Accueil relaxation Sur le pont

Sur le pont

11

Sur le pont dans relaxation 1312280308388035711850471

Bonjour à tous,

Je vous propose un petit jeu ce matin. Le but est simplement de se mettre dans de bonnes dispositions pour l’année ou la période à venir.

Vous êtes sur un pont. Devant vous se trouve une belle étendue verte et accueillante. Sur la gauche une cascade, à droite un ruisseau suit son cours, derrière vous, un champ qui se fane.

Devant vous l’inconnu, prometteur ?

Sur la gauche ce que l’on va appeler le destin, ce qui pour x raisons est prévu pour vous, dans la sérénité ?

Sur la droite le chemin facile et sans surprise, sautez-vous du pont ?

Derrière vous le connu, toujours d’actualité ?

Vous avez aussi la possibilité de rester là où vous êtes, sur le pont qui représente nos choix conscients. Vous n’êtes pas obligés de vous décider tout de suite. Qui sait, peut-être vous rejoindra-t-on sur le pont, peut-être aurez-vous de bonnes raisons de rester là à attendre.

Ou alors, peut-être savez-vous déjà ce qui vous attire le plus. Peut-être, qu’en tentant l’exercice vous verrez autre chose.

Que ferez-vous finalement ? Quel avenir vous voyez-vous ?

Pour ma part, je suis attirée par le chemin facile, au point de sauter du pont ? Je ne sais pas. Je me dis que devant, l’avenir est peut-être prometteur aussi. Je me dis cela et finalement, je vais vers la cascade sur la gauche.

La mienne arrive à mes pieds, elle ne se jette pas dans le vide. Et je me dis que j’ai bien choisi tandis que je vois de petits poissons nager entre mes jambes.

Bonne journée à tous ;)    

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le cours d’eau

    Bonjour à vous,  C’est vendredi, alors pour vous c’est enfin le week-end ou un…
  • Sous un ciel rose et violet

    Bonjour à tous, Je vous propose un petit exercice de relaxation aujourd’hui. Visuali…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
Charger d'autres écrits dans relaxation

11 Commentaires

  1. Cel

    31 décembre, 2013 à 18:13

    Merci pour la réponse :)
    Un chemin vaste et éclairé n’est à priori pas ce qui me correspond le mieux, mais je vais trouver ;) Maintenant que j’ai la certitude de bien pouvoir modifier la chose ^^

    Bise,

    Cel

  2. crystallia

    31 décembre, 2013 à 11:20

    Bonjour,

    Cel, visualise un chemin dans la foret, un chemin vaste et éclairé.

    Bise ;)

  3. Cel

    30 décembre, 2013 à 22:13

    Bonsoir,

    Merci pour le jeu Sylvie, c’est une belle idée !

    Arc, j’aime bien ton commentaire, et ton expérience me parle (même si ce n’est pas ce que j’ai vu ^^). La cascade gelée, cette image m’évoque quelque chose de fort niveau énergétique.

    Sinon pour partager moi aussi ce que j’ai vu :
    Je vois la prairie verdoyante devant moi, la cascade fraiche sur la gauche, le ruisseau avec une route rectiligne et triste sur la droite. Derrière la prairie, des nuages gris menaçants. Je m’assois sur le pont (large pont solide en bois sous lequel se rejoignent ruisseau et cascade) en tailleur, pour méditer, réfléchir au chemin que je vais emprunter.
    Mais je me sens attirée par le passé, comme une corde s’enroulant autour de ma taille et me tirant en arrière. Alors je me retourne pour faire face à mon passé. C’est un champ de blé fané et couché. Face à moi se tient un monstre gigantesque, un monstre japonais à contour noir et masque (comme dans le voyage de Chihiro). Alors je m’incline pour le saluer plusieurs fois. Puis je me mets à genoux dans la position du salut de l’aïkido (à genoux, mains en triangle, front posé dessus, en mode prosterné) pour lui demander pardon, pour me pardonner à moi-même de l’avoir engendré. Je lui tends une boulette de riz en offrande, pour me faire pardonner. Alors le monstre retire son masque, montre un visage étrange mais de type humain, mange la boulette et rétrécit. Il devient un tout petit personnage étrange que j’assis sur mon épaule droite, et que je me promets d’aider à l’avenir.
    Puis je me retourne de nouveau vers la prairie. Tout à coup je suis transformée en enfant portant kimono et getas (chaussures japonaises) en bois brut. Je m’élance dans le pré, courant joyeusement parmi les épis de blés vert tendre. Le ciel est toujours gris et menaçant mais je ne semble pas m’en préoccuper. Je monte la colline, pour découvrir à son sommet, en contrebas de la falaise où je suis, une forêt vierge tropicale inexplorée, dense, sauvage et couverte de brume. Je ne suis pas rassurée par cette vision qui promet une avancée difficile, même pas de sentier…

    [Bravo à ceux qui ont tout lu ^^]

    Du coup, Sylvie, j’ai une question. Peut-on modifier la fin de ce type de visualisation, comme dans le cas des rêves que l’on veut réécrire ? Parce que franchement… je me suis sentie très découragée en découvrant cette forêt vierge à perte de vue… Je ne m’imagine même pas réussir à y pénétrer…

    Bise,

    Cel

  4. Carene

    30 décembre, 2013 à 15:07

    Bonjour
    mon pont est en bois.
    Le champ derrière est un champ de paille. Le champ devant est une prairie bien verte et fleurie.
    J’avance lentement le long du pont vers la prairie verte sans me retourner. Je prends le temps d’apprécier les paysages de droite et de gauche. La cascade majestueuse qui me communique sa force, le cours d’eau qui m’inspire la sérénité.
    Une seule voie,lentement mais sûrement !
    Bises

  5. Arc

    30 décembre, 2013 à 11:49

    Hello,
    Il y a les quatre directions cardinales, et le centre.. : qu’en est-il de la symbolique du haut et du bas ?
    A plusieurs reprises par exemple, pour illustrer, depuis le pont, je me suis retrouvée aspirée dans les airs, à contempler les paysages au sol qui dansaient sous mes pieds.
    Chouette méditation Sylvie.
    Je vois aussi en premier lieu les couleurs, les énergies. Des images mentales, des sensations astrales apparaissent ensuite, parfois. Parfois pas. Je sens alors que le but n’est pas constructif.
    Je me suis bien amusée. Par exemple, si je reste sur le pont, il se met à neiger, la cascade devient de glace, et je peux l’escalader ! … Compagnie grisante d’un dragon de glace.
    Les décors et ce qui s’y passe changent en fonction de notre taux vibratoire. Ce peut donc être intéressant de faire l’exercice en se mettant volontairement dans un état de tristesse/abattement, puis de joie.
    L’avenir et le passé se rejoignent ;)
    A.

  6. Blue

    29 décembre, 2013 à 20:16

    Bonjour Sylvie

    Je crois que j’ai pris trop de café ce matin, j’ai sauté sur ma gauche dans la cascade vers mon destin sans y récheflir et sans terminer de lire ton texte.

    A l’aide je me noie……

  7. miss x

    29 décembre, 2013 à 17:13

    Je me bloque pour de tels trucs. Je ne veux pas. Bon. Je me dis que c’est totalement inutile , vu que je me vois bien mentalement où je me trouve sur ma route. Tout est clair et conscient.
    bisous :)

  8. Mailys

    29 décembre, 2013 à 14:35

    J’aime ce genre de jeux, c’est toujours intéressant de voir a quelle point la vision qu’on a peut différer d’une personne à l’autre ^^

    Je suis sur un pont donc, un petit pont de pierre qui passe au dessus de la rivière. A gauche, la cascade magnifique d’où provient l’eau, à droit, l’eau calme qui continue tranquillement son chemin. En face, la grande étendue est très belle, bien verte et elle ondule sous le vent, mais elle est plate et vide a part un seul arbre au fond, près de l’horizon, qui a eu toute la place pour déployer une belle ramure magnifique, mais un peu loin.
    Je ne veux pas me retourner, je sais que la plaine derrière est sèche, aride et désertique, il ne sert à rien d’y retourner.
    Je reste sur le pont, à contempler la cascade qui chante et qui met l’eau en mouvement. Elle est fascinante. Je réalise qu’il existe un chemin qui la longe, passe devant le pont et continue en suivant l’eau calme.
    Je décide de le suivre pour me rapprocher de la cascade et du bassin dans lequel elle atterris, bassin entouré par de grandes pierre plates sur lesquelles il est facile de s’installer. Je grimpe sur l’une d’elle et me plonge dans la contemplation et l’écoute de la cascade.
    De là ou je suis, je verrais sans soucis si quelqu’un passe sur le pont. Et je ne vois plus la plaine sèche, elle est cachée par une rangée d’arbre. je suis bien.

    Merci pour le jeu et bonne journée, :)

  9. Laurence

    29 décembre, 2013 à 7:41

    Bonjour Sylvie,

    Alors déjà mon pont est en l’air lol, comme toujours d’ailleurs… Donc aller à droite ou à gauche, à moins de sauter dans le vide. Et puis ce que je vois devant moi me plaît, c’est une magnifique forêt (je vois des forêts partout décidément lol). Je vois la cascade, mais pas de ruisseau. Une large et longue rivière brillante coule sous le pont. Donc j’ai le choix de revenir sur mes pas ou d’avancer. Mais j’attends un peu. En fait j’attends quelqu’un. Puis au bout de quelques minutes, je me dis qu’après tout, cette personne saura trouver et traverser le pont (ou pas), s’il doit en être ainsi. Du coup j’avance et me voilà dans la forêt. Je m’y sens apaisée et pleine d’espoirs.

    Bises

  10. Camille

    29 décembre, 2013 à 1:31

    Coucou Sylvie,
    Rooh !! J’adore les jeux ! Celui là tombe à pic, je m’ennuyais ce soir !

    Je vois une magnifique étendue verte devant,
    à ma gauche, j’entends la cascade de la où je suis, elle est bruyante pour une cascade ! lol
    Derrière moi, je ne vois pas de champs fané, je vois un joli champs de coquelicots rouges tout en fleurs. Il est magnifique, mais on dirait que le soleil commence à tomber, la lumière semble orangée.
    Le chemin de droite, je le zappe, je n’y accorde même pas le moindre intérêt parce que je suis déjà entrain de courir dans le champs vert à jouer avec le vent, les petites fleurs et les papillons qui s’y trouve.
    Je vois aussi un anneau sur ma tête. Je ne sais pas ce que c’est.
    D’ailleurs, ca fait plusieurs fois que je le vois celui là, faudrait un jour que j’apprenne à quoi ca m’sert ! lol

    Bon bah… merci !! ca m’amuse beaucoup !

    Bises !

Consulter aussi

Vacances !

    Bonjour à tous, Je m’éloigne quelques jours, pas physiquement mais virtuellement…