Accueil Spiritualité Raison et torts

Raison et torts

1

Raison et torts 1306281258288035711333378

Bonjour à tous,

Ce matin au boulot on a eu une réunion. Le chiffre est mauvais bla bla bla, que proposons-nous bla bla bla ? Bien sûr personne n’avait rien à suggérer de concret en-dehors de la gérante qui est revenue sur sa fameuse idée de travailler le soir en précisant qu’elle ne nous demandait pas de le faire gratuitement. Mais il fallait que la démarche vienne de nous.

« Ou de toi. », me précise Anahel.

Oui on aurait dit que c’est ce qu’elle aurait souhaité…

« Elle t’a tendu une perche, tu ne veux pas travailler gratuitement, elle ne te le demande pas. Elle t’a tendu une perche. Avant devant ton mutisme de la transformer en bâton. Elle n’est pas contente, elle ne sent pas ton ambition et elle a raison. Elle a raison.

Quand tu as raison nous te le disons, en l’occurrence aujourd’hui, c’est elle qui voit juste.

Elle a accusé sa mère de saboter l’entreprise en ne faisant pas les efforts attendus. Sur ce point, elle a tort et se montre injuste. Ton ancienne directrice fait beaucoup d’efforts, notamment pour gérer son immense déception.

Mais revenons sur toi, elle t’a finalement dit ce que tu voulais entendre. »

Oui, ça m’a soulagé. Je le savais mais j’avais besoin qu’elle le dise. Moi je n’arrive pas à me sentir bien dans une telle ambiance et je sais que si je sens toute cette animosité à mon égard c’est en raison de la manière dont j’ai été embauchée. La directrice a obligé tout le monde à m’attendre pendant des mois, en disant que je serai opérationnelle tout de suite alors que…

« Alors qu’elle t’a embauchée en te disant qu’elle achèverait ta formation et qu’elle te permettrait de découvrir toutes les facettes du métier. Ce sont là deux discours bien différents. Aux uns elle a dit que tu étais déjà prête, à toi elle a dit qu’elle achèverait de te former. C’est elle qui était attendue au tournant et vous allez tomber toutes les deux. »

Comment ? Je n’ai pas rêvé, ils m’ont laissé deux jours et demi.

« Ils t’ont jugé assez vite, notamment parce qu’ils attendaient autre chose. Pourtant, certains clients disent du bien de toi et ceux qui se sont plaints ne t’ont pas causé de problème, il y a une bonne raison. Néanmoins, vous avez commis une erreur toutes les deux.

La tienne est d’avoir accepté de venir. Pas de te braquer maintenant. Tu vois, ce matin, elle voulait te montrer qui commande. Mais étant une forte tête, tu as tenu à exposer ton point de vue. Tu as eu raison. C’est la raison pour laquelle la gérante a du mal avec toi, tu ne te laisses pas soumettre.

Elle t’a dit clairement que tu devais lui plaire, à elle. Toutefois, tu n’as pas l’intention d’essayer n’est-ce pas ? »

Je ne l’aime pas, c’est tout. Ne crois pas que je ne me rende pas compte de ce qu’est une entreprise. Mais ça ne m’intéresse pas d’entrer dans des jeux de manipulation. Elle me dit qu’elle ne regarde que le travail mais ce n’est pas possible. Ce n’est pas possible car ne serait-ce que ce mois-ci, je suis loin d’avoir les pires résultats. Le mauvais chiffre du mois, je ne pense pas être la seule à qui on doive l’imputer.

« Et elle ne t’a pas dit une telle chose. Elle considère que l’objectif est une base, ce que tu dois considérer comme la norme à atteindre. Par conséquent ce que tu dois penser dès lors c’est comment le dépasser chaque mois. Toi, tu cherches juste à l’atteindre.

En outre c’est à sa mère qu’elle impute ce mauvais chiffre du mois. Sa mère qui pourtant chaque mois vous sème tous allègrement. Elle manque plus d’objectivité qu’elle ne le pense. Elle voit ce qui a marché pour elle, ce qui l’a portée et elle se base dessus pour évaluer l’attitude d’autrui.

Or, contrairement à elle, tu ne te sens pas pressée de montrer ce que tu vaux. Dans ta tête, dans ton cœur, tu cherches la paix et le bien-être.

Elle te dit qu’elle te verrait bien cadre supérieur dans la fonction publique, grimpant les échelons en réussissant les concours internes, en bonne élève que tu es. Mais elle te dit aussi que dans son entreprise, elle ne recherche pas de bons élèves. Toi tu fais toujours ce que tu as à faire. Comme tu dois le faire. Elle te dit qu’elle veut plus. Elle entend qu’elle recherche non pas le premier de la classe mais plutôt celui qui aura le courage de briser les règles en quittant la classe pour se lancer dans la vie active. Elle recherche une personne pétrie d’ambition, qui ne comptera ni son enthousiasme ni ses heures et fera preuve d’initiative, portant même ses collègues.

Objectivement, tu n’es pas cette personne. Tu pars en congés demain. Ce qui l’énerve profondément c’est que tu ne t’inquiètes pas pour le travail que tu vas laisser derrière toi. Elle ne comprend pas, pour elle cela signifie que tu ne t’intéresses pas à ce que tu fais.

Alors que toi, tu as mis en place pas mal de choses, sans rien dire. Ce n’est pas suffisant, il ne fallait pas s’y prendre ainsi etc…

Elle pense à tout ce travail qui t’attend et que tu ne pourras pas faire. Pragmatique, cherchant toujours la paix pour toi, tu sais que tu n’aurais pas pu soulever une montagne à toi seule.

Ce que tu ne comprends pas c’est qu’elle voudrait te voir essayer. En ne partant pas à 17h03 tous les soirs.  Car tu l’as compris il y a longtemps, tu as beaucoup trop de travail pour une seule personne. Sa mère aussi l’a vue et a osé le dire, cela n’a rien arrangé. »

Ma marge de manœuvre est très faible. Par mon attitude j’essaye aussi de faire comprendre justement, que j’ai trop de dossiers à gérer. Que je ne peux pas faire plus avec les moyens qui sont aujourd’hui les miens. Je vois comme tout le monde ce qui ne va pas. Seulement moi, je pense que des mesures différentes de celles qui sont prônées amèneraient de meilleurs résultats collectifs.

Mais on est juste rentré dans un rapport de force ridicule…

Si elle me laissait parler, elle refuse de laisser les autres s’exprimer, se ferme dès que l’on remet en question sa gestion. Elle veut que moi je vienne la voir pour demander à faire des heures sup ?

Je n’en ai plus besoin. Je n’ai aucune confiance en elle ni en son objectivité. Et je n’ai pas besoin qu’elle me renvoie une bonne image de moi pour connaître ma propre valeur.

Elle m’a demandé quelles étaient mes attentes, je lui ai répondu franchement, elle me dit aujourd’hui qu’elle attend plus de moi pour y accéder. Ok, je l’ai entendue. Mais je ne suis pas d’accord avec son point de vue.

J’ai besoin de me sentir bien là où je suis et dans ce que je fais. Et ce n’est pas dans cette entreprise que j’ai réalisé que je visais juste en regardant dans cette direction.

« Tu l’as compris en travaillant pour toi-même, dans un tout autre domaine. Motivée non pas par une soif de réussite mais par la volonté de te sentir bien.

Eh bien comprends que c’est cela qui vous différencie. Elle, elle aurait tout fait pour qu’on reconnaisse sa valeur là où elle se serait sentie mal. Toi, tu as préféré te demander ce qui te ferai plaisir. Deux motivations distinctes. La première, la sienne, c’est l’ambition. La tienne c’est la réalisation de soi. Et ce sont des portes qui ouvrent sur des mondes radicalement différents tant que vous n’êtes pas  capables de voir ou créer un pont entre eux.

Ceci étant dit, tu as la capacité de voir ce pont car ton esprit est ouvert à l’autre et à d’autres façons de penser. Alors nous allons te donner un conseil, passe de bonnes vacances, amuse-toi bien et profite du temps qui passe.

Ce qui doit arriver arrive toujours. »

Quel drôle de conclusion ! Qui semble déconnectée du reste.

« Passe une belle soirée ma douce Sylvie. »

Lol, merci Anahel.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

Un commentaire

  1. Miss X

    28 juin, 2013 à 21:13

    Sylvie!!!^^ (alors je savais pas poster ailleurs) , as-tu le temps libre pour mettre d’autres images de la Martinique s’il te pait? L’endroit où tu vis m’intrigue (comme tant d’autres) mais vu que tu as la possibilité de faire de vraies photo je voulais te demander si tu voulais bien le faire!
    Peut-être des photos de nourritures ou autres? :) des festivités peut-être
    Un petit article sur des traditions bizarres ou autres^^?
    Bisou , et a plus tard ^^

Consulter aussi

Pourquoi la magie ?

  Bonjour à tous, « Alors Sylvie, pour aider Pascale tu as recouru à la magie.&…