Accueil Spiritualité Soigner et guérir

Soigner et guérir

13

Soigner et guérir 1310050852268035711613942

Bonjour à tous,

Peu après avoir accepté la contre-proposition de mes guides concernant l’énergie de guérison, j’ai senti que j’allais bientôt y être confrontée en situation. Ce que j’appréhendais. Cela me fait penser à la première fois que j’ai tiré les cartes.

Je ne savais pas quoi faire moi et le manuel était si succinct. Bien sûr il n’y avait personne pour me dire de quelle façon procéder. Alors j’ai tiré et ne connaissant le sens d’aucune des cartes (des arcanes majeures en plus) j’ai voulu me référer au fameux manuel.

A ma grande surprise la réponse semblait cohérente. Bon, je ne me suis pas attardée au fond, tant mieux si ça collait.

Très peu de temps après j’ai été amenée à tirer pour un tiers eh oui, j’avais eu la mauvaise idée d’aller raconter mon expérience sur un forum. J’ai donc tiré, sans conviction et avec la peur au ventre.

Ensuite craignant d’être tombée à côté car je ne connaissais pas trop ce tiers, j’ai choisi de garder mon tirage pour moi. C’est alors que j’ai commencé à avoir mal  la tête. Une douleur lancinante sur le côté gauche à l’arrière du crâne. Je me suis couchée avec, réveillée avec et elle a finalement disparu après que j’ai pris mon courage à deux mains et que je fais part de mon tirage à la personne concernée. J’étais tombée juste, cela m’a rassurée.

Il m’a fallu beaucoup de temps pour me sentir à l’aise avec ma médiumnité. Au départ on aurait dit un truc qui s’imposait à moi juste pour me gâcher la vie. Je ne comprenais rien, je n’arrivais pas à obtenir les explications claires et détaillées que j’aurais voulu trouver, une galère. 

A cette époque je ne pouvais pas communiquer avec mes guides comme aujourd’hui, et il se passait tellement de choses, il y avait tellement de manifestations, j’avais du mal à voir clair, à gérer. Le jeu de tarot, je l’ai acheté suite à un concours de circonstances. Je l’avais repéré à Virgin, c’était le tarot manga, sérieusement. De toute façon à cette période de ma vie je ne voulais pas entendre parler de boutique ésotérique. Bref, je l’avais repéré mais je me disais, je ne vais pas mettre de l’argent là-dedans ça ne sert à rien.

Puis quelques jours plus tard en dévalant les escaliers de mon immeuble, je tombe sur un billet de 50€. Croyez-le ou non, la première chose à laquelle j’ai pensé en voyant ce billet, c’est le jeu. J’ai été l’acheter. La très grande douceur des images me rassurait, le côté « girly » aussi, c’était un jeu très mignon. Exactement ce dont j’avais besoin pour ne pas rester effrayée lol.

Je souris maintenant quand je repense à tout cela. Pourtant, on a l’impression qu’on a fait du chemin et puis soudain, on se retrouve dans le même état que des années en arrière et hop, se rappelle à soi l’humilité. C’est cela aussi la vie. Dur.

Quand j’ai senti donc que l’occasion de me confronter à l’énergie de guérison allait arriver, je n’ai pas sauté de joie. Je me suis plutôt sentie désemparée.

Pourquoi n’y a-t-il jamais de mode d’emploi clair à porter de mains ? En outre, je suis là à chercher une voie professionnelle sérieuse et épanouissante et voilà ce qui me tombe dessus ? Je me suis dit, mais il y a un problème, cela fait deux fois déjà que les choses tournent ainsi, je finissais mes études quand ma médiumnité s’est rappelée à moi.

Comment me rassurer, comment sentir en moi et par moi-même que cette énergie m’est bien destinée ? Ayant besoin de réponses, je mets de côté à contrecœur la recherche de ma future formation puisque de toute façon, je ne fais que patauger.

Dans le même temps, je croule soudain sous le boulot et je me fatigue d’autant plus vite que les fibromes jouent sur mon cycle menstruel qui lui-même met à mal mes maigres réserves de fer. Pragmatique, j’en profite pour demander s’il n’existerait pas un moyen pour moi d’utiliser cette énergie de guérison pour me défaire de mes propres problèmes.

Mes guides me répondent que les dons de guérison ne sont pas destinés à ceux qui s’en servent. Ils me disent que je n’ai pas la puissance nécessaire pour me soigner moi-même ou pour « réparer » les nœuds qui sont à l’origine de mes intolérances alimentaires. Il me rappelle qu’ils m’ont toujours dit de prendre soin de moi et de mon corps et ils me conseillent de garder en tête que je peux consulter des médecins si j’en ai besoin.

Evidemment une telle réponse ne me convient pas. Je ne comprends pas pourquoi je devrais être lestée d’un fardeau tel qu’un « don » uniquement utile aux autres. Et moi alors ?

Des jours que je cherche quel aliment je ne parviens plus à digérer car je sens les symptômes d’une intolérance et ils osent me répondre ça ?

Puis l’autre soir, je fais quelques courses au supermarché et je cherche du regard le lait délactosé quand j’entends distinctement, tu peux t’en passer. Sur le coup je me suis étonnée. Mes guides m’ont conseillé d’acheter du lait de riz. J’ai demandé pourquoi, je suis intolérante au lactose pas à la caséine. Ils ont insisté, j’ai fait un test, il semble qu’effectivement je digère mieux sans lait même délactosé…

« Moins de sucre aussi. », me dit soudain Sammael. Justement je viens de racheter du sirop d’agave, il passe un peu mieux. Mais j’ai une telle envie de bonbon en ce moment…

« Ca révèle une carence t’avait dit ta nutritionniste. »

Ce sont mes dernières règles qui se sont mal passées ! Je me sens faible depuis.

« Il faut que tu manges plus de fruits, de légumes et de poisson. Essaye. Mange du poisson pané ou en beignet. Tu peux les préparer. Tu n’aimes pas les poissons en sauce, fais du poisson pané, pour t’habituer à en manger sous une forme que tu apprécies et petit à petit, tu essaieras le poisson en sauce. »

 J’aime les fruits.

« Les légumes, essaye d’en manger un peu plus. Dans du riz par exemple ou avec des pommes de terre. Ne mange pas des légumes seuls, tu vas devoir te forcer, essaye avec du riz et des pommes de terre. Si tu mangeais mieux tu aurais moins de problème. Fais des crêpes avec le lait de riz à la vanille. Tu verras que cela te plaira.

Pour les fibromes, il faudrait que tu changes de vie totalement pour cesser d’en fabriquer. Il n’y aura pas de miracle, tu veux les voir disparaître, les médecins pensent que tu en refabriqueras si tu les enlèves d’un coup. Ils ne préconisent qu’une seule solution définitive mais pas à une femme de ton âge. »

 Je refuserai une hystérectomie aujourd’hui de toute façon. Je veux avoir des enfants, j’en ai pris conscience, c’est vraiment quelque chose que je veux.

« C’est bien. On avance. »

Thor aussi a dit cela l’autre jour, pourquoi est-ce que vous dîtes cela ?

« Tu comprendras. Continue ton histoire. »

Parlons plutôt de la bonne façon de me débarrasser des fibromes. Pourquoi j’en fabrique ?

« Tu sais déjà, c’est comme ta réserve. Mieux vaut cela qu’autre chose ma douce enfant. »

Je vois. Je comprends. Du moins j’avais compris il y a un moment mais je me demandais quand même s’il était possible de m’en défaire sans déplacer le problème…

« Tu sais comment guérir, d’une manière générale ? »

Oui je sais, j’ai su que je savais, que j’avais toujours su quand j’ai eu besoin d’expliquer lors d’une consultation récente. Tout était si fluide, si naturel. Je sais comment guérir, je sais que guérir ce n’est pas soigner et je sais que c’est un travail difficile, profond, qui demande énormément de compassion et de foi. Même avec un don de guérison.

C’est l’âme seule qui guérit, si elle l’a décidée et le travail du guérisseur c’est d’amené la personne soignée à accepter de laisser son âme guérir. Soigner à la limite c’est facile, si on s’attaque uniquement aux symptômes. Mais pour guérir il faut que celui qui soigne et celui qui est soigné s’impliquent, de la même manière. L’un devant guider l’autre et transmuter toutes les énergies au passage.

C’est un travail lourd, plus que tout ce que j’ai pu faire jusqu’à aujourd’hui. C’est Eledahiel en plus qui filtre les énergies de ceux que je reçois en consultation.

Dans la guérison, on est obligé d’ouvrir son propre canal car l’énergie de guérison passe par nous. Sauf à créer un égrégore spécial. Mais je ne peux pas faire cela, je vais dire un truc qui va peut-être choqué quelques uns mais je ne peux pas créer d’égrégore car cette énergie, elle est comme la Source, elle est pure et parfaite. Elle s’emploie seule pour moi.

« Emploie-la seule. »

Il me faut une méthode. « 

En situation tu sauras. Tu n’as pas besoin de toucher les gens en vérité, c’était une image, tu n’as même pas besoin d’être à côté d’eux. »

Ah, ok.

« Alors ma belle Sylvie, te voilà obligée de réécrire la fin de ton article. »

Je hais internet explorer. Je ne dirai rien de plus.

« Je vais t’aider. Cette énergie de guérison s’est rappelée à toi alors que tu cherchais une nouvelle voie professionnelle. Dis-toi qu’il n’y a pas de hasard. Utilise tes propres outils pour te construire une vie qui te ressemble. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

13 Commentaires

  1. Cel

    21 novembre, 2016 à 11:56

    Bonjour,

    Merci pour vos mots.

    Bises

  2. crystallia

    21 novembre, 2016 à 0:11

    Coucou !

    « Vivre c’est aimer. Aime, même si c’est le fait de pouvoir profiter du calme d’un intérieur que tu auras rendu agréable. »

    C’était la réponse de Gabriel.

    Bise ;)

Consulter aussi

Maquillage

Bonjour à tous, « Parle-moi. », me demande Sammael. J’aime mie…