Accueil Spiritualité Troisième voie

Troisième voie

16

Troisième voie 14071312325717181812384080

Bonjour à tous,

« Alors jolie Sylvie, as-tu compris l’importance d’assumer tes propres désirs mais convictions également ? », me demande Roéchel.

Oui.

« Tu es touchée par le conflit en Israël et Palestine. »

La guerre Roéchel, je suis touchée par une guerre qui dure depuis des années. 

« Pourquoi ? »

Parce que je ne comprends pas. Alors j’ai voulu me renseigner mais je trouve une majorité de texte partiaux et emplis de haine de l’autre d’un côté comme de l’autre. Ce qui m’amène à penser que cette guerre ne s’arrêtera pas de si tôt et c’est cela que je trouve dommage. Je ne pense pas que la guerre puisse jamais être une solution. Et puisque je ne crois pas non plus au monde des Bisounours, je souhaite que des impératifs économiques défavorables à une guerre apparaissent le plus rapidement possible.

« Tu penses que l’intérêt des Hommes est moins important que les impératif économiques ? »

Moi personnellement non. Je préfère les gens à l’argent. Mais moi je ne gouverne pas et ceux qui le font ne pensent pas comme moi. De toute façon les gens comme moi ne gouvernent jamais. Alors puisqu’il faut rester réaliste, j’espère que l’on finira par trouver une raison économique qui motivera les uns et les autres à vivre ensemble. Comme chez moi. Pourquoi est-ce qu’on appelle la France la métropole ici ? Les colonies n’existent plus officiellement. Non ?

Ou plus largement, pourquoi a-t-on rebaptisé la Communauté Économique Européenne, Union Européenne ?  

Moi je veux bien faire semblant de ne pas voir qu’on est de gentils dindons. La farce ne me fait pas trop rire vu que je ne fais pas partie de ceux dont les intérêts sont réellement défendus. Seulement je veux bien faire semblant. Tant que j’ai la force de garder les yeux ouverts.

Ce qui m’est difficile quand je constate que les impératifs économiques sont davantage favorables à une guerre parce que moi j’aime les gens. Donc ce conflit, dans lequel je n’ai rien à gagner ou perdre, me gêne.

Je pourrais simplement me concentrer sur le Mondial plutôt que sur ça. Je ne suis ni Juive ni Musulmane. Mais moi je trouve cette situation bien malheureuse.

« Tu n’aimes pas être un gentil dindon. »

C’est vrai. Je trouve dommage que le fait d’être un Être humain ne soit pas en lui-même important. 

« Il y a deux attitudes possibles face à une situation donnée, l’adhésion ou le rejet dîtes-vous. Sache que les Intelligents sont ceux qui ont compris que parfois, c’est dans le gris que se trouve la solution petite fille. Il y a toujours une troisième voie. Celle qui passe par soi et qui permet de comprendre que tout ne s’oppose pas. »

Merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

16 Commentaires

  1. Carene

    17 juillet, 2014 à 23:53

    Loin de moi l’idée de détenir la vérité Braddy
    J’ai juste fait miennes certaines valeurs et pensées qui résonnent juste dans mon coeur, ma tête et mon esprit.

    Contente de voir que cela a pu t’être utile !!

    Il semblerait que ce soit effectivement nécessaire à l’évolution de certaines âmes mais aussi à l’évolution de l’humanité…
    Certains émettent l’idée que tout est création de la conscience collective…

  2. Braddy

    17 juillet, 2014 à 20:48

    Alors tu dois être plus dans le vrai que moi la concernant. Je ne me suis pas autant renseigné que toi on dirait. ;)
    Je commence à pressentir une voie qui me convient plus au final, à travers tes dires. Une voie qui me rendrait triste de constater l’horreur, tout en la considérant comme quelque chose d’inévitable, une sorte d’outil nécessaire à l’évolution de certaines âmes…
    Et donc oui, il vaut mieux dépenser de l’énergie à agir en cohérence avec soi, et à sa propre échelle.
    Faisons fi de Don Quichotte et ses moulins à vent. :)

  3. Carene

    17 juillet, 2014 à 19:50

    Pour ma part ce n’est pas du détachement total bien au contraire. Je suis toujours autant touchée par les abominations de ce monde. Neanmoins, plutot que de les alimenter en énergie en m’apitoyant dessus, je choisis d’utiliser mon énergie pour le courant opposé à une échelle qui me correspond et pour des actes en relation directe avec les qualités qui m’ont été données à ma naissance.

    En revanche, je ne partage pas ton point de vue sur Mere Thérésa. Pour moi, c’est ni plus ni moins la compassion incarnée.
    Elle illustrait d’ailleurs parfaitement l’idée ci-dessus en disant qu’elle était prête à manifester pour la paix mais qu’on ne la verrait jamais manifester contre la guerre…
    Pour la majorité des gens cela revient au même mais en réalité cela fait une énorme différence énergétiquement parlant…

  4. Braddy

    17 juillet, 2014 à 14:13

    En effet Carene, merci. ;)
    Ceci dit, je pense qu’une Mère Thérésa devait avoir une source d’indignation qui la poussait à agir pour le bien des autres.
    Avec l’état d’esprit que je mentionne, pourquoi agir finalement ?
    N’est-ce pas une voie de détachement total ?

  5. Carene

    17 juillet, 2014 à 13:37

    Bonjour Braddy
    pour moi tu n’es pas fou et c’est bien ce que j’entendais dans mon premier commentaire lorsque j’ai dit :
    « à force de lectures allant en ce sens, j’ai appris à accepter ce monde tel qu’il est car tout a sa raison d’être ».
    La lecture principale qui m’a menée à cette vision est le bouquin en 3 tomes « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch.
    Il y est exposé l’idée que les valeurs pour exister doivent avoir leurs strictes opposés. Par exemple pour se positionner sur l’echelle entre la guerre et la paix, ou celle de l’amour et la haine, il faut bien qu’il existe les 2 dans ce bas monde. Tout est une question de relativité.
    Cela m’a parlé très clairement.
    A tous ceux qui seraient choqués et qui se dirait que c’est pour se donner bonne conscience moi qui ait eu la chance de m’incarner un endroit où il fait plutot bon vivre, je dirais que pour autant je ne me lave pas les mains de tout ce qui se passe car mon idée est bien d’incarner les valeurs que je trouve juste en mon âme et conscience à savoir : l’amour, la paix, la générosité… cela ne veut pas dire que je ne me laisse pas rattraper par de vieilles blessures ou démon mais je fais de mon mieux en tout cas…
    C’est sûr que je ne serai jamais une Mère Thérésa car je n’ai pas son don d’abnégation mais je m’attèle le plus possible à incarner ce que je suis au plus profond, à la lumière du divin.
    Voila Braddy ! Tu devrais donc te sentir moins seul grâce à mon témoignage… :)
    Bises à tous

  6. Braddy

    17 juillet, 2014 à 11:10

    Le fou ne se croit jamais fou.
    Et qu’est-ce que la folie, sinon un écart par rapport à la norme.
    C’est pour ça que je prends en compte également ce que les autres me renvoient. Si j’adhère, je module ma vision des choses. Si je n’adhère pas, et bien j’espère enrichir un peu les choses avec un point de vue original…
    Ma limite: faire du mal aux autres. Dans ce cas, je sais que je suis sur une mauvaise voie.

Consulter aussi

Deux enfants

Bonjour à tous, Aujourd’hui je vais vous raconter une petite histoire. Deux enfants …