Accueil Spiritualité La jeune intérimaire

La jeune intérimaire

3

La jeune intérimaire 1312270410418035711846657

Bonjour à tous,

On a une jeune intérimaire au bureau, une jeune femme qui vient de finir ses études. Elle était déjà venue en juillet.

« Elle est tombée malade elle aussi, et elle se sent de plus en plus mal. Elle somatise, elle fait comme toi au départ. Elle pense que les reproches sont justifiés, qu’il faut qu’elle fasse plus d’efforts et en même temps, elle se sent un peu piégée. Comme toi elle finira par comprendre que cette situation n’a rien de normal.

L’idiote est en train de se mettre en danger. Elle commence à avoir des vertiges. Elle se sent mal au bureau. Il faut qu’elle prenne du recul ! Tu as entendu ce que l’autre imbécile lui a dit, qu’elle était trop lente !

Il la surcharge de travail, elle arrive de plus en plus tard, reste longtemps dans sa voiture…

« Elle fait comme toi. »

Et pourquoi c’est vers moi qu’elle se tourne pour dire qu’elle ne se sent pas bien ? Il faut qu’elle parle à la directrice. Je ne peux rien faire pour elle.

« Elle sait bien pourquoi elle te parle, un peu. Tu te souviens de la jeune stagiaire du début de l’année ? »

La jeune fille  se plaignait TOUS LES JOURS à midi. Elle retenait sa colère devant la mesquinerie de la comptable. Elle regrettait d’avoir postulé pour ce stage, elle ne cessait de le répéter, elle s’ennuyait, faisait du classement quotidiennement… 

La jeune intérimaire est arrivée avec plein d’enthousiasme en juillet. A la fin de cette première période, elle en avait un peu moins. Aujourd’hui, elle me dit qu’elle a des vertiges, se sent gauche du fait de tous les reproches qu’on lui fait…

Elle ne va pas assez vite, dixit celui qui à la fin de la journée feuilletait un magazine tandis qu’elle continuait à trimer…

« Tu as entendu ce qu’un de tes clients à dit ? »

Oui, il n’est pas contant, il veut de meilleurs résultats.

« Ce qui a surpris la gérante qui les trouvait corrects. »  

Non, le client a raison, je peux te le dire c’est moi qui traite ses dossiers.

« Vraiment ? »

Vraiment.

« Explique-moi pourquoi tu le prends aussi bien. »

Pour ce seul client j’ai près de 700 dossiers. Et je suis seule dessus. Un nombre certain sont des litiges, beaucoup sont laborieux. Il n’apprécie pas la façon dont sont traités les dossiers litigieux, je reconnais que je les expédie. Soit je les expédie, soit je passe du temps dessus. Mais du temps sur des dossiers litigieux c’est autant d’argent qui ne rentre pas.

La raison pour laquelle la gérante ne m’est pas tombée dessus est qu’elle sait cela. Moi je veux bien passer plus de temps sur ces dossiers. Mais alors, cela va se ressentir sur le chiffre. Je n’ai pas le temps de faire rentrer l’argent et de passer des heures à réclamer toutes sortes de documents ou de pièces justificatives.

Elle me dit, confie à un confrère, à un agent…

Certes, mais, les confrères non plus n’aiment pas les dossiers litigieux, on travaille à perte dessus, ils ne nous rapportent rien. Les agents non plus n’apprécient pas ces dossiers. Ils sont en partie payés à la commission les pauvres. Alors travailler un dossier à perte…

Je comprends le client, il nous a expliqué ses diverses attentes. Soit. Mais seule sur 700 dossiers, je reconnais que je fais le tri. Je me focalise sur ceux qui rapportent vite. D’autant que je n’ai pas qu’un seul client.

Depuis le début je pense qu’il faut qu’on soit plusieurs sur ce type de dossiers, une de mes collègues rencontre les mêmes difficultés que moi pour les mêmes raisons.

En ce moment la jeune intérimaire s’esquinte d’ailleurs sur les dossiers de cette collègue. Ils ne sont pas passionnants, c’est toujours la même chose. Je ne suis pas surprise qu’elle soit tombée malade. Elle en a marre tout simplement.

« Tu ne culpabilises pas alors ? »

Je fais mon travail, tous les jours. Je n’ai pas de raison de culpabiliser. Je ne vais pas me rendre davantage malade, j’ai assez cumulé d’arrêts maladie ces derniers temps, ne crois pas qu’ils ne m’aient pas fait réfléchir.

Je préfère me concentrer sur ce qui peut m’apporter désormais.

« Tu aimes bien les biscuits à la noisette et aux raisins. » 

Oui !

« Puisque tu n’as pas entendu 2014 pour tenir certaines résolutions, puis-je te faire une suggestion ? »

Vas-y.

« Oublie les bonbons au cinéma. Dès maintenant. Ce sera mieux pour toi et tes intestins fragiles. »

Tu es sûr ?

« Oui. »

Ok. Merci Sammael.

Bonne journée à tous.

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ce qui compte au final

    Bonjour à tous, « Aujourd’hui tu le sais, il vous faut accepter l’a…
  • Avec des mots

    Bonjour à tous, « Donc, tu as mal à la gorge ? », me demande Astarot…
  • Comment préparer une journée à la plage ?

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud, pourquoi ne pas en profiter pour aller à la p…
Charger d'autres articles liés
  • Ce qui compte au final

    Bonjour à tous, « Aujourd’hui tu le sais, il vous faut accepter l’a…
  • Avec des mots

    Bonjour à tous, « Donc, tu as mal à la gorge ? », me demande Astarot…
  • Comment préparer une journée à la plage ?

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud, pourquoi ne pas en profiter pour aller à la p…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Ce qui compte au final

    Bonjour à tous, « Aujourd’hui tu le sais, il vous faut accepter l’a…
  • Avec des mots

    Bonjour à tous, « Donc, tu as mal à la gorge ? », me demande Astarot…
  • Fichues, fichues visions…

    Bonjour à tous, Sammael, je dors moins bien… « Tu te réveilles moins bien…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. crystallia

    29 décembre, 2013 à 1:59

    Bonjour,

    Camille, je n’y avais pas pensé, je vais aller regarder.

    Nicolas, un jour où je me plaignais de mes difficultés mes guides m’ont dit, spirituellement tu as tout, tu as déjà tout. Et alors j’ai pensé, j’ai tout ? Et je me retrouve dans cette situation ?
    Sur le moment ils ne m’ont rien répondu de plus. Mais aujourd’hui ils me disent, il fallait creuser pour retrouver l’ancienne rivière et pouvoir lui rendre son lit.

    Moi je vois mon parcours d’une certaine manière et forcément, ceux qui me lisent le voient aussi à leur manière.

    Je ne suis pas Jésus ou Bouddha. Je ne suis pas un prophète. J’aime aider autrui mais, j’ai compris qu’il fallait aussi que je m’aide moi-même et relater mes soucis me permet de m’aider justement.

    Je n’aurais pas pu faire le choix de tenir un blog dans lequel je n’aurais proposé que des paroles de mes guides par exemple, que des messages emplis de sagesse et de Lumière.

    Je ne me serais pas retrouvée dans un blog qui n’aurait été que tourné vers les autres.

    J’écris d’abord pour moi. Et j’ai aussi découvert mes capacités en m’en servant d’abord pour moi.
    D’ailleurs, c’est dans les difficultés que je les ai découvertes et mobilisées.
    J’ai découvert l’Amour divin également mais loin de me donner envie de m’éloigner de nos dures « réalités » il a accru ma conscience au contraire sur la nécessité de nous battre pour vivre et non pas juste survivre.

    Je ne sais pas où j’irai avec ce blog. Je sais simplement que je continuerai d’écrire ce qui me vient tant que j’aurai envie d’écrire. Et je n’ai pas d’autre moteur que cette envie.

    Bise ;)

  2. Nicolas

    27 décembre, 2013 à 13:05

    Bonjour sylvie

    Il y a des mauvaises énergies dans l’endroit où tu bosses, tu peux faire quelque chose n’es ce pas, tu en es capable, largement je dirai. Tu peux meme réconforter, transformer ces personnes, tu peux les faire monter en vibration en un claquement de doigt humain, un clignement d’oeil, à la vitesse de l’électron qui traverse la terre.

    Tu sais, je trouve que tu es énormément gaté, des personnes comme toi, avec autant de capacité, de prise de conscience et de connaissances, il doit y en avoir une tout les 100 000 ans, allez voir plus ou moins, tout les millénaires. A des kms, à des années lumiere, tu dois briller, je suis sûr que tu dois etre entouré en permanence d’etre divin en plus des « anges », etre d’énergie qui t’entourent.

    Seulement voila, quand on vit sur terre, avec tout ce qu’il y a autour, avec toutes cette nourriture d’égo, on perd beaucoup, on oublie beaucoup.
    Vois tu, quand j’étais enfant, ma mere était tres severe, elle avait la main leste.
    Elle recadrait avec puissance et facilement mon frere, mon pere ainsi que moi. Je dirai que quand elle elevait la voix, quand elle agissait, ca puissance était telle que personne mouftait, personne ne faisait le mariol, qui ou quoi que ce soit.
    Tout le monde a peur que le ciel lui tombe sur la tete, quoi que l’on en dise.

    C’était une grande obaine d’avoir une telle personne avec une si grande puissance et autant de sevérité.

    J’espere pour toi que tu vas te souvenir un jour de ce qu’est l’Amour Divin.
    Car si pour ma part je n’est pas tout ce que tu as, j’ai la chance d’avoir appris (et je continue encore d’apprendre), de savoir ce qu’est l’Amour de Dieu, de savoir ce que veut dire un merci, un bonjour, une main tendu, un acte d’amour divin.

    Mon seul guide est Dieu et son amour par delà notre personnalité humaine.

    Le plus beau cadeau que je te souhaite pour l’année humaine 2014, c’est que tu pleures toutes les larmes de ton corps, et que chaques larmes soient nettoyantes, que tout les tenebres qui ont voilé ton coeur, disparaissent pour l’éternité, et que tu contemples enfin la face de Dieu, et qu’alors tu brilles réellement, que tu ne sois plus l’illusion, l’apprentissage Sylvie T mais celui/celle que tu es vraiment. Et c’est alors que moi la Lumiere de Dieu je serai là, te regardant heureux de ce que tu es devenus.

  3. Camille

    27 décembre, 2013 à 12:50

    Coucou Sylvie,

    Adieu les chips ! Adieu les bonbons !
    mais bon…il te reste quand même tous ces supers bons gâteaux que tu sais si bien faire.

    tu savais qu’il existe plein de site pour faire des bonbons soi-même ? !
    Tu devrais tester toi qui aiment bien ça :) Tu pourrais sûrement vachement aimé et en plus, tu pourrais prendre un meilleur sucre qui ne te ferait plus mal au ventre.

    Donc, manger des bonbons en enlevant toute l’acidité néfaste :)

    Bises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Pourquoi l’appel ?

Bonjour à tous, Bon je constate que je n’ai pas été suffisamment explicite au sujet …