Accueil Spiritualité Construction de soi

Construction de soi

16

Construction de soi 14021612482217181811986927

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si tout le monde sait vraiment ce qu’est la Lumière. Certains la voient comme le domaine de Dieu. Le bien absolu.

Mais cela sous-entendrait que la Source n’a pas sa place dans tout et qu’il y a des éléments qui lui sont étrangers. Or, tout est la Source. Il n’y a pas de bien absolu. De domaine réservé.

Imaginons que nous visitions une maison blanche du sous-sol au plafond. Entendons que dans notre exemple, le blanc est une couleur neutre. Supposons que nous puissions l’aménager et la décorer à notre convenance.

Eh bien, la maison des uns sera plutôt tendance, celle des autres plutôt classiques ou encore un mélange plus ou moins heureux des deux.

Certaines paraîtront aux personnes que nous sommes mieux décorées que d’autres, mieux agencées, plus fonctionnelles. Pourtant au départ, chacun disposait de la même maison blanche.

La Source est la maison blanche. Ni vous ni moi ne sommes meilleurs que les autres ou n’avons de meilleures opinions. Par contre, certains parmi nous savent ce qui leur correspond, ce qu’ils aiment, ce dans quoi ils se retrouvent.

Ne nous voilons pas la face, les maisons qui paraissent mal agencées ou peu fonctionnelles à leur propriétaire ne leur sont pas adaptées que parce qu’ils n’ont pas su faire le nécessaire.

Souvenez-vous qu’elles étaient toutes blanches et identiques au départ.

Tout le monde n’est pas fait pour s’épanouir dans la Lumière. Une majorité de personnes sont liées au Milieu. Le Milieu est cet espace sans contrainte apparente, sans direction claire à suivre sans aide directe et dans lequel l’objectif personnel peut changer d’une seconde à l’autre, en fonction de l’environnement.

C’est un espace en apparence facile à gérer qui se révèle souvent dur, plein de pièges dangereux et difficile à moduler en fonction de nos seules envies.

En fait l’apprentissage et l’éveil au Milieu ressemblent à un saut dans le vide, sans filet de sécurité. Les gens tombent jusqu’à ce qu’ils prennent conscience qu’ils sont capables de voler. Ou de créer un sol et une piste d’atterrissage. Certaines personnes ont réussi à comprendre comment tirer parti d’un tel espace et elles y parviennent brillamment dans leur vie matérielle autant que spirituelle.

Les autres, celles qui ne rêvent que de sentiers balisés, se raccrochent désespérément aux panneaux indicateurs trompeurs de leur ego qui leur répètent à longueur de temps qu’il faut suivre la Lumière pour être dans le vrai ou l’Ombre pour réussir matériellement. Ce sont ces personnes-là qui vivent dans des maisons exiguës, mal agencées, moches, pas suffisamment éclairées…

Un grand espace vide est telle une porte ouverte. Voyez le bâtisseur que vous pouvez être quand vous cherchez une direction à suivre. Voyez vos capacités quand il est question d’entreprendre quelque chose d’ambitieux.

Dîtes-vous que c’est une chance de n’avoir pour seule limite que soi-même. Se raccrocher à ce que l’on a appris petit ou en débutant sa vie d’adulte quand l’on se sent à l’étroit est le signe que l’on ne se connait pas, mais ce n’est pas une fatalité.

Dernièrement je vous ai proposé un exercice. Je ne vous ai pas dit si je l’avais réalisé moi-même, aujourd’hui je vous le dis, je l’ai fait. Je l’ai fait le jour même, avec une grande aisance. Je n’ai pas eu à aller boire du thé.

Mais moi j’accepte ma reliance à la Lumière, cela facilite les choses. Ma maison est vaste, agréable, baignée de lumière naturelle et il y fait toujours chaud. Contrairement au Milieu, la Lumière ne ressemble pas à un vaste espace à modeler selon nos goûts ou besoins.

C’est un endroit dans lequel le besoin n’existe pas, toutes les attentes sont comblées instantanément. Tout est à disposition, et il n’est pas nécessaire de se servir, tout nous est apporté.

La difficulté pour quelqu’un qui connait la Lumière est de réaliser que les frustrations ne peuvent être que le fait de l’ego, l’âme obtient tout ce dont elle a besoin. Il convient donc de se rendre compte que pour une raison ou une autre, tout est toujours juste. Tout est toujours à sa place et nous aussi.

Serait-ce plus simple dans l’Ombre ? Le domaine du mérite et du dépassement de soi. Rien ne peut être obtenu sans effort conscient et réfléchi. La Lumière favorise l’intuition, le Milieu le discernement et l’Ombre la réflexion.

Il est courant pour des personnes liées à l’Ombre de devoir composer avec des impératifs qui de leur point de vue sont autant de perte de temps et d’énergie, jusqu’à ce qu’ils réalisent que le développement intellectuel est aussi important pour eux que le développement spirituel ou matériel.

Souvent dotés de tempéraments de leaders solitaires, ces personnes se voient amenées à favoriser des alliances et des collaborations qui se doivent d’être à la fois sincères et réfléchies.

Nos maisons en réalité avec le temps deviennent très différentes de ce que l’on désirait au départ. C’est normal et plutôt bon signe. Une maison est un lieu de vie et d’accueil. Si elles n’évoluaient pas avec nous, nous ne pourrions pas y vivre non plus. Nous n’y serions pas à l’aise.

Or la maison est la Source. Combien choisissent alors de vivre dehors, coupés en apparence de leur foyer, de ce lieu de ressourcement nécessaire ?

Certains errent, le temps qu’il leur faudra dirons-nous. Errez-vous ? Avez-vous déjà eu le sentiment d’errer ?

Savez-vous ce qu’est le vrai mal-être ? Ne pas être capable de reconnaître sa reliance est une vraie cause de mal-être. Mais moi je ne suis pas médecin, je ne creuserai pas ce point.

Je terminerai simplement en disant que lorsqu’on n’est pas satisfait, il ne faut pas hésiter à tenter plusieurs types d’aménagement, notre maison de toute façon ne se dégradera pas.

« Dis-moi ma douce enfant, d’où viennent de tels articles ? », me demande Ammiriah.

Je ne sais pas, j’ai commencé à écrire et voilà ce qui est venu. Pourquoi tu me demandes ça ? Moi je me sens en accord avec ce que j’écris alors je ne me pose pas de questions. Je prends et c’est tout. Je prends ce qui m’est offert.

« Par qui ? »

La Source, les rares fois où je me pose des questions je reçois plein d’Amour dans mon cœur.  Aujourd’hui je ne m’en pose plus, j’accepte ce qui vient.

« Aujourd’hui tu as un journal intime aussi. »

Oui, je me rends compte que j’en avais besoin. Je n’y parle que de ma vie et de ce qui me touche, ce que je voudrais. Ça me fait du bien je vois, je ne ressens pas le besoin de partager ce que j’y mets. 

Alors que j’ai besoin de partager ce qui a trait à ma spiritualité.

« Pourquoi ? »

Je ne sais pas, j’aime ça. Et puis, je sens que c’est quelque chose que je dois faire, que c’est important pour moi. Alors je le fais. Je pense que nous avons chacun un domaine important pour nous. Et je pense que le mien c’est celui-là.

Les gens qui m’inspirent sont des personnes qui ont su reconnaître le domaine important pour elles. Je trouve que cette reconnaissance est un pas nécessaire dans la construction de soi. Je déplore que l’on encourage pas davantage les gens à s’intéresser vraiment à ce qui les touche de manière particulière.

Je suis persuadée que des maladies telles que la dépression sont fortement liées à une mauvaise construction de soi. Or, on peut s’être trompé. Ce n’est pas une fatalité. Il n’y a pas de fatalité.

Je n’aurais jamais survécu à un si long hiver si je n’avais pas compris cela.

« Tu as déjà 33 ans, que le temps passe pour vous autres. Bientôt l’heure de remplacer le sucre par autre chose ? »

Je ne suis pas convaincue…

« Qui sait ? Profite du weekend. »

Lol, merci à toi Ammiriah.

Bise à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • py6

    Dans la bulle rose

    Bonjour à tous, « Lorsque s’abat la foudre, les petites filles dorment tranquillement au c…
Charger d'autres articles liés
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • py6

    Dans la bulle rose

    Bonjour à tous, « Lorsque s’abat la foudre, les petites filles dorment tranquillement au c…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • Les imprévus

    Bonjour à tous, « Bon, si tu sors tous les soirs, vu l’heure à laquelle t…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

16 Commentaires

  1. Carène

    7 août, 2015 à 9:44

    Bonjour Emilie,

    Merci pour tes mots ! :)

    je lis avec attention tous tes commentaires qu’ils me soient directement adressés ou non. Ils font vraiment écho en moi. Une similitude de parcours sur le casse-tete que peut représenter la voie du milieu, je présume…

    Pour ma part, si j’ai trouvé ce parcours éprouvant jusqu’à présent, je commence à me pendre au jeu et à bien l’aimer. C’est aussi peut-être parce que je commence à comprendre le codage qui balise mon chemin. Mais ce n’est qu’au stade de balbutiement et comme tu dis, on a l’éternité pour l’étudier…

    Pour ma part, j’ai trouvé un moyen de ne plus charger l’Amour avec mes attentes et mes besoins. Je ne lutte plus tout simplement. J’en suis simplement témoin, sans jugement, et je ne réponds plus au pulsions qu’ils m’inspirent. Il arrive que je me laisse rattrapée par mes anciens mécanismes comme avec cette histoire de vessie, mais quand je me plante je le prends avec humour et je rectifie le tire.

    Comme on dit : « Il faut se planter, pour être cultivé !! »
    Sans prétention aucune, je peux dire que j’ai de grandes chances d’être très cultivée à la fin de cette vie… ;)

    Belle journée à toi !!!

    Répondre

  2. Emilie

    7 août, 2015 à 9:05

    Bonjour Carène,
    J’ai eu aussi pas mal de soucis avec le discernement parce que trop souvent les manques et le besoin passent en premier et m’aveuglent. Le désir n’est pas une mauvaise chose temps que l’on parvient à discerner qu’il n’est pas l’oeuvre d’un manque qui va générer un besoin. C’est l’histoire de la petite fourmi qui aménage confortablement son intérieur et prend soin d’elle. J’ai eu une sorte de message concernant l’amour qui devrait être si léger qu’il puisse nous donner des ailes et nous porter alors que trop souvent nous le chargeons de nos besoins et de nos attentes de toutes sortes. Bien sur : « il suffit de spiritualiser la matière  » comme si c’était une évidence et que j’allais savoir comment faire ! cela me rappelle beaucoup les sciences physiques, chimiques et mathématiques : essais – erreur jusqu’à ce que l’on obtienne un résultat probable puis un autre probable; jusqu’à supposer que l’on puisse faire la somme de tous les résultats probables.
    Restons zen, on a l’éternité pour étudier et heureusement car on est pas sorti de l’auberge.

    Répondre

  3. Carène

    6 août, 2015 à 18:54

    Coucou !
    La leçon de tempérance d’hier m’amène directement à me remettre en cause sur la question du discernement.
    Ben voui ! Je viens de me prendre une méchante claque en prenant une vessie pour une lanterne, alors forcément je me dis que si j’avais fait preuve de tempérance, j’aurais peut-être vu la vessie et évité la claque… Mon corps a pourtant tenté de me prévenir mais dans mon enthousiasme j’ai fait une erreur d’interprétation… Oups ! ;)
    Ok, ok ! j’ai enfin compris la leçon : pour moi l’heure est à la construction intérieure, au sens propre comme au figuré… et je vais rester concentrée sur cet objectif sans me laisser distraire… Dit elle avec la moue d’une enfant capricieuse… :/
    C’était pas faute d’avoir les infos… je suis juste un peu têtue… mais la je suis bien obligée de m’avouer vaincue.
    Bon allez ! M’en vais faire mes devoirs !! Bouuuuuuuh !!! ;)

    Répondre

  4. Bluebird

    19 février, 2014 à 16:31

    Merci Cel…
    J’ai vu ton blog.
    C’est bon de se respecter.Et de savoir faire des pauses :)
    Bon courage à toi !

    Bises,
    Bluebird

    Répondre

  5. Cel

    19 février, 2014 à 14:39

    Bon courage pour ta recherche Bluebird :)
    (moi je fais une pause ^^)

    Bise,

    Cel

    Répondre

  6. Bluebird

    19 février, 2014 à 11:46

    Coucou à tous,

    He hé…revoila le questionnement profond : quelle reliance ?

    Merci Sylvie de poser à nouveau tes mots éclairants sur tout ça…
    J’ai contourné la question depuis que j’ai découvert ton blog. Cela ne me semblait pas vital de savoir à quelle reliance j’appartenais.
    Maintenant je crois que j’en ai besoin :)

    Bise,
    Bluebird

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Changement de méthode

  Bonjour à tous, Devant mes très grandes difficultés à maîtriser certaines de mes faculté…