Accueil Spiritualité Chaleur torride

Chaleur torride

Commentaires fermés

Chaleur torride 14022507184617181812015376

Bonjour à tous,

J’ai mal à la tête. Parce que je suis contrariée. Je sais qu’il suffirait que je me calme pour me sentir mieux mais je n’y parviens pas. J’ai besoin de mettre certaines choses à plat donc.

« Tu as à peine regarder les vêtements sur Asos tout à l’heure. », me dit Ariel.

Finalement je n’avais pas envie de faire du shopping.

« Et cette paire de chaussures que tu as repéré ? »

Elles sont juste trop belles, c’est la deuxième paire qui me tape dans l’oeil comme ça. J’hésite à acheter des chaussures en ligne à cause de mon 39 1/2. J’ai peur de devoir les renvoyer vu que je trouve rarement cette pointure sur ASOS.

« Peut-être qu’elles t’iront. Peut-être. Tu les porterais avec quoi ? »

Oh je trouverais, ne t’inquiète pas. Il y avait cette jupe aussi, mais il n’y avait plus ma taille dans la couleur qui m’intéressait. J’aime bien moi aussi le bleu menthe. Le souci c’est qu’en Europe le printemps approche et c’est considéré comme une couleur tendance à cette période. Dommage. Même le modèle rose a disparu en 38.

« Et en Martinique il n’y a pas de couleur tendance ? »

Non, ici on peut porter n’importe quoi n’importe quand. Le soleil n’est jamais faible, la luminosité ne varie pas de manière extraordinaire d’une saison à l’autre et d’ailleurs nous n’avons que deux saisons, la saison des pluies et des moustiques et la saison des pluies et des moustiques. Heureusement durant les deux, on a quand même pas mal de soleil.

« Il n’y a plus de saison sèche ? »

Je crois que jadis il y en avait une, on m’a dit qu’il y en avait une. Je ne crois pas l’avoir jamais vue. Moi je connais surtout la saison des pluies. Et des moustiques.

« Et aujourd’hui il pleut ? »

Pas ce matin, ce sera pour plus tard. Il y a de courtes averses tous les jours. Ce n’est pas un drame, il fait chaud quand même. Le temps est agréable ici, je me plains mais, je sais que je préfère le climat de la Martinique à celui de la France.

Quand j’ai froid ici il me suffit de mettre des chaussettes la plupart du temps. C’est pour cette raison que j’ignore où j’ai pu ranger mon second gilet.

« Tu aimes la chaleur torride. »

Oui, c’est vrai. J’adore sentir le soleil sur ma peau et boire un bon jus frais quand il fait chaud. Mais depuis quelques temps on a plutôt une chaleur douce. Ça peut être bien aussi, par contre il ne faut pas se baigner.

« Mieux vaut se contenter de manger des langoustes grillées sur la plage. »

Par exemple !

« Ou alors aller faire la fête sur l’ilet Oscar. »

Aussi oui, justement on m’avait parlé d’un plan, il faut que je rappelle…

« Et en parlant de fête, c’est le carnaval, tu vas aller à cette soirée de mardi gras ? »

La semaine prochaine ? Sans doute oui. Je sais que ce sera sympa.

« Pourquoi préfèrerais-tu rencontrer une âme sœur ? Non, je vais poser la question autrement. Imagine que Lauviah puisse revenir pour toi et que d’ici deux ans, vous puissiez vous retrouver. Tu l’attendrais ? »

Oui.

« Pourquoi ? »

Parce que je sais qui il est, je sais qu’il m’aime et que je l’aime aussi. Alors j’attendrais oui.

« Mais il n’y a pas de dimension sexuelle entre vous. C’est un Amour qui est détaché de cet aspect des choses. »

Et c’est normal, il est un Ange désincarné. Je sais faire la part des choses. Son Amour est pur, je le sens. Un Amour qui n’attend rien et qui donne tout. Or, je sais que suis capable d’aimer de cette façon aussi, même avec la dimension sexuelle. Ce n’est pas un obstacle. S’il s’incarnait, je serais obligée d’apprendre à le connaître en tant qu’homme. Parce qu’il serait différent, il aurait un ego.

Mais ça ne change pas le fait que je sache qui il est hors de cet ego.

« Eh bien tu vois, celui qui attend sait tout cela aussi. Il ou elle sait tout ce que tu viens d’énoncer et c’est la raison pour laquelle, dès lors que vous savez, vous ne pouvez pas renoncer à espérer une réunion.

Celui qui est attendu en revanche, est soumis à une lourde épreuve. Il ne trouve personne qui lui convienne, pour mille raisons et il ne comprend pas pourquoi. Arrive un jour où les deux se retrouvent. Ça passe ou ça casse. »

Ça casse souvent si je me fie aux consultations que j’ai pu avoir. Ou aux commentaires laissées sur le blog.

« Ça casse souvent oui. Même lorsque les deux sont éveillés il y a beaucoup d’obstacles. Le plus grand étant que vous devez être capable de vous suffire à vous mêmes. Nous te l’avions dit, l’autre ne doit pas être celui qui comble vos manques. Or, c’est ce genre de relations que vous privilégiez. »

On veut souvent quelqu’un qui nous apporte ceci ou cela.

« Toi tu veux juste tes papiers. »

On ne va pas publier cet échange, mais juste de toi à moi. Là je ne rêve pas, c’est bien uniquement pour m’ennuyer? Et si j’avais eu besoin d’aller m’inscrire au pôle emploi ? Ou alors si j’avais eu un besoin urgent du solde de tout compte ? C’est bien juste de la méchanceté ?

« Oui. »

Bon, il est bien certain que c’est à moi de ne pas rester là-dessus. Je sais bien pourquoi j’ai mal à la tête. Je vais tâcher de me calmer. Je ne sais pas encore comment par contre lol.

Je voudrais savoir une chose ceci dit, à l’évidence il y a quelque chose que je fais mal. Et j’aimerais bien savoir quoi, afin de me corriger et de ne plus retomber sans cesse dans le même écueil.

« Quel écueil ? »

Eh bien, je me retrouve toujours face à quelqu’un qui cherche à me dominer et j’ai remarqué que je ne suis jamais en position de répondre comme je le voudrais. Alors je me dis que je dois faire quelque chose pour provoquer cette situation. Je la revis souvent et je suis toujours dans la même position. Si bien que j’en viens à rêver de pouvoir soumettre cette personne à mon tour.

« Bon, pourquoi tu n’as pas cherché à écraser la jeune intérimaire ? »

Pourquoi aurais-je fait ça ? Je ne tire pas de plaisir dans la souffrance d’autrui, contrairement à certains. Écraser pour écraser ne m’intéresse pas. Je la trouvais sympa en plus.

« Pourquoi tu ne dis pas exactement à tes lecteurs de quelle manière précise il convient de prier, de s’adresser aux entités, en qui il faut croire ? »

Je n’ai pas à leur dire ce genre de choses. Je ne suis pas un gourou, je pense que chacun sait en quoi il doit croire. Ou commet il doit prier. Si on me demande un conseil je peux en donner. Mais je ne crois pas aux méthodes-type en spiritualité. Pourquoi se tourner vers la gauche plutôt que vers la droite serait se rapprocher de Dieu ? Dieu n’aime pas la droite ?

Pour moi, la spiritualité doit venir de soi, de sa propre expérience et ce que l’on trouve autour de nous nous permet simplement d’éclairer ce que nous vivons et ressentons.

« Pourquoi ne te dépêchais-tu jamais de demander aux stagiaires de faire ton classement ? »

Je suis bien heureuse de n’avoir jamais effectué le moindre stage quand je vois de quelle façon on traite les stagiaires ! Surtout quand j’entends devant une pile de CV, mais celui-là ne vaut rien regarde, il n’a jamais travaillé il n’a fait que des stages !

« Si tu ne te retrouves jamais dans la position de celle qui cherche à s’imposer c’est tout simplement parce que dominer ne t’intéresse pas ma douce enfant. »

Ok, mais qu’est-ce qui dans mon attitude laisse croire que j’apprécie d’être dominée ?

« C’est le contraire justement, tout laisse clairement voir que tu n’apprécies pas cela. Tu es gentille mais fière. Tu dis merci quand on te fait un compliment et tu plaisantes facilement avec des hommes que tu ne connais pas. Tu donnes l’impression de savoir que tu plais et de l’assumer. Note que c’est avec des femmes que tu as le plus de problèmes, avec des femmes ou avec des hommes autoritaires. Ce type d’hommes est facilement attiré par toi, tu l’as remarqué et tu ne comprends pas pourquoi puisque tu ne recherches pas l’affrontement dans un couple. »

J’ai horreur des hommes autoritaires.

« Oui, nous le savons. »

Je me fais confiance en tant que personne et je sais faire confiance. Je ne peux pas admettre que l’on n’ait pas confiance en moi. Pour une raison qui m’échappe, la plupart des hommes qui m’ont contactée via ce blog, ont commencé par me dire ce que je devrais changer ou ce que je devrais apporter. Laissez-moi vous le dire bien franchement, ce n’est pas la bonne approche.

Je ne parle même pas de ceux qui ont voulu me donner des conseils personnels d’entrée alors que je ne les connaissais même pas. Encore une fois, ce n’est pas la bonne approche. Ce blog est comme, chez moi. Imaginez qu’un inconnu vienne chez vous et vous invite à refaire toute la déco.

« Tous n’ont pas été si maladroits ceci dit. »

Effectivement.

« De la même manière, tu n’apprécies pas que l’on tente de te forcer, gentiment, la main. »

J’ai horreur de ça.

« Les hommes aiment bien tenté avec toi. »

J’ai vu, je ne comprends pas. Vraiment je ne comprends pas. C’est pour cette raison que je te demande ce que je fais mal, afin de pouvoir corriger ma mauvaise attitude.

« Tu es juste toi-même et c’est pour cela que nous te dirons simplement, ne fais pas cas. Reste comme tu es. »

Mais, tu ne me donnes pas de conseil ?

« Quand les autres sont mal, ce n’est pas à toi de changer.

Les hommes ouverts à la divinité, sont souvent moins possessifs et donc ressentent moins le besoin de dominer leur partenaire féminine. Ils sont plus enclins à la laisser s’épanouir et à faire confiance. Ils sont plus enclins à partager aussi.

J’aimerais que nous parlions d’une chose, tu as quand même une spiritualité assez particulière. Tu as besoin de peu d’aide extérieure à ce niveau. Tu sens la Source et peux obtenir les réponses à tes questions ou à celles de tiers. Il va peut-être falloir admettre l’idée que pour se sentir bien avec toi, un homme ouvert à la divinité sois plus fort que toi sur un autre plan. Parce que ce ne sera pas sur ce plan-là. Tu n’en as pas conscience et du coup cela ne ressort pas forcément, mais tu uses un très faible pourcentage de tes capacités spirituelles. Et figure-toi que certains ont pu s’en rendre compte. Certains qui eux sauraient comment t’aider à développer. Et comment t’amener à en tirer profit. Pour une raison que nous ne développerons pas maintenant, les hommes sont plus enclins à voir cela que les femmes. 

En vérité, avec ta personnalité de femme-enfant, certains ont peut-être eu l’impression que tu serais facile à diriger. Ils se sont heurtés à un tempérament qui ne se révèle que lorsque tu t’énerves. Dans la vie de tous les jours, tu une femme gentille, calme. Tu ne sautes pas sur les gens à la moindre occasion. Tu sais te montrer conciliante également. Il faut essayer de te forcer la main pour que tu ériges ce mur qui peut paraître surprenant. Mais il est infranchissable, rien ne passe, tu agis comme les enfants, un non veut dire non.

Pour dire oui tu as besoin de connaître d’abord et de te sentir en confiance. C’est tout. Mais certaines personnes n’ont pas autant de sensibilité que toi et ne s’en rendent pas compte.

Est-ce que tu serais ennuyée qu’un homme soit moins fort que toi sur le plan spirituel ? »

Non. Je m’en moque. Je ne regarde pas ce genre de choses.

« D’autres regardent. Et jaugent. D’autres n’ont pas le sentiment que la difficulté n’existe pas sur le plan spirituel. D’autres ne vont pas se coucher en demandant à leurs Serviteurs de nettoyer les énergies de la chambre pendant leur sommeil. Ils le font eux-mêmes. »

C’est dommage, c’est sympa de se réveiller dans du « propre », les gens devraient essayer.

« Il se pourrait que les rapports dominant-dominé dans un couple, soient moins importants quand chacun sait quel est son domaine fort. Et qu’il a conscience que celui de l’autre et le sien, se complètent très bien. Alors peuvent naître échange et partage. »

Échange et partage, mais c’est justement ce que je recherche.

« Ma chère enfant, c’est ce que vous recherchez tous. Que vous en ayez ou non conscience. »

On a parlé de beaucoup de choses aujourd’hui.

« Nous pourrions continuer. J’aurais encore beaucoup à te dire. Mais il est déjà heureux de voir que ta position sur l’Amour terrestre n’est pas si tranchée. Tu sais, tout arrive toujours au bon moment. Et comme ça doit arriver. » 

Le mal de tête, ce n’est pas juste à cause des papiers ou de ma tante ?

« C’est une sorte de ras-le-bol dû à trop d’énergies contenues. La vérité est qu’il fallait vraiment que tu quittes ce travail. Mais ne t’inquiète pas, tu les auras. En attendant, repose-toi un peu. Va sur Asos Petite. »

J’ai repéré une jolie jupe, elle devrait m’aller. Je fais 1m63, je peux acheter des jupes chez Asos Petite. Elles m’iront.

« Mais oui. Si tu veux. Fais ce que tu veux. Tu es sortie de prison. Tu te souviens, quand tu tirais les cartes au sujet de ton travail, tu tirais souvent les rats, la prison, le cobra. Jamais de jolies cartes. »

Je me souviens ! Ainsi je savais que j’allais vivre des journées difficiles et ça ne loupait jamais. Je te jure…

« Reste toi-même. C’est ainsi que tu pourras obtenir ce que tu veux dans la vie. Nous poursuivrons cette discussion, plus tard. Tu ne publieras pas cet article alors ? »

Il aborde plusieurs points à la fois…

« Ce n’est pas grave. »

Tu as raison. C’est comme dans la vie, on regarde rarement une seule direction.

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Pizza !

Bonjour à tous, Pour poursuivre et surtout conclure sur le thème abordé hier, j’ai e…