Accueil Spiritualité La morsure du serpent

La morsure du serpent

11

La morsure du serpent 1311131049288035711730227

Bonjour à tous,

Après m’être éveillée sereine d’un joli rêve dont je n’ai gardé aucun souvenir, je sais juste que c’était un rêve d’encouragement, j’ai eu une vision dont par contre je me souviens bien nettement.

Il y avait ce petit serpent sans couleur, sans être pour autant translucide, qui n’arrêtait pas de me tourner autour, me tourmentant. Je l’ai attrapé et enfermé dans un gros flacon en verre. J’ai tourné le dos ensuite et j’ai entendu un fracas. Je me suis retournée, le petit serpent sans couleur était devenu un grand serpent aux écailles noires et il s’était libéré du flacon. Il s’est jeté sur moi et m’a mordu en plein cœur, j’ai alors pu avoir une vision de ses crocs et j’ai vu son venin, celui qu’il a planté dans mon cœur !

« As-tu eu mal ? », me demande Gabriel.

Non, je n’ai rien senti. Mais j’ai vu le venin, en gros plan. Ca m’a fait drôle.

« Le serpent est un initiateur, le tien te tourmentait dis-tu…

Ce n’est pas la première fois qu’un serpent te tourmente dans une vision. La première fois un petit serpent brun voulait absolument sortir de ton sac mais tu l’y as fermement enfermé. L’interprète qui avait analysé ton rêve avait été très surprise par ton geste. Une seconde fois tu as rêvé d’un immense python enchaîné de telle façon qu’il ne risquait pas de te courir après. Une troisième fois un petit serpent avait tenté de te donner une pomme. Cela ne te rappelle aucune scène ? Tu n’y avais pas pensé sur le moment, mais un serpent qui propose une pomme, c’est une image connue de vous pourtant. Tu l’avais refusé une fois encore.

Cette fois-ci, non seulement le serpent est devenu suffisamment fort pour te tenir tête, mais en outre, il est parvenu à t’inoculer son venin. Et dans ton cœur. Alors, que voulait-il te donner toutes ces années durant et dont tu n’as jamais voulu ? Dans ces rêves ou visions tu étais toujours inconsciente. Ce n’était pas des rêves lucides. Plus d’une fois nous t’avons dit que certaines choses sont affaire de moment. Du bon moment.

Un serpent agressif est un avertissement, le danger rôde autour de vous. » 

Le danger rôde ?

« Un serpent qui mord est le signe d’un changement radical. Comme une page qui se tourne, de manière spectaculaire. C’est un peu comme croquer dans la pomme. Ou apprendre à lire. Vous ne pouvez plus revenir en arrière.

Un serpent venimeux qui vous menace indique que si vous ne tenez pas compte de l’avertissement, vous aurez du mal à vous relever de la trahison qui vous attend. Il vous met en garde contre un tiers de votre entourage.

Un serpent venimeux qui vous mord, c’est la fin. »

Qu’est-ce que tu entends par fin !

« Les choses auraient pu se passer autrement, si tu avais été quelqu’un d’autre. »

Qu’est-ce que tu veux dire ? J’aurais dû accepter la pomme ? Ou ne pas enfoncer le serpent dans le sac ? 

« Mais tu n’étais pas consciente, souviens-toi. Tu as vu de manière imagée que bon, tu n’étais pas encore intéressée par certains aspects de la vie. C’est tout, il n’y avait rien à faire. »

Pourquoi il m’a mordue cette fois ?

« Il a essayé de venir à toi, tu l’as enfermé dans un flacon. Il en a jailli et t’a mordue en plein cœur car quand c’est l’heure, c’est l’heure. Un serpent venimeux qui mord, c’est la fin d’un état et le commencement d’un autre qui durera un long moment.  Il s’agissait d’une annonce. »

Une annonce ? L’avertissement c’est quand on peut encore faire quelque chose n’est-ce pas ?

« Oui. »

Mais l’annonce ça veut dire, c’est ça et c’est tout ?

« Oui. »

La fin de quel état ? Il n’était pas brun cette fois. Ni rouge et or. Noir ça veut dire quoi ?

« C’est une synthèse en l’occurrence. Un serpent sans couleur trop faible pour te résister qui devient noir et fort. Fort comme le python enfin libre. Mais venimeux comme le petit serpent brun. La raison pour laquelle Lauviah t’a tant protégée, est ce serpent qui avait besoin de retrouver sa vigueur. Tu es devenue forte, sans avoir eu besoin d’être blessée.

Il faut que tu saches, il y avait d’autres chemins possibles. Tu as choisi le moins difficile. Et vous êtes peu nombreux à faire ce choix, vraiment très peu. Vous aimez vous blesser. Toi, tu t’apprêtes à voir la bonne porte s’ouvrir devant toi et tu auras juste à passer.

N’aie pas peur de cette vision, elle t’annonce une libération. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)   

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. Lilianah

    19 novembre, 2013 à 1:07

    Ah, toi aussi tu rêves de serpent ?!

    Avoue que c’est beau et gentil un serpent :P … jme sors !

    Plus sérieusement, tout ce que je peux te dire c’est de continuer sur ce chemin. Tu y es presque ^^ Enfin, c’est ce que je ressens en te lisant.

    Dernière publication sur SUPRESSION DE CE BLOG ! : Consultations

Consulter aussi

Statut : c’est compliqué

Bonjour à tous, Je fais partie des gens qui ne croient pas au statut sentimental compliqué…