Accueil Spiritualité Les bienfaits du développement personnel

Les bienfaits du développement personnel

5

Les bienfaits du développement personnel 1306121216568035711284709

Bonjour à tous,

Mes guides me demandent si je crois aux vertus du développement personnel. Quelle drôle de question, naturellement j’y crois. Je veux dire, je pense que chacun peut développer les moyens de se comprendre, de se connaître, de dépasser ses problèmes seul dans une certaine mesure.

Je sais aussi qu’il arrive que l’on ait besoin d’une aide extérieure. Mais certains schémas peuvent être dépassés grâce à nos efforts. D’ailleurs, je ne vois pas comment il peut être possible de sortir de ses difficultés ou problèmes sans jamais s’impliquer dans ce processus.

Je ne crois pas aux miracles de ce style. Je me souviens de l’histoire d’un homme que sa famille avait poussé à suivre une cure de désintoxication pour se sevrer de son addiction  à la drogue. Il en est sorti sobre, physiquement sobre. Mais c’est tout. Le gars ne se sentait pas guéri pour autant.

Ce serait bien si c’était possible non ? Vous vous sentez moche, gros, nul, quelqu’un arrive, vous donne une pilule et pouf vous vous sentez réellement bien, tout le temps. Plus besoin d’en prendre.

Hélas, je ne pense pas qu’il n’y ait que dans ma vie que les choses ne soient pas toujours si simples. Chaque fois que je vais au supermarché je lutte pour ne pas acheter de chips. Ne riez pas, je lutte vraiment. Les chips sont un aliment réconfort pour moi. J’ai décidé de dépasser ce faux besoin. Le souci c’est que m’est très vite apparu le trou que je tentais de combler avec.

Et s’il n’y avait que le trou, le vilain n’est pas sans fin. Je vois distinctement ce qu’il y a dedans sans les chips. C’est énervant cette intolérance au lactose qui m’empêche de me précipiter sur un magnum au chocolat blanc. Sans chips le chocolat, ça aide bien.

Ni l’un ni l’autre que faire de la frustration, de l’insatisfaction ? Tenter de comprendre, de trouver des solutions. Ça marche aussi heureusement, même mieux et à long terme. Car oui, sans béquille réconfortante, on apprend à regarder au-delà de ce qui nous gêne, on se souvient que la vie c’est aujourd’hui certes, mais ce n’est pas juste aujourd’hui. On se projette et si possible positivement, on se fixe des objectifs et on met en place ce qui nous permettra de les atteindre en faisant un petit pas puis un autre, l’insatisfaction recule, la frustration aussi.

Je le répète, c’est clair, c’est moins rapide que d’avaler une tablette de chocolat ou de fumer une cigarette. Sans compter le fait que parfois, les petits pas ne mènent nulle part finalement. Du moins le croit-on, néanmoins nous pouvons apprendre de tout, chaque expérience peut nous servir.

Je m’en suis rendue compte dans ma propre vie. Et bien entendu je ne suis pas la seule.

Le développement personnel ne se résume pas à un ou deux ouvrages tels que « Comment apprendre à gérer sa colère » ou « Trouver la voie de votre succès ».

Nous connaissons tous ces ouvrages, j’en ai lu moi-même, j’ai apprécié certains plus que d’autres.

Le développement personnel peut être une véritable voie d’épanouissement, tout à fait compatible avec n’importe quelle spiritualité par ailleurs. Du moment que vous n’êtes pas adepte d’un mouvement prônant une unique pensée déconnectée de vous-mêmes lol.

Pourquoi je parle de cela, la spiritualité est quelque chose de très important pour moi. Mais en aucun cas, elle ne saurait être un univers à part. Pour moi elle s’inscrit dans notre vie. Je ne me retrouve absolument pas dans les discours prônant un monde meilleur ailleurs. Ailleurs ne m’intéresse pas, mes rêves sont ici. Maintenant, je ne suis pas en train de vous dire qu’il n’y a rien ailleurs. Ce que je dis c’est que le bien-être, indispensable au bonheur, on peut l’avoir ici. Inutile de viser loin. De mon point de vue.

Et justement, le développement personnel nous permet de mettre en pratique ce que nous apprenons par la spiritualité. Il nous permet de voir le Divin simplement en étant nous-mêmes.

Pour moi les deux se complètent parfaitement. C’est ainsi que j’ai appris par exemple que « je ne peux pas » est un leurre. On peut toujours, il suffit de trouver le moyen qui nous convient.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. galine4

    15 juin, 2013 à 17:48

    coucou!

    et si! et si, le probleme de l humain n était pas d assouvir son plaisir, ces envies , ses objectifs conditionné, mais bel et bien de prendre conscience de ses BESOINs que la société car moins lucratif,s efforce de nous en éloigné afin de nous comblé de superficialité enrichissante!
    si il n y avait aucun effort a fournir, mais juste a avoir des prise de conscience, et a nous connaitre, pour voir tout se transformé dans nos vies. nous avons tous des atouts, les atouts sont des choses, où on est doué, et qu on fait avec facilité et enthouisiasme.
    et si et si, on se rendait compte un jour, que toute notre vie, toute nos expériences, sont personnalisés, et que ce dont on a besoin en particulier, dieu l avait anticipé a notre naissance, et qu on est tous des enfants pourris gaté, qui nous amusons avec dieu, et que prendre conscience de cette relation privilégié ( pas pas rapport a une religion) mais par rapport a nous, rien que nous, notre vie, nos desirs nos attentes, sans commandemant ni rien, car c est nous qui dictons les commandement, et ce qui nous comblerait le plus, et ouvrait alors un champs des possibles plus large, qui nous correspond a la perfection!

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : difficulté cause diabete

  2. Seeker

    12 juin, 2013 à 13:51

    Coucou,

    Je trouve que cette image exprime merveilleusement bien la Puissance de l’Archange.

    Pour ma part, je ne fais pas vraiment de différences entre ma spiritualité et le développement personnel, dans la mesure où nos objectifs spirituels ne peuvent être atteints que si on sait s’en donner les meilleurs par soi-même, d’une manière ou d’une autre.

    Bizoo

  3. xavier

    12 juin, 2013 à 10:56

    Salut,

    J’aime bien cette article :) .

    Bise

  4. Arc

    12 juin, 2013 à 9:04

    Le noir convient bien à ce texte..

    Bah, c’est malin Sylvie, depuis que je te lis, à présent parfois je m’achète des chips ! (Enfin pas souvent, et puis je peux me le permettre.)

    A une époque, j’ai aussi été acculée à m’astreindre à une alimentation sans gluten ni lactose. Je m’étais acheté une sorbetière, et me faisais de délicieuses glaces à base de lait de coco et de pulpe d’ananas mûries au soleil (avec une touche de vanille bourbon et, au besoin, un peu de gomme guar pour épaissir – tiens ! Ingrédient idéal pour créer un mascara, avec un soupçon de cire fondue pour rigidifier souplement l’ensemble du mélange -). …ou ! Si le côté croquant du chocolat te manque, tu peux le mettre DANS la glace (des petites pépites qu’on peut préparer à l’avance et qui se marient superbement avec la masse onctueuse au lait de coco).

    Avec la joie des fées ;)

    • crystallia

      14 juin, 2013 à 12:05

      Coucou !

      Arc, je songe de plus en plus à un thermomix. Vraiment de plus en plus. Et voilà que tu arrives avec ta recette…
      En outre, c’est le matériel qui me manque pour faire du maquillage moi-même mais je connais évidemment le site parfait. Et tu me tentes de plus en plus là aussi.

      Bise à tous ;)

Consulter aussi

Souris

« Une belle journée se termine par un sourire. Alors chaque soir, souris et gar…