Accueil Spiritualité La flamme chaude et froide

La flamme chaude et froide

4

La flamme chaude et froide 1312280111058035711849194

Bonjour à tous,

« La jeune intérimaire a reçu un cadeau aujourd’hui. »

Oui, on lui a apporté des oranges !

« Elle les a partagées avec toi. »

Oui, c’était gentil à elle.

« Nous savons que tu l’aimes bien. »

Elle est sympa, un peu timide, mais sympa.

« Elle prépare des concours. »

Je lui souhaite très sincèrement de réussir. J’ai cru comprendre qu’elle avait été une brillante étudiante, je suis sure qu’elle a toutes ses chances.

« Elle manque d’assurance sur les plans personnel et professionnel mais elle est encore jeune. Elle apprendra à s’affirmer. »

Tout à fait, elle sort de la fac…

« Une personne intelligente, un peu décontenancée par sa première vraie expérience en entreprise mais cela lui servira au final. Elle saura faire la différence entre la bienveillance et la mesquinerie. »

Tu es impitoyable Elédahiel !

« Moins forte que toi, elle a encore besoin de pouvoir respirer pour se rassurer. Elle a besoin des autres. Même si elle ne le montre pas. Pas vraiment un requin en puissance, trop intelligente pour être complètement influençable, c’est une fille bien. Qui n’est pas à sa place dans votre entreprise. 

Toi tu as surpris beaucoup de monde, on t’aurait bien vu craqué il y a longtemps déjà. Tu ressembles tellement à une enfant dans ta façon d’être. Mais tu es toujours debout. »

Je suis la première à m’étonner qu’il y ait encore un sol sous mes pieds. Je dois à Sammael d’avoir tenu le coup. Et à toi aussi, à Gabriel, à Lauviah, à tous mes proches également, je ne les oublie pas, puis à ce blog et à mes lecteurs aussi. 

« Tu veux toujours ta maison ? »

Bien sûr !

« Pourvu que tu sois publiée alors. »

Comme tu dis.

« Il faut être optimiste, ce qui est pour vous est pour vous. Et justement, peut-être que cette voie est une voie pour toi. »

On verra.

« Oui, tu verras. Nous, nous voyons déjà. L’hiver a été long n’est-ce pas ? Sais-tu qu’il existe une saison pire encore ? »

La sécheresse.

« Non, elle correspond à un problème différent. Il y a une situation dont nous ne t’avons pas encore parlé pour les âmes jumelles ou liées si tu préfères.

Il arrive qu’un seul type de relation soit envisageable. Tous les autres mènent à une profonde insatisfaction qui finit par se traduire par une haine de l’autre. Le rejet étant impossible, il ne peut y avoir d’indifférence. »

Quel est ce superbe cas de figure ?

« Le cas où seule la relation amoureuse est envisageable. »

Tous mes clients qui viennent me voir à cause de leur âme liée rêvent de ça, en quoi est-ce un problème ?

« Dans ce cas de figure, les deux personnes impliquées sont prêtes, elles n’ont plus casseroles issues des viens antérieures et sont à un stade de leur vie spirituelle où elles sont capables de s’impliquer dans une relation. »

Jusque là rien ne me choque.

« Ce sont des personnes qui avancent dans des directions opposées. Pas juste différentes, opposées. Elles ne poursuivent pas le même objectif et s’en rendent compte très tôt. Elles n’ont presque rien en commun. Ne se ressemblent pas. N’ont pas la même vision du couple. Mais, une fois qu’il y a eu reconnaissance mutuelle, il y a réunion. C’est alors que la difficulté commence, elles tombent sincèrement amoureuses l’une de l’autre et comprennent tout de suite la force du lien qui les unit. Elles ne peuvent plus se séparer alors que concrètement, elles ne semblent pas faites pour vivre l’une avec l’autre.

En réalité, elles devront s’atteler à découvrir en quoi elles sont complémentaires. Mais ce ne sont pas les traits les plus évidents de leur personnalité qui se complètent. Elles devront apprendre à tracer un chemin commun, avec leurs objectifs opposés, elles devront faire en sorte de se rencontrer à mi-chemin.

C’est un chemin de douleur et de bonheur mêlés. Ces personnes vivent dans la compréhension que l’autre est leur moitié. Leur vraie moitié. Toutefois l’autre est aussi un boulet à leur cheville. Leurs histoires sont passionnées, pas passionnelles. Ces personnes se détruisent rarement, il est très difficile de rejeter un tel lien.

Cette situation s’apparente à la flamme chaude et froide. C’est la passion qui ne détruit pas, mais qui ne sublime pas non plus. Pas sans de vrais efforts. Et entends bien ce que je te dis, dans cette situation, vous ne pouvez pas quitter l’autre. Vous n’en trouvez jamais la force.

Il faut des foyers solides en vos cœurs pour supporter une telle flamme, un tel Amour ne vous transporte pas automatiquement sur un nuage, il vous met à nu crument et vous expose totalement au regard, pas toujours tendre, de l’autre. Ces relations sont perturbantes pour l’entourage souvent, qui ne comprend pas ce qui peut lier deux personnes si différentes. Personne d’ailleurs ne croit à la relation au départ. Les partenaires ne sont d’accord sur rien, n’aiment pas les mêmes activités…

A priori, peinent à trouver quoi faire ensemble. Cette relation demande vraiment beaucoup d’efforts. Rien n’est facile, naturel, ne coule de source comme dans beaucoup de relations plus classiques au départ. Ici, il faut s’accrocher dès le début. Mais vous le faîtes, parce que cette relation est un apprentissage, celui du Tout. Deux individus totalement opposés qui doivent apprendre à former un ensemble harmonieux. »

Je vois.

« C’est ce dont tes clients rêvent ? »

Je ne suis plus si sure.

« Est-ce ce dont tu rêves ? »

Ah non je ne crois pas.

« Qu’est-ce que tu veux, sentimentalement ? »

Une âme sœur bien sûr, pas une âme jumelle.

« Lauviah ne va pas revenir pour toi. »

Je le sais.

« Tu te dis que cela ne t’empêchera pas de vivres de belles histoires sur Terre. »

Voilà.

« Absolument personne ne rêve de vivre la situation où seule la relation amoureuse est envisageable. C’est l’unique cas de figure, dans le cadre d’une relation amoureuse, où l’ego doit s’effacer face à l’âme. La force du lien est étonnante pour les deux partenaires et perturbantes pour ceux qui découvrent l’Amour de cette manière.

Mais dans tous les cas, dès lors qu’il y a eu réunion, c’est fini. Vous savez que votre vie sera forcément avec l’autre. Il ne pourra en être autrement. Vous prendrez le temps mais vous ferez en sorte que cela fonctionne. »

Lol, bon gré mal gré.

« Plus mal gré que bon gré en fait. Il n’y a pas le côté « merveilleux ». Il y a la passion brute un jour et la dure réalité ( vous ne semblez pas faits l’un pour l’autre) le lendemain. Quand ce ne sont pas les deux le même jour. »

Bon, je n’ai pas encore rencontré ce cas de figure Elédahiel.

« Non en effet. Ca viendra sûrement.  Un jour, tu rencontreras ce cas de figure et alors tu penseras, ah… »

Mdr !!!!!

« Il existe une saison plus difficile encore que l’hiver, c’est l’été éternel. Il s’agit d’un été chaud, orageux et durant lequel il est rare d’avoir droit à un peu de fraicheur. »

Je ne veux pas vivre ça.

« Non ? »

Non.

« Tu veux toujours ta maison ? »

Oui.

« Peut-être que tu l’auras, plus vite que tu crois. Passe un beau weekend. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • La bonne route

    Bonjour à tous, « Puisses-tu toujours savoir rire et sourire comme tu le fais, …
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
Charger d'autres articles liés
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • La bonne route

    Bonjour à tous, « Puisses-tu toujours savoir rire et sourire comme tu le fais, …
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
  • Sans drame

    Bonjour à tous, « Finalement tu n’as jamais parlé à ton père. »…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. Camille

    29 décembre, 2013 à 2:38

    Coucou,

    la sagesse ? Je ne sais pas…
    Tu vois, je vois combien notre personnalité prend une place importante au point parfois de nous aveugler.
    Du moins, c’est justement ma relation qui m’en fait prendre conscience.
    J’apprends à lâcher prise justement sur les émotions pour voir ce qui est au-delà, et je me rends compte qu’au final, les choses ne sont pas forcément dérangeante ou sujet à des discussions, c’est plus nos attentes, nos reproches, nos peurs qui font que l’on voudrait que l’autre fasse ci ou ca, ou que nous on aimerait être comme ci ou ca.

    Au final, on choisit bien souvent de vivre notre personnalité parce qu’on a confiance en elle, on pense être elle, et puis on l’est, c’est notre personnalité. Mais au-delà de celle-ci, la vibration indique d’autres choses parfois contradictoires, alors c’est déroutant, parce qu’on a nos habitudes de vies et on ne veut pas changer, on veut rester nous-même.

    Je me dis simplement que si je veux vivre quelque chose de beau alors je dois le rendre beau déjà en moi et quand je vois déjà mes propres boulets émotifs que je ressasse à chaque fois et que je reporte sur l’autre, je me dis « combien sommes-nous à vouloir vivre de grande chose sans pour autant vouloir changer nos vieilles habitudes ? »
    Clairement nombreux. lol ! j’avoue, même moi, j’y ai cru que je pourrai vivre quelque chose de tout beau tout neuf et tout magique tout en restant dans les méandres de ma personnalité sans changer.

    Mais je crois que ce n’est pas possible.

    Pour vivre quelque chose de lumineux, il faut déjà vouloir dans sa vie, nettoyer un peu le sombre et voir en soi sa lumière.

    Enfin, je crois… je ne dis pas que c’est facile pour autant… loin de là. C’est un travail long et pas toujours (rarement) gratifiant.

    Mais bon, je crois que le jeu en vaut la chandelle… enfin, on verra, mais au moins, j’essaie de tout mettre en oeuvre en m’offrant une chance de le vivre en misant plus la vibration que sur mon égo…
    On verra ce que donne le résultat.

    La suite, la vie me le dira.
    Avec les égos, on n’a vécu des moments hyper magiques, alors en diminuant un peu mon égo, je me dis que logiquement (logiiiquement !) ca devrait pulser un peu plus !! lol

    Bah quoi ?? faut vivre à fond non ??

    LOL

    Bises

    Répondre

  2. crystallia

    29 décembre, 2013 à 1:32

    Salut,

    Mel c’est clair !

    Camille, tu es la sagesse. ;)

    Bise ;)

    Répondre

  3. Miss X

    28 décembre, 2013 à 14:59

    Ca serait super de l’avoir!
    à plus tard ;)

    Répondre

  4. Camille

    28 décembre, 2013 à 2:15

    Coucou Sylvie,

    Ah !! A quelque détails près, j’ai cru que c’était mon couple ça que je vivais !…

    Je pensais beaucoup à la notion du mariage (de manière très idyllique dans mes moments de fougue d’ailleurs) et j’ai rêvé les nuits qui ont suivi que les guides me disaient : « l’union est le mariage de vos imperfections.  »

    Il est très dur je trouve que de vivre avec sa Flamme, c’est comme si je sentais que je doive toujours me surpasser en tout même si paradoxalement, je sais qu’il m’accepte comme je suis beaucoup plus que moi envers moi-même d’ailleurs. C’est comme malgré moi un niveau supérieur d’exigence dans la vibration. (snif, j’ai plus le droit à trop sortir mon égo sinon je suis foutue…lol ! y’ me crame et détecte tout lol ! )

    Ce qui me fait peur enfaite, c’est de savoir si la vie qui nous a réuni peut faire disparaitre la flamme qu’elle a allumé ou si c’est simplement nous dans nos souffrances qui ne voyons plus que ces blocages et ces difficultés de vivre avec l’autre.

    Je me demande alors comment entretenir sainement une relation de couple parce que la mise en place du fonctionnement des deux personnalités ensemble semblent parfois compliqué, mais le pire, c’est qu’on sait qu’au-delà de nos difficultés, il y a autre chose de tellement puissant… c’est compliqué je trouve.

    J’ai toujours demandé depuis le début à quel type de liens d’âmes j’étais confrontrée, tout est tellement au delà de ma conscience, et pourtant, je sens des blocages dans la vie matérielle …

    Mais en même temps, tout est affaire de temps parfois, temps patience et ajustements, pour être…prêt.

    Enfin je pense.

    C’est drôle, j’ai toujours voulu vivre et revivre l’amour, et maintenant que je le vis, mes attentes, rêves et exigences ressortent. J’avais oublié que l’Amour…. ne prend parfois pas la forme que l’on exige, mais une toute autre bien plus belle.

    Mais encore faut-il la laisser apparaitre pour pouvoir apprendre à la connaitre.

    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Samedi !

  Bonjour à tous, Je vous propose un exercice de visualisation aujourd’hui, un peu p…