Coûts et paiements

Coûts et paiements dans Magie 1303281258298035711021235

Bonjour à tous,

Il y a quelques années une amie m’avait emmenée, à ma demande, voir sa voyante Maria. Cette femme est décédée aujourd’hui, voilà pourquoi je la nomme.

J’étais paumée et cette suggestion tombait à pic. Même si je ne croyais pas à la voyance. Ce que Maria a compris très vite. On a énormément ri ce jour-là, elle e a même chanté pour moi. Elle m’a tiré les cartes aussi. Je l’ai regardé faire, en souriant. J’étais là de mon plein gré pourtant, mais bon…

Ceci dit, j’ai aimé ce qu’elle m’a dit, que de très jolies choses. Presque que de très jolies choses. Elle m’a également parlé de ses travaux. Elle m’a parlé d’une femme qui était battue par son mari depuis plusieurs années et qui en avait assez.

Si quelqu’un venait me trouver et me parlait d’un tel problème, je m’empresserais de lui conseiller de se rendre au commissariat le plus proche et de porter plainte immédiatement.

Mais cette femme avait peur, elle était persuadée à tort ou à raison que d’une façon ou d’une autre il reviendrait se venger s’il allait en prison. Alors elle est allée voir Maria.

Maria lui a parlé de la police. Cette femme a répété qu’elle avait peur. Elle voulait qu’il sorte de sa vie, définitivement. Ce que Maria m’a raconté ensuite, m’a confortée dans l’idée que je n’étais pas à ma place du tout dans son cabinet. D’ailleurs je me suis demandée pourquoi elle m’avait fait une telle confidence.

Bref Maria a dit à cette femme, d’accord je vais t’aider. Elle lui a expliqué que le soir-même en rentrant chez elle, son mari allait la battre comme jamais, mais que ce serait la dernière fois. Ensuite il quitterait la maison.

Et c’est apparemment ce qui s’est passé. J’ai été horrifiée en entendant cela. Horrifiée. Puis nous avons recommencé à rire…

En même temps c’était moi qui avais voulu savoir ce qu’elle entendait par travaux maintenant que j’y pense. J’ai demandé pourquoi il avait fallu qu’il la batte ainsi avant de partir, elle m’a répondu que c’était comme ça, sans entrer dans plus d’explication.

Alors pourquoi est-ce que je vous parle de cette vieille histoire ? Parce qu’aujourd’hui je sais pourquoi les choses se sont déroulées de cette façon-là.

Ce n’est pas le genre de « travail » que je pourrais faire, je vous le dis. Je n’ai pas le courage pour ça. Mais je sais comment ça fonctionne. Cette femme battue voulait qu’on agisse sur son mari pour qu’il cesse de la frapper. En soi on peut comprendre. Mais après…

Elle a refusé d’aller voir la police parce qu’elle était persuadée qu’il chercherait à se venger un jour, elle a voulu faire en sorte que cela n’arrive pas et ce faisant, elle a choisi de passer outre son libre-arbitre. Alors afin qu’il ne soit pas lésé, elle a dû assumer un paiement.

Je continue de penser que la police aurait été une option correcte.

« Qu’aurais-tu fait à la place de Maria ? », me demande Joéliah.

Je ne peux pas faire ça.

« Objectivement ou parce que tu ne le veux pas ? »

Parce que je ne le veux pas.

« Donc tu pourrais le faire, d’un point de vue objectif ? »

Oui. Ce n’est pas dur, mais je n’approuve pas la méthode choisie. Moi j’aurais fait autrement, ce paiement-là était trop lourd, il l’a battue des années durant, le libre-arbitre ce n’est pas que dans l’astral ! Et toutes ces années où il ne l’a pas entendu lui demander d’arrêter ?

Moi je m’y serais prise autrement. En même temps tu me diras, si elle a pu aller voir Maria, c’est qu’elle avait aussi la possibilité de faire autre chose, d’aller voir d’autres tiers.

Tu vois je n’arrive pas à rester neutre, ce genre d’actions, ce n’est pas pour moi. En voyant cette femme battue venir vers moi, j’aurais immédiatement pris son parti. Or il faut savoir garder son calme pour manipuler des énergies…

« Tu l’as dit toi-même, elle aurait pu se rendre à la police ou aller voir une association. Elle ne l’a pas fait. Elle connaissait son mari, elle savait qu’il y aurait un prix à payer dans tous les cas, comme changer de vie ou devoir se cacher quelques temps. Elle ne le voulait pas, elle voulait qu’il parte. Elle voulait qu’il quitte le domicile et qu’elle puisse tout garder. Car c’est ce qui s’est passé. Il faut voir cela également.

Le prix à payer, il existe sous différentes formes, tous les jours vous devez assumer vos actes. Des années durant elle est restée, elle aurait pu demander de l’aide plus tôt. Alors peut-être n’en avait-elle pas le courage, mais cela n’est jamais une excuse. Ce manque de courage lui a coûté extrêmement cher si tu regardes bien. Des années passées à avoir honte, mal, peur. Ce coût-là tu le vois aussi ?

Il y avait une autre solution en outre. Il était possible pour elle de demander de l’aide pour trouver la force de faire face, d’affronter elle-même. Ce n’était pas ce qu’elle voulait en l’occurrence. Mais cela aurait été possible. Pour autant, crois-tu que l’action aurait été gratuite ?

Elle aurait eu à se battre avec lui d’une manière ou d’une autre, il ne l’aurait pas laissée fuir simplement. Le souci quand il y a deux personnes en présence c’est qu’il y a deux libres-arbitres. Qui peuvent s’opposer. Dans de tels cas de figure, le plus fort cherche à écraser l’autre. Qui voudra lui échapper. »

Elle était à bout quand elle est allée trouver Maria…

« Exactement. »

Bon…

« Aurais-tu aidé cette femme ? »

Je ne sais pas. Moi non plus je ne suis pas une faiseuse de miracle, si elle veut que le gars disparaisse de sa vie, il faut assumer un paiement. Mais pas celui-là, cela me heurte rien que d’y penser. Ah mais c’est bon je vois la solution. L’un de vous me l’a soufflée lol. Mais ce n’est pas mon domaine ça. Exceptionnellement je peux le faire, il faut que quelqu’un d’autre accepte la responsabilité de l’action. C’est pourquoi il aurait fallu que ce soit moi qui l’endosse puis je me serais tournée vers l’un de mes Serviteurs, qui m’aurait déchargée.

« Oui mais ? »

Mais il aurait fallu qu’elle me paye moi. Pour que moi je puisse revenir vers vous en vous expliquant les raisons de ma démarche. Il faut toujours un paiement, pour que personne ne soit lésé. C’est spécial quand même.

« Quand tu as faim tu vas au magasin ? »

Oui.

« Tu ne te contentes pas de ressortir avec un paquet de chips, tu payes le paquet de chips ? »

Oui, j’ai compris.

« Si tu fais pousser tes propres pommes de terre, tu pourras les transformer toi-même en chips. En apparence tu n’auras rien à payer, toutefois, tu auras travailler pour obtenir un résultat donné. Si tu les achètes, il faut que tu payes celui qui a fait l’effort de transformer les pommes de terre en chips. »

Je comprends je t’assure.

« Si tu voles un paquet de chips au magasin, que se passera-t-il ? »

Je lèserai le magasin et donc deviendrai hors la loi.

« Exactement. Un paquet de chips ce n’est pas cher, mais si c’est du caviar que tu veux ? Ce n’est pas le même prix, tu le sais. »

Oui.

« Eh bien sache que c’est pareil pour tout. Le prix peut varier, mais il faut payer. S’il n’est pas possible de le quantifier en argent, il faut accepter de payer autrement. Priver une personne de son libre-arbitre, même quelqu’un qui bat sa femme, revient cher. »

On ne publie pas ça hein ? Tu te rends compte !

« Elle pouvait partir. Souviens-toi toujours qu’avant d’être acculé, vous vous trouvez face à plusieurs possibilités. Si vous vous les laissez toutes disparaître, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-mêmes. « 

Comment peux-tu être aussi froid ? Elle avait peur !

« Elle est allée voir une médium, sachant pourquoi. Elle ne s’est pas terrée dans son appartement. Elle voulait qu’il parte, elle avait encore cette force-là, elle ne manquait donc pas de courage. »

Je vois.

« La première chose à faire devant ce genre de demande est TOUJOURS de rappeler au sollicitant qu’il peut tenter d’agir par lui-même. Toujours.

S’il insiste, comprends qu’il ne veut tout simplement pas le faire, pour X raisons qu’il te faudra comprendre et accepter. Ceci fait, tu sauras quel paiement exiger. La décision de Maria n’est pas venue du néant. »

Bon, admettons, de toute façon ce genre de choses ne va pas m’arriver. C’est vrai c’est très exceptionnel.

« Tu pourrais être sollicitée pour autre chose, que répondras-tu ? »

Je verrai. Mais tu sais, les gens viennent me voir plutôt pour obtenir des réponses rarement parce qu’ils ont besoin d’une action. Quoiqu’on m’a souvent demandé comment devenir riche. Mais si j’avais cette réponse-là lol…

« Je te la donne si tu veux, mais paieras-tu le prix ? »

Il y a des choses plus importantes à mes yeux. Je veux bien la réponse à ces questionnements-là.

« Et là c’est moi qui te dit non, tout arrive toujours au bon moment princesse. »

Lol ! Merci à toi Joéliah.

Bonne journée à tous ;)    

 


2 commentaires

  1. Nicolas dit :

    Salut sylvie : )

    Discutions très intéressante, gendarmerie, police, associations, logique mais voila. En tout cas, de ce genre de moment, je sais que pour ma part je n’aurai pas put rester calme devant cette dame en détresse. Il aurait fallu peut être la motiver à aller vers ce qui faut de bien sérieux. Enfin bon ^^
    Après rien ne se paie, on est responsable de sois même devant sois même, donc ce que l’on créé nous revient toujours. : )

  2. Jenn dit :

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet article. Je me pose une question…les personnes qui font du mal aux autres, ont-elles toujours un retour? c’est-à-dire paient-elles toujours les conséquences de leurs actes? Même les personne de l’ombre alors que c’est leurs raisons d’être?

    Bonne journée!

Répondre

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause