Accueil Spiritualité Un point de vue plus large

Un point de vue plus large

6

Un point de vue plus large 14052205134717181812258253

Bonjour à tous,

« Qu’est-ce qui ne va pas ma douce enfant ? », me demande Lauviah.

Je ne suis pas contente. Je désapprouve la tournure que prend la discussion sur la page des difficultés des âmes jumelles. Gabriel me demande de rester calme. Mais je suis furieuse. 

« Tu veux supprimer l’accès aux commentaires. »

Oui.

« Je te demande de te calmer d’abord. Les personnes qui s’expriment sur cette page ont trouvé un espace dans lequel elles ne se sentent pas jugées. Comme toi quand tu écris tes articles. »

Je suis heurtée par ce que je lis.

« Et tu l’as dit. Clairement. Veux-tu bien entendre un point de vue plus large ? »

Je t’écoute. Mais c’est bien par ce que c’est toi ! Franchement, comment se fait-il que ce soit toi qui vienne me raisonner d’ailleurs ? 

« Nous ne voulons pas te raisonner. Ouvre ton esprit. Une adolescente explique qu’elle est amoureuse et pour elle cette relation revêt un caractère exceptionnel. Que tu sois d’accord ou pas n’enlève rien à cela. Elle est venue chercher de la compréhension. Pas du jugement.

Fais preuve d’empathie. Nulle personne heureuse ne cherche de la compréhension. Fais preuve de compassion, elle sait la situation difficile. Mais c’est à chacun de prendre ses propres décisions. Surtout dans les sentiments.

Ne ferme pas ta porte si vite, ma belle enfant. Tu as eu des amies, très jeunes, qui sortaient avec des hommes mariés. Tu as été sollicité aussi.

Le monde n’est pas noir ou blanc. Fais preuve de compassion. D’une manière ou d’une autre arrive toujours un moment où vous devez prendre la mesure de vos actes. Tu le sais, tu as dû annoncer à tes parents que tu venais d’être expulsée.

Tu as vu des amies pleurer. Pour des relations qui avaient mal tourné.

Chacun fait ce qu’il a à faire. Cette personne est venue chercher de la compréhension. Si tu n’es pas celle qui lui en proposera, peut-être d’autres le pourront.

Comme tu en as trouvé toi-même, loin des tiens, en créant ce blog. »

Je déteste le gris. Je ne comprends pas cette non-couleur, ce n’est pas franc. Je n’aime que le noir et blanc.

« Parce que dans ton cœur blanc on ne peut aimer  que de manière entière. Pour d’autres c’est cette vision qui est un leurre. Chacun voit le monde avec ses propres couleurs. Et le gris est une couleur. »

Ce n’est pas la mienne.

« Nous le savons. Accepte le fait que d’autres ne soient pas comme toi. »

Je peux l’accepter mais ce blog, c’est mon espace. Non ?

« C’est vraiment ce que tu continues de penser, après cinq années ? »

Ce que je pense c’est que je vois beaucoup de souffrance sur cette route grise. 

« Il n’existe pas de route exempte de cailloux, ma jeune Sylvie. Est-ce que tu comprends ? Avec ton cœur ? »

Je comprends que je ne veux pas lire qu’une relation avec un homme marié est la meilleure chose qui puisse arriver à une adolescente. 

« Et absolument personne, n’a soutenu une telle idée. Mais nous savons pourquoi, certaines fois, nous vous laissons faire ce que vous souhaitez faire. »

Eh bien explique-moi. 

« Elle survivra. Ma douce enfant. Elle survivra. Comprends-tu ? Comme tu as survécu à ta nuit solitaire. Personne ne t’aurait conseillé de prendre ce chemin-là mais tu sais pourquoi dans ton cœur ne subsiste aucune trace de regret.

Elle survivra, parce que c’est la route qu’elle a choisi.

Vois-tu le point de vue plus grand ? Le même qui permet de comprendre pourquoi rien dans votre société ne sera jamais mis en œuvre pour vous défaire de la pauvreté. De l’ignorance. Des intolérances.

Tu savais que tu allais être expulsée, pourquoi n’as-tu rien dit ? »

Parce que je savais que je ne m’étais pas trompée. Je savais que j’avais raison. Je savais que je n’étais ni dépressive ni schizophrène. Je savais que je m’en sortirai sans dette et c’est ce qui est arrivé.

« Pourquoi ne pouvez-vous pas éradiquer la misère ? »

Parce que nous sommes trop proches de nos  besoins humains et terrestres pour dépasser le plaisir. Tant que nous connaissons le plaisir, nous conservons notre ego et ses besoins nous enchainent. Plus prosaïquement, il est normal de désirer plus et cela signifie nécessairement que certains aient moins.

« Pourquoi ne t’encourageons-nous pas à chercher à dépasser le plaisir ? »

Parce qu’il s’agirait d’un leurre. On ne peut remplacer le plaisir que par la satisfaction. Et on ne la trouve pas en forçant sans le sens du devoir. Je n’ai pas le sens du devoir. Je m’en fous du devoir ! D’où mon impulsivité… 

« Comment trouve-t-on la satisfaction dans la Lumière ? »

Dans la sincérité envers soi.

« Et dans l’Ombre ? »

Dans l’accomplissement. 

« Et sans forcer, comment la trouve-t-on au Milieu ? »

Dans le partage.

« Tu as dit ce que tu pensais. Avec un cœur noir ou blanc, certaines choses paraissent vite moches. Plus on va vers le gris, plus ces choses moches prennent du sens. Et leur complexité les rend belles.

Avec un point de vue plus large, que comprends-tu ? »

Que personne ne cherche consciemment la complication en Amour. Mais on y trouve souvent ce qui nous permet d’avancer à une grande échelle. Si on comprend la leçon. Ok je laisse les commentaires ouverts.

« Passe une belle journée. »

Merci à toi.

Bise à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. Celine

    25 mai, 2014 à 13:49

    :)

  2. crystallia

    25 mai, 2014 à 12:17

    Salut,

    Aujourd’hui j’aimerais mieux un chat.

    Merci à tous.

    Bise ;)

  3. Lilianah

    24 mai, 2014 à 2:50

    Si cela peut te rassurer, j’aurais tendance à penser comme toi. Et pourtant, j’avoue avoir une très grande énergie sexuelle.

    Sur ce, respire, et dis-toi que chacun vit ses propres expériences avec leurs propres moyens… outils.

    Bisous, cocote ^^

    Dernière publication sur SUPRESSION DE CE BLOG ! : Consultations

  4. Emilie

    23 mai, 2014 à 8:11

    Bonjour,

    La mode est parfois aberrante et très loin de l’élégance ou du confort.
    Depuis cet hiver, c’est le grand retour des baskets pour tous et la basket est « branchée ». Ce n’est pas ce qu’il y a de plus élégant mais il faut avouer que c’est confortable pour marcher sur terrain accidenté; arpenter les pavés ou pouvoir presser le pas sans se faire mal aux pieds.
    D’un point de vue plus large, la basket pourrait passer dans n’importe quelle circonstance mais elle n’est quand même pas ce qu’il y a de plus élégant, à moins de parvenir à l’assortir pour lui donner de l’allure.
    Donner de l’allure à une basket, c’est tout un art qui a quand même l’avantage de respecter nos pieds et de prendre soin de notre posture. Il faut enfiler des baskets pour apprécier leurs avantages et la liberté qu’elles nous offrent.
    Ton article m’a encore fait bien délirer… Merci pour tout

  5. Celine

    22 mai, 2014 à 21:29

    Coucou Sylvie !

    Suite à ton article, je vais être complètement à côté de la plaque !

    Tu ne voulais pas un lapin nain il y a une période ? ^^
    Voici le lien d’une vidéo toute mimi pour te faire sourire et oublier ta colère :
    http://www.youtube.com/watch?v=r8PG6EkkBOU

    Voilà ! C’était un gros nounours ! T’en penses quoi ? lol :)

  6. Seeker

    22 mai, 2014 à 18:15

    Hey,
    Je comprends bien ta reaction. Belle réflexion au passage. Comme on en discutait, le plaisir m’est toujours apparu comme quelque chose â dépasser. C’est libérateur pour ainsi dire. Biz

Consulter aussi

C’est

    C’est la réalité des photos qui sont sur mon cœur que je veux     Cette réalité …