Accueil Spiritualité Les chaussures blanches

Les chaussures blanches

4

Les chaussures blanches 14081002555017181812442598

Bonjour à tous,

J’ai fait un horrible rêve, du moins, je me suis réveillée avec la fin en tête et elle était désagréable. Il faut que je déménage. Et justement, j’ai prévu de demander un rendez-vous au conseiller des salariés la semaine prochaine pour savoir combien je peux emprunter et sous quelles conditions. Je voudrais solder le prêt de ma voiture et acquérir un bien immobilier. Mes collègues me disent qu’on bénéficie de taux préférentiel. Tant mieux.

J’ai commencé à regarder les annonces bien sûr. J’attends de savoir combien je peux emprunter avant de prendre rendez-vous pour des visites. Je vais essayer d’éviter d’inutiles frais d’agence également.

J’ai hâte, réellement. J’ai envie d’être seule chez moi. Mais surtout j’ai envie d’être chez moi.

« Aujourd’hui tu as hésité entre deux paires de chaussures. », me rappelle Gabriel.

Oui.

« Cela faisait un moment que tu désirais une paire de chaussures blanches. Tu ne voyais rien qui te plaisait. Ce matin tu es entrée dans ce magasin, tu as repéré une première paire intéressante. Tu t’es dit, peut-être, tu as regardé leur prix et constaté que tu pouvais te les offrir. Tu les as reposées pourtant parce que bien qu’intéressantes, ces chaussures n’ont pas crié ton nom comme tu aimes dire.

Tu as continué un peu dans le magasin et tu as repéré cette autre paire, en bleu et en blanc. Elles ont accroché ton regard et alors, ce sont les bleues qui t’ont fait envie. Seulement, tu connais ta garde-robe et tu sais pourquoi tu voulais des chaussures blanches. Tu les as essayé et là, tu as entendu tes mots magiques. »

Achète-nous, achète-nous ! Une telle déclaration d’amour, je ne pouvais pas résister !

« Elles étaient plus chères, tout en cuir certes mais plus chères. »

Plus élégantes et plus belles aussi.

« Voilà, tu les as préféré aux premières parce qu’elles te touchaient davantage. Nous t’avons vu regarder les annonces immobilières. Nous savons ce qu’ont fait la majorité de tes collègues qui chaque matin te parlent des embouteillages qu’ils prennent. Nous t’avons conseillé de chercher non loin de ton travail. Dans la ville d’à côté tu seras très bien. »

Moi tu vois, je serai ravie de trouver un logement intéressant dans le coin. On construit une nouvelle résidence non loin. J’ai regardé les tarifs. Je ne pense pas que je pourrais acheter là tu vois.

« Un logement c’est un lieu de vie. Regardons les choses telles qu’elles sont aujourd’hui, tu va y vivre seule, pendant un temps indéfini. Il faut que tu y sois bien. Pourquoi n’as-tu pas acheté la paire la moins chère ce matin ? Parce qu’elle te plaisait moins. Tu ne l’as même pas essayée. 

Une de tes collègues préfère arriver à 6h du matin pour éviter les embouteillages. Ce n’est pas la bonne direction. Ta qualité de vie va s’en ressentir si tu dois passer du temps dans les transports tous les jours. Le matin et le soir.

« La taxe foncière est atrocement chère dans ce coin. »

Le coût de l’essence te semble plus intéressant ?

Il y a une solution simple.

« Ne choisis pas la mauvaise paire de chaussures. Il faut que tu sois bien. Tu ne voudrais pas une maison plutôt qu’un appartement ? » 

Tu veux que je te rappelle la raison qui fait que tous mes collègues ou presque habitent Perpette-les-Oies ?  

« Tu as également songé aux annonces légales, avant de te raviser. »

J’ai été expulsée moi-même. Je pense que je préfère payer un peu plus cher tant pis. Je reçois des appels de clients qui supplient qu’on trouve un arrangement, qu’on ne vende pas leur maison.

Ne crois pas que je ne voie pas la bonne affaire potentielle. Mais, je préfère payer un peu plus cher et acheter un bien qui aura été vendu pour d’autres raisons.  

« Perpette-les Oies, c’est peu engageant, tu ne trouves pas ? Tu serais tellement mieux dans une jolie maison à proximité de tout ce dont tu as besoin. »

Si j’avais les moyens d’acheter un tel bien, penses-tu que nous aurions cette discussion ? Je serais chez le notaire, signant tous les papiers qu’il faut.

« Peut-être est-il temps d’exorciser une bonne fois cet évènement difficile. Et de te replonger dans les annonces légales. »

Tu plaisantes ?

« Non, tu es juriste contentieux. Peut-être que ce n’est pas pour rien. Trouve un bien intéressant. Essaye. Légalement tu n’as pas le droit de te porter acquéreur pour un bien mis en vente par ta banque. Mais il y en a d’autres. Je te demande de regarder.

Souviens-toi, toute blessure qui guérit permet d’avancer en retirant du positif. Regarde les annonces légales. Essaye. »

Ok, je veux bien regarder.

« Mais oui. Tu vois, un jour sans, un jour avec. Tu comprendras ces mots. Passe un beau weekend. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. Miss X

    24 décembre, 2014 à 16:28

    Lol.
    Il est pas sérieux Gabriel.
    Il vient pas de te dire de te replonger dans des annonces légales , la raison pour laquelle tu as été expulsée , elle ne t’empêcherait pas de trouver un bien?
    Et comme ça , comment toi tu le vit?
    Moi , je crois que je serai dégoutée , pas parce que je n’aurai pas juste dépassée une blessure , mais parce que je me dis , eurck..
    ‘fin , voilà
    je voudrais pas y vivre , je me demanderai , au départ du moins , dans quelles conditions ce type à perdu cette maison que j’habite , si je trouve que c’est « dégeulasse » etc , je vais limite me sentir ,tellement mal dans cette baraque, que je vais me débrouiller pour lui revendre , et prier pour en avoi une autre.
    Je ne peux pas , je trouve ça dégueulasse pour des raisons bien personelles , j’en ai totalement conscience.
    Mais je ne pourrai pas.
    Je trouve ça horrible de me trouver dans un lieu de vie , là , où , si je vois qu’il y a eu une « injustice » au sens moral (si ça existe je n’ai pas d’exemple) donc bon , tu vois la limite de mon raisonnement.Il ne faut pas que ça heurte quelque chose juste au sens émotionnel , tu vois. Si ça va , je pourrai ,sinon je ne peux pas.D’un côté moral je plaque ma p* de situation avec les cours. J’a fais beaucoup de travail sur moi-même , mais je ne veux toujours pas me réinscrire au bac , pourtant , j’ai eu les bouquins , j’ai eu la maison des examens qui m’a relancé , si je veux me réinscrire il est encore temps , mais je ne veux pas me préparer à l’examen , non , je ne veux pas m’inscrire et de toute manière , je ne peux pas réussir à avoir le bac si je ne révise pas , parce que c’est du rabâchage et je dois apprendre de mémoire ce qu’on veut que j’apprenne et je ne fonctionne pas comme cela. Je choisis l’objet de mon étude , je cherche , et j’apprends. Voilà. Tout le problème est là. Quel est ma place , dans ce monde , avec cela? Un cadeau? Tu parles , d’accord , un monde , juste.
    Aller..je vais..j’en ai aucune idée , pour le moment.
    Je vais continuer à regarder , j’avance , je le sait , sinon je serai même plus là pour en parler , mais voilà. J’aimerai voir le bout , de cela. Encore , ça va aller. Comme d’habitude. Bise ;)

  2. crystallia

    11 août, 2014 à 23:48

    Bonjour,

    Quand on passe par une agence immobilière il faut payer le service.

    J’ai de superbes chaussures qui font un mal de chien, ce qui me désole.

    Je sais qu’il est important d’être bien installée et donc de faire ce qui est bon pour soi.

    Je vais prendre le temps de bien faire.

    Merci.

    Bise ;)

  3. Miss X

    10 août, 2014 à 20:26

    Salut ,

    C’est quoi les « inutiles » « frais d’agence »?
    Bisou ;)

  4. Emilie

    10 août, 2014 à 8:52

    Bonjour,

    C’est curieux cette histoire de chaussures : on nous répète toujours la même chose !
    Je me souviens d’un matin où je rêvais que qu’il y avait plusieurs personnes près de mon lit qui m’expliquaient simplement des choses qui me paraissaient très compliquées dans la vie. Je ne suis pas capable de me rappeler qui c’était ni de quoi il était question mais je me suis réveillée après avoir demandé ce que je devais faire et la réponse était : « il suffit de mettre tes chaussures ».
    Je me souviens aussi de cette âme errante rencontrée en rêve; je lui demandais ce qu’elle souhaitait et elle me répondait : « je n’aime pas mes chaussures rouges en regardant ses pieds ».
    Nos chaussures, le chemin où nous pourront avancer sans nous faire de mal avec confiance en choisissant ce qui nous plait et ce qui nous convient.
    Il y a tellement de paramètres à prendre en compte lors d’un premier achat et tellement de choses que l’on ignore.
    Je n’aimais pas l’idée d’acquérir un bien vendu suite à une saisie bien que l’on me l’ait conseillé et je ne l’ai pas fait. Il y a pourtant des maisons qui rejettent leur propriétaire parce qu’elles sont trop grandes pour leurs pieds ou parce qu’ils ne veulent pas marcher avec en prenant les précautions nécessaires en fonction de leur qualité. Ce sont des maisons à adopter – des pauvres maisons abandonnées qui attendent quelqu’un pour leur redonner vie.
    Commences par évaluer ton budget et regardes les biens à vendre ou à adopter; on dit que l’adoption est une histoire d’amour qui se construit différemment.
    Il y a de superbes maisons qui ne sont pas bien placées comme de superbes chaussures qui vous font un mal de chien si on essaie de marcher avec.
    J’ai l’impression que les chaussures parlent aussi de ceux qui nous guident … il n’y a pas longtemps, j’ai découvert des baskets très féminines avec des semelles à mémoire de forme (très loin de mes critères d’élégance) mais idéales pour coller à mes envies de longues marches. La question de fond est aussi une question de forme en plus des couleurs. J’ai vu ta photo (quel beau sourire) et le bleu te va très bien.

Consulter aussi

Une vraie personne

Bonjour à tous, Vous allez rire, peu après que j’ai publié le précédent article, un …