Accueil Depuis l'entre-deux L’éclat des étoiles

L’éclat des étoiles

10

L'éclat des étoiles dans Depuis l'entre-deux 14052505032417181812263902

 

Bonjour à tous,

Sur le plan onirique, un ciel étoilé est un rappel, sa vue indique que nous ne sommes pas seuls et que nous sommes soutenus.

Je vous propose aujourd’hui une petite méditation qui vise à nous relier à ces âmes ou entités qui nous veillent et nous aiment.

Fermer les yeux et visualiser un doux ciel étoilé. Pas un ciel froid, pas une pluie d’étoiles filantes.

S’il vous est difficile de visualiser un agréable paysage étoilé, je vous invite à ne visualiser qu’une seule étoile, vous représentant, jusqu’à ce que  ce que vous ayez envie d’ouvrir les yeux. Ensuite, allez donc boire une tasse de thé. Vous réessaierez une fois prochaine.

Quand vous vous trouverez face à la voûte céleste, osez formuler une demande, quelque chose qui vous tient à cœur. Si vous n’y parvenez pas, faites une prière. Une simple prière.

Si cela aussi est trop difficile, dites simplement merci et rouvrez les yeux. Ensuite, allez vous préparer un bon thé.

Lorsque vous aurez formuler votre demande, restez un instant à contempler le ciel, l’éclat des étoiles et voyez qui, lequel de vos guides ou de vos ancêtres se manifeste, à sa manière.

Quand vous le souhaiterez ensuite, rouvrez les yeux.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconnexion !

    Bonjour à tous, Alors le chien d’Astaroth m’a demandé d’écrire quelques …
  • Âme à naitre

    Bonjour à tous, C’est qui cette petite fille aux yeux verts, Elédahiel ? Elle n&rsqu…
  • Âme sage

    Bonjour à tous, Cette semaine on se promène à Anse Bertrand. J’ai ramené plein de ph…
Charger d'autres écrits dans Depuis l'entre-deux

10 Commentaires

  1. Emilie

    22 juin, 2014 à 16:54

    Bonjour,
    J’ai contemplé les étoiles hier soir en cherchant dans le ciel où pouvait se trouver la mienne et des souvenirs sont revenus – des vieux souvenirs des promenades que je faisais au mois de juin avec mon père quand j’avais 4 ans. Je me suis souvenu du moment où ces promenades et notre complicité avaient pris fin et j’ai entendu ce que mon père avait ressenti. J’ai senti ses regrets comme s’il voulait me dire que la complicité s’était éteinte mais n’avait jamais disparu. Hier soir elle brillait au loin dans les étoiles et j’ai compris que la vérité n’est pas ce que l’on vous montre mais ce que l’on peut voir avec le coeur. Ce n’est pas la première fois que je ressens ce qu’il a éprouvé dans sa vie et que je reçois des bouteilles jetées à la mer; sans toujours faire la distinction entre ce que je comprends et le fait que je ne l’ai pas compris toute seule. Hier soir, c’était le bon moment!

  2. Laurence

    29 mai, 2014 à 11:08

    Bonjour Sylvie et à tous,

    Pour une fois je n’ai pas essayé l’exercice car pas en forme en ce moment. Et un un peu perturbée.

    Malgré ça je garde toujours un ciel étoilé dans un coin de mon âme et une petite lueur dans mon coeur. Merci d’ailleurs à tous ceux qui m’accompagnent et me montrent que je ne suis jamais seule.

    Bon week-end à tous, surtout si vous faites le pont :)

  3. Cel

    27 mai, 2014 à 21:27

    Salut,

    Hum hum… Bon bah, du thé pour moi siouplait ^^ ! Lol

    La 1 et la 2eme fois, ça n’a rien donné.
    La 3ème, j’ai essayé une approche différente : une porte qui ouvrait sur le ciel. Je me suis vue en petite fille ouvrant la porte, entrant dans la pièce, il y avait un ciel étoilé au plafond.

    Puis je me mettais à grandir, grandir, grandir en taille (à l’inverse d’Alice aux pays des merveilles qui rétrécit). Je grandissais tellement que je traversais le plafond qui explosait, je devenais gigantesque, il n’y avais plus d’étoiles.

    Bise,

    Cam

  4. shaka

    27 mai, 2014 à 21:00

    Coucou tout le monde,

    @ Nicolas, moi aussi jusqu’à il y a pas si longtemps j’exécrais l’idée même d’avoir à demander, ce que je considérais comme un simple échange de procédés ou un chantage qui ne dit pas son nom.
    Mais à force d’y penser, je me rends compte que l’acte de demander, en lui-même, et en dehors de la chose qui est demandée, est un acte qui a du sens. A plusieurs égards. Et puis ça permet de partir de soi, c’est bien je trouve.
    Cela dit, l’acte de demander ne résonne toujours pas vraiment en moi, mais au moins, j’ai compris que je devrais ou pourrait voir les choses un peu différemment ^^

  5. Nicolas

    27 mai, 2014 à 20:38

    Bonjour : )

    J’ai fais ton exercice et un homme très âgé est très vite venu et m’a embrassé sur un coin du front puis comme s’il allait m’embrasser sur la bouche il y a de la lumiere qui est sortie de ça bouche et qui s’est déversé en moi. J’ai vu une dame aussi avec de long cheveux blond brillant, elle m’a souri avec douceur.
    En fait après avoir regardé les étoiles, intérieurement j’ai baissé mon visage et j’ai eu envie de pleurer, un peu de tristesse ai je envie de dire, j’avais les yeux qui me piquaient.
    Ces 2 êtres m’ont montré autre chose, la scene s’est plus développé quand j’ai refermé mes yeux, en fait on m’a montré la terre en bas et un grand soleil briller au dessus, j’étais dans l’espace debout….
    Par contre, je n’ai pas envie de leur demander quoi que ce sois. Ça ne me plait pas de demander, désolé.

  6. Stella

    27 mai, 2014 à 15:16

    Bonjour Sylvie,
    Ca faisait longtemps que je n’étais pas venue sur ton blog et ça fait plaisir que tu porte toujours bien ^^
    J’ai essayé ta méditation, j’ai réussi à percevoir des etoiles mais le ciel était rouge, comme si il y avait une sorte de brouillard rouge mais j’ai parvenu à admirer clairement toutes ces étoiles ^^
    Bisous et merci pour cette méditation, à bientôt j’espère !

  7. crystallia

    27 mai, 2014 à 2:40

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour tes paroles Émilie. Elles m’ont touchée.

    Camille, essaye d’abord, tu prendras le thé ensuite !

    Bise ;)

  8. Cel

    26 mai, 2014 à 23:11

    PS : et puis des bisous (parce que je suis un pot de colle ^^ et que j’ai oublié !)

  9. Cel

    26 mai, 2014 à 23:09

    Re

    Ahaha, je lis ton article seulement après avoir répondu à ton long commentaire sur la foi. Je trouve qu’il y fait écho et que c’est une belle réponse :)

    Je me demande si je devrais aller boire une tasse de thé tout de suite… LOL.
    Bon allez, je vais faire un petit effort, on verra bien si ça donne quelque chose ;) je te dirais ^^ (si je ne m’endors pas avant la fin en oubliant, lol)

    Mercie Sylvie pour ta gentillesse. Vraiment :)

  10. Emilie

    26 mai, 2014 à 8:01

    Bonjour Sylvie,
    C’est curieux cet exercice : il ressemble à ce que je vois en m’endormant. Il y a parfois une ou des lumières qui s’allument mais j’ai peur de voir et d’être trompée comme hier soir où j’ai vu le visage de cet homme apparaître très nettement de face puis de profil. Il portait le même turban que celui qui m’avait fait visiter son jardin de roses en rêve. Je me sens vraiment comme une gamine intimidée face à lui tellement je le sens rigoureux et sévère. C’est lui qui cultive le coeur des roses et quand il faut tailler ou mettre du fumier, il faut accepter. Je doute toujours de ce que je perçois comme certaines roses qui ne sentent rien, tellement je reste loin de peur d’être enivrée par leur parfum.
    j’avais déjà essayé le ciel étoilé mais j’avais voulu m’y fondre et tout était devenu rouge comme si un feu rouge s’était allumé. Je vais essayé ta méthode et attendre tranquillement que le feu passe au vert en restant dans les clous. Tu sais que tu nous aides à trouver la clef quand la porte est fermée parce qu’on est pas assez sage ?

Consulter aussi

Une route bien enccombrée

Bonjour à tous, J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière, j’empruntais une …