Le gris

9

Le gris dans Amour physique 14030101583017181812024283

Bonjour à tous,

« Alors ma douce Sylvie, en cette période de carnaval, on vous rabâche de bien penser à utiliser des préservatifs. », me rappelle Roéchel.

Oui, chaque année évidemment. Il y a des tas de soirées, les gens s’amusent…

« Et les copains pompiers se manifestent pour faire savoir qu’ils sont prêts à éteindre les feux. »

Tu songes à cette conversation que j’ai eu l’autre soir, mais on rigolait.

« Avec lui tu rigoles beaucoup. Vous vous connaissez depuis un moment, tu le trouves sympa. Il t’aime bien aussi. Mais pour toi ses blagues ne sont que des blagues. »

C’est pourquoi je lui ai répondu comme je lui ai répondu. De toute façon il a femme et enfant.

« C’est juste un bon copain avec lequel rigoler de temps en temps au téléphone, car vous avez peu l’occasion de vous voir. »

Eh oui le boulot, sa famille…

« Pour toi les choses sont claires entre vous. »

Pour lui aussi, on est bons amis c’est tout.

« Un ami gris. »

Comment ?

« Et comment va Evelyne ? »

Evelyne ? Elle se fait du souci pour son emploi puisque son entreprise est en redressement judiciaire.  Néanmoins pour l’heure, il n’y a pas encore de liquidation en vue il me semble. J’espère qu’elle trouvera autre chose avant le cas échéant.

« Evelyne qui fait de si belles fêtes sur la plage. »

Je te jure, j’espère qu’elle va pouvoir reprendre cette année.

« Tu en profiteras pour appeler un autre ami gris. Et pour lui dire que tu t’amuses bien. Il te reprochera de ne pas l’avoir invité et vous rirez ensemble. »

Pourquoi tu dis des amis gris ?

« Je te parle de ceux que tu refuses de fréquenter de trop près parce que quelque chose chez eux te déplait. Dans leurs intentions. Tu les sens et en même temps, tu ne les comprends pas donc, tu mets inconsciemment une barrière.

Tel celui qui t’a appelée cette semaine et qui, pour une raison que tu ne sembles pas vouloir creuser, fais sans cesse le même type de blague. »

C’est pour ça que tu me parlais de préservatifs ? Tu veux que je sorte du parc des bisounours ?

« Certainement pas, restes-y, tant que tu voudras. De toute façon ce n’est pas dans ce parc que tu vis. Tu ne fais qu’y passer, quand tu rencontres tes amis gris. »

Je ne comprends rien de ce que tu me dis.

« En fait toi tu vis dans ce palais à la blancheur immaculée dans lequel il n’existe pas une zone sale. Alors forcément, tes amis gris ne peuvent pas y entrer. Ils ne supportent pas un tel éclat.

Comment Evelyne vit-elle sa situation ? Son mari la soutient-il ? »

Elle dit qu’elle souhaite se reconvertir. Sans savoir ce qu’elle voudrait faire. Son mari l’encourage à faire autre chose. Il y a peu de perspectives d’évolution dans sa branche.

Pourquoi parler d’Evelyne ? Je n’aime pas beaucoup citer des proches comme ça.

« Mais personne ne sait de qui il s’agit. Elle est mariée depuis longtemps, ses deux enfants sont en couple. Elle même est une très belle femme. S’il n’y avait pas ce souci d’ordre professionnel, tout irait bien ? »

Je sais qu’elle a des ennuis de santé. Elle est du genre mélancolique…

« Dépressive. »

Elle fait partie des gens qui restent mariés. Ou plutôt qui font avec ce qu’ils ont. Beaucoup font ça.

« Comme ta directrice. Son mariage n’est objectivement pas celui dont tu rêverais pour toi. »

Chacun vit sa vie.

« C’est cela le gris. Une partie du gris. Accepter ce que l’on a tout en ayant conscience de vouloir autre chose et surtout sans être capable d’y renoncer. C’est pour cette raison que les gens sont infidèles dans un couple par exemple. »

Pourquoi tu me parles de ça ?

« Tes amis gris, tu ne les trouves pas bizarres au téléphone ? Ils t’appellent toujours quand ils sont seuls, font toujours de drôles de blagues. »

De toute façon pour moi ils ne sont que des copains. Alors je m’arrête à ça.

« Bon, le souci c’est qu’hors de ton palais blanc, se trouve immédiatement le parc des bisounours. Eh bien sache qu’au-delà de ce parc il y a le monde gris, cet univers dans lequel ce qui compte, c’est d’accumuler les petites satisfactions afin de se sentir bien de temps en temps. »

C’est juste affreux.

« A tes yeux, tu vois le monde en noir et blanc. Mais sache que c’est de cette façon qu’une majorité de personnes vivent leur vie sentimentale. »

Avec des petites satisfactions ?

« Oui. »

Et ça leur convient ?

« Oui. C’est pourquoi certains ne comprennent pas que tu sois célibataire. Alors que beaucoup d’autres te disent, comme Evelyne, prends tout ton temps. Une bonne partie de ces personnes savent que les petites satisfactions sont probablement tout ce qu’elles auront alors qu’elle rêvent d’autre chose. »

Pourquoi tu me parles de ça, c’est juste affreux !

« Affreux depuis le parc des bisounours. Ou nulle intention peu claire ne saurait t’affecter. Quant aux remparts du palais blanc, n’en parlons pas. »

Comment veux-tu que je conçoive, qu’on puisse accepter l’idée que la vie ne soit faite que de petites satisfactions ? Ce n’est pas ce que je veux.

« C’est bien certain ou tu serais avec quelqu’un, quelqu’un de passable mais bien quand même. »

Il y a des gens qui sont avec « quelqu’un de passable » ?

« Oui. Des tas de gens, comme tes amis gris. Dis-nous que tu préfères le parc des bisounours. »

Lol !

« Dans un monde en noir et blanc, les choix sont exclusivement conditionnés par l’Amour et la Volonté. Quand c’est la Volonté qui l’emporte le plus souvent, il n’y a pas de parc des bisounours. Il n’y a qu’un fossé dans lequel tombe toutes les personnes grises.

La grosse difficulté pour les personnes grises, est d’accepter cette quasi-certitude qu’il y aura toujours mieux ailleurs. C’est parce qu’elles ne l’acceptent pas que tant de personnes souffrent dans leur vie sentimentale.

En vérité ma belle enfant, peu de personnes sont capables d’être fidèles. Sincèrement et parce que cela leur convient.  Et parmi ces personnes, rares sont celles qui voient le monde autrement qu’en noir et blanc. Le gris, c’est le monde de la quête du mieux.

Mais le mieux que vous recherchez maladroitement dans ce domaine, vous le trouvez plus souvent ailleurs. Tu te demandes pourquoi je te raconte tout ça, ne t’inquiète pas, d’autres comprendront peut-être. Merci à toi d’avoir accepté d’être le canal. Ainsi nous pouvons parfois répondre aux questions que toi tu n’entends pas après avoir publié certains articles. »

Lol, merci à toi alors !

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

9 Commentaires

  1. Miss X

    2 décembre, 2014 à 19:45

    erck ,
    chacun sait où il se trouve et ce qu’il voit ;) , erck erck erck.. n’empêche , ça fait peur , à lire.
    eeeeerck
    Bise ;)

  2. Cel

    9 mars, 2014 à 0:38

    Merci du partage !
    Cet article m’a bien aidé à comprendre certaines choses :)

    Bise,

    Cel

  3. crystallia

    3 mars, 2014 à 1:41

    Bonjour à tous,

    Merci à vous pour vos messages. Moi-même, j’ai eu du mal à saisir toutes les subtilités de ce message et même du suivant.

    Alors j’ai été bien heureuse de vous lire.

    Bise ;)

  4. Lilianah

    2 mars, 2014 à 19:23

    Le gris pour moi est une couleur parmi tant d’autres.

    Après, rien n’empêche de l’utiliser seule comme de l’utiliser en complémentarité avec une autre couleur. Je crois qu’elle est là la beauté… cette diversité infinie.

    Bisous ma belle !

    Dernière publication sur SUPRESSION DE CE BLOG ! : Consultations

  5. Camille

    1 mars, 2014 à 18:22

    Coucou Sylvie ;

    Lol !! Sammael est trop fort ! Il t’a eu ! (je sors)

    Je n’aime pas le gris de manière générale. j’ai toujours l’impression que le gris, c’est la couleur de la peur, des gens qui vivent dans la peur de mettre la force et le courage dans l’affirmation des couleurs.
    Je ne sais pas si le mieux existe, mais je crois qu’il y a toujours des couleurs que nous pouvons porter à merveilles.
    D’ailleurs, moi, ces derniers temps, mes prochaines couleurs à l’achat seront le vert pomme et le jaune pastel. Quelles jolies couleurs…
    Ce sera une nouvelle période après la période bleu roi que j’ai eu.

    C’est bizarre mais ce qui m’a beaucoup aidé à sortir du gris, c’était la puissance des couleurs, c’était de les accepter dans ma vie. Maintenant, je ne m’imagine plus vivre sans.

    C’est peut-être ça je me dis le gris. C’est ceux qui refusent de porter les couleurs qu’ils sont…

    Bises

  6. shaka

    1 mars, 2014 à 16:15

    Salut Sylvie et tout le monde.

    @ Manu : faux sens blanc..je sais pas si c’était fait exprès, mais c’est pas mal je dois dire XD

  7. manu

    1 mars, 2014 à 15:19

    bonjour Sylvie , ouais bofff . Mais alors doit on vivre d’une manière grises pour ne plus vivre en marge de ces gents la ? Pour moi le blanc nourrie mon ame , et le gris la pervertie . Tous ce gris qui nous entoure nous fait vivre dans un monde de faux sens blanc , triste réalité . :( moi je pense que plus ons s’aproche du gris , plus on s’éloigne de l’essence meme de notre ame . Enfin , peut etre que je me trompe mais c’est ma vision des choses ;)

  8. Xavier

    1 mars, 2014 à 11:39

    un grand merci sa me fait écho…

  9. zefiel

    1 mars, 2014 à 2:50

    C’est encourageant des messages de la sorte, de savoir qu’il y a des gens qui ne voient que le noir et le blancs . Je perçois le gris, il me semble facile de ne se satisfaire seulement de cela, mais notre âme en souffrait trop et je ne veux pas cela pour moi et ne le souhaite pas non plus aux autre. Et j’aime beaucoup les métaphores que tes guides utilisent comme ton palais blanc ^^ ça va faire près de deux ans que je suis ton blog et je m’émerveille toujours comme au premier instant ou je l’ai découvert.

    Merci beaucoup
    tes écrits m’ont beaucoup aidés et continues toujours de le faire et à ajouter d’avantage de lumière dans mes journée :)

Consulter aussi

Concept

Bonjour à tous, « Donc tu vois, tu es fatiguée, tu t’arrêtes, c’est…