Quelques questions

Quelques questions 1303291241428035711024126

Bonjour à tous,

Joeliah me demande si j’accepterais  de répondre à quelques questions. J’espère que ça ne va pas se passer comme avec Sammael lol.

« Acceptes-tu ? »

Allez, pourquoi pas.

« Si tu gagnais au loto demain que ferais-tu ? »

Mes valises.

« Et où irais-tu ? »

Dans cet hôtel du nord de la Martinique, j’irai y passer quelques jours, à siroter des cocktails. Ensuite je rentrerai à la maison. Et j’aiderai mes parents à déménager tout en préparant mon propre déménagement.

« Pourquoi devraient-ils déménager ? »

A cause de ce stupide immeuble en construction dans le quartier. Ah on ne s’y attendait pas, mauvaise surprise lol. Il y avait une maison sur ce terrain, je ne savais pas qu’elle était inhabitée. Maintenant on le sait.

« Et où irais-tu t’installer ? »

Dans le quartier que j’aime bien, pas très loin d’ici, c’est toujours la même ville. Mais sans savoir pourquoi, j’ai l’impression que c’est chez moi là-bas.

« Tu ne réponds pas que tu irais dévaliser les magasins ? »

Ah, je n’irai pas en égoïste. J’emmène tout le monde et on fait la razzia. Toutefois ce n’est pas ce dont je rêve. Je programmerai surtout un magnifique voyage.

« D’hôtel en hôtel ? »

Ah non, ce qui m’intéresse ce n’est pas la température de l’eau de la piscine, à quoi bon voyager ? Je veux découvrir d’autres cultures. Aller à la rencontre d’autres personnes et d’autres univers.

« Tes parents ont-ils dit qu’ils souhaitaient déménager ? »

Non.

« Tu ne parles de l’entreprise que tu t’empresserais de monter ? Ou des investissements que tu réaliserais ? D’une voiture neuve ? D’une magnifique villa à flanc de falaise offrant une vue rare autant que superbe sur la mer ?

Ou alors, tu pourrais partir vivre très loin, tu n’en parles pas non plus ? Si tu avais la possibilité de ne plus jamais travailler, que ferais-tu ? »

Je commencerai par acheter une maison pour moi, je l’aménagerais en grande fan de déco que je suis, puis je voyagerai. Je voudrais faire un auto tour, l’Amérique du Nord au Sud en passant par les Antilles bien sûr. En voiture on peut aller partout.

« Bon, c’est ta réponse ? »

Oui.

« Tu pourrais en profiter pour racheter une entreprise ou en monter une. »

Aussi, mais je ne pense pas que je pourrais faire ça en deux jours. Je pense que je pourrais prendre le temps d’y réfléchir.

« Et tes frère et soeur ? »

Je leur donnerai de l’argent. Comme à mes parents. J’allais oublier le plus important, je rachèterai vite la maison de mes grands-parents défunts à ma mère et ses frères et sœurs. Et je ferai en sorte que plus personne ne puisse la vandaliser. Ensuite je la louerai à une famille.

« Il est aisé de vous faire prendre conscience de la direction que suit votre cœur, il suffit de vous parler d’argent.

Certains révèlent assez vite leur goût ou soif de pouvoir, de richesse. D’autres leur futilité, leur superficialité. Mais ta première réponse a été, je ferai mes valises pour aller me détendre à l’hôtel.

Tu irais seule n’est-ce pas ? Loin de chez toi, de ton travail, de tout stress. L’hôtel n’est jamais une réponse anodine.

Tu es en congés, pourquoi n’es-tu pas partie ? »

Je n’avais pas prévu de partir. Je n’ai vraiment pris qu’un jour de congés en fait. Je suis sur les nerfs, je ne vais pas arriver à me reposer, alors inutile de partir. Ces dernières semaines, avec mes règles qui duraient, duraient et tout ce qui se passait au boulot, je n’étais vraiment pas bien.

Cette semaine c’est mieux, parce que je suis à la maison.  Mais tu vois je n’ai même pas pu prendre autant de congés que je l’aurais voulu. Cela m’a contrariée.

Sans parler du fait que je ne sais pas comment retourner travailler la semaine prochaine, je suis totalement démotivée, sans pour autant être déprimée. Je me sens en forme, bien plus en paix que la semaine dernière sans pour autant que ce soit parfait. Je ne me voile pas la face, je suis sur les nerfs. 

En outre maman cherche toujours ce qui la ronge, elle a mal et c’est moi qu’elle a choisi comme confidente. Mais moi je ne vis pas bien cette situation.

« Pourquoi tu ne déprimes pas ? »

Pourquoi ? Je me dis plutôt heureusement lol. Non sérieusement, parce que j’ai confiance en moi, dans la personne que je suis. Et puis ça m’aide considérablement moralement d’avoir un autre boulot je dois dire. Tout comme le fait d’avoir refait ma chambre. Ça m’a coûté  cher mais je me sens tellement bien dans cette pièce maintenant, ça valait le coup. Comme quoi le tapis rose était une idée de génie, c’est une couleur positive !

En outre j’ai acheté de nouveaux vêtements aussi, plus colorés, je me force à regarder autre chose que du noir. Et je suis les conseils des blogs de mode, j’utilise ce que j’ai déjà et je mixe avec les nouveautés pour créer plus de tenues. Et ça m’amuse beaucoup. Et surtout je fouille, parce que je ne m’appelle pas Crésus mais je sais que l’on peut faire de bonnes affaires à n’importe quelle période de l’année. Encore aujourd’hui ce petit chemisier vert anis pas cher…

J’ai hâte de le mettre !

« Tu as appelé des amis aussi. »

Oui mais, ce ne sont pas les autres qui me sauvent quand je ne me sens pas bien à l’intérieur, les autres ne sont que le plus à ce moment-là. J’ai besoin d’un remède plus profond. J’ai besoin d’une solution. Moi je fais les choses à l’envers parfois, je cherche une solution avant d’avoir trouvé le problème quand je me sens mal, parce que j’ai besoin de me sentir moins mal avant toute autre chose. 

« Alors ? »

Alors je n’ai pas de recette miracle. Et je vais un dire un truc particulièrement bateau mais c’est dans ma propre spiritualité que je trouve l’aide dont j’ai besoin dans ces cas-là. Mais justement, elle me renvoie toujours à mon univers matériel. Quand je me dis que je lâche prise et que je cherche l’apaisement dans ma foi, j’ai curieusement envie de sortir, de scrapper ou d’aller faire du shopping. Ce n’est qu’après que je me mets à réfléchir et si je commence à me perdre dans mes questionnements, j’ai envie d’allumer la télé ou de feuilleter un magazine.

J’aime cette méthode en même temps, elle favorise une grande douceur, je vois que mes rêves sont différents, que ma souffrance a été entendue et que je suis prise en charge. Je vois que vous êtes là également. Vous m’avez encouragé à changer ma chambre quand l’envie est apparue.

Aujourd’hui tu es venue me rappeler que je dois penser à me reposer tranquillement n’est-ce pas ?

« Va te baigner, profite du soleil mais n’oublie pas ta crème, et soigne ta gingivite. »

Lol. Ça revient tout le temps, c’est énervant !

Et si j’avais répondu que je dévaliserai les boutiques ?

« Mais tu ne l’as pas dit. Passe une douce soirée. »

Merci à toi Joéliah.

Bonne journée à tous ;)

 


Répondre

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause