Accueil Spiritualité De la théorie à la pratique

De la théorie à la pratique

7

De la théorie à la pratique 1310171240138035711647054

Bonjour à tous,

« Alors petite fille, comment s’est passé ta journée ? », me demande Sammael.

Que dire…

« La vérité. Alors ce combat contre l’anémie ? »

Hier je me suis réveillée si faible, encore, que j’ai compris qu’il était urgent que j’aille faire les analyses que m’avait demandé le médecin. Alors je me suis levée, je me suis douchée et j’ai filé au laboratoire d’analyses médicales le plus proche.  Qui eût cru que je ferais face à une telle queue un mardi matin, 6h15 !

Même schéma dans le second laboratoire où j’ai filé. Me voyant rentrée, mon père m’a demandée comment les choses s’étaient passées, je lui ai expliqué, ma mère a suivi, de loin.

Je mange et vais travailler. Mais quand je rentre à la maison, maman vient me demander comment je vais, elle me rappelle que mes congés remontent à juillet, qu’elle comprend que je sois fatiguée. Et elle sort de la salle de bain ces vitamines que le médecin m’avaient prescrites pour les moments où je serais « à sec » et que j’avais totalement oubliées…

Vive maman, aujourd’hui je me suis sentie bien toute la journée. Hier déjà dans l’après-midi j’ai nettement senti la différence.  Je suis contente.

« Que t’avions-nous dit quand tu nous a demandé de l’aide ? »

Aide-toi d’abord et nous t’aiderons ensuite. 

« Et tu es allée au laboratoire de bon matin. »

Oui.

« Et ta mère a trouvé ces vitamines. »

Oui !

« Il fallait que tu reconnaisses que tu n’allais pas bien au lieu de faire semblant de ne pas avoir remarqué que tu avais de plus en plus de difficultés à te lever le matin. Ou mal à la gorge depuis des jours, un mal de gorge qui ne s’aggrave pas, ne passe pas non plus… »

Oui je sais, c’est un des symptômes de la carence en fer qui génère elle-même d’autres carences…

« Tu es trop habituée à vivre avec cette maladie, tu n’es pas attentive aux symptômes. Ils font trop partie de ta vie. Mais tu ne vas pas en rajeunissant. Il faut prendre soin de toi.

Pour t’y aider tu vas passer le reste de la semaine sans pouvoir te servir de tes capacités spirituelles. »

J’en ai besoin, j’ai plein de boulot.

« Nous t’avons demandé de te reposer, combien de fois ? Tu as toujours mille choses à faire. »

Tu ne vas pas me faire ça ?

« Si, repose-toi quelques jours. Le temps que les vitamines te profitent. »

Bon, j’entends ce que tu me dis. Mais j’ai remarqué une chose, quand je réponds aux consultations, j’en sors toujours comme « enrichie » et si j’étais fatiguée, soudain, je suis comme en grâce.

Alors que si je ne peux pas travailler, il ne me restera que le bureau et c’est une catastrophe, c’est cela qui me plombe ! Aujourd’hui c’était horrible, ce matin la directrice m’a convoquée pour me parler d’une erreur réalisée par une cliente importante qui s’en prend à nous aujourd’hui parce que son propre patron est sur son dos. C’est elle qui s’est trompée, pourquoi elle ne le reconnait pas simplement ?

Il lui faut un coupable extérieur ? Et tout le bureau de s’émouvoir, ma patronne qui soudain se montre aussi vexée que la cliente, pourquoi ? Cette femme s’est trompée, quel rapport avec nous ? En plus je dois aller la voir lundi…

Je n’ai pas hâte.  En outre c’est bientôt la fin de l’année, mes clients ont besoin de boucler leur bilan comptable, ils vont tous appeler pour demander ci et ça. Je n’aime pas la fin de l’année pour cela.

Une autre vient déjà de me dire qu’elle veut me voir, « qu’il faut qu’on fasse un point ». Mais j’attends ma cliente préférée, la spécialiste des demandes de duplicata. Que des documents que je ne peux pas signer et que ma patronne ne signe pas sans explication. Chaque fois je dois réexpliquer la demande de la cliente, pourquoi elle a besoin de ces documents etc…

En outre je supporte très mal l’ambiance du bureau et la communication.  Très mal. Et là, tu vois tu ne me rends pas service du tout en vérité.

J’aime donner des consultations, c’est ma bouffée d’air.  

« Je te remercie pour ta franchise. Il faut que toi aussi tu exprimes ta souffrance mais si tu n’en as pas conscience, tu ne peux pas le faire.

De la même manière que tu es habituée à vivre avec ton anémie, tu es habituée à vivre avec cette souffrance liée au travail. Il est évident que tout ce que vous vivez vous touche et vous affecte de différentes manières. Il  est normal pour un adulte d’apprendre à faire la part des choses. Il y a le travail et le reste. Il peut être bon de savoir séparer certains domaines de son existence.

Néanmoins, lorsque pour diverses raisons un des domaines de votre vie amplifie des ennuis de santé ou affecte négativement votre vie sentimentale par exemple, change votre rapport à l’argent, votre caractère, alors, il est temps de réaliser l’intensité de votre souffrance.

Celle-ci s’exprime malgré vous car vous ne réalisez pas son importance. Aujourd’hui vois-tu la tienne ? Ta fatigue semble disparaître dès lors que tu travailles à quelque chose qui te plait et pourtant, tu es réellement carencée actuellement.

Nous te le disons, nous ne creuserons pas aujourd’hui, il est concrètement possible de faire reculer certains types de maux rien qu’en changeant de vie. Ou en améliorant la sienne.

Tu as déjà compris qu’un changement radical n’était pas envisageable en un tour de main pour toi. Mais là tu écris et que ressens-tu ? »

La même chose qu’en consultation, comme si je m’élevais à un niveau où je ne reçois plus que des énergies productives et agréables.

« Achète de l’HE, celle qui t’avait été conseillée et qui a un goût d’estragon. »

Je vais essayer oui. Pour le fer.

« Et réalise que les plus grandes souffrances sont souvent celles qui hurlent si fort que vous ne savez plus comment les écouter. Tu gardes tes capacités mais c’est demain que tu travailles, pas ce soir. Ce soir, tu vas tranquillement rigoler un peu. »

C’est une bonne idée, ça me plait aussi. 

« Parfois, la solution à un problème qui apparait simple, s’avère complexe. C’est parce qu’en réalité, le problème l’est aussi. Tu est clairement liée à la Lumière. Mais ton emploi conviendrait davantage à des personnes liées à l’Ombre. Cela ne pourra jamais te convenir. Jamais. Tu n’as pas l’ambition qu’il faut et tu ne connais pas la Volonté de l’individu imparfait. »

Et qu’est-ce donc ?

« C’est ce qui vous permet de prendre conscience que la poursuite d’objectifs collectifs peut être la source de l’enrichissement et de l’épanouissement personnels. Pour toi, une entreprise est une entité creuse et vide de sens, tu ne considères que les hommes. »

C’est vrai, bien résumé.

« L’individu imparfait est celui qui sait que seul, il ne pourra jamais atteindre les mêmes buts qu’au sein d’une entité plus grande. C’est celui-là qui accepte l’entreprise et son fonctionnement. Toi, tu es profondément convaincue que la réalisation de soi est un chemin personnel autant que solitaire et quoi que l’on puisse te dire, tu ne pourras jamais voir les choses autrement. Tu es dotée d’une boussole assez particulière, tu as un esprit scientifique mais un regard  d’artiste et un profond intérêt pour tout ce qui touche à la psyché humaine.

Tu n’as rien à faire dans une entreprise commerciale. Tu ne pourras jamais que t’ennuyer. A cause de ce regard d’artiste. Tu as besoin de travailler sur quelque chose qui soit toujours en évolution et qui te pousse à creuser, à t’interroger tout en te permettant de créer. Si tu étais devenue psychologue, un matin tu serais réveillée en pleurant, te demandant pourquoi tu n’avais jamais appris à dessiner.

Mais si tu étais devenue peintre par exemple, tu aurais été particulièrement torturée.  Pourquoi n’as-tu pas le sentiment qu’il y a deux personnes en toi ? Parce qu’à l’âge où TOUS tes amis et anciennes connaissances d’université trouvaient des emplois intéressants, faisaient de belles rencontres sentimentales, des enfants, achetaient des appartements, bref, faisaient ce que tu aurais voulu faire toi aussi, tu te réveillais au milieu de la nuit de l’âme.

La spiritualité a permis à la femme que tu es de se découvrir et de se sentir en phase avec elle-même quand rien, aucun repère extérieur ne pouvait plus t’y aider, ils étaient tous tombés.

Nous t’avons posé une question un jour, tu as répondu non. Ta réponse était honnête, nous l’avons respectée cependant je te la repose aujourd’hui. Ce travail que nous avons fait avec toi, tu saurais le faire avec d’autres ? En faisant pour eux, avec eux, ce que nous avons su faire ensemble ? »

C’est un travail très lourd, je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas.

« Passe une belle soirée, une belle nuit. La nuit porte parfois conseils. »

Lol, on verra, merci à toi.

Bonne journée à tous ;) 

 

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    20 octobre, 2013 à 14:48

    Bonjour à tous,

    Ces derniers jours que de prises de conscience pour moi effectivement. Tout est allé très vite.

    Et de lire que tant d’autres parmi vous trouvaient des correspondances dans mes mots a aussi été l’occasion ‘une belle prise de conscience.

    Je vous remercie tous.

    Bise ;)

  2. Witchlight Dreams

    18 octobre, 2013 à 23:09

    Bonsoir,

    Merci beaucoup Saïda pour ces réponses et conseils ! Je souffre également d’anémie ET de troubles d’ordre hormonal. Je m’appuie sur les HE quand le traitement de mon médecin ne semble pas suffisant, mais je n’en connais pas beaucoup. Je pense que je vais donc tester ! ^^

    Bise,

    Cel

  3. Saïda

    18 octobre, 2013 à 5:13

    Bonjour Cel alias Witchlight Dreams,

    J’ai conseillé cette HE ou plante à Sylvie, car je souffre aussi d’anémie chronique, dûe entre-autre à mes règles abondantes et douloureuses depuis mon adolescence. « Artemisia vulgaris » ou « Artemisia dracunculus », sont, toutes deux, des variantes de l’Armoise, souvent utilisées en homéopathie ou en phytothérapie pour guérir les soucis relatifs à des troubles d’ordre hormonal ou de circulation sanguine. Si j’ai proposé ce conseil à Sylvie, c’est que le jour avant la lecture de son poste « Soigner et Guérir », j’avais fait un rêve. A la fin de ce rêve, une phrase m’est apparue et j’ai entendu clairement  » … souffrir d’Artemise ». Ce n’est PAS ANODIN ! Car, la plante « artemisia » ou « armoise » est une plante de la féminité (en référence à la déesse Artémis). En clair, « souffrir d’Artemise » dans mon rêve peut signifier  » renier, négliger ou occulter sa propre féminité  » lorsque l’on est une femme. J’ai simplement fait le lien entre mon rêve et le désir de soigner et guérir chez Sylvie ses troubles fonctionnels hormonaux. Pour cette raison, je lui ai aussi suggéré « l’artemisia dracunculus » en HE (communément HE d’estragon), car cette plante sous cette forme a une source potentielle pour maintenir un taux de FER essentiel dans l’organisme et réguler le cycle menstruel. L’Artemisia vulgaris s’utilise principalement en infusion (feuilles séchées). C’est une plante utilisée également par les voyageurs, par les pèlerins qui doivent faire un long voyage, afin de préserver leur vitalité et d’éviter la fatigue chronique durant leur chemin. Voilà, j’espère avoir répondu à ta question, OUI, c’est transposable, car c’est une plante aux vertus universelles. Mais,je déconseillerais vivement à ceux qui seraient facilement allergiques aux huiles essentielles (HE). A tester donc ! Prends bien soin de toi !:-)

  4. Feu-de-lumiere

    18 octobre, 2013 à 0:47

    Oh, jolie finalité!
    Bonne soirée :)

  5. Bluebird

    17 octobre, 2013 à 14:12

    Bonjour Sylvie,

    Je te souhaite plein d’énergie et de repos pour dépasser cette anémie. La lecture de ton parcours des 10 derniers jours m’a laissée toute émue et bouleversée. C’est énorme comme prise(s) de conscience et comme cheminement.

    Tu as surement fait le lien entre tes fibromes et cette mémoire de viol…mais est-ce qu’il peut y avoir un lien avec tout ce que tu as vécu et cette anémie ? Perte de force ? Perte de sang ?

    Pour répondre à ton article « Exprimer ses souffrances », qui m’a particulièrement touchée : Oui, tu oses exprimer sincèrement ce que tu traverses sur ton blog, mais plus que des souffrance, on sent tellement de courage et de force de guérison !
    Est-ce que ça n’est pas contagieux ?…comme un rayonnement à distance :)

    Je viens de relire aussi ton article sur les défis des Anges terrestres. Je pensais à toi à chaque ligne, à tout ce que tu viens de traverser, et à ce « miroir » d’apprentissage que tu offres à tous tes lecteurs. Echo avec la dernière question de Sammael dans ton post. C’est très beau.

    Merci de ces ponts que tu nous invites à découvrir dans nos vies…

    Bises
    Lara

  6. Jonathan

    17 octobre, 2013 à 13:25

    Salut,

    Que de sages conseils de la part de ta maman et Sammael.

    Merci beaucoup de nous envelopper de votre amour. :-)

    Le dragon doré (ça faisait longtemps que je n’avais pas utilisé mon pseudonyme)

  7. Witchlight Dreams

    17 octobre, 2013 à 0:11

    Bonsoir,

    Chouette article !
    Décidément, le timing est parfait en ce moment… Chaque jour de cette semaine, j’ai lu la chose que j’avais besoin d’entendre…
    Merci beaucoup du partage !

    Au fait, si j’ai bien compris, on t’a conseillé une huile essentielle pour aider contre l’anémie ? Sais tu pourquoi celle ci plus qu’une autre ? Pourrais tu éventuellement partager ce conseil (s’il est transposable à une autre personne ?) ? Moi aussi j’ai des problèmes d’anémie ;)

    Bise

    Cel

Consulter aussi

Mon artefact

  Bonjour à tous, J’ai décidé il y a quelques temps, suite à une virée chez Loisirs …