Accueil Spiritualité Le chemin de retour

Le chemin de retour

6

Le chemin de retour 14030506030817181812038755

Bonjour à tous,

Une amie m’a appelée, ayant pris conscience qu’il se pourrait bien qu’elle ait claqué la porte de sa maison il y a des années et se demandant comment revenir sur ses pas.

Voilà un cas de figure que je n’aime pas rencontrer. Hier encore je disais qu’il n’était pas bon de renier son propre clan et voilà qu’une amie m’appelle pour me dire qu’elle reçoit des messages lui indiquant que c’est ce qu’elle a fait, il y a longtemps.

Pourquoi et comment revenir ? Ce ne sont pas les bonnes questions à se poser en vérité. Il convient de se rappeler de l’erreur qui nous a conduit à faire un certain choix dans un tel cas de figure.

Mais je lui ai dit bien honnêtement que le chemin de retour est un chemin long.

Le problème quand on claque la porte est que l’on fait le choix de se priver d’une partie de ce qui nous nourrit. Alors arrive vite le moment où l’on se dit que finalement, ce n’était pas le bon choix. Enfin par vite entendez, à l’échelle de l’univers. A la nôtre ça fait souvent plusieurs vies.

« A priori ton amie a quitté la Lumière pour le Milieu. », me rappelle Sammael.

A priori, c’est ce qui semble le plus juste.

« Il y a d’autres personnes dans ce cas-là. »

Je sais, pour en avoir croisé je sais.

« Et aujourd’hui l’appel de la Lumière se fait entendre pour elle. Un appel distant, mais présent quand même. »

Elle veut savoir comment sortir du désert.

« Le chemin de retour est un long voyage. »

Je sais. C’est l’un des plus longs que je connaisse, c’est pour cette raison que je n’aime pas ce cas de figure.

« Il se fait en plusieurs étapes. »

Oui je sais aussi.

« Il arrive qu’une vie corresponde à une seule étape. »

Je n’ai pas osé lui dire ça franchement. Il n’y a pas un raccourci ?

« … »

J’aurais essayé.

« C’est un chemin de foi. La Lumière est exigeante à ce niveau . Vois ton propre parcours, tu as appris à croire sans voir. Tu as développé la foi avant d’avoir obtenu quoique ce soit.

Renoncer à la Lumière pour le Milieu revient à vouloir décider de manière plus active ce que l’on veut croire et pourquoi. Du moins en apparence. Ton amie avait perdu la foi, voilà pour le raccourci. Si bien qu’elle a cru qu’elle pourrait aller sans une Source trop lointaine à ses yeux. Et elle devait être arrivée au stade où elle était persuadée de détenir une Vérité. Il faut de la conviction pour quitter son clan.

Le plus souvent, vous renoncez à la Lumière pour le Milieu lorsque vous réalisez que vous êtes de nature divine et qu’à ce titre tout vous est permis. La Lumière et sa foi exigeante vous apparait alors comme un carcan. L’Ombre aussi, vous vous dîtes, mais il est possible de tout avoir, pourquoi ne pas suivre ses envies ?

Seulement, le Milieu est l’univers du choix uniquement pour qui sait accepter que les autres aussi sont de nature divine. Et que par conséquent, vos choix ne sont pas plus importants que ceux des autres et vice versa.

C’est un choix égotique qu’elle a fait, une erreur égotique. C’est évidemment rattrapable. Mais si elle te rappelle, dis-lui franchement que sa priorité dans cette existence, est simplement de prendre ce qui se présente. L’issue n’est pas pour tout de suite.

Le voyage de retour est un chemin très, très long. »

Le problème est que du coup, rien n’entre en phase avec elle.

« C’est normal. Elle ne sait plus ce qu’il lui faut. Le mieux est de laisser venir les réponses de manière à atteindre tranquillement l’étape-objectif. Il serait illusoire de viser plus haut. »

Tu crois que je peux dire une chose pareille à quelqu’un ?

« Ce que tu lui diras, elle le sait déjà. Il n’y a pas de chemin court ici. Tu l’as dit toi-même, à l’échelle de l’univers, vous vous rendez vite compte de l’erreur. Mais à la vôtre, combien d’existences ce sont déjà déroulées ? Qu’elle prenne son temps et accepte ce qui vient.

Dans un cas comme celui-là vous vous coupez même des âmes de votre noyau. »

Je n’ai pas appuyé là-dessus non plus tu vois…

« Et les nouvelles rencontres ne vous conviennent pas en réalité. »

Ça je lui ai dit.

« Il faut être honnête avec elle et lui dire que beaucoup de choses vont être compliquées, beaucoup de réalisations désirées vont se faire attendre. Néanmoins, vous avez tous droit à votre part de soleil. Elle aussi. 

Elle apprendra à reconnaître la sienne et cela lui amènera plus de douceur dans sa vie. »

Merci Sammael.

« Tu sais, vous êtes celui qui rendez les choses difficiles invivables. Il vous faut voir cela aussi. Apprenez à voir et vivre avec plus de légèreté quand vous êtes affectés. Cela ne peut que vous aider. »

Tu as raison.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. AliaCristal

    10 août, 2014 à 10:10

    Coucou ^^

    Tiens c ‘est drôle que ça ressorte
    J’ai fait des choix douloureux dans ma vie pour changer de vie car je ne m’en sortais pas
    J’ai « coupé » avec beaucoup de choses pour arpenter un « autre chemin » et me transformer dans cette vie
    Pari réussi, seulement voilà depuis que ça a commencé le message suivant revient:  » il faut parfois faire le chemin inverse pour comprendre  »
    Bon hé bien je suis en train de le faire
    Mais je ne sais pas si ça a avoi avec un reni de clan :) Je faisais pas les bonnes rencontres avant que je dise « je change de vie » ^^

    Je suis peut être à une phase plus avancée ? ^^ » lol

    Bises

    Bises

  2. Miss X

    9 août, 2014 à 13:53

    Voilà , ce que ça donne :
    Coucou Sylvie!

    Comment fait-on pour ne jamais faire d’erreur?Quand une erreur est en fait , un choix , qui se justifiait, à un moment voulu , en pleine conscience.
    Je reformule. Comment peux-t-ton éviter de faire des choix.. oh et puis zut!!
    ..ah. Enfin ,bref. ;)
    Bisou Belle Sylvie

    Ps: les erreurs cependant.. à part s’écouter , comment les évite-t-on hein, pleins de techniques je suppose , comme écouter les avis des autres , entre autres..Tu as pas une technique utlime j’imagine, mais que dis-tu de demander à quelqu’un , tes guides ou autres , de nous faire un petit « mémo anti « mur ».J’ai du mal à comprendre. Comment peut-on faire des erreurs , qui sont réellement des erreur.. mon dieu je parle trop mal pour réussir à me faire comprendre sur ce dernier point , sans développer un peu.
    Hm.
    J’espère que tu as compris ,que je parle du fait que ce qu’on appelle une erreur , n’est pas dans l’immédiat , mais sur le plan de l’âme..je vais retourner à mes bouquins. Lol.
    à plus tard , bisou ;)

  3. Amandine

    31 mars, 2014 à 22:20

    Est ce que ça veut dire qu’elle s’est également coupéede son âme jumelle ? ( je pensais que c’était pas possible :( )

  4. crystallia

    9 mars, 2014 à 19:57

    Salut,

    Que dire de plus sur ce sujet, des tas de choses je suppose, à commencer par le fait que cet espèce de rappel reste plus ou moins flou un moment, mais ce n’est pas pour rien.

    Bise ;)

  5. Isabelle

    5 mars, 2014 à 23:33

    Moi aussi j’ai l’impression d’être dans ce cas. Bouhhhhhhh
    Je ne jetterai pourtant pas la messagère avec le message ;)

  6. Cel

    5 mars, 2014 à 22:28

    Bonsoir,

    Merci du partage.
    En te lisant, j’ai l’impression de me sentir dans la même situation que ton amie… Ce qui j’avoue me rend confuse et m’interroge (et me donne envie d’aller boire une grosse et chaude tasse de thé, lol).

    Peut-on temporairement quitté son clan ? « faire une pause » ? ou c’est forcément une rupture brutale ?
    Tu dis qu’on met souvent quelques vies à s’en rendre compte, mais peut-on avoir un sentiment de « rupture brutale » au cours même d’une vie et s’en rendre compte « dans la foulée » ?

    Bise,

    Cel

Consulter aussi

Une impulsion

Bonjour à tous, Il y a quelques années (le temps file !) j’avais expliqué que suite …