Equation

Commentaires fermés

Equation 14040704155717181812129298

Bonjour à tous,

Ma tante est toujours malade. En plus on dirait qu’elle en a assez et ne souhaite plus se battre.

« Heureusement que sa fille se marie. », me rappelle Gabriel.

Oui, ça lui a mis du baume au cœur.

« Alors beaucoup de candidates en ce moment. C’est la saison des mariages ? »

Ah, à entendre parler ma sœur, mes cousines, je pense que le mariage à leurs yeux a cette fameuse dimension sacrée qui fait qu’elles trouvent que c’est une étape importante dans la vie d’un couple.

« Il y a en une qui a fixé la date. »

Je serai son témoin ! J’aurais cru qu’elle demanderait à une de ses copines…

« Elle est comme toi, comme vous tous, vous aimez la vie de famille. »

C’est vrai.

« Ta sœur aussi réfléchit de plus en plus sérieusement à une date. Maintenant qu’elle a trouvé un bon poste semble-t-il, les choses se précisent. »

Je suis contente pour son fiancé et elle, je sais qu’ils ont déjà choisi l’église, qu’elle pense aux détails. Je suis contente pour eux. J’espère qu’elle aussi me choisira comme témoin !

« Et il y en a une qui t’a dit franchement ce soir qu’elle serait vraiment déçue si toi, tu te mariais avant elle. »

Parce qu’elle se languit. Treize ans qu’elle est avec son ami, il ne veut ni mariage ni enfant. En revanche moi je suis seule, alors ça lui ferait drôle de me voir me marier.

« Et toi tu te maries quand ? »

Je pense le faire dans ma prochaine vie.

« Ta mère pense qu’après ta sœur et ta cousine, ce sera ton frère. »

Les choses ont l’air de bien se passer de son côté en effet ! Je suis contente pour lui. Il voulait vraiment que ça marche avec elle.

« En fait, tu es la dernière célibataire. De ta génération disons. »

On dirait bien.

« Et donc, tu penses te marier avant ta cousine ? »

Non, je ne pense pas. Je ne crois vraiment pas. Tu sais, je comprends qu’elle trouve le temps long. Mais je pense que maintenant qu’ils font construire ensemble, les choses seront un peu différentes, même s’ils ne se marient pas tout de suite.

Pour ma part sinon, je crois que j’ai oublié un ou deux détails en programmant mes étapes indispensables pour cette présente vie. Je tâcherai de faire mieux la prochaine fois.

« Tous se soucient du coût du mariage à venir toutefois. »

Eh oui, tout le monde veut une belle fête, le traiteur, le plus bel endroit, les photos, les fleurs…

Un mariage en grande pompe ce n’est pas gratuit. Surtout quand malgré les efforts on n’a pu réduire la liste qu’à 150 invités. En outre j’ai appris ce soir qu’en plus des fleurs il faut verser une somme à la paroisse pour la décoration. Il y a des frais cachés partout.

« Si tu te maries, ton entreprise te versera une prime. »

Je ne me marie pas Gabriel. Objectivement si je me marie je serai vraiment la dernière. C’est du moins ce qui se profile le plus clairement. Ce n’est pas grave, mais je t’avoue que je ne l’aurais pas cru. Franchement. Je pensais et je désirais que les choses se passent différemment pour moi.

Tout à l’heure quand j’entendais ma cousine se plaindre que les plus jeunes se mariaient avant elle et que cela lui déchirait le cœur, je souriais. Pas par amertume.

« Nous le savons, nous savons pourquoi tu souriais. Elle est amère, alors qu’elle a quelqu’un avec qui elle dit que tout est comme au premier jour. »

Elle aussi aurait cru que les choses évolueraient différemment.

« Est-ce que ce sera grave si tu ne te maries jamais ? »

Non, le mariage non. Je veux avoir des enfants par contre.

« Tu n’en parles pas souvent. »

Pour dire quoi ?

« Une de tes cousines va avoir un second enfant. »

Et j’ai été ravie de l’apprendre. C’est une très bonne nouvelle.

« Faire un enfant, ce n’est pas dur. »

Bon, fonder une famille serait davantage l’idée que j’ai en tête. Était-ce si important que je le dise ?

« Je t’ai posé une question tout à l’heure, tu m’as répondu, ce sera pour ma prochaine vie. »

Lol !!!!!

« Tu n’a plus vingt ans. »

Oui, j’ai vu ça.

« Quand tu avais vingt ans qu’as-tu fait ? »

Figure-toi que je croyais que le monde m’appartenait et que de toute façon tout tomberait tout cuit entre mes mains. Je n’étais pas inquiète du tout à vingt ans.

« Et aujourd’hui ? »

Un petit peu.

« Pourquoi ? »

Parce que j’ai toujours été affreusement nulle en maths et que je ne suis pas capable de résoudre une équation même à une inconnue. Et là, je me trouve face à une équation de taille.

« Le genre d’équation qui te fait t’arracher les cheveux ou le genre qui t’amène à penser que tu rendras une copie blanche ? »

Si seulement il me restait des cheveux à arracher Gabriel. C’est pour cette raison que je souriais. Ça fait un moment que je suis chauve je pense.

« Tout le monde serait bien surpris d’apprendre que tu te maries. »

Non, tout le monde serait surpris d’apprendre que ma cousine se marie avec son compagnon de treize ans. Pour moi, la surprise aurait lieu bien avant l’annonce du mariage.

« Ou pas. Qu’est-ce qui te surprendrait ? »

Moi ? Au jour d’aujourd’hui ? Plus grand chose. J’ai passé tant de temps à tenter de résoudre cette fichue équation. Rien ne va me surprendre je t’assure. Ou si, le fait que mes cheveux repoussent.

« Peut-être repousseront-ils. Peut-être ta cousine se mariera-t-elle. Avec son compagnon de treize ans. Avant ou après toi, peu importe. »

C’est ce que je pense aussi, ce n’est pas une course. Tant mieux si les choses finissent par évoluer comme elle le souhaite.

« Tu seras vraiment la dernière. »

Je crois que c’est une réalité oui.

« Au fond, est-ce une question d’âge ? A vingt ans ou après ? Est-ce tellement important ? »

Je ne sais pas. Je ne sais vraiment pas.

« Qu’est-ce que tu sais ? »

Là-dessus ? Pas grand-chose. Je sais juste ce que je voudrais pour moi. C’est tout. Après comment, où, quand, ce sont bien les données qui figurent sur l’équation mais il demeure cette inconnue que je ne parviens pas à trouver…

Dès lors, je crois que tout ce que je peux affirmer, c’est que je ne sais vraiment pas grand-chose. Les maths me détestent.

« A croire que les autres sont plus doués. »

Oui, ou non. Je ne sais pas. Je passe mon temps à entendre, un jour j’ai décidé de trouver quelqu’un et peu après, je rencontrai Jules !

Je n’ai pas l’impression que ce soit toujours si simple en vérité. Je crois que certaines équations sont plus complexes que d’autres. Parce que l’inconnue, ce n’est pas qui. C’est, à quel moment. Et le temps spirituel ce n’est pas la même chose que le temps physique.

Aussi, je pense que je ne m’avance pas trop en te disant que la seule chose que je sais, pour l’avoir comprise, est que tant que ce n’est pas l’heure, ce n’est pas l’heure.

« Peut-être que ta cousine ne se mariera jamais. »

Peut-être.

« A quel moment, c’est bien d’avoir compris cela. C’est très bien. Néanmoins l’opération qui t’intéresse tant est une équation à deux inconnues. Et l’autre c’est, pour quelle raison.

Parce que le temps spirituel ne voit pas d’heure mais des étapes. Juste des étapes.

Peut-être que demain, tu surprendras tout le monde en disant que tu attends un enfant. Peut-être que tu seras très heureuse de fonder ta famille. Que tu sois mariée ou pas. Peut-être aussi que tu le seras.

Peut-être. Ou pas. Peu importe. N’est-ce pas ? »

Peu importe oui. Je souhaite finalement que mes cheveux repoussent. Et advienne que pourra.

« Bon choix. Peut-être est-ce la meilleure façon de résoudre cette équation. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Soyons tel l’Intelligent

Bonjour à tous, « Un marché est un marché. », me rappelle Astaroth. …