Accueil Spiritualité Ma salle de bain

Ma salle de bain

11

Ma salle de bain 1304070202248035711057782

Bonjour à tous,

Ma salle de bain a encore changé. Elle est propre, depuis un moment, mais enfin, ENFIN, la trace de sang suintante a disparu. Elle semble ne pas avoir servi depuis longtemps, ça fait drôle. On dirait aussi qu’elle a besoin d’une remise en état dans le sens où, la tuyauterie est intacte mais les carreaux ont perdu de leur éclat par exemple, elle est vide, pas d’élément de déco, toute blanche. 

Lauviah me confirme qu’elle est longtemps restée inutilisée et que c’est la raison de cet aspect vétuste qui devrait disparaître tout seul. Mais quand j’ai voulu en sortir, j’ai vu cette plante bizarre et étouffante qui occupait tout l’espace et j’ai réalisé, j’ai enfin réalisé la portée de la trace de sang suintante.

La première fois que j’ai vu ma salle de bain elle était dans un état de crasse peu commun, le tout semblant figé dans un espace-temps immémorial, impossible de nettoyer sur le coup. Seule cette grande trace de sang suintante faisant penser à une cicatrice à vif avait l’air « vivante » malheureusement.

Alors finalement, le temps a repris son cours dans ma salle de bain on dirait. Tant mieux, la salle de bain représente le cœur et la vie sentimentale vécu de l’intérieur. 

C’est la chambre à coucher dans un rêve qui renseigne sur l’état « matériel » de sa vie sentimentale et affective mais en général, l’aspect des deux se rejoint. J’ai vu ma chambre à coucher à la même époque que la salle de bain par exemple, je ne vais même pas prendre la peine de développer.

Longtemps je me suis demandée ce que j’avais pu si mal faire pour me retrouver dans une telle situation à ce niveau parce que vraiment, je ne comprenais pas.

La notion de temps est très difficile à capter dans les rêves et pourtant elle existe et ressort plus souvent qu’on ne le croit. J’ai connu deux interprètes qui étaient capables de la reconnaître et de situer des évènements passés ou à venir avec plus ou moins de précision.

Reconnaître un rêve prémonitoire, c’est facile. Avec un peu d’expérience c’est facile. Reconnaître les signes qui nous sont propres et qui nous annoncent telle ou telle chose nécessite un effort d’attention mais c’est faisable par tout le monde.

Faire la distinction entre les éléments évoquant un passé actuel (de cette vie), un passé plus ancien et des éléments évoquant le présent et des morceaux d’avenir « fixes » relève de la haute voltige. Il faut la connaissance de bon nombre de symboles, l’expérience, la technique d’interprétation, l’ouverture d’esprit aussi.

C’est plus difficile qu’il n’y parait d’accepter les éléments d’avenir « fixes ». D’une part, nous avons tous un libre arbitre, nous faisons des choix, nous le savons et pourtant, il y a des sortes de passages obligés dans une vie. Ne me croyez pas sur parole ceci dit, croyez vos propres expériences et peut-être arriverez-vous à distinguer ces éléments. Parce qu’ils ne sautent pas aux yeux d’entrée, on cherche plutôt à les combattre en général donc on ne veut pas les voir.

Dans mon premier rêve de salle de bain la crasse semblait figé. J’ai fait d’autres rêves présentant des éléments bizarres. Des mers immobiles, des murs à l’aspect anormalement usés…

Il est impossible d’interpréter correctement un songe en détachant chaque élément de son contexte. Seulement certains éléments semblent avoir si peu de rapports avec les autres que l’on a envie de les isoler. Ou de les ignorer. J’aurais bien ignoré cette salle de bain plongée dans un état de crasse figé, mais non lol. A l’intérieur même de mon rêve une personne est venue me faire la morale pour attirer mon attention dessus, me disant, tu ne peux pas continuer à vivre comme ça.

Mais j’étais désemparée, je ne savais pas quoi faire d’autant que j’avais d’autres choses à gérer à côté, la salle de bain se trouvait dans un immeuble et le rêve ne se déroulait pas entièrement dans cette pièce.   

Ce qui est figé évoque le passé. Toujours. Ne vous cassez pas la tête à ce sujet si vous repérez un tel symbole dans vos songes. Après, de quel passé s’agit-il ? Il faut regarder ce qui est figé, en l’occurrence de la crasse. La crasse c’est l’accumulation de la saleté, de la poussière, elle apparaît quand on néglige ou que l’on ne prend pas soin de quelque chose. Quand on laisse à l’abandon. Partant de là, c’est facile, il n’y avait pas eu de choc dans ma vie actuelle à ce moment-là, passé forcément lointain.

Comment cela se répercutait-il sur ma vie actuelle ? La fameuse trace de sang qui ressemblait à une cicatrice à vif. Le seul élément qui n’était pas figé et qui je l’ai cru alors évoquait le présent. En fait non, elle évoquait un futur proche.

Le présent, c’était l’immeuble dans lequel j’évoluais. Cette personne venue me faire la morale était en fait une façon pour mon inconscient de me prévenir que quelque chose de grave et d’oublié allait me rattraper sous peu. Ça n’a pas manqué lol. Les éléments fixes.  La trace de sang était un élément d’avenir fixe. Dommage lol.

Eh oui parce que les éléments d’avenir fixe ne sont pas forcément dictés par les choix que nous faisons aujourd’hui, dans nos vies actuelles.

La difficulté dans mon cas était que cette crasse était liée à un passé dont je ne me souvenais pas hélas. Un ou plusieurs passés même, la crasse ce sont des couches, des choses accumulées. Il fallait que j’accepte de voir cela aussi.

Par la suite, j’ai eu l’occasion de revoir ma salle de bain, propre. Brillante même. Quelque part, restait toujours la trace de sang, même si une fois elle n’était pas visible. Je l’ai compris dans un rêve ultérieur.

Je vous ai dit qu’il s’agissait d’un élément d’avenir fixe, en fait la conséquence directe de ce passé oublié. Mais les solutions à ces problèmes anciens se trouvent heureusement dans nos vies de tous les jours. La disparition de la crasse a coïncidé avec mon ouverture spirituelle et le travail sur moi que celle-ci a entraîné. 

Me restait à identifier la cicatrice à vif, ce qu’elle représentait concrètement et la raison qui faisait que c’était ma salle de bain qui s’était retrouvé dans cet état, pourquoi cette partie de ma vie ? 

Puisqu’il s’agissait d’un élément d’avenir fixe, il fallait que je trouve à quel passé il était lié. Du moins c’était une option. Mais je ne suis pas une telle médium, ce genre de retour sur soi est au-dessus de mes propres forces. Pour réussir un tel exercice il faut aller fouiller dans chaque couche du passé jusqu’à trouver la bonne. Avec la sensibilité qui est la mienne, ce n’était pas la bonne méthode on va dire.

Néanmoins, notre subconscient est là pour nous souffler des tas de petits indices. Le reste de la maison par exemple, ou encore cet immense python attaché à une chaîne. Le python est un symbole de sexualité et de fertilité au sens large, comprenez pas seulement les enfants, fertilité dans le sens de pouvoir amener et obtenir sur le plan matériel.

Alors le voir attaché, bof.  Et puis ai-je besoin de vous dire que je n’avais pas les clés de la chaîne ?

Bref, j’ai eu d’autres indices tout aussi peu encourageant et n’annonçant qu’une chose claire et précise,  un long passage à vide. J’ai essayé d’y échapper, vraiment. Je n’ai pas pu.

Alors j’ai voulu comprendre. Les réponses viennent petit à petit. Dernièrement j’ai revu le python, immense et blanc désormais. Et libre. Plus de chaîne du tout.

Et aujourd’hui la salle de bain, propre et sans cicatrice suintante, mais qui semble être restée si longtemps inutilisée…

Ça veut dire que je la vois au présent, finalement. Comme quoi tout arrive lol, mieux vaut en rire, non ?

La plante, étouffante, prenant tout l’espace, forcément elle le pouvait, moi je vis pendant que mon cœur reste figé. Mais une plante envahissante à un tel endroit, c’est la solitude profonde, au moins ce symbole-là n’était pas difficile à traduire. Là encore, autant en rire.

Peut-être qu’un jour j’y verrai de jolies marguerites. Ca symbolise quoi déjà la marguerite ? Peu importe. La plante se meurt de toutes façons, elle a atteint sa pleine maturité et elle est en train de décliner c’est la très bonne nouvelle. Je vais pouvoir réutiliser ma salle de bain.

La question que je ne peux toujours pas m’empêcher de me poser c’est, pourquoi ? Pourquoi je me suis retrouvée avec ces éléments-là ?

Mon gentil subconscient m’a donné un indice. Il y a une fenêtre dans ma salle de bain qui ouvre sur une jolie prairie ensoleillée. Il y a des barreaux à cette fenêtre cela dit. Encore un élément d’avenir fixe. Sauf que pour le coup, vu le superbe ciel bleu, ça me fait plaisir.

Et le pourquoi devient moins important, quelque chose de flou se dessine devant moi, quelque chose qui va rester caché mais qui est lié au bleu du ciel.

Bon, les voiles se lèvent un par un, celui-ci se lèvera aussi. Je revois mon python, en liberté. Il est beau en liberté. Je me rappelle soudain que j’ai vu une araignée morte juste avant la vision de la salle de bain et je me souviens que l’araignée morte, est un super symbole.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. Bluebird

    17 août, 2014 à 8:58

    merci Emilie, merci Sylvie.
    Je suis au bout du monde, et je n’aurais plus de connections pendant plusieurs jours…mais je suis repassee par ici. Le malaise interieur et le des-amour de moi-meme ne se sont pas arretes a la porte de l’aeroport.Aucun voyage ne permet d’y echapper ;) Sauf le voyage interieur.

    Bises
    Lara

  2. crystallia

    15 août, 2014 à 0:31

    Bonjour,

    Parfois il suffit de pleurer oui. Mais encore faut-il pouvoir.

    Bise ;)

  3. Émilie

    14 août, 2014 à 8:04

    Bonjour Laraio
    En général, on coupe l’eau quand il y a des fuites pour éviter de gros dégâts. On peut se noyer dans ses émotions si on ne parvient pas à évacuer : est ce que les évacuations sont aussi bouchées? On risque aussi de s’électrocuter si l’eau rencontre des prises et que les émotions virent à la colère. Parfois il suffit de pleurer car on n’imagine pas toutes les larmes refoulées et le prix de nos efforts pour les sécher.

  4. Bluebird

    13 août, 2014 à 9:46

    Merci Sylvie…
    J’espère rêver un jour à nouveau d’une salle de bain plus vivante. ET oui j’apprends la Foi en ce moment ;)

    Melissa : oui, ce rêve me parle clairement de ma situation présente,ça oui ! Mais peut-être aussi d’un état très ancien dont je n’avais pas conscience avant. Et peut-être est-ce aussi le message de ce qui m’attend pour un temps à venir indéterminé.
    Ta remarque est très juste, c’est probablement moi qui ai enlevé/scellé l’arrivée d’eau. Et c’est là que ça fait mal. Je l’ai reçu comme une « photo » qui m’indique là où j’en suis et l’étendue du travail de guérison à faire. Mais je ne sais pas encore comment m’y prendre…

    Emilie : merci aussi de ton commentaire qui me rappelle que si cela prend du temps, c’est qu’on ne peut pas aller plus vite…

    Lara-Bluebird

  5. Émilie

    13 août, 2014 à 9:28

    Coucou,
    J’allais t’écrire que La Victoire donne des ailes et puis ce post est apparu…
    Est ce que les barreaux de la fenêtre de la salle de bain ont disparu ?
    Ce n’est pas très agréable quand toutes nos vieilles blessures saignent et qu’il faut les soigner. Cela prend un temps fou t c’est parfois aussi effrayant. Je comprends aujourd’hui à quel point il est nécessaire d’aller doucement car on ne peut pas soigner ce qui vous fait hurler de douleur.
    Je n’ai jamais rêvé de ma salle de bain car je ne pouvais pas y aller par contre j’avais senti toute la boue que charriait mon coeur; combien il était lourd et étouffé par un long vécu qui emprisonnait ma destinée. Dans ma maison tout était parfait, sauf le quartier, le fauteuil cassé dans ma chambre et l’église au fond du jardin dont le toit tenait avec de la paille.
    Je te suis très reconnaissante de partager avec nous et remercie ceux qui nous aident avec autant de patience et de compassion à faire le ménage dans nos coeurs et à mettre des mots sur nos maux.
    Bisous

  6. crystallia

    11 août, 2014 à 23:46

    Salut,

    Rien n’est figé non, gardons toujours foi !

    Bise ;)

  7. Miss X

    11 août, 2014 à 20:40

    Coucou Bluebird,
    tu étais au courant de qui avait scellé avec du plâtre? (c’était toi?) ou tu n’as pas d’informations là-dessus.
    Ce rêve te parle ou pas? Il te semble déconnecté d’une réalité présente?
    Bisou;)

  8. Bluebird

    10 août, 2014 à 15:01

    Bonjour Sylvie !

    Bon courage pour te remettre de cette insolation. Vive la Biafine ;)

    Merci encore une fois pour toute la richesse des archives de ton blog.A chaque fois que j’y replonge, je le vis comme un cadeau qui tombe super juste.

    Je me souvenais que tu avais écrit quelque chose de fort à propos du symbolisme de la salle de bain onirique. Je viens de relire tout ce que j’ai pu trouver à ce sujet, parce que je viens de rêver de ma propre salle de bain. Et ça fait mal :(

    J’ai demandé hier soir à recevoir un signe, un contact, par rêve.
    Au réveil, j’avais le souvenir triste et vide d’une grande salle de bain. C’était comme une baignoire/piscine carrelée de blanc,très grande, lumineuse, propre, mais vide, triste et comme un peu vieille, terne. Et la robinetterie était cassée. Enlevée, disparue. Et Scellée avec du plâtre. Il n’y avais plus de source d’eau…
    Et j’étais toute triste de voir ça.Je ne voyais que ça, je ne sais pas s’il y avait des fenêtres ou autre chose autour de cet espace carrelé ?

    Je me souviens aussi qu’il y avait une confusion avec l’évier de la cuisine (avec la présence dans un coin d’un robinet « de dépannage » plus petit, qui lui semblait pouvoir fonctionner). Je me disais, « c’est bizarre ce n’est pas la cuisine, c’est la salle de bain, pourquoi il y a les deux usages au même endroit ? ».

    En relisant toute la symbolique dans tes posts, je crois que je suis dans un moment de vie où le coeur est éteint, fermé. J’aimerais tellement remettre de la vie, des couleurs, de l’eau , de la joie dans cette salle de bain ! Il n’y avait pas de « crasse », mais l’impression de vieux, de vide et de triste ce n’était pas agréable non plus :( Et que dire de la disparition de l’eau…??

    Je ne sais pas si ce rêve décrit le présent récent, un état ancien ou si c’est un message d’un « point fixe » à venir, comme tu expliques.
    Mais je suis déja contente d’avoir reçu cette image comme un indicateur sur la route.

    J’admire le courage qu’il t’a fallu pour entendre et accepter les messages de tes rêves, même lorsqu’ils disent des choses difficiles. Ton exemple me montre qu’on peut travailler à partir de ces messages, et que rien n’est « figé » à jamais.

    Bises et merci ;-)
    Lara

  9. crystallia

    8 avril, 2013 à 1:14

    Joli.

    Bise ;)

  10. Arc

    7 avril, 2013 à 16:49

    « L’amour c’est de pouvoir partager sa salle de bain. » Johnny Halliday
    ;)

Consulter aussi

Jeux de Vilains

Bonjour à tous, Aujourd’hui ma sœur m’apprend que son trésor précieux est deve…