Accueil Spiritualité Il fait beau il neige

Il fait beau il neige

10

Il fait beau il neige 1306221223488035711315845

Bonjour à tous,

J’habite toujours en Martinique donc non, il ne neige pas. Par contre j’espère qu’il va faire beau. Pour l’instant il est trop tôt pour le dire, il est cinq heures du matin.

Ne riez pas, j’avais prévu de profiter du weekend pour dormir plus longtemps mais mon horloge biologique n’a pas l’air d’accord. Le pire, c’est que même en semaine je ne me lève pas si facilement. Aujourd’hui, j’ai juste ouvert les yeux et c’était fini, plus de sommeil. A quatre heures moins dix.

Pourquoi ce genre de choses ne m’arrrivent-elles pas en semaine, quand au contraire je peine à me lever ?

Bon, la bonne nouvelle c’est que je suis en forme. Tant mieux.

« Si tu veux voir de la neige tu peux voyager en décembre, ou aller dans l’hémisphère sud, comme en Nouvelle-Zélande. »

Lauviah ! Je suis contente de te voir, mais je ne me languis pas de la neige lol.

« Ni du froid ? Ni du froid polaire ? Tu vas retourner voir le médecin d’accord ? Et tu vas lui parler de la douleur au bassin pendant tes règles. Celle qui est apparue l’autre jour alors que tu te baissais. »

Je croyais que c’était normal moi, j’ai toujours connu cette douleur, j’en ai l’impression du moins.

« Elle est aussi normale que le mal de ventre au moment de la digestion. Tu l’avais toujours connu puis tu as appris que c’était lié à tes intolérances alimentaires. Demande à d’autres femmes si elles connaissent cette douleur-là, celle au bassin qui apparait uniquement quand tu fais certains mouvements. »

Je vais aller voir la gynéco. Mais là, je vais avoir un rendez-vous en septembre lol. Elle est très sollicitée, c’est dur de la voir…

Mais c’est dû à quoi ? Pour moi c’était une part de la douleur des règles. Elle n’apparait jamais en-dehors de cette période.     

« Certaines femmes n’ont pas de douleur au moment de leurs règles. »

Il parait oui, quelle chance ! Non moi en général, je sais distinctement quand elles vont arriver…

« Tu ne trouves pas que tu as souvent eu des problèmes au niveau du ventre ? Et si ce n’était pas de la nourriture que tu avais du mal à digérer ?

Si les intolérances alimentaires dont tu es affligée dans cette vie présente étaient des métaphores ? Et si c’était également le cas des fibromes ?

Comprends bien, tous ces maux sont bel et bien là, je ne te dis pas l’inverse. Mais si, ils n’étaient pas liés à une fatalité qui s’acharnerait contre toi mais résulteraient bien d’un choix ou d’une conséquence ?

Allons un peu plus loin, s’il s’agissait davantage d’une conséquence que d’un choix ? Mais de la conséquence de quelque chose dont tu n’as plus le souvenir et que nul ne te demande de te rappeler.

L’autre douleur, tu la connais depuis longtemps mais elle n’a pas toujours été là. Beaucoup de choses sont apparues tôt, mais à une période donnée de ta vie, tu ne t’en souviens pas. C’était après tes seize ans. Comme cette appendicite.

Bon, nous pourrions aller plus loin encore, nous n’allons pas le faire. Tu avais fait des examens pour les fibromes, peut-être que tu vas devoir en faire d’autres, suivre des traitements.

Ou alors, tu commences par te détendre et reporter à un mois tout nouvel examen ou traitement. »

Tu plaisantes ? Je dois justement en faire en ce moment pour savoir si le mal de ventre dû au stress n’est pas dû à la prolifération d’une bactérie.

« Faisons un marché, si ce mal de ventre ne disparait pas durant les vacances, nous t’aiderons à trouver un bon médecin où que tu sois. »

Mais, pourquoi tu ne me dis pas plutôt de courir chez un autre gynéco par exemple, car c’est ce que j’envisageais déjà…

« Ta tante ne se remet pas facilement de sa tentative de reconstruction mammaire. »

Ne m’en parle pas, la pauvre. Dire qu’elle commençait à se sentir mieux, alors on lui a dit que c’était le bon moment. Cependant l’opération a échoué et depuis les complications s’enchaînent.

Le pire tu vois, c’est que j’ai compris son choix. Toutefois aujourd’hui, cette opération motivée par la volonté de se sentir bien dans son corps de femme parait tellement futile finalement au regard de tous les désagréments qu’elle a déjà entraîné. Pourtant je sais que j’aurais fait le même choix.

On en vient à se demander si elle était vraiment sur la voie de la guérison définitive…

Tu sais, je savais déjà que les maladie n’étaient pas dues à la fatalité. Je ne crois pas à la fatalité. Mais c’est tellement complexe, et puis il faut le dire, ça demande plus que des capacités spirituelles de voir, comprendre et agir à un tel niveau.

« Ça demande  de l’intelligence, de la patience, de la compassion, de l’écoute, de l’empathie, un esprit cartésien autant que scientifique et un bon niveau de clairvoyance.

C’est à ta portée. Tu n’en as pas conscience peut-être.  Il faut pouvoir creuser loin et avoir la capacité de faire remonter les choses enfouies sans causer le moindre dégât supplémentaire. D’où la nécessité de faire preuve d’intelligence et de compassion.

Il faut s’intéresser à l’Homme en général et aux hommes en particulier. »

Il faut être un médecin.

« Tu en as connu plusieurs, tous t’ont donné satisfaction ? Tous avaient les connaissances, pas forcément les qualités de cœur qu’il aurait fallu. »

Je peux le faire sur moi ?

« Toi ? Plus tard. Passe un beau weekend, amuse-toi bien. Lundi arrivera bien assez vite.

Tu vois Sylvie, quand vous vous trompez nous vous le disons. Quand plusieurs personnes voient la même chose que vous au contraire, c’est que vous voyez juste. »

Alors la gérante s’acharne bien sur moi ?

« Oui c’est vrai. Admettre cela devrait faire disparaître ce mal de ventre absolument pas dû au hasard. Elle s’en prend effectivement à toi. »

Pourquoi ? C’est ce que je ne comprends pas, pourquoi ? Chaque fois que je dois partir en vacances, CHAQUE fois, elle fait la même chose.

« Qu’est-ce qui compte le plus dans la vie ? Rire ou sourire ? »

Les deux sont importants non ?

« Alors fais les deux. Tout a une fin de toute façon. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    23 juin, 2013 à 11:06

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord merci pour vos mots qui m’ont touchée. Quand j’ai commencé à écrire il y a maintenant 4 ans et demi, un million de visites étaient de l’ordre du surnaturel.

    J’espérais bien que certains me liraient, je n’imaginais pas que certains trouveraient dans mes écrits les enseignements qui leur permettraient d’avancer à un moment donné.

    C’est à la fois un plaisir et une joie que de constater que le blog et le public ont évolué avec moi.

    Je n’ai pas de ligne éditoriale, j’écris ce qui vient. Je ne saurais vous dire quel sera le contenu des dix prochains articles, je ne sais même pas quel sera le sujet du prochain article que j’écrirai.

    Je sais en revanche que ce sera un plaisir de l’écrire, car j’aime écrire et au-delà, j’aime partager sur ce sujet qui me passionne.

    Merci à tous.

    Bise ;)

  2. Laurence

    23 juin, 2013 à 5:57

    @ Shaka,

    Je pense de toutes façons que l’on est toujours guidés vers ce dont on a besoin, et que si l’on a atterri ici ce n’est pas par hasard.
    En ce qui me concerne, je n’ai trouvé certaines réponses à mes questions qu’ici, ce qui bien sûr m’a aidée à certaines prises de conscience.

  3. Tâm

    22 juin, 2013 à 22:32

    Félicitations pour le million de visites Sylvie! Comme le dit Shaka, c’est amplement mérité et je souhaite à ton blog encore PLEIN d’articles!

    Grosses bises.

  4. shaka

    22 juin, 2013 à 22:17

    @ Laurence

    Tout à fait ;)

    Par exemple j’arrive aujourd’hui à garder une foi inébranlable en mes convictions, malgré le fait que parfois (c’est rare) elles vont à l’encontre de ce que disent les guides de Sylvie. Je sais qu’ils sont censés avoir raison et, pourtant, ma foi en moi même n’en pâtit pas. Et ça c’est eux-même et Sylvie qui me l’ont enseigné.

    Donc oui, en ce qui me concerne en tout cas, celui que j’étais avant d’arriver ici est bien différent de celui que je suis aujourd’hui et ce de bien des manières.

  5. Laurence

    22 juin, 2013 à 21:27

    lol shaka, j’espère que le public évolue avec le blog !

  6. Joao

    22 juin, 2013 à 20:56

    Si avant de nous incarner, une mission nous a été confiée, pourquoi, une fois sur Terre, nous cherchons à tout prix à justifier des phénomènes « paranormaux,surnaturelles » par la science. Pourquoi l’homme fait-il avancer la science qui est pour les scientifiques l’opposé du spiritualisme? Ne nous écartons nous pas de notre mission en refusant de croire à des dimensions, entités, d’où, à priori, nous venons et connaissons? Pourrais-tu formuler une réponse claire et explicite?
    Je te remercie Sylvie. Bisous

  7. shaka

    22 juin, 2013 à 19:32

    « Shaka, merci, ça me fait plaisir aussi que mon blog ait trouvé son public et que celui-ci évolue surtout. »

    Le blog ou le public XD ?

  8. crystallia

    22 juin, 2013 à 17:49

    Coucou !

    Shaka, merci, ça me fait plaisir aussi que mon blog ait trouvé son public et que celui-ci évolue surtout.

    Ça veut dire que je n’étais pas la seule à me poser des questions sur ce quej e vivais lol.

    Arc, c’est quoi le livre ?

    Bise ;)

  9. Arc

    22 juin, 2013 à 17:11

    Bon, probablement que d’ici quelques mois, cette relation avec ta gérante sera résolue. Courage, c’est surement presque fini ;-) Comment le ressens-tu ? (je ne parle pas de ton départ, mais de l’aspect karmique) ?

    Mais dis-moi, tu ne vas quand-même pas laisser traîner cette histoire de problèmes gynécologiques élargis jusqu’à l’automne ?
    J’ouvre un de mes ouvrages de phytothérapie – pour moi (j’ai aussi mal au bassin lorsque j’ai mes règles, et pensais aussi ce symptôme anodin..) – et lis au passage les indications sur les fibromes utérins. Les laboratoires Weleda ont mis au point une formule injectable homéopathique qui semble « très intéressante dans les fibromes saignants (dont elle permet parfois de réduire le volume) ». (…) Les injections (dans la partie graisseuse du ventre) ne font pas mal du tout, tu peux les faire toi-même sans soucis à la maison.
    Peut-être pourrais-tu profiter de tes vacances pour voir un gynécologue (anthroposophe par exemple, le centre de formation en médecine anthroposophique pour la France est justement sur Marseille) ? ..ou après ton déménagement.. ;-)

  10. shaka

    22 juin, 2013 à 16:16

    Coucou Sylvie,

    Good game pour la barre des 1000000 :D
    Je sais que ce n’est pas très important pour toi mais tu le mérites amplement. Ton blog, aussi loin que j’ai pu voir, n’a vraiment pas son pareil sur la sphère internet occidentale. Bravo !

Consulter aussi

La femme est l’exacte égale de l’homme

  Bonjour à tous, J’ai été surprise ce matin à mon réveil de recevoir un tel message…