Accueil Spiritualité Fais une pause

Fais une pause

4

Fais une pause 1308010221428035711428847

Bonjour à tous,

Mes guides me demandent de répondre à quelques questions, dont je peine à voir la pertinence…

« Est-ce que tu as quelqu’un dans ta vie ? », me demande Elémiah.

Est-ce que j’ai quelqu’un dans ma vie…

« Réponds s’il te plait. »

Vous savez tout ce que je pense, tout ce que je ressens et tout ce que je vis. Pourquoi me demandez cela ? Et pourquoi ici ?

« Et ta réponse ? »

Non.

« Bon, tu as quelqu’un en tête ? »

Cela fait plusieurs jours que vous me posez cette question mais non, je n’ai repéré personne.

« Est-ce que tu cherches quelqu’un ? »

Non plus en fait.

« Bon, si tu demandes à quelqu’un de regarder tes énergies au niveau sentimental, cette personne aura l’impression qu’il y a quelqu’un dans ta vie. »

Ce n’est pas le cas. Cette personne se tromperait. Mais pourquoi une telle méprise ?

« Elle te dirait que tu heureuse en ménage et tu lui répondrais qu’elle se trompe. Alors elle te rétorquerait en souriant que l’homme que tu as en tête est pour toi. »

Fantastique, dommage que je n’ai personne en tête. Remarque, pourquoi pas le gars au marcel jaune ? Tu as vu comme sa nouvelle coupe de cheveux lui va bien ? 

« Il n’est pas pour toi. »

Au moins c’est clair.

« Donc, tu serais obligée de répondre à cette personne qu’elle se trompe. »

Oui.

« Que s’est-il passé ce matin quand nous t’avons dit qu’une personne avait des vues sur toi ? »

J’ai voulu savoir qui ou au moins vérifier alors j’ai voulu faire un scan. Je me suis heurtée à une sorte de barrière de dissimulation…

Qui donc se cache comme ça ? Je n’ai pu obtenir aucune information.

« Bon, il est curieux qu’au niveau énergétique on puisse penser que tu es avec quelqu’un. »

Je trouve aussi, d’autant que moi je ne parviens pas à sentir cette personne.

« Si tu la sens, d’où le rêve de la nuit dernière et celui d’avant. Mais ce que tu captes te passe par-dessus la tête alors ton âme te le montre en rêve.  C’est trop subtil voilà pourquoi. »

Il arrive que l’on reçoive des informations longtemps avant un évènement.

« C’est vrai. Donc tu préfères garder la tête froide ? »

Oui voilà.

« Tu te souviens du rêve d’avant ? »

Je me souviens que je souriais et que je portais un superbe rouge à lèvre rouge. Ça m’allait vraiment bien, il faudrait que je trouve le même dans le commerce…  

« Tu ne perds pas le nord ma belle Sylvie. »

Je n’en ai pas l’intention Elémiah.

« Il faut une compatibilité énergétique entre deux personnes pour donner l’impression que l’un est avec l’autre même quand ce n’est pas le cas. »

Qu’est-ce que c’est une compatibilité énergétique ?

« Le graal ma douce enfant. C’est pour cela qu’il n’y avait pas d’avertissement. »

J’ai tiré les cartes hier, je n’ai pas vu cela.

« Ton tirage était orienté sur le travail. Tu n’as vu que ce que tu demandais. »

D’accord, on va en faire un autre, je sais quoi demander.

« Le fait est, qu’il demeure une inconnue de taille… »

Oui au fait, pourquoi est-ce que moi je ne sens pas cette compatibilité ? Je veux dire, j’aurais remarqué cet homme dans mon entourage non ?

« Oui, peut-être, s’il faisait parti de ton entourage. »

De mieux en mieux, un illustre inconnu, il m’a aperçu dans la rue et il rêve de moi depuis ?

« Quel cynisme. Tu as passé une bonne journée ? »

Ça va.

« … »

Bon, plutôt ennuyeuse. Mais maintenant ça va.

« C’est quelqu’un qui te connait assez. »

Sans faire parti de mon entourage et doté de capacités de dissimulation ? Tu vois ce premier portrait ne me plait pas.

« Il ne faut pas se fier aux apparences. Ce que tu ne vois pas n’est pas forcément négatif. »

Ce qui m’interpelle c’est que cette personne me voie en revanche, comment ?

« Tu n’es pas franchement discrète. Tu écris ici, tu es sur les réseaux sociaux… »

Je vais faire comme mes amis et me rebaptiser sur facebook d’un nom énigmatique autant que ridicule. Blague à part, peu de personnes sur facebook savent que j’ai un blog. Je ne suis pas si peu discrète. Je ne parle pas de mon blog, jamais, à personne.

Il y a encore moins de personnes qui savent que j’ai deux jobs. Mais tu vois j’ai compris l’autre soir que je ne vais pas pouvoir continuer à vivre ainsi, dans l’obscurité. J’ai besoin d’être dans la clarté de la Lumière. C’est cela qui me freine. Il faut que je trouve le courage de m’affirmer afin de vivre de ma passion. 

Depuis que je suis revenue de congés, chaque journée est une lente agonie. Je me sens me fermer comme une huître dès que j’arrive sur le parking, je déploie une énergie considérable pour faire face et quand je sors du travail le soir, quand je franchis la porte, je pousse un ouf de soulagement car je me sens m’ouvrir à nouveau. Et tout à l’heure, à midi en fait, j’ai réalisé combien j’étais mal depuis que je travaille là.

C’est bizarre mais, l’effet « appel d’air » des vacances ne se dissipe pas. Au contraire, je veux repartir, et ne jamais revenir. Je ne veux plus rester ici. Je ne veux plus vivre ici, je voudrais juste revenir en vacances. Il y a ma famille ici et c’est mon pays, je suis Martiniquaise, pas parce que j’ai la peau noire, parce que je suis Martiniquaise. Mais je ne veux plus vivre ici, je préfère être là-bas.

Pourquoi je te dis tout ça ? Ma mère me dit que si je veux partir je devrais le faire. Elle m’encourage même. 

« Tu voulais revenir vivre ici en 2009 ? »

Non, je n’ai jamais voulu mais surtout parce que je ne voulais pas revenir chez mes parents.

« Et vivre seule en Martinique ? »

Je ne suis pas malheureuse d’être ici, j’aime la Martinique. Je te l’ai dit je suis Martiniquaise, c’est clair dans mon cœur et dans ma tête. Mais  moi je n’ai pas grandi ici et je préfère être là-bas.

Par contre j’ai besoin qu’il y ait de l’eau à proximité de mon lieu de vie, c’est bizarre non ? Je ne me sens pas bien quand il n’y a pas d’eau…

« Il y en a toujours eu, toujours. »

C’est vrai.

« Donc tu veux partir ? »

Oui.

« Et tu ne le disais pas. »

Ça y est je l’ai admis.

« Ta mère t’encourage mais pas à partir en France. Elle te demande ce que tu penses du Canada. »

Où je n’ai jamais mis les pieds. Comment pourrais-je en penser quoi que ce soit ? Je voudrais y aller en vacances, mais pas en hiver. Je déteste le froid et l’hiver. Et quand j’entends dire que les température peuvent descendre à – 45 alors que je ne connais pas de températures plus basses que – 7 degrés, je ne suis pas emballée.

« Tu gardes en tête les hivers marseillais où il fait rarement moins de zéro degré. »

Je les trouve parfaits comme ils sont !

« A Paris c’est autre chose. »

Je sais, je te dis que j’ai connu – 7°.

« Pas plus bas ? »

Dieu m’en préserve. Remarque ce serait l’occasion de retourner en Martinique si je partais lol.

« Tu veux partir Sylvie ? »

Oui.

« A Marseille l’air marin protège du froid. »

Je sais oui, dans les terres les températures sont plus basses, comme à Aix. Je me souviens très bien du décalage lol ! Il y a moins de mistral à Aix mais le fond de l’air est plus froid l’hiver et plus chaud l’été.

« Il faut suivre ton cœur. Qui sait de quoi demain sera fait après tout ?

Tu sais, si quelqu’un regardait tes énergies au niveau sentimental, il verrait que quelque chose est en train de se mettre en place. Mais quelque chose qui lui semblerait bizarre. »

Pourquoi bizarre ?

« Parce qu’il arrive qu’une seule porte déverrouille toutes les autres. »

En ce moment je ne cherche vraiment personne.

« Nous le savons. Tu cherches autre chose. Fais une pause, c’est un conseil petite fille. Passe une belle soirée. »

Lol, merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. Cassandre

    5 août, 2013 à 20:26

    Parce qu’il me faut défendre mon cher cher très cher Québec que j’ai jusque dans la peau…

    On a rarement des hivers qui vont en bas de -15 en réalité. Ce sera une journée ou 2 dans l’hiver et c’est tout. En réalité l’hiver ressemble plus ou moins a celui de Paris avec plus de neige et des nuits plus froides… Mais la nuit on dort non?

    A moins que tu veules aller dans les plaines en Alberta là oui tu aurais du moins 40 en hiver… C’est des plaines le vent ne rencontre aucun obstacle.. Au Québec on a plein de montagne d’eau, de lac, de grands espaces vert etc. Jamais je n’ai trouvé un camping sauvage en France ou je ne voyais pas mon voisin XD Au Québec quand je vais campé si je ne voyais pas que le site a été dégagé pour mettre une tente et indiqué par une carte en plus d’avoir des indices d’occupation précédente, je pourrais presque penser que je suis seule au monde dans cette nature.

    • crystallia

      5 août, 2013 à 23:10

      Salut Cassandre,

      Je n’aime pas l’hiver parisien lol ! Je n’aime pas l’hiver tout court.

      Mais je vais te dire, j’irais bien en vacances par chez toi.

      Bise;)

  2. galine4

    1 août, 2013 à 11:39

    coucou

    trop lol la bretagne, c est génial!!

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : difficulté cause diabete

  3. Camille

    1 août, 2013 à 9:03

    Coucou Sylvie,

    Et la Bretagne, non ? Ca te dit pas ?
    Pourtant tu en aurais de l’eau là-bas vu tout ce qu’il flotte !

    je sors
    ->

Consulter aussi

Deux enfants

Bonjour à tous, Aujourd’hui je vais vous raconter une petite histoire. Deux enfants …