Accueil Spiritualité Le réalisme

Le réalisme

3

Le réalisme 14042112382317181812165157

Bonjour à tous,

Une de mes émissions préférées se trouve être, les reines du shopping. 

« Ce n’est pas le journal télévisé ? », me demande Ariel.

Pourquoi serait-ce le journal ?

« Pourquoi les reines du shopping ? »

Tu plaisantes ? Être payée pour acheter les vêtements que je veux et repartir tranquillement chez moi après m’être fait plaisir ? Je signe tout de suite tu vois.

« Tu n’aimes qu’une partie de l’émission, tu n’en approuves pas le principe. »

Oui c’est totalement nul de demander ensuite aux concurrentes de se juger les unes les autres, elles sont méchantes, de mauvaise foi, parfois jalouses. Il suffit que Jeune et jolie apparaisse pour que toutes les autres se transforment en Maléfique. Ou alors si l’une a le malheur d’avoir meilleur goût que les autres…

Non, je n’aime pas le crêpage de chignon à la fin. Par contre on me propose d’y aller je cours. Pour le shopping gratuit !

« Et tu pourrais défiler ensuite ? »

C’est le jeu, mais je ne sais pas si je serais totalement à l’aise lol.

« On t’a proposé déjà des émissions ou des interviews. »

Oui mais merci bien, je ne suis pas intéressée du tout pour participer à des émissions du genre, je vois des fantômes voici mon témoignage.

« Mais on te proposerait les reines du shopping… »

…je répondrais, où dois-je signer ? En plus on peut gagner de quoi refaire du shopping !  

« Et Pékin express ? »

Sans moi. Je détesterais ce type d’aventures.

« Tu n’as pas l’esprit de compétition. Pas suffisamment en tout cas. Tu pourrais pourtant voyager gratuitement. »

Je préfère le faire à ma manière.

« The voice ? »

Avec la voix que j’ai ? Je crois que ce sera vraiment pour une prochaine et lointaine vie.

« Pourquoi est-ce que tu n’apprécies pas la partie crêpage de chignons ? »

Je pense qu’il est possible d’exister sans chercher à écraser les autres. Je pense que ce qui compte c’est d’être objectivement à son meilleur, pas d’être subjectivement le meilleur. 

Dans mon précédent boulot on ne m’appréciait pas en raison de la personne même que je suis. Pas à cause de la qualité de mon travail. Cela m’a bien aidé à comprendre que cela ne signifie rien d’être le meilleur. Mes chiffres étaient bons. C’était moi qu’on dénigrait.

Il faut être à son meilleur, c’est faire cet effort-là qui permet de voir au-delà de ce qu’il y a juste devant soi. Et donc de se projeter toujours plus loin.

Je n’ai pas oublié que je veux avoir ma maison. J’en parle nettement moins mais je n’ai pas oublié. Et je n’ai pas oublié non plus que je vais l’avoir. 

« De la détermination. »

Il en faut.

« Comment sais-tu que ton travail est bon ? »

Je le sais, parce que j’ai passé du temps dessus. Parce que j’ai confiance dans mes capacités et parce qu’au-delà du fait que je suis médium, je suis capable de transmettre ce que j’ai compris. 

Je sais qu’il y a un domaine dans lequel il m’est réellement possible d’être à mon meilleur. Parce que moi je ne crois au mythe de superman. On entend régulièrement que Untel parvient à cumuler ceci et cela avec brio…

Les gens normaux, c’est-à-dire vous et moi, savons ce que signifie cumuler. L’organisation c’est bien, mais le temps c’est comme l’argent. Quand vous savez que dans le mois vous avez besoin de cent euros et que vous disposez de quatre-vingt, vous aurez beau jongler…

Je pense que le réalisme est la clé de beaucoup de situations. Je peux être une bonne juriste, je ne serai jamais la meilleure et je suis heureuse d’en avoir conscience. Je suis heureuse de savoir que ma capacité à faire du bon travail d’un côté, n’empêche pas que je puisse être brillante dans un domaine particulier. Et cela ne me dérange nullement.

« Tu as grandi Sylvie. Mais ma belle enfant, les reines du shopping, ce n’est pas pour toi. Prends une belle somme et fais toi plaisir, ce sera plus intéressant. »

Voilà une excellente idée ! Elle me plait vraiment ! D’autant que je n’aurai pas de congé cette année alors puisque je ne vais aller nulle part…

« Continue de croire en toi. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. crystallia

    28 avril, 2014 à 1:25

    Salut,

    Tu es subliiimmmesss…..

    J’aimerais bien une séance de shopping avec Christina. Je suis sure que ce serait très enrichissant.

    Le spectacle de la méchanceté et de l’illusion maintenant, je dirais surtout celui de la vanité personnelle.

    Bise ;)

  2. Emilie

    21 avril, 2014 à 9:13

    Salut Sylvie,
    J’aime bien les reines du shopping mais j’aime avant tout la personnalité de l’animatrice (ma chérrriie!). La partie défilé et jugement des candidates entre elles permet de mettre en avant tous les travers liés à la compétition; la mauvaise foie et la jalousie de certaines personnes; leur besoin de s’afficher pour se faire remarquer. Je me suis souvent demander comment elles vivaient la diffusion de leur image distordue par l’esprit de compétition. Elles paient très cher leur besoin de se mettre en avant et la vérité explose à l’écran. C’est aussi le spectacle de la méchanceté et de l’illusion du pouvoir d’être en haut de l’affiche. L’illusion est dans l’apparence et l’image à l’écran permet de déformer encore plus la réalité dans un sens ou dans un autre. J’ai l’impression que Christina n’aime pas non plus la dernière partie de son émission (il y a souvent une tristesse voilée quand elle vient donner le résultat final).

  3. Emilie

    21 avril, 2014 à 9:12

    Salut Sylvie,
    J’aime bien les reines du shopping mais j’aime avant tout la personnalité de l’animatrice (ma chérrriie!). La partie défilé et jugement des candidates entre elles permet de mettre en avant tous les travers liés à la compétition; la mauvaise foie et la jalousie de certaines personnes; leur besoin de s’afficher pour se faire remarquer. Je me suis souvent demander comment elles vivaient la diffusion de leur image distordue par l’esprit de compétition. Elles paient très cher leur besoin de se mettre en avant et la vérité explose à l’écran. C’est aussi le spectacle de la méchanceté et de l’illusion du pouvoir d’être en haut de l’affiche. L’illusion est dans l’apparence et l’image à l’écran permet de déformer encore plus la réalité dans un sens ou dans un autre. J’ai l’impression que Christina n’aime pas non plus la dernière partie de son émission (il y

Consulter aussi

Heureux qui comme Ulysse…

    Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage   Heureux qui, comme Ulysse, a fait u…