Accueil Spiritualité Le retour de Lauviah

Le retour de Lauviah

9

Le retour de Lauviah 1310100356518035711626521

Juste de toi à moi, bonjour mon frère.

« Je t’avais dit que je reviendrai. »

Juste maintenant.

« Quand tu as besoin de mon soutien, je suis là. »

J’ai besoin de plus que ça. Je suis sous le choc, complètement sous le choc. Je ne comprends pas.

« Parle avec moi, comment s’est passé ta journée ? »

Bien, elle a bien commencé, j’ai donné une consultation ce matin juste avant le travail. En fin de compte ça m’aide à bien démarrer la journée. Ensuite, la journée s’est déroulée tranquillement, la gérante n’était pas là. Elle n’est pas là le mercredi. Et aujourd’hui, j’ai compris que sa mère cherchait à m’impliquer dans un combat qui n’est pas le mien, qui ne doit pas être le mien.

Puis ce soir, j’ai reçu un appel d’un ami qui me disait pouvoir me prêter la saison 1 de Game of Thrones et je suis allée le voir. On a discuté un peu et puis je suis rentrée avec le DVD. Le téléphone a sonné à nouveau, j’ai décroché et j’ai discuté avec Elot, que j’ai connu ici sur le blog. Et elle m’a dit quelque chose qui a éclairé ma vieille salle de bain sous un angle nouveau. J’ai revu la cicatrice sur le mur crasseux de la salle de bain figée dans la saleté. La cicatrice qui suintait, seule chose qui paraissait vivante dans cet espace éteint, comme en suspens dans des tonnes et des tonnes de crasse.

Je me souviens de ce rêve, et de ta présence amicale, à l’époque je ne t’avais pas reconnu.

J’ai passé des années à me demander ce que signifiait cette cicatrice, j’ai demandé maintes fois je n’ai pas eu la réponse. Aujourd’hui je suis choquée oui et en même temps comme libérée.

Vous avez fait du bon travail, je le vois maintenant. Ce sont les faits qui sont durs à entendre, cette réalité derrière la cicatrice suintante. Je ne suis pas choquée parce que je me sens une victime, ce n’est pas le cas, pas dans cette vie. Mais je comprends pourquoi je ne souhaite pas être une femme.

« Sur le moment tu ne lui as rien dit. »

J’ai accusé le coup, je ne pouvais pas lui parler, pas sur l’instant. J’ai continué à discuter, avec légèreté, je ne pouvais pas faire autrement. Quand on a raccroché j’ai réalisé.

Dans cette présente existence, j’ai toujours été aimée et entourée par des proches. Je me sens en sécurité là où je suis, il ne m’est rien arrivé d’horrible. Mais il y a une chose dont je ne me suis pas remise n’est-ce pas ?

Avant, dans une autre vie. D’où la cicatrice. D’où cette peur du viol que rien ne justifie. Et cette empathie que je ressens envers les victimes dont j’entends parler. Pourquoi ne me l’avez-vous pas dit ?

« Tu l’as compris toute seule, quand tu as été prête. »

Pourquoi ne m’en suis-je pas remise ?

« Pourquoi ne te ménages-tu pas ? »

Parce que je suis morte juste ensuite n’est-ce pas ? Je sais que c’est ce qui s’est passé, je le sais maintenant.  Ca va mieux, là maintenant ça va mieux, le choc s’en va. C’est marrant.

C’est vrai je me sens libérée et donc beaucoup mieux. Qu’est-ce qui va m’arriver maintenant ? Est-ce que ça va aller pour moi ? Est-ce que je ne vais plus mourir comme ça ? Après une chose pareille ?

« Tu es en train de laisser aller certaines énergies, c’est normal. »

C’est pour ça que je vois les femmes faibles…

Promets-moi que ça ne va jamais se reproduire.

« Je t’ai promis une chose, tu t’en souviens ? Je t’ai promis que tu rencontreras quelqu’un avec qui les choses se passeront bien parce que vous vous entendrez bien. »

Pourquoi la totalité des femmes qui me parlent de rencontrer quelqu’un me disent de prendre bien soin de choisir un homme gentil ?

« Eh bien parce qu’avec l’expérience elles se sont rendues compte qu’un homme tendre est souvent un homme gentil. »

Là maintenant tu vois, je ne pense pas à rencontrer quelqu’un.

« Ce qui est normal, tu dois encore laisser aller. Laisser le pus sortir de la cicatrice. »

Je crois que je vais me reposer un peu maintenant, je n’ai plus envie de parler.

« Pendant un temps indéterminé, tu vas pouvoir te reposer. »

Que veux-tu dire ?

« Tu as apprécié Game of Thrones ? »

Oui, j’ai regardé les deux premiers épisodes. Il y a une jeune femme qui est mariée de force au début. Mais elle parvient à s’extraire de la place de victime justement. Je vais regarder la suite. Pas ce soir, mais je vais regarder. Ensuite j’espère qu’il me prêtera la saison 2 si j’accroche vraiment.

« Tu le trouves gentil ? »

Oui. Il est gentil.

« Il y a des tas d’hommes gentils. Il n’est pas le seul. »

Je sais.

« Il est temps de changer de route. Et de laisser partir ton jaguar. »

Je perds mes dons ?

« Tu peux le voir ainsi ou alors accueillir dans la confiance. Laisse-le s’en aller. »

Non.

« Si, laisse-le partir. Tu auras un nouveau totem principal. Dis-lui au revoir, il est temps de changer de route. »

Mon jaguar, il accompagne la femme et la chamane que je suis. Il est comme mon ombre.

« Tu as eu d’autres totems, tu t’es vu avec un tigre. Dans une autre vie. »

Oui mais aujourd’hui je me sens proche de mon jaguar.

« Il est temps de changer de route, laisse-le partir. Et laisse venir. »

Moi aussi je vais avoir un oiseau maintenant ? Comme beaucoup des lecteurs du blog ?

« Ce sera une biche. »

Une biche ?

« Oui et elle arrive déjà. Il est temps de changer de route et d’aller vers plus de calme, de paix et de sérénité. Il est temps de permettre la congruence. Aie confiance, dors bien, demain est un autre jour. 

Répète après moi, un cercle »

Un cercle

« n’a certes pas de commencement »

n’a certes pas de commencement

« toutefois »

toutefois

« le Tout est le commencement et la fin, en un cercle parfait et immobile. »

Le Tout est le commencement et la fin en un cercle parfait et immobile, une formule de renouvellement énergétique, merci à toi. Tu vas rester cette fois ?

« Qui suis-je pour toi ? »

Tu es moi, tu es mon frère.

« Alors oui je vais rester. »

Bonne journée à tous et surtout à Elot ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. Laurence

    11 octobre, 2013 à 22:19

    Bonsoir Sylvie,

    Ton article m’a fait sourire sur deux points. A commencer par l’animal totem, lorsque tu dis « je ne vais pas avoir un oiseau comme beaucoup de mes lecteurs ». C’est marrant car j’étais persuadée étant ado que mon animal totem était une chouette. Puis j’ai changé d’avis/de ressentis au cours de mon existence, pensant que finalement je me faisais des idées et que je ne savais pas finalement quel était mon animal. Il ne m’est jamais venu à l’esprit que l’on pouvait tout simplement en changer.

    Et puis le fait que tu trouves les femmes faibles. C’est malheureux car je ressens exactement la même chose. Si je regarde autour de moi, je suis indignée la plupart du temps de la « soumission » des femmes par rapport aux hommes et surtout à leurs maris ou conjoints. Et ce qui est plus grave, c’est que j’ai toujours l’impression qu’un homme ne cherche qu’à soumettre une femme, même de façon déguisée. Voilà qui offre de belles perspectives amoureuses :)

    Enfin, je voulais te remercier pour tout ce que tu écris et nous fait partager à tous. J’ai déjà du le dire quelque part, mais tu nous apportes beaucoup et j’avais envie de te le redire.

    Je te souhaite en tous cas plein de belles choses en cette période d’automne.

    Bises.

  2. Heureuse

    11 octobre, 2013 à 19:29

    Merci à toi Sapin!

  3. Xavier

    11 octobre, 2013 à 8:52

    Bonjour Sylvie,

    Une grosse pensée pour toi :) ,

    C’est vrai qu’en lisant cette article rester insensible c’est pas possible. J’espère aussi savoir ce qui me bloque et qu’elle est l’origine de la souffrance en moi ou dans mes plusieurs moi :) .
    Si on se croisent dans l’astral je te ferai un bisou ensoleillé

  4. Sapin

    10 octobre, 2013 à 22:40

    J’ai dit changement d’animal totem, ce serait plutôt potentiel changement, pardon. Plus largement, au delà du totem, le mouvement d’énergie vers autre chose, qui est déjà là.

    Comme Witchlight Dreams, après la lecture de cet article je suis arrivée dans un état étrange et assez fort, perturbant, qui a un goût ambigu. En partie, c’est un peu comme si j’étais sur deux états qui n’allaient pas ensemble, mais en plus complexe et informe. Un malaise qui doit aussi son étrangeté par le fait d’être non identifié. Clairement, je ne le rattache à rien, c’est pour ça que je n’en avais pas parlé du tout avant de lire le commentaire interpellant pour moi, du coup, de toi Witchlight Dreams. Merci d’en avoir parlé…
    Le discernement viendra, j’imagine.

    Bises

  5. Witchlight Dreams

    10 octobre, 2013 à 22:06

    Bonsoir,

    La lecture de ton article m’a rendu toute chose… Une sensation de perte de repères (comme si mon ancrage sautait) puis de vide intense à combler.
    Comme si cela avait touché une corde sensible.
    Je ne sais pas si c’est la compréhension du traumatisme du viol qui fait écho, ou la formule de renouvellement énergétique.
    Sûrement les deux… Très perturbant…

    Bise

    Cel

  6. Sapin

    10 octobre, 2013 à 20:44

    Bonjour,

    Sylvie,
    je n’ai rien à dire niveau contenu mais je laisse un commentaire comme une simple petite présence, et pour dire que j’ai lu tes mots.
    Puisse ton repos être agréable, et parfaitement adapté à toi, à ton rythme.
    Merci pour cet article, d’une manière différente de d’habitude, que je ne vois pas comment expliciter cependant, là…
    Niveau contenu, si peut-être, je salue ton changement de totem. C’est pas très explicite non plus, mais c’est la phrase qui se rapproche le plus de mon intention. Courage à toi et douceur dans tous ces changements.

    Anduril,
    Merci de m’avoir fait penser à l’automne sous cet angle avec ta phrase. : )

    Heureuse,
    Merci pour la joie évoquée dans l’angle de vue que tu as décrit.
    Ca m’évoque, dans le contexte, l’image d’un rayon de soleil qui traverse une plaie en la nettoyant ce faisant, puis évoque les futurs possibles partant en étoile à partir du point de guérison, dans une joie de soleil et de l’air qui redonnent vie, renouveau, mouvement, circulation. Vision personnelle qui m’est agréable.

    Douce journée ou soirée : )

  7. Anduril

    10 octobre, 2013 à 15:28

    Bonjour Sylvie,

    Pas facile d’accueillir le changement. L’automne est une période propice pour lâcher ce dont nous n’avons plus besoin. Tu n’es pas seule.

    Bises

  8. crystallia

    10 octobre, 2013 à 11:26

    Bonjour Heureuse,

    J’avais encore besoin d’être rassurée hier soir, voilà tout.

    Bise ;)

  9. Heureuse

    10 octobre, 2013 à 8:05

    Bonjour Sylvie,

    Ravie pour vous de ce nouveau jour qui se lève! ;-)

    Toutefois, j’ai été interpellée par cette phrase « promets-moi que jamais ça ne va se reproduire », il n’y aurait pas une équivoque là-dessous?

    Bonne journée à tous!

Consulter aussi

« Multipotentiel »

Bonjour à tous, Vous avez déjà vu ces publicités, comment trouver sa voie en tant que mult…