t’exposer , ou peut-être que je devrais me taire , chais pas. Après j’me dis que si tu l’a mise , ça va.

    Bisous ;)

  4. Jonathan Brousseau

    24 mars, 2013 à 15:59

    Bonjour à tous,

    Merci infiniment Sylvie. Tes nouvelles ailes te font voler très haut. Je t’aime. Nos grand-mères se ressemblent beaucoup je pense. Mes grands-parents sont tous décédés. Je n’ai pas connu mes grands-pères.

    Puisse ce témoignage serve d’exemple pour nous tous.

    Merci beaucoup pour votre collaboration. :-)

    Le dragon doré

  5. Miss X

    24 mars, 2013 à 15:59

    tu m’a ais rire ;) ->  » elle m’a offert une paire de boucles d’oreille en or, je n’ai jamais pu les porter, elles me font saigner. »
    Bises lol ;)

    Bises..;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Rituel de magie lunaire

  Bonjour à tous, Les énergies de la lune sont douces mais puissantes. Elles agissent très…