Accueil Spiritualité Dans les yeux

Dans les yeux

5

Dans les yeux 1304270930158035711128662

Bonjour à tous,

Finalement je me suis reposée, ça va beaucoup mieux.

« Vraiment ? »

Je n’ai plus mal à la tête.

« Grâce à la sieste ? »

Oui.

« Et la fatigue ? »

Je pense que cinquante autre siestes me feront du bien lol.

« Cela fait plusieurs jours que nous te disons que tu es épuisée. »

Oui.

« Et que tu n’écoutes pas. »

Oui, effectivement.

« Mais à présent que tu vois que le repos t’est bénéfique tu nous écoutes. »

Oui.

« Il est temps de dire ce qui ne va vraiment pas. Le travail est une chose. Mais il y a une raison qui fait que tu n’arrives pas à te ressourcer. Ni à te poser tout simplement. Comment va ta maman ? »

Elle a perdu son portefeuille. Elle s’en veut. Chez moi ce n’est pas calme, ce n’est pas tranquille. Et puis je ne m’y sens pas « chez moi ». Tu sais j’ai bien conscience qu’il faut que je m’en aille.

« Ce n’est pas ce dont nous allions te parler. Tu travailles chez toi. Le soir et le weekend. Et tu travailles à l’extérieur aussi. Tu as du mal à te sentir à l’aise à la maison parce que tu sens différentes choses qui ne te conviennent pas forcément. Il n’y a pas de fautif ici, ni toi ni les autres, il est très rare que dans un foyer toutes les énergies soient toujours agréables. Très très rare même, bien que vous n’en ayez pas toujours conscience.

Mais nous t’avions dit que tu n’avais pas la santé pour assumer deux métiers. C’est cette réalité-là qui te rattrape.  Plutôt que de faire un choix aujourd’hui car de toutes façons, tu ferais le mauvais… »

Quel que soit ?

« Oui. Donc plutôt que de faire un choix aujourd’hui, il serait plus intéressant de te reposer. Parfois il est bon de regarder autour de soi aussi. Tu ne veux pas t’en aller tu voudrais fuir, ce n’est pas la même chose. Et c’est ce que tu n’arrives pas à faire. 

Ne cherche pas à fuir. Reste-là. Et regarde-toi dans les yeux. Tu as le moral, ne déprime pas, ne pense pas à reculer devant le travail lui-même ou à te défiler devant les sollicitations des proches. Seulement, tu prends beaucoup sur toi. Trop.

Tu nies la fatigue, la lassitude, tu ne veux pas voir l’épuisement. La question est pourquoi ?

Parce que tu tiens compte de trop d’éléments qui dans le fond, ne te concernent pas. Tu sais lesquels. Quand tu te regardes dans le miroir le matin, tu te trouves belle, tu t’aimes bien. Tu apprécies ce que tu sais être capable de faire, tu devrais toujours garder les deux pieds sur ce socle.

Il semble que nulle pression ne l’atteigne et cela tombe bien, ce socle c’est l’estime de soi.

Plutôt que de faire un choix aujourd’hui, ce que tu ne saurais pas faire sereinement, laisse venir. Vois ce qui t’épuise, laisse ton cœur et ton corps te guider et n’aie pas peur. Ça va aller. »

Merci Sammael.

Bise à tous ;)      

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres articles liés
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. Voie Lactée

    30 avril, 2013 à 3:00

    Je compathie avec toi, Sylvie :)

    Répondre

  2. Jonathan

    29 avril, 2013 à 14:09

    Merci pour le conseil.

    Quand on s’inquiète, on ne vit pas dans le moment présent et on ne peut apprécier les belles choses qui nous entourent et que nous aimons.

    Répondre

  3. crystallia

    29 avril, 2013 à 2:25

    Salut,

    Ne vous inquiétez pas pour moi.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Miss X

    27 avril, 2013 à 22:30

    Coucou ;)

    c’est pathétique tout ça , mais , ça se voit que c’est pas lui qui s’incarne!
    « Ne cherche pas à fuir. Reste-là. Et regarde-toi dans les yeux. Tu as le moral, ne déprime pas, ne pense pas à reculer devant le travail lui-même ou à te défiler devant les sollicitations des proches. Seulement, tu prends beaucoup sur toi. Trop. » Bien le bonsoir sylvie!

    Répondre

  5. Nicolas

    27 avril, 2013 à 20:53

    Salut

    Arrêtes toi, un peu, si tu veux bien, je suis d’accord avec Sammael.

    Je fais souvent cela pour ma part, après mon boulot, je souffle énormément et je me détend avec une bonne lecture, un bon jeu vidéo, une sieste etc…. Je me laisse allé totalement. : )

    reposes toi bien : )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Un petit test

Bonjour à tous, N’ayant pas eu le temps de programmer des articles pour cette semaine, je …