Miracle

10

Miracle 14060501204317181812291636

Bonjour à tous,

« Tu as compris pourquoi tu ne parviens pas à maîtriser tes émotions. Enfin. »

Oui.

« Il n’y a pas de remède miracle, il s’agit d’un enjeu d’incarnation. Parle-moi. »

J’étais contente au début d’avoir changé de boulot. Mais, je réalise aujourd’hui que je fais d’énormes efforts parce que je m’ennuie terriblement. Et du coup, je fais tout pour le cacher.

« Tu t’efforces de plaire à ton entourage professionnel, comme tu t’efforces de plaire depuis que tu es enfant. »

Oui.

« Tu vas à Nantes, tous frais payés, en classe affaire et apparemment tu devrais séjourner dans un très bel hôtel.  C’est une marque de confiance car tu sais l’importance de cette formation pour le service et plus largement, et c’est toi qu’on envoie.

Tu devrais être ravie. Tu réalises que tu t’ennuies. Et tu peines du coup à contenir des émotions bien légitimes. Nous ne saurions te dire de les refouler. Il faudrait au contraire les libérer.

Comment t’es-tu retrouvée dans une telle prison ? Peu importe. Il n’existe pas de lieu clos. Il y a toujours une porte quelque part.

Concrètement tu aurais tendance à vouloir parer au plus pressé, ce n’est pas la solution adéquate.

Il faut libérer tes émotions. »

Mais comment faire sans tout détruire.

« Elles deviennent destructrices quand refoulées justement. Si le problème est que tu fais des efforts pour maintenir en place des masques, la solution la plus appropriée est de chercher de quelle façon tu pourrais t’en passer.

Objectivement tu as des raisons concrètes de les porter. Alors il te faut trouver des raisons concrètes et matérielles de vouloir les abandonner. Peut-être est-ce pour cette raison que tu écris.

Tu es la seule à pouvoir régler ce souci. A pouvoir relever ce défi d’incarnation. Il est là devant toi, tu le vois. C’est que la solution ou un début de solution, est à ta portée.

Cela signifie aussi que tu connais l’origine du problème. La vraie, celle qui est propre à toi. »

Je sais que vous êtes capables d’agir sur la matière physique. Mais que vous avez la force de ne pas le faire. Je sais que vous êtes déjà intervenus pour moi. Qu’est-ce qui s’est passé avec le chikungunya ? Le médecin m’a dit, c’est ça. C’est lui qui a posé le diagnostic. Mais ensuite ?

« Ensuite, tu as connu de faibles perturbations, contrairement à tes collègues. »

Quand j’ai eu la dengue je sais ce qui s’est passé, j’ai vu ce que vous avez fait. Vous ne pourriez pas faire en sorte que mon entourage aussi vous voie ?

« Réalise un miracle et ils te verront, toi. »

Je ne peux pas réaliser de miracle Roéchel. Vous m’avez prévenue de chaque crise de chikungunya et vous les avez atténuées. Mais je ne sais pas faire la même chose avec les gens.

« Pourquoi penses-tu cela ? Vous êtes tous capables de réaliser des miracles. Il te suffit de croire en toi et tu y arriveras. Si tu en as bien besoin. Parfois il suffit simplement de faire des choses exceptionnelles pour se faire « voir ». 

Il n’est pas si courant d’avoir besoin d’un miracle. »

Il m’en faut un. Parce que tous mes proches m’ont vu me faire expulser et ils ne l’oublient pas. C’est une chose que moi je puisse dépasser. C’est autre chose pour mes proches de cesser de me voir comme quelqu’un de faible psychologiquement. 

J’ai voulu faire fi. Je me suis dit, tant que je me fais confiance…

Mais on ne me fait pas confiance du coup. J’ai l’impression de traîner cette casserole…

Ça plus le fait que je sois célibataire alors là…

« Donc tu te tournes vers moi pour demander de t’accorder un miracle ? »

Oui. 

« Voici notre réponse. Trouve la ressource en toi. »

Je comprends.

« Nous savons reconnaître la peine, la détresse, le désespoir. Nous ne voyons rien de tout cela ce soir en toi. Nous voyons de la lucidité et de la lassitude. Il n’y a pas de solution dans la fuite. Souviens-toi de cela.

Effectivement tu as peut-être besoin d’un peu plus d’Amour dans ta vie matérielle. De là viendra le miracle. »

Lauviah ?

« Oui. Et Roéchel. Garde la foi, en toi et en Tout. Demain tu vas te lever, aller travailler et tout se déroulera harmonieusement. » 

Oui mais le problème est que je sens aussi pourquoi certains sont un peu las au boulot. Ça ne m’aide pas. 

« Peut-être as-tu besoin d’un peu plus d’Amour et d’affection dans ta vie matérielle. De là viendra le miracle. »

Je ne comprends pas bien.

« Peut-être comprendras-tu plus tard. Le jour où tu auras l’occasion de libérer tes émotions, petite Sylvie. »

Merci à vous.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. Mélissa

    2 février, 2016 à 15:57

    Braddy,

    Je n’ai pas lu ce livre, et peut-être que je m’y pencherai un jour. ;)

    Bonne journée.

  2. Mélissa

    2 février, 2016 à 15:48

    Salut,
    En gros, quand tu seras en couple!!
    Bonne journée;)

    Bise

  3. Manu

    6 juin, 2014 à 20:50

    bien sur l’amour guéri de tout, petite Sylvie ;) en particulier du vide

  4. lapriereducompositeur

    6 juin, 2014 à 3:22

    Hey… Moi aussi je veux le mode d’emploi pour les miracles!!!!

    Mais en tous cas près de moi il y en a un qui s’opère… Parce que dans une semaine on me ramène un petit frère d’un lointain pays. ^^
    Bon je suis vachement contente hein… Mais avoir un frère handicapé moteur une sœur aveugle… Ça suppose que mon avenir sera particulier si je survis à mon papa… Or si j’étais riche et célèbre, j’aurais toujours de quoi m’occuper de ma fratrie.

    J’avais jamais vraiment songé vouloir cette richesse pour quelqu’un d’autre que pour moi et des artistes… J’imaginais que je voudrais avoir les moyens de prendre soin des vieux jours de mes parents… Mais avec la fratrie que j’ai c’est tout différent.
    J’ai des raisons de plus de vouloir avoir les moyens d’aider à construire une vie adaptée, une vie pour moi, mais aussi pour eux… Mais le miracle n’arrive pas, parce que je n’ai pas la force…
    J’ai plus tellement envie de me battre comme avant pour mes rêves je dois dire.

    Tu trouves pas ça grave ironique?

    Je veux plusieurs miracles. Des miracles qui me profitent vraiment à moi.

    Des bisous.

  5. shaka

    5 juin, 2014 à 23:22

    Coucou Sylvie et tout le monde :)

    Braddy, tu m’as acheté juste avec un titre :D
    Je m’en vais de ce pas voir de quoi il en retourne!

  6. Amandine

    5 juin, 2014 à 18:27

    Je crois qu’on parle de rencontre Amoureuse la …<3 : )

  7. camille

    5 juin, 2014 à 16:23

    Coucou Sylvie,

    un miracle…. pour ?
    tu veux un coup de main pour finir ton projet de bouquin ?
    ou alors pour te faire un bon gateau au chocolat sans gluten ni lactose ?

    Sylvie, tu as peut etre besoin de faire des choses qui te passionne vraiment, que tu te sens comme un poisson dans l’eau…

    parfois on a besoin de ce petit plus dans notre vie, pas d’etre la ou on est bien seulement, mais la ou on excelle.

    tu es une passionnee. vis tes passions ! tu verras que le reste suivra.

    bises !

  8. Anne-Sophie

    5 juin, 2014 à 12:48

    Bonjour Sylvie,

    La vie n’est pas que coton… Eléphantesque miracle…

    http://www.pelapapas.com.mx/htmls/nacimiento-elefante.html

    Bises.. Porte toi bien

    Annes

  9. Emilie

    5 juin, 2014 à 10:24

    Bonjour Sylvie,
    Ton blog est vraiment comme ce fil doré sur lequel tu danses dans les airs. Il y a de l’amour dans l’air ainsi que toutes sortes d’insatisfactions et de frustrations morales et matérielles. Un jour une petite voix a effacé toutes mes pensées moroses pour lancer son appel : »laisses ton coeur ouvert à l’Amour » et elle a fait des petits miracles. Je n’ai pas vu les miracles mais plusieurs personnes m’ont demandé comment j’avais fait pour garder espoir et la seule réponse qui m’est venue était : »je n’ai jamais manqué d’amour ». Garder la foi, c’est aussi garder foi en l’Amour, qui peut nous aider à tout surmonter. Je sais que cela peut sembler mièvre mais cet amour là est partout, depuis celui que nous portons à nos parents, à nos enfants – c’est lui qui fait battre nos coeurs et nous rassure comme ce manteau que nous enfilons pour nous protéger du mauvais temps.
    Le ciel est plein d’amour et nous avons tellement de mal à l’accueillir sur terre, alors qu’il pourrait nous apporter cette force indispensable à la vie. Il est le miel.
    Ils ont de la suite dans les idées là haut !

  10. Braddy

    5 juin, 2014 à 8:16

    Bonjour Sylvie,
    Ah, le lâcher prise… Quel vaste travail !

    ** Attention, vocabulaire particulier à suivre ^^ **

    Par le plus grand des hasards (qui n’en est pas un, forcément), une collègue s’est vue offrir, hier soir pour son anniversaire, un petit bouquin: « Rien A Foutre: l’ultime voie spirituelle » (« The fuck it way »). Sous une accroche volontairement agressive, j’ai cru voir en le feuilletant une vraie démarche constructive.
    Je partage donc ici, puisque tout concourt à ce que je le fasse. ;)

Consulter aussi

Et un jour

Bonjour à tous, « Et un jour, tourne, tourne, tourne la roue. Et un jour, appar…